AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782925114178
228 pages
Pow Pow (17/03/2023)
4.27/5   122 notes
Résumé :
Odette a une méduse dans l’œil, qu’elle seule peut voir.
Une méduse qui se multiplie.

Avec un petit appartement à elle seule, un emploi stable qui lui plaît et un béguin pour une cliente de sa librairie, on pourrait croire qu’Odette a tout pour être heureuse… mais une méduse apparaît dans son œil et vient chambouler sa vie.

À la fois touchant et étouffant, La méduse est un récit qui témoigne de l’importance de prendre la main qui... >Voir plus
Que lire après La méduseVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
4,27

sur 122 notes
5
16 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
La méduse est un animal marin capable de paralyser ses proies au moyen d'une substance urticante et vénéneuse. Là, nous avons une jeune femme qui est convaincu d'avoir une méduse dans l'oeil et qui se multiplie. Allô Docteur, je crois que nous avons un problème.

Certes, il faut avoir un double sens de lecture comme une métaphore d'une maladie qui se gangrène. Visiblement, il s'agit d'une maladie de l'oeil pouvant faire perdre la vue. Or, les méduses lui gâchent la vue avec leur fameuse substance noire. le combat commence car il s'agit d'apprivoiser ces bestioles.

A noter que l'auteure Boum fait son autobiographie au travers de ce récit qui a pour cadre le Québec. On retrouvera des expressions qu'on aura un peu de mal à comprendre en français car ce n'est pas forcément traduit dans notre langage.

On évite le pathos pour une réflexion sur les terribles événements de vie pouvant nous affecter. On éprouve assez vite de l'empathie pour le personnage principal d'Odette qui ressemble à un garçon. Bon, j'avouerai quand même que la scène de danser avec son drink dans une boîte de nuit est vraiment une très mauvaise idée et que cela fait tête à claque. Mais bon, passons !

On retiendra qu'il y a véritablement beaucoup de tendresse dans cet album à la ligne graphique assez épuré. J'ai beaucoup aimé la fin de l'album où on observe une véritable audace de case dans cette mise en scène progressive de l'obscurité.

Malgré le noir, cela se termine par, non pas une note d'espoir, mais par l'acceptation de vivre autrement. Une réussite sur un thème plutôt difficile.
Commenter  J’apprécie          770
Club N°52 : BD sélectionnée
------------------------------------

Histoire touchante d'une jeune fille canadienne qui perd peu à peu la vue.

Très jolie BD, approche originale de la maladie qui survient.

Sensation d'être à la place d'Odette et d'être gêné comme elle, par ses méduses qui sont de plus en plus nombreuses au fil de l'histoire.

Très beau dessin en noir et blanc, finesse du trait avec un graphisme style manga.

Sophie
------------------------------------

Belle BD sur l'histoire de l'autrice (en partie) qui à cause d'une maladie perd peu à peu la vue.

De la révolte à l'acceptation, beau parcours que l'on suit grâce aux méduses qui apparaissent peu à peu aussi dans le livre et qui finissent par tout obscurcir.

Mel
------------------------------------

Lien : https://mediatheque.lannion...
Commenter  J’apprécie          490
« J'ai une méduse dans l'oeil et elle devient plus grosse, j'ai peur que | »

La méduse dont il est question est cette petite tache noire qui apparaît dans les premières pages et qui semble être un petit nuage qui suit Odette.
Celle-ci est toute perturbée par cette vilaine noirceur qui embrouille son champ de vision. Si ce n'était de cette salissure noire, sa vie sera aux oiseaux. Elle est autonome, gagne sa vie comme libraire; elle a pris le large de ses parents, vit une belle amitié avec Léon et se rapproche de Naima, qui fait battre son coeur.

Le docteur diagnostique une fatigue oculaire mais le temps passe et les méduses se multiplient. Jusqu'à envahir son champ de vision, jusqu'à ruiner sa vie…
Ce magnifique album de ma maison d'édition chouchou Pow Pow, est un bijou de douceur et de finesse pour réussir à illustrer une perte de vision. Les méduses qui envahissent complètement le champ de vision d'Odette éclairent (drôle de jeu de mot) notre regard de néophyte en matière de dégénérescence de l'oeil. C'est rempli de détails et Boum, l'auteure sait de quoi elle parle, ayant elle-même des problèmes de vision. Les dessins sont magnifiques, modernes, ingénieux. Boum évite le pathos et réussit même à nous faire rigoler. Tour de force!

« Pis ça aurait pu être pire, han! T'as vu aux nouvelles la madame qui avait un espadon dans l'oeil? Ça a mal fini.
Un espa…?
Pis le vieux monsieur qui était pris avec un narval dans le péteux? Il pouvait jamais s'asseoir!
'Stie que t'es con. »
Commenter  J’apprécie          160
Odette travaille à la librairie, elle a pris ses distances avec ses parents, et tente de prendre son autonomie. Elle rencontre Naïma avec qui elle va commencer une relation amoureuse et il y a Léon, son confident et ami, toujours là pour elle. Mais il y a une tache, dans cette histoire, ce qui semble une simple infection, avec cette méduse qui se balade dans son champ de vision, va s'avérer bien plus grave. L'histoire est touchante, l'arrivée du handicap arrive en même temps que son entrée dans la vie d'adulte, c'est trop de bouleversements à la fois.
C'est un beau récit sur les relations, sur l'entraide et le soutien, sur les difficultés de la vie.

Le dessin est très inspiré du manga, je trouve qu'il manque un peu de personnalité, et n'évite pas une certaine mièvrerie, mais ce n'est pas rédhibitoire, j'aime assez le principe de la méduse qui se multiplie au fil de l'histoire. le langage est très marqué québécois, et les dialogues sonnent un peu creux, je ne me suis pas senti concerné par cette histoire, aussi sensible soit-elle, c'est un peu léger, un peu facile, et trop court pour une symbiose avec tous les publics, c'est vraiment ciblé adolescents, entre le feel good et le roman graphique ado, bien fleur bleue, je ne suis pas le public visé et je l'ai ressenti.
Commenter  J’apprécie          160
Le diagnostic est sans appel. Cette tâche noire à laquelle Odette a bien du mal à s'habituer, c'est une méduse. Elle est partout, où qu'elle pose les yeux. Elle a pourtant tout pour être heureuse. Son appart, des amis, un chouette job dans une librairie... et même une cliente dont elle est entrain de tomber amoureuse.

La dessinatrice Québécoise Boum s'inspire de sa propre expérience pour nous proposer le récit d'une jeune fille, atteinte d'une cécité progressive, qui en perdant la vue, va trouver sa voie. Des chapitres saisons qui suivent l'évolution de la maladie, les chamboulements qu'elle provoque dans sa vie et en même temps l'évolution de la relation d'Odette avec Naina, cette cliente fan de manga.

Cette histoire forte, émouvante, Boum la dessine au trait noir fin, en nuances de gris avec cette méduse, omniprésente, d'abord seule, puis se multipliant jusqu'à remplir peu à peu les cases, les pages, rendant la lecture étouffante. Une sensation puissante qui met le lecteur dans la peau d'Odette, on voit ce qu'elle voit.

Une très belle surprise que cet album finaliste pour le prix Bédéis Causa au festival Québec BD ! "La méduse" est un livre Ingénieux, et touchant auquel on ne peut rester insensible. Il est sorti aujourd'hui, tu peux foncer !
Commenter  J’apprécie          102


critiques presse (4)
Bibliobs
09 mai 2023
Une excellente trouvaille visuelle - certes anxiogène - qui contribue à faire de cet album d’auto-fiction une véritable petite pépite de tendresse et d’empathie.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
LeJournaldeQuebec
30 janvier 2023
L’album raconte l’histoire d’Odette, une jeune libraire atteinte d’une méduse à l’œil gauche. Au gré des quatre saisons que traversera la vingtenaire, la prolifération de méduses mènera à un aveuglement complet.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
LeDevoir
02 janvier 2023
Une méduse, puis deux, puis trois… le quotidien d’Odette est chamboulé par l’arrivée inopinée de cette étrange créature flottante qui a décidé de polluer son champ de vision. La jeune Montréalaise dynamique et indépendante à qui la vie semble sourire...
Lire la critique sur le site : LeDevoir
BDGest
13 décembre 2022
Dépassant son allure de BD underground ou de roman graphique à la mode, La méduse est une excellente surprise remplie de tendresse, d’amour et de larmes.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Je suis enfant unique.
Mes parents m’ont toujours mis tellement de pression pour que je réussisse à l’école, pour que je devienne neurologue ou biologiste, je sais pas trop.
Quand j’ai lâché l’université pis que je suis devenue libraire… ils m’en ont tellement voulu.
—Mais c’est une belle vocation libraire.
Tu diras ça à ma mère.
Commenter  J’apprécie          50
Non, ce n'est pas moi qui ai vendu « Mein Kampf » à votre fils de 14 ans.
Commenter  J’apprécie          230
Bonjour.

Je cherche un livre.

La couverture est rouge.
Commenter  J’apprécie          70
L’affaire, c’est que j’allais là pour avoir une réponse, pis là, la réponse, c’est « habitue-toi ».
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : cécitéVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (221) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5279 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}