AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 271441298X
Éditeur : (01/01/1900)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
(...)Lire une page de Marcel Béalu, écrit Jean Paulhan, c’est pénétrer dans un pays singulier, un pays qui pourtant doit bien exister quelque part, plus haut ou plus bas que la terre, le pays de derrière la glace, ou de derrière l’eau , ou de derrière le ciel, ou de derrière nous… " C’est en hommage à Jean Paulhan que Béalu avait baptisé sa libraire Le Pont Traversé.

Poète donc et libraire, les deux activités chez Béalu se complétaient à merveill... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
fanfanouche24
  27 mai 2013
Porte ouverte sur la rue est le deuxième tome de l'autobiographie entreprise par le poète-écrivain-libraire, Marcel Béalu. Autobiographie comprenant 3 volets: Enfances et apprentissages, Porte ouverte sur la rue, et Présent définitif.
Cet écrivain qui sera dans la mouvance des surréalistes, est un autodidacte, qui vient à Paris vers 1925, parle de sa découverte des livres, de l'écriture, de ses rencontres, de ses amours, de ses rencontres avec les écrivains, de son amitié avec max Jacob, les artistes de la Capitale.
trois volumes passionnants, fourmillant d'informations sur la vie littéraire à Paris, sur le monde des artistes , son métier de libraire qu'il pratique de façon singulière...ses rencontres, ses coups de gueule, ses passions...Un itinéraire hors du commun, très riche pour l'histoire littéraire, la poésie, le mouvement surréaliste, sans omettre ses talents de peintre
Commenter  J’apprécie          60
fanfanouche24
  27 mai 2013
Porte ouverte sur la rue est le deuxième tome de l'autobiographie entreprise par le poète-écrivain-libraire, Marcel Béalu. Autobiographie comprenant 3 volets: Enfances et apprentissages, Porte ouverte sur la rue, et Présent définitif.
Cet écrivain qui sera dans la mouvance des surréalistes, est un autodidacte, qui vient à Paris vers 1925, parle de sa découverte des livres, de l'écriture, de ses rencontres, de ses amours, de ses rencontres avec les écrivains, de son amitié avec max Jacob, les artistes de la Capitale.
trois volumes passionnants, fourmillant d'informations sur la vie littéraire à Paris, sur le monde des artistes , son métier de libraire qu'il pratique de façon singulière...ses rencontres, ses coups de gueule, ses passions...Un itinéraire hors du commun, très riche pour l'histoire littéraire, la poésie, le mouvement surréaliste, sans omettre ses talents de peintre
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   27 mai 2013
A la fin des années trente, j'étais encore marchand de chapeaux, mais l'appartement au-dessus de la chapellerie, à Montargis, était rempli de livres qui, pour moi, représentaient la liberté. Vases communicants: du jour où je parviendrais à vivre entièrement parmi les livres j'acquerrais la liberté. La solution-le compromis- consistait à remplacer les chapeaux par les livres. Pourtant je n'envisageais encore nullement de devenir libraire. Mais de plus en plus je me sentais attiré, hanté, appelé par la Poésie, mot que je n'écrivais jamais sans majuscule. elle seule m'apparaissait comme une porte ouverte sur le monde.( p. 10) "Le Chapeau magique-2. Porte ouverte sur la rue"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
fanfanouche24fanfanouche24   27 mai 2013
La lecture n'est-elle pas un miracle qui permet de se faire un ami à travers le temps et l'espace? Il a suffi d'une petite phrase, de quelques mots rassemblés, pour me révéler qu'un homme, l'auteur de cette petite phrase, qui vivait vingt ans, cent ans, plusieurs siècles avant ma venue sur la terre, a eu cette même pensée que je n'arrivais pas à formuler et qui brusquement m'apparaît, par la grâce de ces quelques mots, dans sa vérité éternelle. (p.146-147)- "Le Chapeau magique 1. Enfances et apprentissages"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fanfanouche24fanfanouche24   27 mai 2013
Ce métier de courtier en ouvrages précieux ou rares m'initiait aux fluctuations des goûts et aux vraies valeurs, ajoutant un fleuron à ma panoplie d'expériences. Il réclame une grande connaissance. Plus d'un des bougres qui l'exercent, farouches individualistes, souvent "anars" de droite ou de gauche, en savent plus sur la littérature contemporaine qu'un énarque. Les plus grands écrivains le pratiquaient avant moi, qui affectèrent ensuite de mépriser ce négoce. (p.83)-"Porte ouverte sur la rue"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Video de Marcel Béalu (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marcel Béalu
Vidéo de Marcel Béalu
autres livres classés : librairesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
754 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre