AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782221087220
Robert Laffont (12/09/1999)
3.71/5   29 notes
Résumé :
Annibal a vingt ans. Il est beau, vif, audacieux ; il est fait pour l'aventure et les grands espaces. Pas pour l'existence confinée que lui promet ce mariage que l'on s'apprête à célébrer dans son village du plateau de Millevaches. Alors, soudain, repris par ses démons, il rompt avec éclat, clamant que là-bas, dans les Charentes, une " belle Rochelaise " l'attend ! Et il part avec son ami, Bramefaim, le bon colosse, pour une immense forêt de l'Aunis où ils seront sc... >Voir plus
Que lire après La belle RochelaiseVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Ce n'est pas un roman de cape et d'épée mais il y a chez le personnage principal Annibal, quelque chose de Fanfan la tulipe!

Annibal échappe au mariage au dernier moment se sauvant de l'église et désespérant, curé, fiancée est famille. le voilà donc contraint d'aller prendre l'air un peu plus loin pendant quelques temps. Il s'engage comme bûcheron accompagné d'un colosse doux ,Bramefaim, du même village qui lui, part pour sauver une fillette qui lui est chère. L'époque est mouvementée politiquement, on hésite encore entre république et monarchie, égalité entre les citoyens et nobliaux tout-puissants. La vie des paysans est bousculée, celle des travailleurs de force tout autant et cette saison de bûcheronnage va s'avérer compliquée. Elle le sera encore plus pour nos deux creusois qui vont découvrir et sauver Esther une jeune esclave ramenée des Antilles par ses propriétaires.

Poursuivis tout autant par les gendarmes que les chasseurs de nègres, le trio doit se faire petit, se cacher, c'est l'occasion d'une longue tournée dans la région. Une fois dans leur village ils abandonnent la fuite et vont faire face aux conséquences de leurs aventures...

Un roman mouvementé, coloré, aventureux, sur un fond historique intéressant, pas tout à fait crédible mais qui se laisse lire
Lien : http://theetlivres.eklablog...
Commenter  J’apprécie          191
Dans un village creusois, perdu aux confins du plateau de Millevaches, en 1832, Annibal, un jeune homme pauvre d'une vingtaine d'années, déclenche un terrible scandale. Il n'accepte pas de se soumettre à un mariage arrangé selon le principe de la double compensation. Pour que sa très jolie soeur puisse épouser sans dot un vilain aubergiste, il aurait dû se marier avec la très laide soeur (également dépourvue de dot) dudit bistrotier. Mais Annibal est vif, beau, rebelle et audacieux. Il se croit fait pour l'aventure et les grands espaces. Pour échapper à son sort, il annonce qu'au cours de ses saisons de bucheronnage en Charente, il s'est engagé avec une belle Rochelaise et qu'il la ramènera au village après sa prochaine campagne. Avec son ami, le bon colosse Bramefaim, ils louent à nouveau leurs bras comme scieurs de long dans une forêt d'Aunis. le travail est pénible et dangereux. Un de leurs camarades est grièvement blessé. Les deux amis l'ayant emmené en urgence en ville, tombent à leur retour sur un groupe d'hommes en train d'importuner une jeune femme. En galants hommes, Bramefaim et Annibal interviennent et découvrent qu'il s'agit d'Ester, une jeune esclave antillaise qui avait tenté d'échapper à ses maîtres, ex-négriers. Dès lors, les deux amis n'auront plus qu'une idée : sauver Ester, ce qui les entrainera dans une longue fuite émaillée de mille péripéties...
Un roman d'aventures avec contexte historique et ancrage profondément territorial. Quelle épopée que ce sauvetage d'une esclave noire dans une période où l'esclavage, déjà aboli, continue néanmoins à perdurer ! Pour avoir pris fait et cause pour Ester, les deux jeunes gens doivent partager son sort et se retrouver traqués comme des criminels. Partout où elle passe, Ester qui est très belle, mais dont la couleur de peau surprend, suscite l'affolement, la peur et même la haine de pauvres gens qui n'ont jamais vu aucun être humain doté d'une telle couleur de peau. Une histoire bien rythmée, agréable à lire et pleine de rebondissements. Des personnages intéressants bien qu'un peu stéréotypés. Une situation peu banale et surtout, une ambiance socio-historique assez bien rendue. La Creuse et les départements du centre de la France étaient des régions si pauvres qu'un grand nombre d'ouvriers en étaient réduits à « limousiner », c'est à dire à s'expatrier le temps d'un chantier, pour des périodes plus ou moins longues dans des régions plus favorisées comme l'Aunis, la Saintonge ou la région parisienne. C'était le temps des maçons creusois, des scieurs de long ou des charpentiers de marine de l'arsenal de Rochefort. Soumy qui s'est fort bien documenté sur la question nous apprend pas mal de choses sur le sujet. Au-delà de ces « aventures » quelquefois à la limite du vraisemblable et de la « romance » sous-jacente, cet aspect particulier du livre est peut-être le plus intéressant de tous.

Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
Commenter  J’apprécie          80
Voici un roman divertissant dont les héros, plutôt sympathiques, vivent des aventures diverses et variées. Anibal, jeune, beau ,séducteur et dont le métier consiste à scier de grands arbres, deviendra tour à tour bonimenteur dans un cirque, comédien dans une troupe itinérante , charpentier et même marin. Prêt à tout pour être avec Esther dont il est follement amoureux. Esther magnifique jeune femme est ...noire. Ancienne esclave vendue et revendue, objet de la convoitise des hommes reste traumatisée et ne lis que la peur et l'horreur dans les yeux des blancs qu'elle rencontré.
Heureusement elle peut compter sur l'indéfendable soutien d'Anibal et de quelques-uns de ses amis...

2 réservés qui font baisser ma côté pour ce livre :
Beaucoup trop de descriptions et beaucoup trop longues
Pour tout comprendre munissez-vous d'un dictionnaire car multitude invraisemblable de mots "oubliés " ou trop spécifiques. Exemple parmi une centaine d'autres:marrain,gabare,casettes,roulier,lauze, chambize, etc...
Commenter  J’apprécie          20
J'ai détesté ce livre, l'histoire est un rien sordide et longue, Annibal et son copain en voulant sauver cette fille des Antilles ont des ennuis avec des espèces de "négriers". Ils s'enfuient avec elle, puis ils sont rattrapés et puis ils s'enfuient de nouveau, vraiment l'histoire n'était pas du tout passionnante.
Commenter  J’apprécie          50
Un des meilleurs ouvrages du creusois Soumy! A lire absolument!.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Viens…Je te conduirai aux limites de la terre ferme, quand le sol devient marais. Quand la vase se fait vague. Je te mènerai au rivage.
Bramefaim secoua la tête. Annibal le tirait par le col de la veste.
— Là-bas les corbeaux sont blancs
—Blancs?
—Les barques ressemblent à des charrues qui glissent sur les eaux…
—Non.
—Les laboureurs grimpent sur leurs barques et se font marins…
Commenter  J’apprécie          20
Il avait la stature d'un colosse, le cou strié de muscles, des bras puissants avec des mains comme des battoirs.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jean-Guy Soumy (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Guy Soumy
L'âme creusoise vue par des écrivains
autres livres classés : librairesVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (79) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3163 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..