AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791096949007
Éditeur : (20/10/2016)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Cassie est Américaine et travaille pour le groupe hôtelier Richmond. Son rêve ultime ? Diriger un jour un hôtel. Alors, quand ses patrons l'envoient en France pour une dernière mission avant de lui confier un établissement, elle saute dans le premier avion pour Marseille. Cassie a grandi à Chicago, beaucoup voyagé, mais lorsqu'elle se retrouve dans le Lubéron, au cœur de la Provence des cartes postales, l'expérience est très différente de ce à quoi elle s'attendait ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
Chrichrilecture
  30 octobre 2018
Mitigé
Une histoire assez bien écrite elle est touchante mais aurait pu être plus intéressante avec le mélange se culture s'il n'y avait pas eut autant de clichés autant pour la Provence que pour l'Amérique. Dommage que le charmant petit village de Gorde n'a pas été mi plus en valeur. du coup je suis septique pour le suivant Love me if you Cannes
Commenter  J’apprécie          300
Gaoulette
  21 mars 2017
Les cigales, le Sud, les beaux paysages, merci Tamara Balliana pour ce voyage culinaire et magnifique dans le Lubéron. J'ai senti le soleil me caresser la peau pendant ma lecture.
Love in Provence, c'est une romance chick lit simple sans prise de tête. Quand une américaine carriériste et riche débarque dans le Lubéron cela fait choc des cultures. Cassie la trentaine va se prendre d'affection pour une famille pure Sud-Est et cela va changer sa vision des choses.
Olivia, Papet, Mamet, Rose,Nicole, Mireilles et DAMIEN vont partager le quotidien de Cassie pendant 18 mois. Et je vais dire mention spéciale à Damien qui m'aura donné des fous-rires pendant cette lecture. Franchement celui-là il fallait l'inventer car pour moi il est l'élément Feel good de ce chick lit et non Cassie désolée.
On le voit arriver le triangle amoureux mais Damien est une bouffée d'oxygène. Vincent personnage sympathique, dommage l'auteure met un peu trop de temps à le faire prendre forme. Olivia est un personnage que j'ai adoré aussi. Et Cassie et bien c'est Cassie. Une trentenaire bien dans ses pompes avec ses lacunes.
Love in Provence, ça se lit vite sans prise de tête et ça fait du bien au moral. Pas besoin de chercher des broutilles où l'auteure n'a pas approfondi. L'essentiel est fait, faire passer un bon moment. Deux rencontres qui (Damien/Cassie ; Vincent/Cassie) bouleversent les rêves d'une « enfant carriériste».
Tamara Balliena j'espère qu'elle percera. Une plume fluide, punchy, drôle et franchement agréable pour un roman autoédité. Pas de répétitions, ni de fautes, ni de lourdeurs, non franchement je tire mon chapeau. J'ai trouvé quelques incompréhensions mais rien de catastrophes (je pensais à Damien qui reste en suspens, le futur de Cassie, Rose qui débarque du jour au lendemain alors qu'au départ il y avait chantage et Alexandre qui débarque de nulle part). le roman est quand même abouti et on en a pour notre argent.
Donc un premier roman encourageant de Tamara Balliena et je regarderai ses sorties livresques avec grand plaisir.
Note : 4/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
carine13400
  14 mars 2017
Cela faisait un moment que cette romance me faisait de l'oeil comme on dit. Pourquoi ? Tout simplement car je vis en Provence, et j'avoue en avoir un peu assez de tous ces romans qui se passent aux États-Unis.
Lire un roman dont les lieux nous sont familiers m'a fait beaucoup de bien.
Cassandra travaille comme consultante pour le groupe hôtelier Richmont, avec le but ultime, accéder un jour à la direction de l'un deux. Très ambitieuse, sa carrière passant avant tout, elle parcourt le globe dans le cadre de son travail, en espérant qu'un jour cela porte ses fruits.
Et c'est à Gordes, un des plus beaux villages de France dans le Lubéron, qu'elle posera ses valises. Cette ultime mission qui durera 18 mois, devrait justement lui faire accéder au saint Graal tant convoité ; la promesse de la direction d'un hôtel aux états-unis dès son retour. Sa rencontre avec Olivia, une employée de l'hôtel, va être déterminante pour le reste de l'histoire. Coup de foudre amical, Olivia proposera à Cassie une colocation dans la ferme de sa famille où elle vit entourée des siens.
Damien, le directeur de l'hôtel ne va pas laisser Cassie indifférente surtout que sa colocataire est du genre à prendre la vie du bon côté et lui conseille de s'amuser un peu. Mais Damien est-il la bonne personne pour cela ? Je ne vous en dis pas plus pour ne rien dévoiler de la trame qui ne prend pas toujours la direction à laquelle on pense…
Tamara Balliana publie ce roman en auto-éditions. Et comme pour tous les auto-édités, il faut savoir qu'aucun professionnel n'est là pour guider ou corriger ce qui doit l'être. C'est un facteur qu'il faut prendre en compte et se montrer indulgent lorsque l'on croise quelques imperfections ;)
Love in Provence est une très belle lecture. Pourtant, l'histoire a vraiment du mal à démarrer et j'avais du mal à m'attacher aux personnages. Je ne comprenais pas pourquoi l'auteur prenait de tels chemins. Il y avait surtout, ce manque d'émotion qui laissait présager un roman bien trop lisse. Malgré cela j'ai persévéré grâce aux descriptions de l'endroit qui me rappelait tant de souvenirs, mais aussi parce que la plume de l'auteur est drôle et fraîche à souhait. J'ai vraiment été ravie d'avoir continué car j'ai vraiment beaucoup ris et apprécié énormément toutes les allusions à nos habitudes sudistes, tout comme les clichés marseillais tournés souvent en dérision. Mais c'est surtout par le paradoxe que cela pouvait représenter pour Cassie ; elle qui a l'habitude de vivre dans le luxe des grandes villes américaines dont les coutumes sont très différentes de nos traditions et je ne vous parle pas de nos expressions à traduire lol
Adoptée par la famille d'Olivia, elle sera aux premières loges pour en apprendre un maximum, particulièrement avec le Papet ! le pastis au café du coin, c'est sacré, et elle comprendra vite pourquoi.
Comme je le dis plus haut, le départ a été un peu dur pour moi mais vite effacé par la suite qui a pris une tournure géniale ! Je me suis laisser happer dans cette histoire et je n'ai pas voulu lâcher le livre. J'ai pris un réel plaisir à retrouver cette région que j'affectionne énormément. Les détails sont riches et il est très facile de s'y projeter lors de notre lecture. Il est clair qu'on se doute comment cela va se terminer, mais quel sera le chemin emprunté par l'auteur reste pourtant énigmatique une bonne partie de l'histoire.
Cette émotion qui m'a manqué sur la première partie est arrivée au moment du livre où finalement elle a bien voulu être... Tout simplement à sa place ;). Ce qu'elle dégage sur la seconde partie est vraiment palpable. Tout comme cette tension qui ressort de l'attraction entre les protagonistes. Mais pas seulement une attirance humaine, car c'est aussi l'attirance d'un pays, d'une région, d'une famille de coeur… Ce roman est typiquement méditerranéen, l'auteure ne fera pas l'impasse sur les traditions bien de chez nous et vraiment ce décalage entre l'américaine et les provençaux qu'elle essai tant bien que mal à comprendre est vraiment hilarant et bien pensé.
La plume de Tamara Balliana que je découvre donc avec Love in Provence m'a conquise par sa répartie et son humour. Les romans qui me font rire ont toute ma considération, et je peux vous assurer que c'est le cas de celui-ci. Surtout quand en plus il me fait verser des larmes d'émotions… Là je me dis que c'est le combo parfait d'une lecture et que si l'auteur a réussi ce combo,c'est que sa plume vaut le détour !
Une lecture originale, légère et rafraîchissante, qui se lit sans prise de tête et nous fait vraiment passer un bon moment. Entre deux Dark romance c'est vraiment ce qu'il me fallait et je remercie énormément Tamara pour ce moment qui était vraiment délicieux. Merci aussi pour le petit clin d'oeil à l'hôpital de Cavaillon qui était pour moi particulier, car c'est là qu'est née ma fille ;). Je vous laisse aux chants des cigales accompagné d'un mistral à décoiffer les cocus, le tout accompagné bien sur d'un pasataga bien frais. Bonne lecture à vous ;)
Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sld09
  03 octobre 2017
J'ai passé un très bon moment avec cette romance même si le texte n'est pas aussi abouti qu'il aurait pu l'être : certaines expressions sont maladroites et j'ai été un peu gênée dans ma lecture par une surprenante pénurie de virgules.
Malgré ces petits défauts qu'on ne peut ignorer (mais une nouvelle édition révisée est sortie depuis et tout cela a sûrement été corrigé...), j'ai beaucoup aimé Love in Provence : l'intrigue est à la fois touchante et pleine d'humour et l'atmosphère est très chaleureuse. Tout au long du roman, l'auteur s'amuse avec les clichés qui persistent entre Français et Américains, tout en faisant la part belle à une jolie histoire d'amour.

Lien : http://lecturesdestephanie.b..
Commenter  J’apprécie          180
Ptitelilie
  14 octobre 2018
Voilà quelques mois que j'entends parler de la plume de Tamara Balliana. J'ai donc décidée de me lancer dans sa nouvelle saga en ne sachant pas trop à quoi m'attendre. Je peux vous dire que cette lecture a été une révélation pour moi, une vraie bouffée d'oxygène qui vous emporte loin, très loin de votre quotidien.
Nous suivons dans ce roman Cassie, une jeune américaine ambitieuse qui a accepté de venir travailler dans un hôtel français du Lubéron afin d'atteindre son rêve ultime : obtenir la direction d'un hôtel américain à l'issue de cette mission. Dès son arrivée, elle comprend que le Sud de la France est très différent de tout ce qu'elle a connu jusqu'à présent. Suite à une erreur de réservation, elle est dans l'impossibilité de loger à l'hôtel et se retrouve à cohabiter avec Olivia, la gouvernante générale de ce dernier, et toute sa petite famille. Elle va alors faire connaissance avec Papet, Mamée, Rose, Vincent et découvrir des valeurs et une solidarité familiale qui lui sont totalement inconnus. de plus, le directeur de l'hôtel, le beau Damien, ne la laisse pas insensible. Finalement, Cassie ne va-t-elle pas trouver dans le Lubéron plus que ce qu'elle cherchait ? Voudra-t-elle quitter cette région à l'issue de sa mission ? Finalement, est-ce que la Provence ne serait pas le lieu où elle trouvera enfin l'amour ?
Cassie est, en apparence, le stéréotype de l'américaine : ambitieuse, ne sachant pas cuisiner, n'ayant jamais mis les pieds à la campagne, n'ayant aucun sens de l'orientation mais travailleuse et cherchant à mener à bien sa mission. On se rend pourtant compte au fil des chapitres que c'est une femme moderne, tiraillée entre l'amour et sa volonté de mener à bien sa carrière, se questionnant sur l'opportunité de se lancer dans une relation de couple ou rester dans une relation pour s'amuser. J'ai beaucoup aimé ce personnage plein de ressources, gaffeuse par moment et qui essaie toujours de faire au mieux. Sa meilleure amie Olivia, chez qui elle loge, est une jeune femme qui n'aime pas se prendre la tête, fidèle à sa famille et à ses amis. On en sait finalement peu sur elle mais j'ai appris qu'elle était l'héroïne de « Love me if you Cannes » donc j'attendrai un peu pour en savoir plus ! Au niveau des personnages masculins, deux se détachent : d'un côté, on a Damien, le directeur de l'hôtel, et de l'autre, il y a Vincent, le cousin d'Olivia. Damien a tout du gendre idéal : un super boulot, il sait cuisiner, est un peu maniaque sur les bords et respectueux avec les femmes. Vincent, quand à lui, est mécanicien, un peu brut de décoffrage et il ne prend pas de pincettes quand il a quelque chose à dire. Vous l'avez compris, le coeur de notre héroïne va balancer entre ces deux beaux mâles mais…..ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus !!
Ce roman est un coup de coeur. Les recommandations que j'ai lues sur divers blogs ou groupes de lecture n'étaient pas vaines. En effet, la plume de l'auteure est addictive, efficace et elle vous plonge littéralement en plein coeur du Lubéron. Pendant ma lecture, je pouvais sentir l'ambiance des petits villages provençaux et entendre l'accent chantant des membres de la famille d'Olivia. le roman est découpé par mois de l'année, ce qui permet d'avoir des chapitre longs, mais pas trop. Tout est écrit du point de vue de Cassie mais cela n'a absolument pas dérangé tellement c'est un personnage qui révèle ses mystères au fur et à mesure. J'ai également apprécié que la romance ne soit pas le coeur de l'histoire. En effet, ce roman est une chick-lit qui donne le sourire et qui permet de s'interroger sur l'équilibre famille/travail.
Pour conclure, je dois dire que ce roman a été mon rayon de soleil des derniers jours. La plume de l'auteure m'a envoutée et je n'avais qu'une obsession : rentrer du travail pour poursuivre ma lecture ! Cette chick-lit est bien construite, efficace et surtout elle donne le sourire. Si vous ne connaissez pas encore Tamara Balliana, n'attendez plus pour succomber à « Love in Provence ». Pour ma part, grâce à NetGalley, je poursuis l'aventure et enchaine avec « Love me if you Cannes » !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
ChrichrilectureChrichrilecture   11 octobre 2018
Je soulevai une feuille, puis subitement je poussai un cri digne de la jolie blonde poignardée dans Psychose d’Hitchcock, lâchant immédiatement la salade dans l’évier. Je reculai d’un coup, percutant au passage Olivia, et partis me réfugier derrière elle.
— Que se passe-t-il ? s’inquiéta-t-elle.
— Oh my God ! Là, là, sur la salade ! m’écriai-je. Elle s’avança vers le légume. Une bête brunâtre et visqueuse se dandinait allègrement sur sa feuille, et comble de l’horreur, j’avais mis le doigt dessus ! Allez savoir quelle maladie j’allais pouvoir attraper ?
— C’est juste une petite limace, rigola-t-elle.
— Petite ? Mais cette bestiole est énorme ! Je l’ai touchée en plus ! Je ne suis même pas sûre d’être vaccinée contre les morsures de limaces ! Olivia éclata de rire et me répondit :
— Les limaces ne mordent pas, Cassie, et ce n’est pas la dernière fois que tu en trouveras une dans la salade. Cela ne t’était jamais arrivé avant ?
— Quoi ? Me faire attaquer par un gastéropode ? Bien sûr que non !
— Oh ! Tu n’avais jamais lavé de salade ? s’étonna-t-elle les yeux écarquillés.
— Non, je l’achète en sachet, toute prête, normalement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
ChrichrilectureChrichrilecture   29 octobre 2018
Olivia rit quand je lui en parlai, m’indiquant que pour elle le Tour de France sur écran était surtout un moyen certain de s’endormir rapidement devant la télévision. À moins que l’on soit passionné par les châteaux, car d’après elle, il y en avait tellement en France que les caméras en montraient un presque toutes les cinq minutes. Elle ajouta : — En plus, il n’y a aucun intérêt à regarder les cyclistes. Ces mecs portent les tenues les plus ringardes de la terre, rien que leurs casquettes sont horribles. Ils bronzent avec la marque de leur immonde short en lycra, et de leur maillot. Ils s’épilent les jambes, et je ne te parle même pas du fameux troisième testicule du cycliste !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
sld09sld09   30 septembre 2017
Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais dans les livres et dans les films, il suffit à l'héroïne de dénouer ses cheveux, pour qu'ils se déroulent instantanément en une cascade de boucles sexy. Dans la vraie vie, tu te retrouves invariablement avec une coiffure qui ne ressemble à rien, et la seule boucle que tu as est la marque immonde laissée par l'élastique dans ta chevelure.
Commenter  J’apprécie          90
GaouletteGaoulette   21 mars 2017
Moi qui pensais que les Américains buvaient beaucoup de café, j'étais loin d'imaginer que notre consommation était dérisoire face à celle des Français.
Commenter  J’apprécie          40
GaouletteGaoulette   21 mars 2017
J'étais rentrée dans cette relation pour m'amuser, sans vraiment chercher quelque chose de sérieux, et je m'étais retrouvée avec un homme qui avait la libido d'un panda.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3494 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre