AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266178237
Éditeur : Pocket (02/04/2009)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
A peine prononcé, le mot -kabbale- évoque le mystère, un enseignement obscur et secret réservé à quelques initiés. Pourtant, la kabbale est tout au contraire source de clarté et de vérité. En permettant une compréhension en profondeur des textes sacrés du judaïme, cette sagesse mystique ouvre sur une connaissance plus intime de Dieu, du monde et donc de soi-même. S'adressant à tous ceux que cette traditon attire ou fascine, Brian L. Lancaster s'attache à rendre la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AuClairDeLaLuneAuClairDeLaLune   16 février 2019
Qu'est-ce qui est réel, en somme ? La physique est la branche scientifique la plus à même de fournir une réponse à cette question essentielle. Quiconque a tenté de comprendre la physique moderne, en particulier la mécanique quantique, sait que le monde des sens qui constitue notre vision de la réalité n'est que la surface d'un monde beaucoup plus complexe à un micro-niveau. Beaucoup de gens ont souligné le rapport entre la mysticisme et la physique moderne. Les mystiques soutiennent que la réalité consensuelle masque des forces et des structures plus profondes. Cette vision est liée au concept issu de la mécanique quantique selon lequel la logique de notre monde quotidien diffère de celle des micro-particules, ou ''cordes'', qui constituent la base fondamentale de ce monde. Dans le monde révélé par la physique moderne, les particules sont capables de remonter dans le temps, pourraient en apparence être dans deux endroits à la fois et passer d'un lieu à l'autre sans transiter dans l'espace entre les deux. Comme d'autres traditions du mysticisme, la Kabbale n'est pas mal à l'aise avec ces phénomènes ; ils ne sont pas déplacés dans le monde secret révélé au niveau le plus profond de la Tora.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AuClairDeLaLuneAuClairDeLaLune   14 février 2019
Toutes les pensées et images formulées qui pénètrent dans nos esprits conscients semblent émaner d'un noyau 'primordial' de l'inconscient. Même le sens du 'moi' -l'égo qui réside semble-t-il au cœur de notre pensée- est issu, d'après la Kabbale , du noyau interne du néant. La Kabbale nous enseigne les méthodes grâce auxquelles cette base indifférenciée de notre être psychologique peut devenir une voie permettant d'accéder à la dimension divine de toute chose. C'est la raison pour laquelle la Tora primordiale est identifiée aux Noms de Dieu. Pour comprendre cette idée, il faut d'abord se rendre compte que le moteur naturel de l'esprit visé à structurer les images, qu'elles procèdent du monde extérieur (perception) ou du monde intérieur (pensées). C'est grâce à cette fonction de l'esprit que les images fugaces qui défilent sur la rétine se traduisent en vision significative. Le cerveau interprète les impulsions nerveuses chaotiques provenant des sens en imposant l'ordre et en établissant des liens avec des souvenirs. Si ces processus sont indispensables à notre fonctionnement dans le monde, toutes les grandes traditions mystiques semblent s'accorder à dire que ces processus génèrent un voile illusoire dissimulant la véritable nature des choses. Pour atteindre à notre potentiel le plus élevé, nous devons apprendre à reconnaître la distorsion de nos perceptions et de nos pensées.
[...] Dans la Kabbale, cette distorsion du fonctionnement quotidien de l'esprit est évitée en se concentrant sur les Noms de Dieu. L'ineffable Nom en quatre lettres (Y-H-V-H) dérive de la racine verbale 'haya' (être). D'un point de vue grammatical, ce Nom est une forme complexe incluant à la fois le passé et le futur. Dans les textes kabbalistiques, on trouve une extension de ce Nom : ''Il était, Il est, Il sera'' qui a une valeur numérique de 72, ce qui le lie à un autre Nom de Dieu également équivalent à 72. Au regard de ces allusions, nous pouvons concentrer notre attention sur deux idées fondamentales : le Nom de Dieu représente à la fois 'être et la transcendance du temps'. Les pratiques complexes découlant de la contemplation du Nom entraînent une prise de conscience du noyau indifférencié enfoui dans l'inconscient. Dans l'état mystique, passé, présent et futur semblent fusionner dès lors que nous nous rendons compte que le temps est davantage que ce qu'il parait être dans les états normaux de conscience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AuClairDeLaLuneAuClairDeLaLune   14 février 2019
A l'instar du physicien qui étudie les particules élémentaires afin de lever quelque peu le voile sur les forces qui façonnent le monde, ou du biologiste qui découvre le code ADN pour comprendre les formes de vie qui enrichissent notre planète, le kabbaliste place les éléments fondamentaux de la Tora, ses lettres, sous le microscope pour connaître le plan spirituel fondamental du cosmos.
Commenter  J’apprécie          20
AuClairDeLaLuneAuClairDeLaLune   14 février 2019
La Kabbale est la voie mystique pour ceux qui cherchent à rencontrer Dieu par le biais d'une compréhension des secrets que recèle cette Bible. Selon la croyance juive, Dieu s'est révélé sur le mont Sinaï, et cette révélation est consignée dans la Tora, les cinq premiers livres de la Bible. Si le mot 'Tora' fait référence littéralement aux cinq livres de Moïse, il a une connotation beaucoup plus vaste dans le judaïsme rabbinique et la Kabbale. En tant que zone d'-interface- entre Dieu et l'humanité, la Tora est aussi l'âme du monde, le fondement de la Création et la base de toutes les aspirations juives visant à connaître le divin.
Le kabbaliste cherche Dieu à travers les mots de la Tora et les pratiques perpétrées dans la tradition orale associée à la Tora.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AuClairDeLaLuneAuClairDeLaLune   14 février 2019
Ma référence à la valeur numérique des mots hébreux requiert quelques explications. Chaque lettre hébraïque est aussi un nombre, si bien que chaque mot a une valeur numérique. Cette caractéristique de l'hébreu est au fondement de la gématrie, un outil herméneutique employé dans tous les écrits rabbiniques et d'une importance capitale dans la Kabbale. Selon le concept de la gématrie, les mots ayant une même valeur numérique partagent une certaine équivalence sémantique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : kabbaleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1140 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre