AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290098809
Éditeur : J'ai Lu (20/08/2014)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 14 notes)
Résumé :

Londres, 1813. Depuis quelques mois, le public s'arrache les exemplaires du London Sun. Un caricaturiste de génie y épingle les plus hauts personnages de la société britannique, dont il dévoile les travers et les vices. Signés " Sir Thorogood ", les dessins sont livrés par une domestique, qui empoche le paiement. L'artiste, personne ne l'a jamais vu... Aussi les curieux se précipitent-ils au bal des Rochester, o... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Fifrildi
  17 octobre 2016
Sympathique petite romance historique sur fond d'espionnage. Je n'ai pas lu le premier volume mais c'est à envisager. J'ai vraiment été intriguée par le personnage de James Cunnington et je vais donc lire le 3ème volume avant. Ce ne sera pas la première fois que je lis une série dans le désordre.
J'aurais bien aimé avoir la version illustrée pour pouvoir admirer les caricatures de Clara.
Commenter  J’apprécie          170
Moonshine
  12 septembre 2014
Après la semi-déception d'Opération Cendrillon d'Hope Tarr, j'avais besoin d'une valeur sûre, et c'est donc les yeux fermés que je me suis lancée dans le tome 2 du Club des Menteurs de Celeste Bradley qui vient d'être réédité chez J'ai Lu. Cinq ou six ans après ma première lecture, je l'ai trouvé toujours aussi génial et ça a été un réel bonheur de m'y replonger.
Dalton Montmorency, lord Etheridge, est le nouveau chef du secret Club des Menteurs, sorte de MI6 de la Couronne d'Angleterre, après le départ à la «retraite» de son prédécesseur Simon Raines. Sauf que c'est un inconnu pour les autres espions quand il arrive là-bas et il a bien l'impression que ses hommes ne lui font pas entièrement confiance. C'est pour ça qu'il décide de s'occuper lui-même de la mission «Thorogood». Sir Thorogood, un célèbre caricaturiste qui s'en prend aux plus hauts personnages de l'aristocratie et fait grincer quelques dents (et vous vous doutez bien qu'il y est également question d'espionnage) mais qui est un parfait inconnu. Pour le débusquer, Dalton (je pense à chaque fois aux frères, c'est dramatique), décide de se faire passer pour lui lors des bals de la haute société londonienne. Manque de chance, il y est accosté par d'insupportablement ridicule veuve Simpson, ou la stupidité faite femme, et elle ne va pas le lâcher dans les jours qui suivent.
Une veuve Simpson qui en réalité n'est pas si stupide que ça. Il s'agit de Clara Simpson, la véritable «Sir Thorogood» ! Et elle voit d'un très mauvais oeil que ce gros nigaud se fasse passer pour elle et est bien décider à découvrir pourquoi. Tous les moyens seront bons, quitte à devenir complètement stupide et à se faire passer pour une femme qu'elle n'est pas réellement. Et ils n'en ont pas fini de se croiser sous diverses apparences sans savoir qu'ils ne sont qu'une seule et même personne, ce qui va évidemment amener quelques quiproquos forts délicieux)(surtout que j'ai oublié de préciser, qu'en plus d'être recherché par les espions de la Couronne, certaines personnes veulent voir Sir Thorogood mort)(oui, ce n'est pas de tout repos d'être caricaturiste !).
Nous avions déjà fait la rencontre de Dalton dans le tome précédent où il était déjà prometteur, ici, il est plus qu'à la hauteur. Il est drôle (n'hésite pas à se moquer de lui-même), fier, aussi sexy que James Bond (sauf quand il se fait passer pour Sir Thorogood, mais je ne vous en dis pas plus), charmeur, la tête sur les épaules, et je pourrais continuer longtemps, comme tout Menteur digne de ce nom, il a toutes les qualités qui en font un héros parfait (même si je préfère les héros suivants qui sont un peu plus espiègles … :D).
Clara est vraiment géniale. L'héroïne parfaite : pas nunuche, pas cruche, pas tête à claques, le coeur sur la main, drôle, adorable mais avec un caractère bien trempé, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds (surtout par des espions plus impressionnants que méchants). Tout comme Dalton (Joe, Averell, William et Jack fichaient moi la paix !), c'est le personnage type que j'aime retrouver dans mes lectures, surtout en historique, donc je n'ai rien à y redire. Et en plus, on nous épargne ici un passé à fendre l'âme (certes c'est touchant mais parfois ça fait du bien que nos héros soient bien dans leur tête et pas des traumatisés de la vie !).
Comme je le disais plus haut, quel bonheur de retrouver les espions du Club des Menteurs et l'ambiance de ces romans. On retrouve avec plaisir les héros du tome précédent ainsi que ceux des tomes suivants (bah oui je triche un peu, je sais qui c'est, même si on s'en doute bien sans avoir lu la suite ;) ), l'humour présent du début à la fin, des dialogues et des comportements qui font glousser à n'en plus finir, l'ambiance espionnage à la James Bond (sans Aston Martin), l'intrigue toujours bien menée, un récit sans répit (ça rime !), des héros drôles et géniaux à suivre, parfaitement assortis. En bref, la recette parfaite d'un historique parfait comme je les aime. Je ne peux que vous conseiller (ordonner) de vous plonger dans cette série coup de coeur !
A très vite pour le tome 3 qui sort au mois de septembre (et où nous retrouverons le frère d'Agatha, héroïne du premier tome).
Lien : http://lune-et-plume.fr/un-i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
petit-lips
  02 décembre 2014
J'ai beaucoup aimé ce deuxième tome de la saga « le club des menteurs ». Une nouvelle fois, l'auteure m'a séduite et embarquée dès les premières pages.
Sir Thorogood, un caricaturiste qui s'en prend à certains hommes de la noblesse, est publié dans le London Sun. Tout Londres s'arrache les exemplaires du journal à chaque nouveau dessin. Certaines des victimes de sir Thorogood commencent à voir rouge. La présence du caricaturiste est annoncée au bal des Rochesters, où tout le monde se précipite, même Clara Simpson, pourtant pas très adepte des soirées mondaines. Elle sait que l'homme qui prétend être sir Thorogood est un imposteur, puisque c'est elle l'auteur de ces caricatures... Quant à Dalton, qui s'est glissé dans la peau de Thorogood, c'est un espion qui travaille pour la couronne. Il a pour mission de découvrir qui est vraiment ce caricaturiste qui se paye la tête des nobles et dénonce leurs travers...
Le duo formé par Clara et Dalton est attachant et drôle. Certaines situations cocasses m'ont vraiment fait sourire. Leur relation est pleine de non dits, de mensonges, de quiproquos et de malentendus... tout ce qu'il faut pour faire une bonne romance palpitante !
L'intrigue d'espionnage n'est pas en reste et est très bien intégrée au récit. Certaines situations sont un peu trop faciles ou improbables, mais le récit reste plaisant et souvent drôle. Des poursuites, des filatures, de l'espionnage... autant d'action et de rebondissements qui donnent un très bon rythme au récit.
Clara est une femme forme qui a beaucoup de qualités. Elle est courageuse, curieuse, débrouillarde et elle a le coeur sur la main. Clara n'est pas du genre à se laisser dicter sa conduite, elle est également espiègle et intelligente, et je l'ai beaucoup appréciée.
Quant à Dalton, c'est un homme d'honneur vraiment charmant. Il est dans une situation un peu délicate et n'a pas l'appui de tous les membres du club, il estime qu'ils ne sont pas assez soudés. le seul petit reproche que je peux faire, c'est le prénom du héros. Au secours, je n'ai pas arrêté de penser aux frères Dalton, lol !
Je suis toujours très intriguée par ce Club des Menteurs. En en sait un peu plus dans ce deuxième tome, mais certains mystères demeurent. Chaque espion a sa spécialité et un surnom, j'adore ce concept. J'ai été ravie de retrouver Simon et Agatha pour quelques instants (personnages principaux du premier tome) et également de passer du temps avec d'autres Menteurs.
En somme, « Un imposteur à la cour » est à la hauteur de son prédécesseur. C'est une série aux intrigues prenante, avec beaucoup d'humour, et des personnages féminins de caractère. A bientôt pour mon avis sur le troisième tome « Une séduisante espionne ».
Lien : http://lectures-petit-lips.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Calimero25
  20 octobre 2014
Heureuse de retrouver le club des Menteurs dans ce second tome!
On reprends l'histoire quelques mois après la mariage de Simon Raines et Aghata Cunnington mais cette fois-ci nous allons suivre Lord Etheridge connue également sous le nom de Dalton Montmorency qui est devenu le nouveau chef du club suite au départ de Simon.
Pour sa nouvelle enquête, il se lance à la recherche d'un caricaturiste politique connue sous le nom Sir Thorogood et pour cela il va prendre sa place afin que le véritable Sir Thorogood se montre.
Mais les apparences sont trompeuses et dans sa recherche il va rencontrer Clara Simpson une veuve.
Cela fait plaisir de suivre ces deux protagonistes surtout que durant le déroulement de l'histoire, on aura la joie de recroiser Simon et Aghata.
Toujours d'une facilité à lire déconcertante, on se laisse vite embarquer dans l'histoire sans pouvoir en décrocher tout comme le premier tome.
Ayant le tome 3 sous le coude, je vais donc continuer ma visite dans ce club où chaque membres semblent trouver une femme extraordinaire à chaque tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mrsturner
  17 mai 2019
Dalton Montmorency, lord Etheridge, est le nouveau chef du Club des Menteurs, suite au départ de Simon Raines, que l'on a rencontré dans le précédent tome. Et c'est avec une nouvelle mission qu'on fait sa rencontre, la mission «Thorogood». Sir Thorogood, un célèbre caricaturiste, qu'il doit débusquer. Il décide de se faire passer pour lui lors d'événements publics, espérant que le vrai auteur se manifeste. Mais lors de ses manifestations, s'est plutôt l'insupportable veuve Simpson, qu'il n'arrive pas en s'en défaire. Mais Clara Simpson est loin d'être stupide, elle joue aussi un rôle, vu qu'elle est le véritable «Sir Thorogood» !
J'ai passé un super moment à lire ce tome, remplit de rebondissements et de quiproquos. Dalton est un personnage très intéressant, un parfait héros qui n'a pas peur de se remettre en question. Clara est vraiment adorable et impressionnante. Elle n'a pas peur aux yeux, et n'hésite pas à intervenir et passer à l'action. Ils forment à tous les deux, un très beau duo. On retrouve l'ambiance d'espionnage, et Clara et Dalton nous gâte. En plus de Sir Thorogood, ils sont aussi Monty et Rose. Il y a de l'action et des rebondissements qui nous poussent à tourner les pages encore plus vite, afin de démêler le vrai du faux. Des touches d'humour sont aussi présentes, et nous font passer un super moment avec nos héros. A la fin de ma lecture, je dirais même avoir préféré ce tome au précédent, et je suis d'autant plus curieuse de découvrir la suite.

Lien : https://lespapiersdemrsturne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   12 mai 2014
Angleterre, 1813
 
Telle une déesse de tragédie grecque qui aurait mal tourné, elle se tenait sur un piédestal. Sa moue boudeuse et sa pose outrées étaient bien trop suggestives pour une statue classique, de même que l’étoffe opaque drapée sur son corps de manière à souligner ses rondeurs voluptueuses.
Trois hommes étaient prosternés à ses pieds, dont deux sommités de la haute société londonienne. Le troisième était en partie caché derrière la silhouette lubrique. Tous trois couvraient leur idole d’or et de bijoux, et tentaient de la toucher tout en effectuant leurs offrandes.
En bas, à une échelle bien plus réduite que la déesse et ses adorateurs, rampaient les femmes et enfants des deux hommes reconnaissables et parfaitement identifiables. Leur posture pathétique contrastait avec les richesses offertes à la tentatrice.
Fleur et sa cour, disait la légende imprimée sous le dessin.
Gerald Braithwaite repoussa le papier et la ficelle qui entouraient la liasse de caricatures politiques, renversant dans son enthousiasme la plaque indiquant qu’il était le rédacteur en chef. La domestique qui avait livré le paquet se baissa vivement pour la ramasser et la remettre en place. Braithwaite ne prit même pas la peine de la remercier.
Il s’empara du premier dessin, et posa la main sur sa bouche pour réprimer un petit rire qui s’en échappa tout de même. Cette caricature allait faire vendre plus d’exemplaires du London Sunen une seule journée que depuis sa création.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cassie56cassie56   07 décembre 2018
_ Uri, allez chercher des serviettes! ordonna t-il.

Le jeune valet recula d'un pas.

_ Moi? Votre Seigneurie?

C'était incroyable, Uri était un ancien soldat, un redoutable adversaire au sabre, et un domestique loyal.

_ Tu n'es qu'un lâche! tonna Dalton

_ Oui Votre Seigneurie!

_ Les serviettes sont pour le sergent et moi, expliqua-t-il.

Soulagé, Uri déglutit.

_ Bien Votre Seigneurie. Merci.

Il tourna les talons et s'éloigna vivement dans le couloir en appelant une femme de chambre.

Quelques secondes plus tard, Dalton les avant bras enveloppés dans une serviette, s'approcha du malheureux sergent. L'animal qui grondait sortit aussitôt les griffes. Dalton continua de s'approcher. Le chat était toujours aussi menaçant.

_ Sergent, puis-je vous demander quelle a été votre première stratégie? Afin que je l'évite bien entendu.

_ Vous chercher à gagner du temps, monsieur.

_ Je sais, admit Dalton avec un soupir.
_ Je compte jusqu'à trois monsieur. Puis je lâche le chat et je m'enfuis. Libre à vous d'entamer un bataillon entier de domestiques.

_ Sergent, vous dramatisez un peu, vous ne trouvez pas...

_ Un

_ Après tout ce n'est qu'un chat!

_ Deux.

_ Très bien.

D'un geste preste, Dalton tendit les bras, attrapa le chat et se débrouilla pour l'envelopper dans les serviettes. [...]

_ Je vous le laisse Monsieur.

_ Sergent, attendez!

Mais le fidèle majordome qui aurait donné sa vie pour son maître avait déjà disparu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Calimero25Calimero25   20 octobre 2014
- Voilà qui est très tentant, avoua Clara en étouffant un bâillement. Bonne nuit, Dalton. A demain.
Sur ce, elle se hissa sur la pointe des pieds et déposa un baiser sur sa joue. Puis elle emboîta le pas à Agatha.
Clara avait à peine la force de gravir les marches. Ce n'est qu'en arrivant sur le palier qu'elle remarqua l'expression abasourdie d'Agatha.
- Pourquoi me....?
Oh non! Elle n'avait pas fait une chose pareil?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1738 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre