AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2708700251
Éditeur : Editions Présence Africaine (11/07/2000)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 8 notes)
Résumé :

Observateur passionné des êtres et des choses, dans quel autre genre que le conte, Bernard Dadié pouvait-il accomplir ces traits remarquables de sa personnalité ?

Avec évidence, ces textes manifestent la rencontre heureuse d'un écrivain avec son monde, cette Afrique du pays Baoulé recréée à travers le merveilleux de la fable, l'ironique bestiaire de la tradition, la gaîté d'un savoir ancien et la tendresse d'une longue mémoire.
<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
charlottelit
  20 avril 2014
je ne suis pas entrée dans cet univers de contes malgré leur qualité
Commenter  J’apprécie          260
Mourtada
  08 août 2015
Mourtada.5@hotmail.fr
Commenter  J’apprécie          130
72791611
  14 novembre 2016
Cool
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
tgranductgranduc   29 septembre 2012
Le fleuve, survolé de mouettes, était comme un tapis uni tiré par une main invisible. Sur la berge, des vaguettes, sans dentelure aucune, d'un bloc comme du velours qu'on déploie, venaient mourir.
Commenter  J’apprécie          1050
sagesse66sagesse66   05 mars 2018
Il respirait à l'aise, l'air salubre, et chantait d'une voix merveilleuse qui faisait danser les feuilles sur les branches, osciller les branches sur les arbres.
Et les arbres, ivres de mélodie, dans le vent, entremêlaient leur chevelure piquée de papillons de toutes le couleurs, contant fleurette à des abeilles en repos.
Commenter  J’apprécie          260
EricDELABIBLEEricDELABIBLE   09 décembre 2016
La famine donc était au village. Les pluies, trois années successives, avaient manqué au rendez-vous. Plus un seul nuage noir ne s'égarait dans le ciel. Les nuages, affamés, mouraient-ils en route? Le soleil, de colère, grillait tout, et le vent pour lui faire la cour, ne cessait de charrier du sable.
Commenter  J’apprécie          140
EricDELABIBLEEricDELABIBLE   09 décembre 2016
Le jour vint, splendide. Il est de ces jours qui mettent de la joie au cœur sans raison aucune, vous infusent des énergies, et alors on aimerait se dépenser en mouvements. Tout dans la nature est musique, charme, féerie, paix, quiétude. Et l'on voudrait que cela dure, dure.
Commenter  J’apprécie          110
EricDELABIBLEEricDELABIBLE   13 décembre 2016
Le fleuve, survolé de mouettes, était comme un tapis uni tiré par une main invisible. Sur la berge, des vaguettes, sans dentelure aucune, d'un bloc comme du velours qu'on déploie, venaient mourir. Les coqs de pagode dans les fourrés chantaient l'heure du repos.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Bernard Binlin Dadié (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Binlin Dadié
Côte d'Ivoire, ENTRE LES LIGNES du 09 avril 2016 reçoit Bernard Dadié. Le célèbre écrivain ivoirien présente son énième ouvrage “Hommes de tous les continents” dans cette émission. L’invité dit tirer son inspiration de l’Homme et des actes qu’il pose.
autres livres classés : tradition oraleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr