AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Sarah Feruglio (Illustrateur)
EAN : 9782490592012
47 pages
Éditeur : Mage Editions (01/10/2018)
4/5   3 notes
Résumé :
Tout est gris dans ce royaume, même ses habitants. Seul le Prince est coloré, il s'ennuie terriblement jusqu'au jour où son chemin croise celui d'un mage détenant un coffre rempli de couleur...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Odile17
  04 juillet 2021
Attirée par la couverture de ce livre, avec le contraste de gris et de couleurs, ainsi que par le titre qui m'intriguait, j'ai été heureuse de pouvoir le découvrir en compagnie de mes enfants de 4 et bientôt 7 ans.
Pour évoquer la forme, je dois avouer que, au premier abord, j'ai été méfiante vis-à-vis de la police d'écriture. Je salue la volonté d'utiliser une police adaptée aux lecteurs dyslexiques, un espacement entre les mots et les lignes adéquat, un fond de pages légèrement coloré. En revanche, je suis sceptique concernant la mise en couleur des sons complexes : si cela aide les lecteurs dyslexiques, alors tant mieux, en revanche en tant que lectrice lambda, j'ai été gênée par ces couleurs, j'ai trouvé que cela rendait la lecture plus fatigante et désagréable (surtout pour le son "au / eau" en jaune, trop clair à mes yeux). Néanmoins, n'étant pas la cible visée, je serais heureuse d'apprendre que les lecteurs concernés ont eu leur expérience de lecture facilitée grâce à cela.
Pour ce qui est du fond, l'histoire à proprement parler, j'ai bien apprécié, à part quelques détails que je vais aborder tout de suite : j'ai regretté que le roi et la reine punissent leur fils, qui plus est d'une façon que j'ai trouvée cruelle : en le chassant du palais pendant une journée et en interdisant que qui que ce soit lui adresse la parole... J'ai également été déçue que le "méchant" de l'histoire soit une femme, qui plus est une sorcière, et que le "gentil" soit encore et toujours un vieil homme, le bon magicien... Néanmoins, et c'est ce qui m'a plu, je dois reconnaître que même si certains stéréotypes (gentil vieil homme magicien / méchante sorcière tout en noir) apparaissent, l'évolution du personnage de la sorcière m'a plutôt convaincue. Déjà, j'ai apprécié que le magicien explique au prince que la sorcière n'avait certainement pas mauvais fond mais qu'elle agissait ainsi parce qu'elle était malheureuse : essayer de comprendre l'autre plutôt que de le juger et le condamner, cela m'a plu.
J'ai également apprécié la fin de l'histoire, où l'on découvre qu'une fois allégée de ses tracas, touchée par la grâce des couleurs, la sorcière révèle un nouveau visage et un tempérament joyeux. Je suis partagée quant à la volonté de l'ex sorcière de garder secrète sa véritable identité, j'aurais trouvé cela très intéressant qu'elle s'assume entièrement, passé compris, et que les Grisois constatent que l'on peut changer : cela aurait pu inviter à la compréhension, à la tolérance, donner l'occasion à chacun d'accepter et composer avec ses failles... Mais d'un autre côté, je peux également comprendre la volonté de l'ancienne Noirâtre de faire table rase du passé et de vouloir se préserver du regard des autres qui aurait pu être difficile à supporter ainsi que des éventuelles représailles...
Enfin, une dernière chose qui m'a fait plaisir : le fait que le prince et Lucie deviennent meilleurs amis et non des amoureux comme c'est trop souvent la règle dans les histoires pour enfants, ce qui a le don de m'agacer car cela tend à perpétuer l'idée qu'il n'y a pas d'amitié possible, souhaitable ou enviable, uniquement une relation amoureuse pour accéder au bonheur suprême et bien conclure une histoire. A fortiori dans les histoires pour enfants, cela m'exaspère, je suis donc très heureuse que cette histoire déroge à la règle ! J'adore ! Merci à Babelio et à Mage Editions pour ce joli cadeau de Masse Critique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
zagzaguel
  08 juin 2021
Découvert grâce à la masse critique, ce petit album a plein d'atouts.
D'une part l'histoire est bien menée, courte mais pas trop, elle met en scène un jeune prince qui vit dans un monde qui ne connais plus la couleur, mais lui a des couleurs et fait plein de bêtises, car les couleurs lui donnent de la joie de vivre contrairement à tous les habitants du royaume. Il sera puni et en forêt, il rencontre un mage qui lui donne un objet permettant de redonner de la couleur à son royaume. Mais ce n'est pas du goût de tout le monde ...
Le thème de la couleur est assez courant, mais il est amené autrement. On ne pourra que faire la comparaison avec le magicien des couleurs, mais je dirais que cet le Royaume du Gris du Ciel est un belle histoire à mettre en parallèle.
L'objet livre est aussi très bien car il a un format tout à fait réfléchi pour la prise en main d'enfants. Pas trop grand, un enfant seul ne sera pas encombré pour tourner les pages, et ça c'est très bien.
Le texte est aussi adapté aux enfant dit DYS, les graphies des sons complexes sont colorées pour aider les enfants à les repérer. le choix des couleurs est judicieux: par exemple le OU est rOUge, le EU est blEU etc... Petit bémol, le OI est noir comme toutes les autres lettres! On ne voit pas la différence et il manque le son IN (il est difficile de trouver une couleur contenant ce son, peut-être le BRUN?).
J'utilise aussi parfois cette méthode pour aider mes élèves à mieux décoder et cela marche assez bien.
En tout cas une très belle surprise que cet album! Merci à Babélio et aus écitions MAGE pour cette découverte.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lizzoneimaginativeetlitteraire
  24 juin 2021
Je remercie Babelio et l'éditeur pour la réception de cet album que j'ai découvert avec mon fils de 6 ans.
Le livre est un assez grand format, ce qui permet une meilleure prise en main par les enfants mais aussi d'avoir de grandes pages avec des illustrations et un texte en assez gros caractère.
Au début, deux pages explicatives: le livre a été fait pour l'aide à la lecture des enfants dyslexiques avec une police adaptée, des espaces entre les mots et les sons complexes écrits en couleurs. Chacun est associé à la couleur dans lequel on l'entend: "Ou" en rouge, "eu" en bleu etc.
Cela permet aussi aux débutants d'apprendre à lire plus facilement.
Les dessins sont très soignés et colorés, ils ont un aspects lisses et soyeux très agréables.
Cette collection présente des contes. Et on se retrouve vraiment dans une ambiance de conte pour enfant. le personnage principal est un petit garçon farceur et plein de vie auquel les petits peuvent facilement s'identifier.
Nous découvrons un royaume où tout est gris et terne... sauf le prince! Ce petit garçonnet aux yeux noisettes rieurs et aux pommettes bien roses dénote dans le paysage!
Il s'ennuie dans toute cette grisaille! Ce qui peut aussi faire écho aux enfants qui se sentent à part dans le monde des adultes.
Le jeune prince, lors de son périple en dehors du château, va faire d'étranges rencontres: un mage et une sorcière.
Nous retrouvons encore ici des personnages issus des contes et un univers fantastique avec de la magie! Car, en effet, le vieil homme offre au garçon une boite remplie de couleurs! En l'ouvrant, il va redonner de la couleur et de la vie à tout son royaume, au déplaisir de la sorcière!
Encore une fois, on peut y voir ici un parallèle avec le monde réel dans lequel l'enfant apporterait de la gaité!
Un peu d'actions et de suspense grâce au personnage antagoniste, et une jolie fin attendent petits et grands pour parfaire ce conte.
Lien : https://lizzoneimaginativeet..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : sorcièresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1219 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre