AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782365386098
381 pages
Éditeur : Rebelle Editions (09/06/2017)
3.2/5   5 notes
Résumé :
Les Nécroparieurs sont des êtres anciens et puissants. Ils parient sur la mort des hommes afin de récupérer l'espérance de vie perdue et gagner en pouvoir et en longévité. Une nuit, l'un d'eux décide de briser les règles du jeu.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Saiwhisper
  25 juillet 2017
Cet ouvrage a su titiller ma curiosité grâce à son résumé intriguant ainsi qu'à sa couverture sombre me rappelant un peu Matrix. Je remercie donc les éditions Rebelle de m'avoir permis de découvrir ce titre qui me semblait prometteur et original ! Globalement, j'ai passé un assez bon moment : Alick a de l'imagination et arrive plutôt bien à mélanger l'Histoire, le quotidien que l'on connaît et la fiction. L'action, qui se situe principalement en 2011, met en scène plusieurs personnages… Beaucoup de personnages ! Pour tout vous avouer, j'ai mis un certain temps avant de rentrer dans l'histoire, car j'étais assez perdue par le nombre de protagonistes ou de narrateurs. Je me demandais sincèrement où l'auteur voulait en venir et quand allait commencer ce fameux jeu dont les Nécroparieurs en sont les principaux concernés. L'intrigue met du temps à se mettre en place, car l'auteur essaye de creuser au maximum ses personnages qu'ils soient secondaires ou non ainsi que son univers atypique. Si le résultat est là, je reconnais tout de même que j'aurais souhaité que l'action vienne plus rapidement. Certes, on apprend beaucoup sur chaque protagoniste, toutefois le rythme reste relativement calme jusqu'à la moitié du livre.
En ce qui concerne les personnages, j'ai apprécié Mulgary (le personnage principal), Kaaö (la créature qui l'accompagne et qui me rappelle Ryuk de « Death Note ») et Dina Miller (la fille que Mulgary n'a jamais vue, car il est parti après avoir aimé sa compagne pour certaines raisons…). Les autres n'ont pas su me toucher toutefois, ils m'ont quand même impressionnée, en particulier la belle déesse qui punit un homme qui a malencontreusement écrasé la queue d'un chat… L'Archimage, dont on découvre quelques extraits d'archives personnelles entre deux chapitres, est un protagoniste intéressant, cependant j'aurais souhaité en savoir plus sur lui, car le mystère est volontairement conservé… Quant à l'univers, il est assez riche et original : on découvre avec plaisir les Nécroparieurs qui ne sont pas de simples humains possédant une longue longévité. Ils ont des pouvoirs ainsi que des secrets. Pour des raisons que je vous laisse découvrir, ils vont participer à une session « Héritier », un jeu où le combat et le sang sont les seules finalités. C'est à partir de là que l'intrigue va prendre un tout autre tournant : cela va être plus dynamique, intéressant et prenant ! C'est comme une partie d'échec grandeur nature qui va déterminer la vie, l'immortalité et la mort. Chacun y va de bon train pour parier, faire des profits et magouiller. Au programme : manipulation, jeu de pouvoir et action ! Alick préférant opter pour des chapitres courts et une narration changeant presque systématiquement d'un chapitre à un autre, cela apporte un rythme supplémentaire.
On sent vraiment que l'auteur maîtrise le monde qu'il a créé, a bien pensé à son scénario et est passionné par le Japon, les samouraïs ainsi que la culture nippone ! On a là un roman ovni qui est plutôt bien ficelé et complexe avec des personnages de tous les âges, origines et métiers. Hélas, j'ai eu beaucoup de difficultés à rentrer dans l'histoire : j'ai lu presque la moitié du livre avant d'être véritablement dedans. de plus, je m'attendais à certaines révélations ou rebondissements, notamment tout ce qui tourne autour de l'Archimage. « Les Nécroparieurs » a donc ses forces et ses faiblesses. Cela reste tout de même une lecture originale et divertissante.

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          163
LesFantasydAmanda
  21 novembre 2017
--- Mes nerfs mis à rude épreuve ---
Dès le début, j'ai été déboussolée. Ce one-shot déborde d'informations en tous genres sur des sujets très variés (les traditions japonaises, les mathématiques, les jeux de course, les investissements en Bourse…) et, je dois l'avouer, j'ai eu un peu de mal à suivre.
Tout cela me semblait long, long, long… Car, pendant la moitié du livre, l'auteur dresse uniquement le portrait de ses personnages : les joueurs et leurs victimes. On découvre ainsi leur passé, leurs espoirs, mais aussi leurs faiblesses, leurs plus noirs secrets. Or, si l'idée d'approfondir au maximum les différents protagonistes me paraît toujours judicieux – ça évite les clichés, non ? -, j'ai trouvé ces passages parfois indigestes. Seule l'annonce du Jeu me donnait vraiment envie de continuer.
--- Je crois que je me suis perdue ?! ---
Voilà ce que je n'arrêtais pas de penser dès lors que le Jeu a commencé. L'auteur a développé tant de théories nébuleuses que j'avais de plus en plus l'impression de ne rien comprendre à ce que je lisais. J'ai, par exemple, eu beaucoup de mal avec la notion de fatum, un mot latin qui signifie « destinée » et qui semble apparenté à une course pour la vie ? En vérité, je ne sais pas trop. Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres !
Bref, j'ai fini par cesser d'essayer de comprendre pour m'arrêter seulement sur le déroulement des évènements, ce qui était particulièrement frustrant. En effet, cette méthode ne m'a pas permis de me plonger à 100% dans cette histoire qui avait pourtant un réel potentiel ! Des idées innovantes, des données scientifiques à même d'étayer les faits, de multiples chemins possibles au commencement du Jeu : tout ça réduit à néant par manque d'accessibilité ? Quel DOMMAGE !
Pourtant, j'aime les lectures « prise de tête » d'habitude, j'apprécie celles qui m'amènent à réfléchir, à me poser des questions, qui m'obligent à me creuser les méninges. Ici aussi, j'ai essayé, sincèrement… Mais c'était à vous donner mal au crâne !
--- Et pour le reste ? ---
Si je dois faire abstraction des points négatifs cités ci-dessus, je dois reconnaître qu'Alick a une belle plume, quoiqu'elle s'encombre quelquefois de fioritures inutiles. Quant aux personnages, je les ai trouvés intéressants, sans pour autant ressentir de l'attachement à leur égard – difficile vu la personnalité de certains, me direz-vous : des tueurs, des fanatiques, des hommes prêts à tout pour obtenir un peu plus de pouvoir !
Ceci dit, j'ai été sensible aux épreuves qu'a traversées Mulgary, notre personnage principal, émue par le destin qui s'est tant acharné sur lui, horrifiée par ses actes parfois. J'ai vraiment aimé son histoire, mais à nouveau, elle a été parasitée par une incompréhension qui a pris le pas sur mon plaisir de lire.
Voilà, j'en reviens toujours au même. Mais sachez que si vous aimez les lectures atypiques, Les Nécroparieurs peut vous correspondre, car c'est une expérience différente, à coup sûr !
Lien : https://lesfantasydamanda.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeMondeDeMarie
  25 juillet 2017
C'est le second ouvrage de l'auteur que je découvre et, avec le plaisir d'y retrouver les particularités de sa plume, il nous plonge ici dans un univers fantastique assez complexe. Un texte dans lequel, bien que je l'aie apprécié, je ne suis pas parvenue à totalement m'immerger. Ce qui le rend complexe est son côté scientifique dans les explications qu'il nous donne sur les Nécroparieurs, l'Archimage, l'impact qu'ils ont eu sur le monde tel qu'on le connait. On leur doit beaucoup mais maintenant ils se jouent de nous pour leur bon plaisir. Un petit côté mythologique qui m'a bien plu même si pas toujours évident à appréhender dans les explications.
Dans la première partie du récit, l'auteur prend son temps pour poser les bases de l'histoire, pour nous plonger dans l'univers fantastique qu'il a créé, pour nous présenter les différents protagonistes. Un beau panel de personnalités très variées. Chacun des Nécroparieurs excelle dans un domaine qui lui est propre. Puis vient le moment où le "jeu" commence et là le rythme change, devient plus intense. Les choses ne se déroulent pas comme d'habitude parce que l'un d'eux a plus à y perdre que quelques années de vie. Les Nécroparieurs ne se sont jamais rencontrés et ne se sont jamais affrontés autrement que par le "Jeu". L'objectif est désormais tout autre et la bataille va revêtir une toute autre envergure, bien plus importante et décisive que toutes celles qu'ils ont connues.
J'ai adoré l'idée même du récit que j'ai trouvé très originale. Un livre qui se réserve néanmoins, de par sa complexité, à un public averti. Même en étant prise par l'intrigue, je me suis parfois senti perdue. Me trouvant un peu bête de ne pas réussir à bien tout comprendre, ou en comprenant les choses après coup. Un texte qui demande à son lecteur une forte concentration et application.
Une fin qui ne m'a pas déçue. L'auteur a, une nouvelle fois, réussi à me berner. Je ne pensais pas du tout arriver un tel final avec de pareils rebondissements. L'ensemble du récit est bien construit et l'intrigue efficace.
Un récit dont la lecture n'est pas simple mais dont l'histoire m'a bien plu.
Lien : http://unmondedepassionsetde..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
_Isis_
  11 avril 2020
De tous les livres que j'ai pu lire de cet auteur, celui-ci est bien mon préféré ! Une histoire incroyable et pour laquelle il faut s'accrocher ! ^^ Mais l'histoire m'a véritablement transporté du début à la fin.
Un livre que je compte relire !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   24 juillet 2017
A peine venue au monde,
Je n'avais pas dit mon premier mot
Que tu étais déjà parti
Terrifié d'avoir eu une gorgone.
Après ton petit plaisir,
Tu n'étais plus aussi sûr
De vouloir te battre pour moi,
De vouloir être là pour moi.
Sans chercher à me connaître,
Tu as quitté celle que tu appelais bébé,

Mais je suis comme un diamant.
Oui, comme un diamant
Née de la terre, je m'envole
Et brille dans le ciel.
Je suis comme un diamant,
Oui, comme un diamant.

Libre de ta vie, de tes choix,
Tu ne connais pas ma voix,
Tu ne sais pas ce que je ressens pour toi,
Mais ma douleur est vraie.
Tous ces moments ratés,
Ceux qui n'existent même pas,
Un père pour m'acheter des jouets,
Un père pour me parler des garçons,
Un père pour chasser les fantômes,
Un père pour m'aimer à n'importe quel prix.

Mais je suis comme un diamant.
Oui, comme un diamant
Née de la terre, je m'envole
Et brille dans le ciel.
Je suis comme un diamant,
Oui, comme un diamant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   20 juillet 2017
Célia Miller fut propulsée vingt-deux ans en arrière. Elle était de retour dans la chambre de cet hôtel cinq étoiles près de Times Square. Elle vivait un rêve éveillé avec le seul homme de sa vie. Ma parisienne. C'est ainsi qu'il l'avait surnommée parce qu'elle connaissait Paris. Elle lui avait dit Je t'aime en français et Bonjour Monsieur, voulez-vous coucher avec moi, ce soir ?, ce à quoi il avait répondu Pourquoi attendre ce soir ? Elle se remémorait son regard tendre, celui qu'il avait lorsqu'elle parvenait à le déstabiliser, leurs éclats de rire, cette folle passion hors du temps et de l'espace l'ayant poussée à garder l'enfant de l'homme qui l'avait quittée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   25 juillet 2017
- La vérité c'est que tu dois me prendre pour un fou qui se joue du Destin du monde par amour.
- S'il y a une chose à savoir à propos du Destin, c'est qu'il n'est qu'une pièce lancée au hasard pour décider de nos vies. Et sur cette pièce, l'amour et la folie n'en sont que les deux faces rattachées par la vérité. Ainsi, amour, folie et vérité sont trois notions bien plus liées qu'il n'y paraît au premier regard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LesFantasydAmandaLesFantasydAmanda   13 novembre 2017
[...] des psyllogismes. Cette dernière notion suffirait à elle seule pour détourner l'attention de manière durable. Et afin de la comprendre, il fallait évoquer le paradoxe du fromage à trous dont l'énoncé était simple. Plus il y a de fromage, plus il y a de trous. Or, plus il y a de trous, moins il y a de fromage. Donc, plus il y a de fromage, moins il y a de fromage. Bien sûr, il s'agissait d'un cas typique de syllogisme bénéficiant d'un glissement de sens entre deux prémisses couplés à un amalgame contextuel introduit dans la psychologie. De là était né le terme psyllogisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SaiwhisperSaiwhisper   23 juillet 2017
Tu es manipulé, Robert. Je ne sais pas à quelle affaire tu t'es mêlé, mais ça ne peut que mal finir. Si ces gens ont autant de pouvoir que j'ose l'imaginer, alors tu ne fais pas le poids. Et tu aurais mieux fait de nous laisser en dehors de tout ça.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Alick (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Alick
L'évangile des damnés-Bande Annonce officielle [HD]
autres livres classés : pariVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Lucie" de Alick.

Sur quel objet est gravé le X que Lucie porte sur elle ?

un bout de bois
une pierre
un feuille

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : AlickCréer un quiz sur ce livre