AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2207241483
Éditeur : Denoël (04/03/1994)

Note moyenne : 4/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Que la neige tombe sur le passé ou le présent, elle a la classe des grandes mystificatrices. La semaine avant Noël, les nuages qui s'amoncelaient sur Montaiguière (1250 habitants) sont passés insensiblement du blanc à l'ocre sale. Puis, d'un coup, ils ont viré à une espèce de vert-de-gris, rappelant moins la feuille de l'olivier que la crasse des convois militaires. Dans ses profondeurs, on a vu se profiler le spectre des bombardiers et des chars. Mais au moment où ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Diasphine
  21 juin 2008
Pour ce premier volet du cycle "le rêve du démiurge", Francis Berthelot nous raconte la difficile et progressive entrée d'un enfant dans l'âge adulte, par sa prise de conscience du mensonge des adultes, qui ne sont pas vraiment ce qu'ils paraissent.
L'enfant part en quête de cette vérité que nous avons dès le début à peu près devinée.
Mais l'important ici est d'assister en spectateur à cette enquête, et de voir ce qu'elle apprend à cet enfant.
Le secret a son origine pendant l'occupation allemande, mais il ne s'agit pas d'un ouvrage sur l'horreur nazie ou le racisme etc. Ce contexte n'est qu'un prétexte qui se prête bien à cette idée du poids du passé, du secret et de la culpabilité.
L'enfant ne fera qu'approcher cette vérité puisqu'elle n'existe pas, et chacun va lui raconter la sienne.
Ainsi, il prend connaissance de quatre versions :
- La version d'une « spectatrice » plutôt neutre et indulgente.
- La version d'une martyre
- La version de la femme à l'amour coupable
- La version du bourreau
Chaque version est différente, puisque subjective, la "vérité" est appréhendée selon ce que le narrateur en sait, ce qu'il en a vu et ce qu'il en a vécu.
Il apprend le flou entre le bien et le mal, l'inconsistance de la vérité et la difficulté à juger les gens et les faits. Chaque personnage du roman a son côté sombre et haïssable et son côté émouvant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ys
  21 septembre 2016
La neige ment. Elle enfouit, dissimule, mystifie, et qui saurait dire si sous son manteau immaculé, les choses sont encore ce qu'elles étaient avant ?
La neige ment comme mentent les adultes lorsque le passé s'est fait trop lourd à porter, lorsqu'il faut recouvrir d'un voile lénifiant les vieilles déchirures, les haines irrémédiables. Mais de sous la neige, la boue et le sang finissent toujours par suinter ; de sous le voile, les secrets nauséabonds remontent toujours à la surface, et leurs plus grandes victimes sont rarement les plus coupables - si coupables réellement il y a.
Sur Montaiguières, la Seconde Guerre mondiale est autrefois passée, l'Occupation, la Résistance et leurs drames. Dix ans plus tard, un jeune garçon né avec la paix découvre que rien, du monde de son enfance, n'est vraiment ce qu'il croyait. Que les tensions, les froideurs jusqu'alors familières, dissimulent des gouffres - des gouffres qu'il faut bien regarder pour tenter de comprendre mais qui semblent s'élargir à mesure qu'on les explore et qui pourraient bien tout emporter. Les repères rassurants, l'équilibre facile du bien et du mal, les êtres aimés et jusqu'à la raison même.
Retour au commencement après avoir longtemps pioché un peu au hasard (et toujours avec bonheur) dans les différents romans du Rêve du Démiurge. Dans ce premier tome du cycle, Berthelot construit un très beau texte, bref et puissant, sur l'influence étouffante des secrets et la perte de l'innocence. Un texte composé d'ingrédients au fond assez classiques, auxquels il impose sa patte si particulière, une poésie percutante, écorchée, tourmentée, qui touche fin et juste. le fantastique qui envahira petit à petit cet univers n'a pas encore pointé le bout de son nez mais le basculement du réel sous le poids des incertitudes l'annonce déjà, dans une atmosphère d'étrangeté vénéneuse tout à fait captivante.
Lien : http://ys-melmoth.livejourna..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Charybde2
  19 mars 2013
Le début d'un cycle étonnant...
Impressionnant auteur du "Rivage des intouchables" (1990), Francis Berthelot démarrait avec cette "Ombre d'un soldat" (1994) le long et souple cycle du "Rêve du Démiurge", comprenant 7 volumes à ce jour.
A travers les yeux d'un enfant, devenant ensuite adolescent, nous suivons la révélation, la maturation et l'explosion de secrets et de drames enfouis dans la vie d'un petit village de la Drôme, liés à l'Occupation. On pense inévitablement au James de "What Maisie Knew" et, plus près de nous, au "Je n'ai pas peur" (2001) d'Ammaniti, pour leur capacité, comme Berthelot, à nous placer derrière les yeux et dans le coeur d'un enfant de 10-12 ans. On pense aussi, peut-être plus curieusement, au Fajardie de "La théorie du 1%", lorsque les différentes "vérités" de protagonistes des années 1942-1944 éclatent des années plus tard...
Avec son style étonnant, à la fois précis, descriptif, et pourtant très nerveux (du tir en rafales courtes, pourrait-on dire), Berthelot réussit son pari, et au prix d'une fin sombre et abrupte (mais comment ne le serait-elle pas ?), donne fort envie de continuer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TmbM
  24 février 2017
Le rêve du démiurge est un ensemble de neuf romans dont je suis pour l'instant bien incapable de dire en quoi ils sont liés. Terminant seulement le premier d'entre eux, je n'ai pas tellement idée de ce que renferment les suivants. Une chose est certaine aujourd'hui, la lecture de L'ombre d'un soldat m'a laissé si secoué que je n'ai qu'une envie, une seule, aller plus avant dans l'oeuvre de cet auteur en général et dans ce cycle en particulier.
Je sors fébrile de ce livre, une révélation. Maintenant, vite, sans plus attendre : le jongleur interrompu !
Le billet complet sur mon blog.
Lien : http://touchezmonblog.blogsp..
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Francis Berthelot (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Francis Berthelot
Conférence La fantasy et la SF c?est aussi... Des minorités visibles enregistrée aux Imaginales 2018 Avec Sabrina Calvo, Francis Berthelot et Nnedi Okorafor
autres livres classés : transfictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2142 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre