AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9780571224449
128 pages
Éditeur : Faber and Faber (30/11/-1)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
From breathtaking stop-action animation to bittersweet modern fairy tales, filmmaker Tim Burton has become known for his unique visual brilliance — witty and macabre at once. Now he gives birth to a cast of gruesomely sympathetic children — misunderstood outcasts who struggle to find love and belonging in their cruel, cruel worlds. His lovingly lurid illustrations evoke both the sweetness and the tragedy of these dark yet simple beings — hopeful, hapless heroes who ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
EffeLou
  02 novembre 2014
Tout comme le cinéma de Tim Burton s'empare des codes de l'enfance pour les détourner (avec génie, ai-je envie de dire, mais ce serait me départir de cette légendaire objectivité qui me caractérise), sa littérature a les apparences des contes innocents, mais l'apparence seulement.
A moins que, à moins que.
A moins que justement, Tim Burton ne renoue avec les contes originels, où la mort, la sexualité et la violence se faisaient la part belle. Il s'agissait de se libérer des angoisses et des pulsions, s'approprier les tabous, et comme on se les racontait au coin de feu, tous publics confondus, on usait de la métaphore et basta.
Ainsi donc, la poésie et les illustrations de Burton ont plusieurs niveaux de lecture. Il paraît qu'en dessous de 12 ans, le recueil ne soit pas à conseiller. N'ayant pas de pré-ado sous la main, je ne me risquerais pas à contredire la majorité, mais il me semble que l'appétence des sus-dits pour le gothique soit évidente, et qu'ils trouveraient leur compte dans ces narrateurs étranges qui se languissent d'amour, souffrent d'intense solitude, d'aliénation - parce qu'ils sont différents, affectés de pathologies visibles ou non, oniriques ou réelles.
Burton a le sens de l'image, c'est indéniable, et même sans caméra et sans Johnny Depp, même si l'on omet ses dessins (pas longtemps, juste pour l'expérience), son écriture donne à voir des mondes un peu cauchemardesques, mais peuplés d'êtres attachants, des pépites, des perles comme l'enfant-huître.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
Theobaldine
  14 août 2019
Original, tendre et macabre... Tim Burton est fidèle à lui-même.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
EffeLouEffeLou   31 octobre 2014
“Mr. Smith yelled at the doctor,
What have you done to my boy?
He's not flesh and blood,
he's aluminum alloy!"
The doctor said gently,
What I'm going to say
will sound pretty wild.
But you're not the father
of this strange looking child.
You see, there still is some question
about the child's gender,
but we think that its father
is a microwave blender.”
Commenter  J’apprécie          40
EffeLouEffeLou   31 octobre 2014
“Voodoo girl

But she knows she has a curse on her,
a curse she cannot win.
For if someone gets too close to her,
the pins stick farther in.”
Commenter  J’apprécie          70
EffeLouEffeLou   31 octobre 2014
“Stick Boy liked Match Girl,
He liked her a lot.
He liked her cute figure,
he thought she was hot.
But could a flame ever burn
for a match and a stick?
It did quite literally;
he burned up quick.”
Commenter  J’apprécie          40
EffeLouEffeLou   31 octobre 2014
“Unwisely, Santa offered a teddy bear to James, unaware
he had been mauled by a grizzly earlier this year.”
Commenter  J’apprécie          70
EffeLouEffeLou   31 octobre 2014
“Son, are you happy?
I don't mean to pry,
but do you dream of Heaven?
Have you ever wanted to die?”
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Tim Burton (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tim Burton
Bande-annonce de Big Eyes VF
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tim Burton

Tim Burton a découvert cet auteur américain du XIXème siècle à l'âge de 10 ans. Il s'en est inspiré pour son court-métrage "Vincent" (1982)

Roald Dahl
Edgar Allan Poe
Mark Twain

10 questions
165 lecteurs ont répondu
Thème : Tim BurtonCréer un quiz sur ce livre