AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Colette Carrière (Traducteur)
ISBN : 2352940818
Éditeur : Bragelonne (22/08/2007)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Gavril Nagarian, Drakhaon d'Azhkendir, est mort. Il a péri dans le feu de la bataille. Enfin, c'est ce qu'on croit. En vérité, il vit toujours et s'est vu confier une mission sacrée : secourir Magus, qui a été enlevé et qui détient les cinq rubis inestimables qui composent les Larmes d'Artamon. Car il est dit que quiconque possède les pierres a le pouvoir d'imposer sa volonté à l'empire de Nouvelle Rossiya. Mais cette épreuve a un prix terrible : le Drakhaoul qui a ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
dazboness
  05 janvier 2010
Conclusion de cette excellente trilogie des Larmes d'Artamon, Les Enfants de la Porte du Serpent nous entraine dans un tourbillon de complots et de trahisons, aussi bien humaines que démoniaques... pour notre plus grand plaisir.
Toujours aussi bien écrit, ce volume va donc nous mener au coeur de la lutte intestine entre grands de ce monde, descendants de l'Empereur Artamon, et de leurs démons_guerriers dédiés, les Drakhaouls revenus dans le monde des humains, en quête de vengeance, de liberté.
Un combat pour la vie pour chacun des personnages, menacés tantôt par les fanatiques religieux, les armées en guerre, ou les Drakhaouls eux-mêmes, frères ennemis ayant pour aspiration une liberté et une paix qu'ils sont persuadés de ne pouvoir trouver. Une réflexion assez profonde donc sur ce qui peut changer les gens, confrontés à l'adversité,la solitude. Dans cette optique, le lien particulier de Gavril et Khezef fait office de comparaison avec les autres démons qui sont restés longtemps enfermés et qui sont ivres d'une rage de liberté et de pouvoir. Tandis que Khezef veut seulement retrouver les jours anciens de sa liberté.
Une conclusion poignante et intense de la trilogie, qui ouvre bien des perspectives quant aux Drakhaouls et au devenir des hommes et des femmes qui leurs ont été attachés.
Lien : http://homelaet.canalblog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Caro17
  10 avril 2017
Dernier tome de cette trilogie, et le moins que l'on puisse dire est que ce livre est riche en rebondissements ! Gavril Nagarian n'est plus le seul humain à être possédé par un drakhaoul et cela permet d'apporter un nouveau souffle au récit.
Une belle conclusion à cette saga.
J'ai vu qu'il y avait une préquelle à cette trilogie, je vais sûrement me laisser tenter...
Commenter  J’apprécie          30
Ptitetrolle
  24 octobre 2012
Plein de points positifs dans cette lecture, mais également de petites choses qui m'ont chagrinée, et qui font que je l'ai trouvée un peu en-dessous de mes attentes. Les livres de Sarah Ash pourraient être encore meilleurs, mais il leur manque un petit quelque chose qui fait que cette trilogie restera dans mon esprit un bon cru Fantasy, mais rien qui transcende le genre : une histoire qui ne fera donc pas partie de mes lectures les plus marquantes. Je note toutefois que la manière dont sont abordés les dragons et les pouvoirs magiques est intéressante et mérite qu'on s'y penche : je conseille donc ce livre à tous les amateurs de Fantasy. Sarah Ash nous livre là une trilogie entraînante et nous fait passer de bons moments aux côtés de ses personnages : alors, prêts à affronter le rude climat des terres d'Azkendhir ?
Lien : https://lecturestrollesques...
Commenter  J’apprécie          40
MissViolette
  01 décembre 2013
Si l'intrigue est bien menée jusqu'au bout, ce dernier tome souffre de quelques défauts qui m'ont un peu gâché le final. Comme conclusion de la trilogie, Les Enfants de la porte du Serpent tourne à certains moments à la réunion de famille : on y invite tous les personnages croisés depuis le début de l'aventure, en pensant à rendre hommage aux morts en passant. Mais puisqu'il faut en finir, les histoires secondaires sont un peu sacrifiées, conclues en quelques lignes rapides qui nous laissent sur notre fin. de plus, les défauts récurrents aux autres tomes (comme la platitude de plusieurs protagonistes) restent présents.
Mais ce dernier tome est tout aussi réussi que les tomes précédents. Il conclut une série appréciable mais qui, malheureusement, ne décolle pas au-delà de nos attentes.
Lien : http://confiserie-des-livres..
Commenter  J’apprécie          10
tgranduc
  30 août 2012
Et au final, une histoire superbement conduite que j'ai d'ores et déjà envie de relire !
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Caro17Caro17   05 avril 2017
- Sept. Nous étions sept, poursuivit Khezef en ignorant sa question. Jadis, nous étions des esprits libres dans l'éther. Et puis ceux que tu appelles les Gardiens célestes ont fait de nous leurs esclaves. Ils nous ont investis de terribles pouvoirs, de pouvoirs destructeurs, et ont fait de nous les instruments de leur justice. Mais Nagazdiel, notre prince, s'est rebellé. Nous avons lutté pour retrouver notre liberté mais nous avons perdu le combat. Et pour prix de notre rébellion, nous avons été condamnés au royaume des Ombres.
Nous n'avons jamais demandé à venir dans ton monde, mais maintenant que nous y sommes, nous n'avons aucun désir de retourner au royaume des Ombres. Voudrais-tu retrouver ta cellule d'Arnskammar pour y moisir toute une éternité ?
- Non, bien sur. Mais si les Sept reviennent tous, vous conduirez mon monde à sa fin !
- As-tu jamais pensé qu'il devait en être ainsi ? Que rien de ce que tu peux dire ou faire ne pourra l’empêcher ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Caro17Caro17   06 avril 2017
- Je n'aurais jamais cru voir une chose pareille ! s'émerveilla-t-elle. Alors, c'est donc vrai... Quel magnifique spectacle !
[...] Dans la lumière du soir resplendissait une créature qui semblait tout droit sortie d'un vieux livre de contes. Un grand dragon ailé promenait sur la cour un regard bleu féroce. [...]
- Seigneur Nagarian, dit Lindgren à voix basse. Je me demande quel bon vent vous amène...
L'air miroita autour du Drakhaon. Une brume en naquit puis s'éleva dans un tourbillon pour s'évanouir aussitôt. Un homme apparut à la place du dragon. Ce n'était toutefois pas un homme ordinaire : une crinière de cheveux sombres, bleus plutôt que noirs, cascadait sur son dos ; sa peau luisait, comme si elle était couverte d'écailles étincelantes, et les ongles griffus de ses mains ressemblaient à des serres acérées de verre bleu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1102 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre