AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Beaux Arts & Cie (01/09/2019)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Tour sur le Louvre !
Le « Grande Galerie » est le grand magazine d’information trimestriel contant la vie du musée du Louvre.
Les passionnés du Louvre ne peuvent guère se passer de ce journal apportant régulièrement les dernières actualités du musée. Celui-ci ouvre les grands dossiers des expositions en cours, affine des figures d’artistes, accorde une tribune spéciale aux « Amis du Louvre », donne à voir ce qui se passe « Ailleurs » dans le monde, et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
jvermeer
  18 décembre 2019
******
Le numéro de l'automne 2019 est particulièrement riche. Il nous informe sur deux évènements majeurs actuellement à Paris :
GRECO.
Je grand Palais offre à l'artiste sa première grande exposition française.
Ce peintre prophète, icône de la modernité à la Renaissance, nous est montré dans une courte monographie. Nous faisons connaissance avec ce peintre d'origine grecque, formé à Venise auprès de Titien, qui terminera sa carrière en Espagne à la demande de Philippe II.
LÉONARD DE VINCI
Après la belle exposition de 2012, présentant la « Sainte Anne » restaurée, l'exposition de cet automne est exceptionnelle. le Louvre possède la plus grande collection mondiale des oeuvres du maître de la Renaissance : 5 tableaux et 22 dessins. Des oeuvres de particuliers et musées étrangers complètent la collection du Louvre.
Rédigé par les commissaires de l'exposition, le dossier Léonard nous renseigne sur les enjeux de l'exposition, les dernières expertises, et nous fournit des détails précis sur le travail en coulisse.
« Léonard de Vinci ou « La liberté de ne rien finir » »
Tous les contemporains de Léonard connaissent cette particularité frappante de Léonard. Michel-Ange, Raphaël, finissaient leur travail dans les délais prévus, Léonard rarement. Les seigneuries commanditaires accordaient peut de confiance dans les réalisations de l'artiste. Léonard avait besoin de la liberté de parfaire les choses. Il manquait de temps. Curieux de tout il faisait souvent passer son activité artistique au second plan. Ainsi les commandes restaient inachevées : « La bataille d'Anghiari », « La Cène », « L'adoration des mages », Saint Jérôme ». Avant son décès en 1519, les 3 ouvrages en cours qu'il emmènera en France à la cour de François 1er resteront également inachevés.
« Dans l'atelier du maître » : Les nombreuses copies exécutées d'après Léonard livrent aujourd'hui des informations inédites sur l'histoire de l'oeuvre originale de Léonard et sa manière de peindre.
« Les manuscrits du maître » :
Intéressant récit sur les manuscrits écrits une vie durant par l'artiste, confiés à son élève Francesco Melzi à son décès, qui vont subir une série d'aventures romanesques, avant d'être dispersés.
« L'étude des tableaux et dessins en laboratoire » :
Cette étude est en train de vivre une véritable révolution : nouvelles techniques modernes, cartographie des pigments. Des mystères sont en train de se révéler sur la préparation et la mise en place des compositions du génie italien, éternel insatisfait, qui ne cessait de reprendre, reprendre, et laisser inachevé…
***
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
jvermeerjvermeer   18 décembre 2019
******

Cloux, 23 avril 1519.

Léonard dicte son testament. En dehors de quelques biens matériels laissés à ses serviteurs, c'est Francesco Melzi, gentilhomme de Milan, qui reçut, en rémunération des services rendus tout au long d'une vie, le trésor du testament : " Tous et chacun des livres que le testateur possède, et ses autres instruments et dessins touchant à l'art et industrie des peintres ".
Dès leur première rencontre vers 1507, Léonard avait reconnu en ce jeune noble milanais, élégant et cultivé, le collaborateur idéal pour affronter le travail titanesque qui consistait à donner de l'ordre et de la cohérence à ses notes, en vue de leur publication. Onze ans plus tard, après que Francesco eut suivi son maître jusqu'en France, le jour des adieux était venu.

***
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : AcquisitionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
577 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre