AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782707146779
266 pages
Éditeur : La Découverte (01/09/2005)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 23 notes)
Résumé :

"Cher monsieur, je me permets de vous écrire pour vous remercier. J'ai terminé votre enquête 80 % au bac. C'est un livre qui m'a à la fois ému (j'ai souvent eu les larmes aux yeux) et mis en colère (contre moi-même). C'est incroyable à quel point les vies que vous avez décrites ressemblent à la mienne... "" C'est ainsi que débute la correspondance électronique entre le sociologue Stéphane Be... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
lilybou
  24 mars 2014
Un jeune de cité écrit à un sociologue, il se raconte et expose ses questions sur la vie, la société, la famille, etc.
J'ai commencé le livre piquée par la curiosité, et je n'ai pas pu le lâcher. Il est à la fois poignant, énervant, blessant, touchant... un livre humain qui en dit long sur notre société et sur ses incompréhensions.
Commenter  J’apprécie          50
NinoG
  17 février 2019
En commençant ce livre qui figurait parmi la liste obligatoire de ma bibliographie de mon cours de sociologie, je n'étais pas vraiment emballée. Pourtant, Younes (pseudonyme utilisé par Stéphane Beaud pour le jeune de quartier) nous fait vivre son histoire, son questionnement et nous amène de lui même à faire de la sociologie.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
aleatoirealeatoire   01 décembre 2019
Au fur et à mesure que l'on voit la vie normale s'éloigner peu à peu de notre horizon, on s'efforce de trouver des explications, très souvent superficielles, du style :"C'est la faute aux Français", "Nique sa mère, ce pays", et petit à petit, on se terre dans un brouillard, on commence par détester la France, puis on n'aime pas ses habitants, on idéalise le bled, on croit avoir une identité forte... En fait, tout ce que l'on fait, c'est se bousiller la tête, on devient parano, on voit des racistes de partout et on se coupe du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          171
aleatoirealeatoire   01 décembre 2019
C'est comme les rappeurs, moi c'est des types que je déteste, ils ont fait beaucoup de dégâts dans la tête des gamins... (...) Joey Starr et tous les imbéciles de ce genre.(...)
C'est des rappeurs qui sont dans une logique marchande, de show-biz, etc., qui la ramènent avec leurs paroles de fric, de filles et de révoltes à 2 balles...
Commenter  J’apprécie          80
aleatoirealeatoire   01 décembre 2019
J'aurais aimé être fils de profs, aller dans un lycée de bourges, fréquenter les salles de concert et les bars branchés, et voter socialiste ou Vert pour me donner bonne conscience...
Commenter  J’apprécie          103
aleatoirealeatoire   01 décembre 2019
Je suis un toxico de la vie qui n'a que de la mauvaise came pour se shooter...
Commenter  J’apprécie          90
BookaddictBookaddict   04 septembre 2014
Il y avait bien sûr toute l'image extérieure qu'on doit donner : être contre les Feujs, contre l'Amérique, ...pour les Arabes...Mais j'y réfléchis depuis ce matin et je me dis qu'aucun d'entre nous n'était vraiment sincère et qu'en fait on s'en foutait du Moyen-Orien...Je crois que beaucoup de jeunes focalisent sur ces problèmes pour esquiver les nôtres : en gros, c'est s'approprier la réalité de quelqu'un d'autre pour fuir la sienne. C'est plus simple à gérer psychologiquement et intellectuellement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Dans la catégorie : Sociologie des françaisVoir plus
>Groupes sociaux>Groupes raciaux, ethniques, nationaux>Sociologie des français (135)
autres livres classés : intégrationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Younes Amrani (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
42 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre