AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782352949213
384 pages
Éditeur : Bragelonne (20/01/2016)
4.15/5   33 notes
Résumé :
Tyen est devenu professeur de magie mécanique dans une école respectée à travers les mondes. Lorsque le Raen, puissant sorcier ayant interdit la magie, est de retour, Tyen se retrouve de nouveau sans foyer et sans but… mais avec l’espoir de redonner un corps humain à Vella. Pendant ce temps, Rielle voit sa vie menacée de voler en éclats par une guerre civile. Une rencontre va tout changer : un homme aux cheveux noir bleutés se présente à elle. L’Ange retourne dans s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Lildrille
  24 octobre 2019
Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=44529
J'ai mis la note de : 17/20
Mon avis : Les dernières pages du tome un de la loi du millénaire nous avait laissés avec de nombreuses questions et deux fins plutôt intrigantes. du côté de Tyen, sa confiance dans les institutions, ainsi que sa naïveté, l'auront conduit à une catastrophe sans précédent, provoquant la destruction d'une civilisation. Rien que ça. Rielle, quant à elle, n'a pas ravagé de lieux majestueux, ni d'innombrables vies, mais seulement celle d'un prêtre qui n'arrêtait pas de la harceler, et de lui prodiguer des avances sexuelles malsaines. Sa rage aura été telle, que sa puissance magique sans précédent, l'a fait chuter du haut de la montagne, brisant par la même occasion ses espoirs de conquête et son cou.
Tyen et Rielle évoluent dans ce second tome, offrant deux personnages principaux prenants, tant grâce à un développement personnel mis en valeur, qu'à leurs actions et leurs choix. Les premiers chapitres sont plutôt calmes et présentent deux vies riches et paisibles. D'un côté, Rielle se remet de ses émotions dans un petit village où les activités artistiques foisonnent. Reprenant le dessin et le tissage, la jeune fille en profite également pour méditer, se faire de nouveaux amis et mieux se comprendre. Son environnement n'est pourtant pas si tranquille. Des combats ravagent les villages voisins, et les jeunes garçons doivent aider à l'effort.
Ce contraste des premières pages constitue un des messages importants du roman, dont on découvre rapidement les tenants et les aboutissants par la suite. L'auteure place ses pions de manière intelligente, pour que son protagoniste le plus puissant puisse faire une entrée fracassante. L'Ange des tempêtes, qui porte bien d'autres noms et qualificatifs, est, bien évidemment, ce personnage charismatique intrigant.
De l'autre côté, Tyen enseigne dans une école de magie réputée. Cette vie dynamique et sans soucis, lui plaît. le lecteur est rapidement plongé dans cette ambiance à la Harry Potter, où élèves et professeurs mènent leur petite vie paisible, loin des guerres et des conflits des autres mondes. Fasciné par la magie mécanique depuis toujours, Tyen a permis à cette nouvelle discipline de s'implémenter. Ses scarabées volants protecteurs, appréciés des étudiants, font rage dans les couloirs de l'école. Les esprits les plus ingénieux y trouvent leur compte, et la magie mécanique devient un champ d'études aussi important que les autres. L'auteure nous offre, ici, un aperçu de ce que pourrait être le courant « steampunk » dans un univers magique. Les idées sont bien trouvées et les inventions imaginées sont fascinantes.
Ces chapitres calmes se terminent vite quand le Raen, ce sorcier très puissant et chef des différents mondes, refait surface. Enfermé depuis longtemps sur une planète sans magie, l'Ange des tempêtes a finalement réussi à s'y échapper. Ce personnage est très difficile à cerner, notamment parce qu'il est vu au travers des yeux de Rielle, qui le vénère, ou de ceux de Tyen, qui le craint. Redouté par beaucoup de peuples, admiré ou glorifié par d'autres, le Raen est un magicien aux pouvoirs incommensurables et impossibles à appréhender. Protéger l'équilibre entre les mondes lui importe, bien que l'on ne comprenne pas très bien pourquoi. Comment un humain, bien que possédant de grandes facultés, pourrait-il aider au bon fonctionnement d'une multitude de planètes et ce, depuis plus d'un millénaire ? Quels sont ses secrets ?
Ce tome, bien plus que le précédent, nous montre un univers très riche. Chaque planète, variée, apporte son lot d'interrogations et de découvertes, ses nouveautés culturelles et linguistiques, comme végétales et animales. L'auteure a une imagination débordante. Rielle et Tyen voyagent entre les mondes et cette technique de déplacement amène des passages plutôt alambiqués, notamment quand ils parcourent de nombreuses planètes, ainsi que de multiples sites d'arrivée, et qu'ils doivent survoler une planète jusqu'à trouver un point de départ, et assez de magie pour repartir (la gestion de la magie reste une question effectivement lourde dans cette saga). L'auteure décrit souvent avec détails ces voyages et, bien que cela se répète assez souvent, le lecteur n'est pas frustré car ces passages se combinent avec des instants de réflexions plutôt captivants des personnages.
L'histoire de Tyen est, dans L'Ange des tempêtes, plus rythmée que celle de Rielle. Les raisonnements politiques, associés aux combats magiques, sont bien pensés et joliment écrits. le jeune homme évolue et cherche un sens à sa vie. La venue du Raen a forcé de nombreuses écoles à fermer, et Tyen a dû quitter son poste d'enseignant. Vella, son livre magique et mystérieux, l'accompagne à chacun de ses pas, et sa résurrection est tout ce qui compte pour le sorcier, même alors que des rebelles l'entraînent dans leur mouvement, afin de supprimer le Raen une bonne fois pour toute. Tyen acceptera-t-il de se battre contre un sorcier dont il n'a découvert l'existence que peu de temps auparavant ? La rébellion a-t-elle la moindre chance de réussite ?
Rielle, entraînée par un Raen bipolaire, ne sait plus que croire. Doit-elle écouter les rumeurs qui décrivent le Raen comme une personne froide et capable de tuer ses rivaux sans broncher ? Ou doit-elle croire ceux qui le vénèrent et qui le voient comme un Dieu ? Protégée quelques temps par les Voyageurs, un groupe de négociants qui commercent sur de multiples planètes, Rielle a entendu autant de critiques positives que négatives sur son nouveau mentor. Ses pensées troubles sont bien écrites même si les chapitres la concernant restent tout de même un peu mous.
L'Ange des tempêtes amène de nouvelles problématiques et décrit un univers où la magie se joint quelque peu à la science-fiction, notamment en ce qui concerne le voyage entre les mondes. Cette association étonnante fonctionne, comme celle qui est établie avec le steampunk. le lecteur est plongé dans une atmosphère captivante tout du long, bien que toutes les parties ne se valent pas.
Les dernières lignes explorant le point de vue de Rielle sont particulièrement troublantes et donnent envie d'enchaîner, sans plus attendre, sur le tome trois.
Lien : http://www.lavisqteam.fr/?p=..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Big-Bad-Wolf
  02 décembre 2020
Après un premier tome qui avait peiné à emporter mon adhésion, celui-ci fait clairement mieux. J'ai été agréablement surprise, et je dois avouer que ça fait plaisir. J'aime en effet beaucoup les écrits de Trudi Canavan de manière générale, aussi ce livre-ci m'a-t-il rassurée.
Que puis-je donc souligner ? Dans un premier temps, nous retrouvons nos protagonistes du premier tome qui ont vieilli et parcouru un bout de chemin. Rielle est devenue tisserande, et Tyen professeur dans une école de magie. J'avoue avoir beaucoup aimé ce nouveau point de vue, car la profondeur des personnages est accentuée, et le fait qu'ils aient mûri contribue à les former pour les événements qui vont suivre tout au long du roman. Si j'avais préféré Rielle dans le premier, Tyen a davantage eu ma sympathie dans celui-ci. Sa place étant celle de quelqu'un forcé de jouer double jeu pour s'en tirer, malgré ses convictions, était intéressante. Rielle m'a semblé un peu plus naïve, encore pétrie de principes malgré ce qu'elle a pu vivre dans le tome précédent. Mais tout au long du roman, elle s'arme et gagne en capacités... ce qui laisse augurer de bonnes choses pour la suite !
Le personnage du Raen, central dans l'intrigue de ce tome, est pour le moins ambivalent. Indéniablement charismatique, il est assez difficile à cerner. Décrit soit comme un dieu miséricordieux, soit comme un sorcier tyrannique régnant sur tous les mondes, ses actes tendent aussi bien à coller à une description qu'à l'autre au fil des pages. Même à la fin, j'avoue ne pas avoir entièrement tranché sur sa position...
Ce tome est par ailleurs celui où les trames de Rielle et de Tyen finissent par se rejoindre, petit à petit, comme des fils qui se tissent lentement ensemble. Ce n'est qu'à la fin que l'on peut effleurer ce que sera peut-être leur histoire commune dans le tome trois, mais j'avoue être assez curieuse de ce qu'ils pourront donner ensemble !
Enfin je tiens à souligner que ce roman est placé sous le signe du dépaysement. Et pour cause : le voyage entre les mondes est au centre de l'intrigue, et pour voir défiler des paysages et des mondes différents, il faut dire qu'on est servis !
En bref, je suis bien plus enthousiasmée en finissant ce tome-ci que le précédent. En espérant que le dernier sera encore meilleur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Witchia
  03 avril 2017
Alors que le tome 1 m'avait laissé un petit goût doux amer que je ne lui reproche pas, les premiers tomes m'ennuient souvent, je devinais dès sa fin que le deuxième utiliserait enfin les briques mises en place, et en effet il est peu dire que j'ai adoré ce tome 2 !
Replaçons-nous dans le contexte : Rielle retrouve un travail de tisserande dans la ville assiégée où elle a été envoyée. Tyen est à présent professeur dans une grande université d'un autre monde, l'école est alors terrifiée en apprenant le retour du Raen, le maître des mondes.
L'évolution de Rielle est très intéressante au fur et à mesure de l'histoire. Déjà dès le début on sent qu'elle n'est plus cette personne qui se voulait réfléchie et pragmatique mais qui au fond agissait surtout comme une adolescente paumée.
Qui est ce Tyen ? Car je ne l'ai pas reconnu ! le changement est presque déconcertant. On a devant nous un homme extrêmement intelligent, calculateur, qui s'assume bien plus qu'autrefois.
Pour moi pas de grandes surprises dans le fil narratif, on devine le rôle et l'évolution de chacun, c'est du grand classique. Ca n'empêche pas d'être très agréable.
L'écriture est toujours très plaisante, fluide, simple sans être simpliste, les décors et ambiances sont posés sans insister lourdement dessus. Actions et introspections se succèdent élégamment. Je n'ai pas vu passé les pages. Vivement le tome 3
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Finn_Thilliamon
  25 mai 2020
C'est un tome qui commence assez lentement mais arrivé à la moitié, des tonnes de choses se passent, notre cerveau doutes constamment sur les intentions du Raen (est-il bon ou pas ? Faut-il vraiment qu'il disparaisse ?). Bref, de quoi poser des questions sur les avis tout trancher : lui il est méchant, lui il est gentil. Non. Ça ne marche pas comme ça ici.
Face à l'omnipotence, les héros ont-ils raison de réagir comme ça ? Je doute qu'ils aient réellement eut le choix à un moment donné.
Cependant je trouve le personnage de Rielle un peu pénible à lire pendant les deux tiers du livre, alors que Tyen est très intéressant. le lien entre Tyen et Baluka est vraiment bien écrite et agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          00
kfd
  15 janvier 2017
. L'ambiguïté du sauveur ou bourreau des mondes, le Raen, donne un enjeu aux aventures de Tyen, emporté par les exigences de cet être charismatique et par son désir de bien faire, et à celles de Rielle, qui ne comprend pas les attentes de son Ange. On les voit s'interroger, se tourmenter car leurs actes ont de plus en plus des conséquences historiques qui les déroutent parfois. L'Histoire se tisse, et semble manipulée à un niveau supérieur…On a envie d'en savoir plus, vivement le prochain tome !4,5/5
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
eMaginarock   13 janvier 2020
Je n'ai pas été déçue. La fin du tome 1 soulevait de nombreuses questions : dans ce tome, l’univers est encore bien développé, avec la découverte de beaucoup de mondes différents et l'écriture reste plaisante.
Lire la critique sur le site : eMaginarock
Elbakin.net   17 février 2016
Il y a un certain potentiel derrière le cadre et les idées mises en place, mais l’histoire elle-même n’est pas très bien racontée.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   08 décembre 2016
Le manque de nourriture changeait les gens désespérés en voleurs. Des hommes endurcis par les combats et craignant d’être arrivés au terme de leur vie cherchaient à en extraire tous les plaisirs possibles avant la fin.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   08 décembre 2016
Petite et voluptueuse, avec des mains et des pieds délicats ainsi qu’un visage pâle en forme de cœur entouré par une masse de boucles blondes, elle suscitait l’admiration masculine partout où elle passait.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   08 décembre 2016
Si des artisans vivent ici, il doit y avoir de l’eau quelque part. Le désert doit avoir une fin.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   08 décembre 2016
La civilisation y est plus paisible et habituée aux visiteurs étrangers, même s’il te faudra du temps pour assimiler le langage et les coutumes locales.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   08 décembre 2016
Dans la plupart des mondes, la magie n’a rien de tabou. Personne ne te punira si tu t’en sers, tant que tu respecteras les lois locales.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Trudi Canavan (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Trudi Canavan
Découvrez deux triologies que j'ai adoré : la Trilogie et les Chroniques du Magicien Noir de Trudi Canavan
autres livres classés : dévotionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1811 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre