AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9798750449866
480 pages
Amazon KDP (10/11/2021)
4.25/5   53 notes
Résumé :
Mais qui est donc ce mystérieux étranger que Chanasa a recueilli inconscient et lourdement blessé sur le chemin, au mépris des règles des rebelles ? Un homme en fuite, qui erre sans but dans le royaume des Terres Centrales. Un homme marqué d’un tatouage singulier, poursuivi par des individus énigmatiques et dangereux. Un homme doté d'un pouvoir incroyable…
La jeune femme, guérisseuse des plus talentueuses, se heurte à l'incompréhension de ses compagnons ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
4,25

sur 53 notes
5
25 avis
4
19 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

lilibookncook
  26 décembre 2019
Qui est cet homme blond au regard clair sorti mystérieusement des bois ? Maniant l'épée comme personne, quel est cet homme venu au secours de Chanasa et les siens ? Si lui-même le savait... Répondant au nom de Nik, le chevalier ignore d'où il vient ainsi que son but, la mémoire en défaut, comme subtilisée. Blessé et recueilli par les Parjures, rebelles des Terres Centrales, ce dernier n'a la vie sauve qu'à la seule détermination de Chanasa maîtresse des potions, intriguée par la force de guérison exceptionnelle du bel inconnu. Les Rebelles compteront-ils un nouveau guerrier dans leurs rangs ? Nik et Chanasa, perceront-ils le mystère qui les entourent ? Mais plus important, les rebelles arriveront-ils à renverser le Roi et sa cruelle politique ? Roman fantasy, ce premier tome de La quête du temps ne manque pas d'aventures ! Si il est vrai qu'elle souffre de longueurs et de quelques défauts, l'histoire reste tout de même plaisante et foisonnante. Rappelant l'univers de Game of Thrones avec ses nombreux personnages et son accent résolument guerrier, Errances s'inscrit dans la lignée de ces romans médiévaux où actions et mysticisme sont étroitement liés. Malheureusement, la fin de ce premier tome a eu raison de moi et je vous explique pourquoi...
En débutant ce roman, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. Roman fantasy, certes, mais à quel degré ? Ici, point de monstres sensationnels ou de magie spectaculaire, mais une terre ravagée par les terribles desseins d'un roi tyrannique. Contré par les rebelles, le vaste royaume est depuis peu en proie à de fréquents tremblements de terre. Est-ce dû à la soudaine apparition de Nik ? Alors que l'univers s'ouvrait sous les meilleurs hospices entre la rencontre du chevalier et Chanasa, de la magie émanant de ces deux êtres ou encore l'ombre du mystère planant sur Nik, j'ai vite été un peu perdue par le manque de repères spatio-temporels.
Qu'à cela ne tienne, je ne vais pas me laisser démonter pour si peu, surtout que Lise Barrow sait tenir son lecteur en haleine ! Avec ses nombreuses scènes d'actions, l'auteure donne rapidement du rythme et un souffle à son histoire sans toutefois y arriver complètement. En effet, certaines descriptions manquant de panache ont quelque peu ralenti ma lecture, la faisant légèrement traînée. Dommage !
En revanche, les thèmes abordés, comme le féminisme, ont largement attiré mon attention. Séduite dans un premier temps par l'indépendance de Chanasa, personnage évoluant dans un monde d'hommes, mais non soumis à eux, je l'ai beaucoup moins été en fin de roman. Alors que cette dernière revendique sa sexualité et son corps, n'appartenant qu'à elle seule, pourquoi tout balayer par la suite ? Charmée par ce personnage fort qui balaie les diktats d'une féminité obnubilée par la maternité, pourquoi y renoncer ? Autant, j'étais heureuse de découvrir ce personnage qui sortait enfin des clichés de désir maternel (parce que oui, mesdames et messieurs, toutes les femmes n'aspirent pas à devenir mère...) autant, j'ai été déçue par ce revirement de situation. 
Alors vous l'aurez compris, malgré une écriture maîtrisée et agréable, il manque pour moi encore un peu de maturation à ce récit qui a toutefois la qualité d'embraser l'imagination. Mais tout de même, d'où vient Nik bon sang ? Je veux savoir !
Merci donc à Gaëlle des éditions La Plume et le Parchemin pour cette sympathique découverte. 
http://bookncook.over-blog.com/2019/12/la-quete-du-temps-errances-tome-1-lise-barrow.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Gaoulette
  03 novembre 2019
Petit nouveau dans le catalogue des Éditions La Plume et le Parchemin. Je remercie sincèrement la maison d'éditions pour ce service presse. Lise Barrow n'a rien à envier à ses homologues. Elle nous offre un premier tome qui plante bien son décor, une très bonne mise en bouche comme j'aime me répéter. On reste avec beaucoup de questions mais cela nous permet de découvrir l'univers bien fourni de l'auteure. Et franchement, j'ai accroché très vite de part la plume de l'auteure mais aussi par ses personnages forts et tout le décor semi fantastique voire médiéval. Une ambiance un peu Games of Thrones, Peter V Brett, un parfait héroic fantasy. Lise Barrow regroupe tout ce qui peut me plaire dans ce genre de roman et surtout elle nous propose un duo qui va nous tenir en haleine pendant 4 tomes : Nik et Chanassa. Comment je le sais pour le nombre d'opus ? J'ai juste demandé à l'auteure.
A l'heure actuelle, la quête du temps reste pour moi un mystère mais j'en veux plus. L'auteure a parfaitement tissé sa toile. Est-ce que Nik fait parti de cette mystérieuse confrérie ? Cet étranger si mystérieux qui a perdu la mémoire et pourrait être n'importe qui. Pourquoi, comment, j'ai hâte d'avoir toutes mes réponses.
Comme je l'ai dit, Lise Barrow sait planter son joli décor. Pour les amateurs de ce genre d'ambiance, foncez. L'auteure maîtrise son sujet. Une très belle plume, fluide et addictive. Je pèche sur des passages long en narration mais ça passe quand même. Il le faut dans ce genre de roman. Parfois cela me rebute mais je sais que je dois en passer par là. C'est le deal pour apprécier l'histoire et avoir tous les tenants et aboutissants.
En tout cas, Lise Barrow a réussi le pari de me faire passer cet obstacle. Elle m'a embarqué dans son histoire du début jusqu'à la fin. Et devinez quoi, j'en voulais plus. Je voulais le second tome devant moi. J'ai passé un très bon moment. Je sens qu'on va en entendre parler de Lise Barrow sur l'île et au-delà de l'océan. J'ai kiffé son ambiance, son intrigue, son style, ses personnages principaux et secondaires. Ils sont certes nombreux mais elle les intègre parfaitement à son histoire.
Une très belle découverte qui fera plaisir aux amoureux de la fantasy. Je sens que je pourrais avoir un coup de coeur dans les prochains tomes.
Affaire à suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
gabrielleviszs
  16 janvier 2022
Je remercie l'auteur pour m'avoir contacté par le biais du site simplement et fait découvrir son premier tome.
Depuis quelque temps je lis plus de fantasy, y trouvant mon compte facilement (action, carte d'un pays imaginé, époque "moyen-âge", guerre de pouvoir et j'en passe) c'est avec une grande joie que j'ai accepté cette lecture. Il faut bien avouer que la couverture y est pour beaucoup, à la fois intrigante, mystérieuse, magique ! Un petit garçon s'isole dans une grotte, un homme poursuivi par des hommes en gris vient à l'aide de rebelle qui sont près à se faire trancher la tête tel le petit garçon qui n'a rien pu faire et une contrée dévastée par un roi sans pitié... Un début qui met l'eau à la bouche lorsque nous avons tous ces éléments sans vraiment savoir ce qu'ils ont en commun. Je cherche encore pour certains d'ailleurs. Laissons le petit garçon de côté sans y revenir plus tard, il reste un mystère et j'aime cela. Cet homme qui est en sang, cherchant à fuir des hommes en gris est sur le point de mourir pour une cause qu'il ne connait pas. Par chance, ou pas, Chanasa, la guérisseuse du camp va le recueillir, même si leur loi l'interdit, car qui dit étranger, dit menace. Bla bla bla, ils ont déjà fait confiance à quelqu'un en ont payé le prix, depuis quiconque se verra dégager sans le savoir. Sauf que pour le coup, cet homme est en train d'agoniser pour avoir voulu sauver des enfants, des hommes et des femmes qu'il ne connaissait pas. Alors, le bon coeur de Chanasa lui indique la voie à suivre.

Nik, c'est la seule chose dont il se souvienne, son prénom et encore il n'est pas sûr, ne sait pas ce qu'il est ni d'où il vient. La peau clair, les cheveux blonds, des yeux verts, il n'est définitivement pas de ce pays, mais en savoir plus devient problématique pour lui comme pour ceux qui l'ont recueilli. Bien des aventures vont lui tomber dessus, traîtrise, combats, amitié, fraternité, amour, Nik est un homme qui est sensé, réfléchi, très doué au combat et a un don particulier. Cet aspect est un peu dérangeant dans le sens où apparemment personne n'en a, mais les rebelles ou plus communément appelé Parjures n'ont jamais assisté à de la magie. Qu'est-ce donc ? C'est un détail qui est particulier dans le texte, mais une fois cet événement passé, on oublie vite que personne n'est sorcier. Nik aide les autres et aime sa liberté. Son coeur est-il pris ? C'est comme tout un pan de son passé qui est endormi sans qu'il ne puisse rien y faire ou y dire. Il ne veut pas s'engager dans des promesses car il a peur de ce qu'il pourrait découvrir et nous aussi pas la même occasion. Chanasa, guérisseuse comme son père adoptif, maitresse des potions va tout faire pour qu'il reste en vie et puisse choisir librement de rester parmi eux. Les Parjures sont des êtres à part qui vivent en dehors d'une société qui ne cesse de puiser dans les ressources des gens. Des rebelles qui pensent renverser le pouvoir en marche, oui ils sont peu nombreux et même s'ils savent se battre, ce n'est pas assez pour mener de front une attaque. Chaque ville, chaque village est fait de telle manière que les soldats du roi y sont pour protéger, à moins que ce ne soit pour enrichir toujours plus le royaume...

Nik va devenir l'un des leurs, un homme sur qui compter qui a de bonnes idées. Entouré de Chanasa, Falran le frère, Marcus et d'autres hommes et femmes de leur clan qui ne cesse de changer de lieu pour survivre, jusqu'à ce que des solutions découpent le voile de certains, il va devoir apprendre à recréer un passé, qui semble le poursuivre avec assiduité. Nous avons quelques pistes sur ce qu''l est, sans vraiment en comprendre le sens, car l'auteur nous laisse avec une flopée de mystère autour de lui et du petit garçon du début. C'est un guerrier qui sera une aide précieuse et va vivre tout en faisant vivre une aventure à ceux qui l'entourent hors du commun. Se soulever contre un tyran qui ne pense qu'au prochain repas et habits qu'il compte mettre pour épater la galerie tandis que d'autres font le sale boulot est un choix certain qui risque de faire mal. Sans compter qu'une partie de la population vivant sous des arts meurtriers depuis si longtemps devienne aussi vil et cruelle. Il est vrai que la logique veut qu'on lapide une personne qui a osé tenté de sauver des personnages qui se faisaient violer... La cruauté n'est pas dans le coeur de tous les villageois et cela rassure. le soulèvement se fait petit à petit, mais vont-ils réussir là où les précédents n'ont fait que rêver ?

La terre est capricieuse, des vagues de séismes soufflent un peu partout, creusant ainsi des ravins plus profonds qu'un gouffre, emportant avec eux des personnages que nous suivons régulièrement. le Grand prêtre Salnas que nous voyons peu suffit à nous faire dire qu'il aurait pu être un adorateur de Satan. Les hommes en gris, les hommes en noir, ceux en rouge, des couleurs qui rappellent le sang, la mort, la désolation passent par moment entre les chapitres afin de mieux nous embrouiller la tête. Qui sont-ils vraiment ? Veulent-ils la tête de Nik, le sauver ou le torturer ? Et ses rêves, ses illusions, ses images sont-elles un signe prémonitoire à chaque fois ? Dans ce cas, qu'est-ce que cela signifie réellement ? Qu'on va tous mourir ? xD, pardon, je devais la faire cette blague ! Assez parlé de cet homme dont nous ne savons que peu de choses au début, pour nous rendre compte que c'est un homme bon avec un passif qui le fait rechercher par plusieurs "confréries ?" parlons un peu des autres personnages et celui de Chasana est vraiment intéressant. Elle n'a pas eu une enfance de tout repos, promis à u mariage arrangé alors qu'elle était enfant, elle fuit et la suite n'est pas simple. Ce passé lui a forgé un caractère fort, ne se laissant pas marcher sur les pieds. Elle sait réfléchir et sait ce qu'elle veut. Indépendante au possible, son charme et celui de Ni se fondent en un seul, mais la peur la refrène. Cet homme lui fait perdre la tête, pas au point de devenir une serpillère devant lui. J'ai beaucoup aimé son caractère, sa force de combattre physiquement et mentalement et ses dons de guérisseuse. Elle a une mémoire phénoménale, et montre qu'une femme est capable de faire aussi bien sinon mieux qu'un homme, enfin ! Dommage que la fin la rende ainsi, son changement de caractère si soudain m'a paru trop rapide et surtout peu rapprochant de tout ce que nous avons su sur elle.

Falran est un personnage que j'ai beaucoup apprécié aussi. le frère de Chanasa, celui qui va vite devenir ami avec Nik. Il est un pilier sans qu'il ne s'en rende compte, un de ceux qui est toujours présent pour écouter, parlementer, s'entraîner. Cette façon de faire lui est propre et je me demande bien ce que l'auteur a prévu pour lui, car c'est étrange de voir l'évolution de ce personnage ainsi. (Je ne peux en dire plus pour ne rien dévoiler) Bon nombre de personnages présents donnent un petit quelque chose à l'histoire, telle Madhlaine la femme du commandant qui a de nombreuses qualités, ou encore Ganaël le maître des potions, père adoptif de Chanasa et Falran qui a toujours un certain pouvoir face au commandant et en use avec délectation, surtout s'il a des informations à donner. Je n'ai pas parlé des dieux, mais ceux-là laissons les où ils sont, cela vaut bien mieux !

Comme je l'ai indiqué un peu plus haut, de l'action il n'en manque pas, c'est souvent assez rapide pour ne pas prendre trop de pages et assez pour comprendre comment les personnages se battent, ou meurent ou tuent peu importe. Dans cette histoire il vaut mieux ne pas trop s'attacher à certains personnages de peur de souffrir. le texte a malgré tout quelques longueurs, je pense à un passage en particulier sur l'un des voyages, ou encore le fait que Nik se pose toujours les mêmes questions (à un moment donné nous avons compris qu'il se demande d'où il vient, qui il est etc) et quelques descriptions un peu lourdes, mais ponctuelles. Ce que j'ai aimé, en plus de la carte en début du livre, ce sont les quelques phrases juste avant les chapitres qui nous donnent des éléments essentiels. Les protagonistes sont travaillés avec des émotions, des sensations, des envies de liberté tout à fait compréhensible pour n'importe qui.

En conclusion, un fantasy médiéval où la femme a une place importante. La magie se mêle doucement aux combats, tandis que de nombreuses épreuves attendent les personnages : retrouver la mémoire est important, mais se libérer du joug d'un tyran sans foi ni loi l'est tout autant. le passé de Nik reste encore flou, celui du petit garçon encore plus, pour autant la fin nous donne plus qu'envie de connaître la suite, car il faut bien admettre que nous nous attachons vite aux personnages et que la situation est faite pour que nous nous rebellions également ! J'ai hâte de découvrir la suite de ses aventures !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-quete-du-temps-temps-1-errances-lise-barrow-a211773062
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Khiad
  20 janvier 2022
Je voudrais tout d'abord commencer par remercier Lise Barrow pour m'avoir proposé son livre en SP via le site SimPlement.
Concernant la couverture, je la trouve très jolie. Les éléments se marient bien entre eux, que ce soit Nik et ses aptitudes, les corbeaux (pour les mauvais présages j'imagine) et le background de la forêt. J'aime aussi énormément les couleurs. C'est un sans faute pour moi. ^^
Concernant la plume, j'ai apprécié découvrir celle de Lise Barrow. Elle est fluide et agréable, passant avec brio des descriptions à l'action, des émotions au mystère. J'ai adoré les petits extraits au début de chaque chapitre (qui ne sont pas là par hasard) ainsi que les différents points de vue que l'auteure nous offre. La carte en début de volume est aussi plaisante, tout comme le petit lexique à la fin.
Nous commençons l'histoire par un jeune garçon mystérieux qui va s'isoler dans une grotte et qui semble investi d'une importante mission. Juste après, nous retrouvons un homme tout aussi mystérieux qui semble fuir quelque chose ou quelqu'un, lui-même n'en est pas certain : sa mémoire s'est envolée ! Mais il court, longtemps, toujours plus loin.
Sa route va croiser celle d'une caravane qui se fait sauvagement attaquer. L'homme ne peut rester impassible en voyant des femmes et des enfants se faire massacrer à tour de bras. Se lançant dans la mêlée, il va dévoiler d'impressionnants talents de bretteur. C'est ainsi qu'il va faire la connaissance de Chanasa et des rebelles, qui se font appeler les Parjures, qui veulent destituer leur monarque despotique.
L'arrivée du jeune homme, Nik (enfin croit-il se souvenir) passe difficilement dans ce groupe surentraîné et extrêmement méfiant envers les étrangers. Malgré son amnésie, il va peu à peu les convaincre qu'il n'est pas un danger pour eux et va même se rendre indispensable de plusieurs façons.
Cette histoire, c'est donc celle de ce combat pour la liberté, de gens qui n'en peuvent plus de se faire oppresser chaque jour, de voir les leurs mourir et de se faire racketter par des seigneurs toujours plus avides, à l'image de leur roi tyrannique.
Cette histoire, c'est aussi celle de Chanasa, jeune femme rebelle au lourd passé, au caractère bien trempé et avec certaines opinion bien arrêtées. Impulsive, tête brûlée, elle ne supporte pas que l'on n'aille pas dans son sens et peut très vite perdre son sang froid. Mais elle a aussi de belles valeurs, est toujours prête à venir en aide à quelqu'un et connait son art sur le bout des doigts. En effet, elle est maîtresse des potions, élève et fille adoptive du vieux Ganaël, un guérisseur un peu bourru. Son frère, de qui elle est très proche, se nomme Falran, personnage que j'ai beaucoup apprécié pour sa jovialité (je suis certaine que quelque chose se trame avec lui...).
Mais comment ne pas parler de Nik ? Ce jeune homme amnésique est en perpétuelle quête de son identité et des fragments de son passé. Heureusement, la mission des rebelles l'occupe beaucoup et lui permet de ne pas rester focalisé sur ses problèmes. Il n'en reste pas moins qu'il souffre beaucoup de cette amnésie qui dure. Mais il finira par avoir vent de gens qui le recherchent et qui pourraient bien lui apporter des réponses... mais à quel prix ? Que lui veulent les Manteaux Gris ? Et les Manteaux Noirs ? Qui sont-ils réellement ?
Ce n'est pas tout ! Quoi, encore ? Et oui ! Parce que tout ça semble faire partie d'un tout. le pays est secoué par les guerres autant que par de violents séismes, catastrophe naturelle qu'il n'avait jamais connu auparavant. Les Dieux semblent êtres de la partie et les fils du Temps se tissent...
Je trouve l'univers très bien construit, que ce soit dans son fonctionnement (les abus, la révolte, les différences entre les régions...) ou dans l'histoire des différents royaumes, parfois dans leur mystère aussi.
Un petit plus qu'amène Chanasa, c'est qu'elle est sur le même pied d'égalité que les hommes : elle se bat à leurs cotés et est même bien meilleure que certains. Mais il n'y a pas qu'elle. Il est fait mention plusieurs fois de femmes qui rejoignent les rangs des combattants, sans remarques sexistes sur le fait qu'elles n'ont rien à faire là. J'aime beaucoup !
J'ai vraiment beaucoup apprécié les personnages, que j'ai trouvé très travaillés, surtout ceux de Nik et de Chanasa, étant donné que ce sont les personnages principaux. La jeune femme m'a parfois énervée avec ses énormes colères, mais je suis ravie que Lise Barrow ait joué le jeu de son impulsivité et de son imprévisibilité à fond. Oui, elle peut parfois paraître extrême, elle peut aussi avoir des remords, mais je ne regrette pas ce trait de caractère qui en fait quelqu'un de très intéressant.
Par contre je n'ai pas du tout apprécié le roi Baldir, qui, je pense, cumule énormément de défauts pour un monarque : fainéant, imbu de sa personne, égoïste, vaniteux, se fiche de son peuple et de certaines obligations royales qui l'ennuient, colérique, opportuniste et un tantinet libidineux... Quel peuple aimerait l'avoir pour roi ? Il ne faut pas s'étonner si les seigneurs gestionnaires des villes le prennent en exemple et abusent de leurs pouvoirs...
Sans parler du Grand Prêtre Salnas qui m'a donné des frissons (mais pas dans le bon sens du terme...).
Vous l'aurez compris, ce livre est bourré d'action, que ce soit au niveau de la révolte qui va amener des batailles, ou à celui de la quête identitaire de Nik. Il est aussi emprunt de mystères, avec un jeune garçon ayant une importante mission, le passé du jeune homme, l'inclusion de Dieux, la terre qui tremble... Il y a aussi de grandes valeurs, comme l'amitié, l'entraide et l'envie d'un monde plus juste pour tout le monde, sans oublier l'amour... Je n'en dirai pas plus sur le couple du livre, mais je pense que vous avez déjà deviné qui sera concerné. lol
La fin appelle à la lecture du second tome. L'orage gronde autant que la terre. Comment les personnages s'en sortiront-ils ? J'ai aussi hâte de connaître Maître Sylvaric, s'il est toujours de ce monde. Ça m'a tout l'air d'être un sacré personnage. ^^
En résumé, j'ai passé un agréable moment entre les pages de ce livre qui allie d'une agréable façon action, mystères, romance, belles valeurs, quête identitaire, des personnages entiers et attachants, le tout réhaussé par une plume maîtrisée. Une fantasy médiévale que je vous conseille sans hésiter. ^^
Lien : http://booksfeedmemore.eklab..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Missnefer13500
  28 novembre 2019
Premier opus intriguant, palpitant, qui tient le lecteur en haleine en attentes de réponses et pose le bases de la saga. D'autant que l'on s'interroge sur le lien entre le prologue et le récit.
Les réponses, l'auteure se contente de les effleurer. Cependant, l'on ne reste pas frustré, tant Lise Barrow chemine suivant son idée, nous en dévoilant suffisamment pour nous faire patienter jusqu'au tome suivant. Son roman est parfaitement ficelé. Et il ne faut pas négliger de lire attentivement l'encart au début de chaque chapitre. Une manière originale en nous offrant des références à de vieux enseignements ou faits du passé, de nous ancrer dans l'histoire.
Il nous faudra cependant attendre les autres tomes pour en savoir davantage sur Nik, le personnage principal et sur l'enfant du prologue.
La plume de l'auteure est fluide, plaisante, soignée, le vocabulaire adapté et recherché. le récit parfaitement construit, les thèmes de la Fantasy médiévale maîtrisés.
Lise Barrow impulse une bonne rythmique au récit, alternant avec des descriptions détaillées qui plantent le décor et sont très scéniques pour ce qui est des combats.
L'intrigue suit son cours, en alternance avec la romance dans un parfait équilibre.
Les personnalités de nos protagonistes sont bien approfondis; ce qui donne des personnages aboutis auxquels on s'attache. Chanasa est peut-être un peu trop ambivalente, ce qui la rend agaçante à mes yeux, mais je présume que l'auteure souhaitait probablement pimenter la relation de notre duo.
Un premier opus d'un saga prometteuse si Lise Barrow maintient ce cap jusqu'au bout des 3 autres tomes à venir, me suis-je laissée dire. J'espère qu'elle ne nous fera pas trop languir entre chacun. Perso, je suis déjà impatiente de lire la suite des aventures de nos rebelles, de nos mystérieux personnages à savoir : Nik et l'enfant et Chanana que nous abandonnons dans une conclusion qui laisse la porte ouverte à de nombreuses suppositions.
Un roman d'aventures et de mystères sublimé par la belle plume de Lise Barrow, une auteure à suivre ou à découvrir.
J'émettrais néanmoins deux petits bémols
Tout d'abord je trouve la couverture trop réductrice. Perso, je ne me serais jamais intéressée à ce roman à sa vue dans un rayon de librairie. J'en profite donc pour remercier Gaelle et les Editions la Plume et le Parchemin pour ce SP.
Je m'explique, de part le graphisme, ce roman semble s'adresser à des très jeunes ados, alors qu'il convient à un public beaucoup plus large, adultes compris, voir même pas vraiment à des 13 ans/15 ans.
Quant au titre de ce tome : Errances, je ne le trouve pas adapté et ne correspond pas à l'intrigue bien que le résumé fasse allusion à un étranger errant. Ceci-reste bien évidemment un avis des plus subjectifs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
KhiadKhiad   19 janvier 2022
Elle oublia tout, plus rien n'existait à part les sensations de ce baiser sans fin qui se répandaient par vagues enivrantes dans tout son corps et jusqu'au plus profond de son intimité. Dans son fort intérieur, elle gémit d'étonnement de se voir de nouveau s'abandonner si facilement sous ses caresses. Il aurait pu faire d'elle ce qu'il voulait : dès qu'il la touchait, elle perdait toute volonté, tout contrôle d'elle-même. Que lui arrivait-il ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KhiadKhiad   19 janvier 2022
Chaque fil ne correspond pas à une vie humaine, comme on pourrait le croire, mais plutôt à une famille d'événements liés entre eux par les causes et les effets. On appelle nœuds temporels les endroits où ces différents fils se croisent pour influer à leur tour sur les directions des événements. Il peuvent se frôler, se mêler pour un instant ou se coller et se fondre l'un dans l'autre, les deux fils ne formant plus en ce cas qu'une seule et même famille d'événements. À l'inverse, un fil unique peut aussi se scinder en deux, voire plus. Il devient alors extrêmement difficile pour le Chercheur de se représenter toutes les conséquences du fil qu'il est en train de suivre.

Enseignements de Maître Sylvaric en Harmanoom
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KhiadKhiad   19 janvier 2022
L'homme courait. À travers la forêt dense et sombre, il se faufilait entre les troncs noueux qui tendaient leurs branches basses comme pour le frôler. Il courait à petites foulées régulières, la respiration tranquille, les joues à peine rougies par l'effort qu'il maintenait depuis... depuis... il ne savait plus quand. La seule chose qui importait, pour l'instant, c'était de courir. De s'éloigner le plus possible pour échapper à... À quoi ? Les images étaient floues dans sa tête et se dissipaient dès qu'il tentait de se concentrer sur ce qui s'était produit. Les rares souvenirs de ce qu'il fuyait s'étalaient en taches sombres sur sa tunique déchirée. Mais peu importait, pour le moment, il fallait juste courir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KhiadKhiad   19 janvier 2022
Chaque acte, chaque décision, peut être considéré comme un engagement. Un engagement pour soi-même et le destin que l'on se choisit tout d'abord, mais aussi un engagement pour autrui, car chaque pas nous rapproche ou nous éloigne de l'autre. Alors, il est de notre intérêt de peser mûrement chaque parole, chaque geste, chaque impulsion qui nous pousse dans une voie plutôt qu'une autre. Car il y aura toujours des conséquences et il faudra être prêt à en payer le prix.

Traité de vie, de Maître Habart, philosophe de Cour de la reine Selmana
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KhiadKhiad   19 janvier 2022
L'organisation que l'on appelle Parjures de l'Antistraë est un groupe de rebelles impressionnants non pas par sa grande discipline et son efficacité à nuire au gouvernement, même si la liste de ses méfaits est longue, mais plutôt par sa capacité à résister depuis de nombreuses années à l'anéantissement programmé par Sa Majesté. On peut comparer ces individus à une vermine inexpugnable et quasi indestructible : chaque tentative d'éradication laisse entrevoir qu'il y en a encore et toujours.

Notes personnelles du Conseiller royal Bornas
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Lise Barrow (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lise Barrow
Interview Télé Kréol
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1943 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

.. ..