AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070525003
137 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (01/03/2000)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Brahim, un jeune orphelin, raconte les dix premières années de sa vie à Marrackech, l'orphelinat, la rue, la pauvreté et la faim. Abandonné à proximité de la voie ferrée, Brahim est parfois surnommé "le fils de la Voie Ferrée" et ça le bouleverse. Un jour, le directeur de l'orphelinat le convoque pour lui annoncer qu'il doit maintenant gagner sa vie. Ses pas le conduisent naturellement vers la gare où il porte les valises des voyageurs, des touristes gras, roses et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Javableue
  21 mai 2016
Brahim est un enfant abandonné ; du haut de ses dix ans, il nous raconte les aventures qui ont ponctué sa jeune vie. Son premier souvenir est celui d'une mère qui le dépose à contrecoeur près d'une voie ferrée, aux abords de Marrakech. Il passe ensuite les premières années de sa vie dans un orphelinat miteux où on le surnomme le "Fils du Train". Pour qui n'a rien connu d'autre, ce lieu est le Paradis sur Terre, et c'est l'âme en peine qu'il le quitte lorsqu'il atteint l'âge de cinq ans : en effet; le directeur de l'établissement considère qu'il est alors assez mûr pour gagner sa vie.
Forcément, le garçon se retrouve à la rue, et, plein de rêves et d'espoir, il se met en quête d'un emploi. Faut-il s'en réjouir ?, il en trouve sans trop de problème. Mais il s'est fixé un objectif bien plus ambitieux que porter les sacs des voyageurs qui descendent du train : quitter Marrakech, voir Tanger, traverser la mer et tenter sa chance en France, le pays des gros touristes riches et tout roses qui transpirent ! La faim et l'indifférence auront-elles raison de ses rêves et de son honnêteté ? Vaut-il mieux suivre un régime cafards ou voler des fruits à l'étalage ? On lui souhaiterait presque que le brouillard de l'enfance ne se lève pas trop vite sur la réalité du monde...
Son insouciance lui permettra d'accomplir des exploits au péril de sa vie, de rencontrer des personnages hauts en couleur qui tenteront de l'aider : un écrivain américain imbibé de vin, un marin estropié condamné à regarder passer les bateaux. Mais son imagination deviendra vite son seul vrai réconfort.
Le partage du monde fera réfléchir les jeunes et les moins jeunes sur les conditions de vie des enfants dans les pays pauvres : c'est forcément bon à prendre.

Lien : http://pulco-suivezlepapillo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Jujuliliette26
  17 janvier 2018
Brahim a choisi son prénom. Né au Maroc, il a été abandonné bébé le long d'une voie ferrée.
Celui que l'on nomme ' le fils du train' va vivre, si l'on peut appeler cela vivre, dans un orphelinat jusqu'à l'âge de 6 ans où, considéré comme assez grand pour se débrouiller seul, il est mis à la rue.
La faim devient son pire ennemi. Plus rien ne lui fait peur car ' il est mort plusieurs fois '.
À 9 ans, il décide de quitter Marrakech, la ville rouge, pour marcher jusqu'à Tanger, la ville blanche avec, comme objectif, la France, ce pays où des fruits en or poussent sur les arbres.
Ce récit a un côté enchanteur de par les descriptions du Maroc et de son histoire et par le voyage que Brahim fait également dans son esprit.
Mais ce regard sur la misère, la faim et l'indifférence est terrible.
L'auteur nous interpelle : qui s'est donné le droit de décider du partage du monde ?
Commenter  J’apprécie          00
gielair
  14 septembre 2018
On ne peut pas vraiment dire qu'il s'agit d'un roman-route même si le protagoniste, le jeune Brahim, comme il s'est lui-même nommé, dans son errance, parcourt un chemin qui ira, dans un premier temps de Marrakesh à Tanger, de la ville rouge à la ville blanche, dans le but de chevaucher les vagues et la mer vers la France . le voyage, c'est surtout dans l'esprit et l'âme insouciante de Brahim, qu'on le fait. C'est son voyage dans la vie jusqu'à ses dix ans au moment où il quitte Marrakesh. le partage du monde, ce sont les efforts de Brahim pour exister, pour être et pour continuer, c'est son parcours, réel et imaginé, vers les pays d'abondance, ses rencontres hors norme, les discours que lui tiennent les ondes et l'échange épistolaire avec le président de la République. le partage du monde, c'est un regard sur la faim, sur l'indifférence et sur un monde qui, aujourd'hui, doit prendre acte d'une crise sans précédent qui amène des peuples à se déplacer et à chercher ailleurs des raisons de rêver à nouveau.
Lien : https://rivesderives.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gielairgielair   14 septembre 2018
Voilà. J'ai dix ans et si je t'écris aujourd'hui, c'est pas pour te demander l'aumône, rassure-toi.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Kebir-Mustapha Ammi (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kebir-Mustapha Ammi
Kebir-Mustapha Ammi - Un génial imposteur .Kebir-Mustapha Ammi vous présente son ouvrage "Un génial imposteur". Parution le 30 janvier 2014 aux éditions Mercure de France. Rentrée littéraire 2014. Notes de Musique : "Scout Niblett" by Noise Problems Selections (http://noiseproblems.net/)
autres livres classés : pauvretéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1109 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre