AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782298146165
437 pages
Editions France Loisirs, Paris (01/10/2018)
3.7/5   28 notes
Résumé :
Pas si simple / Lucie Castel
Scarlett se retrouve coincée par la neige à l'aéroport d'Heathrow avec sa soeur Mélie l'avant-veille de Noël. Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans les toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur. Les heures d'attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, le temps que le trafic r... >Voir plus
Que lire après Trois histoires de NoëlVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Trois histoires et trois auteures, qui parlent de Noël , de rencontres pendant Noël, de la magie de Noël, de fêtes, forcément ça fait penser à ces téléfilms qui fleurissent en ce moment sur une certaine plateforme qui commence par un N... le genre d'histoires un peu cul-cul, pleines de bons sentiments, un peu dégoulinantes, que je commence enthousiaste, et que je finis , (ou pas !), un peu au bord de l'indigestion...
Sauf que la première (Pas si simple) , je l'avais déjà lue , en format simple, et j'avais adoré le ton de Lucy Castel... Ce ping-pong verbal entre les personnages, l'humour, la finesse, le côté british, et la soeur sexologue.
Et j'ai re-adoré....
Une vraie réussite .

Pour la suivante "Sous le gui", l'auteure doit s'imaginer qu'on croit au père Noël...
La pauvre femme , veuve avec deux enfants, qui , comme si elle n'en faisait déjà pas assez, dépanne ses voisins, organise un repas de Noël pour ses voisins. Une sainte cette femme !
Et débarque , un nouveau voisin, évidemment, il est jeune et beau, mais surtout , c'est un pilote ... Ahhhh, l'uniforme !
Et pi' , il est gentil..
Et pi', il préfère la "gentille maman/voisine/ super mal sapée/débordée" , à toutes les "jolies/bombasses/ hôtesses de l'air/pomponnées" qu'il peut s'envoyer en l'air..
Parce que , c'est un mec bien...mais l'histoire n'est pas drôle, alors que la première si.

Et la troisième histoire " Qui a embrassé le père Noël", est très dans l'air du temps, très "gay friendly"avec une jeune maman de trois très jeunes enfants, qui a été plaquée par son mari, pour son meilleur ami , et tout ce petit monde se partageant la garde des trois mouflets, en bonne intelligence, mais beaucoup de ressentiment pour elle... Quand surgit son amour de jeunesse.
J'ai bien aimé la première problématique (originale) , moins l'arrivée du bellâtre.

Si je ne dois retenir qu'une histoire, ce sera "Pas si simple", de Lucy Castel : une comédie romantique qui a un énorme potentiel d'adaptation cinématographique...
Commenter  J’apprécie          473
Comme l'on peut aisément le deviner grâce au titre, Trois histoires de Noël est un petit recueil qui nous propose trois aventures écrites par trois autrices différentes. Trois histoires donc trois fois plus de chances d'en trouver (au moins) une à son goût. A vrai dire, je ressors un peu mitigée de ma lecture.

Les romances, ce n'est clairement pas mon truc. Je n'y trouve généralement que très peu d'intérêt car 1) c'est tellement invraisemblable que je n'y crois pas donc ça ne me fait pas rêver 2) les personnages m'horripilent la plupart du temps 3) à chaque fois j'ai l'impression de lire la même chose sans originalité donc ce n'est absolument pas marquant. Alors, pourquoi me plonger dans Trois histoires de Noël ?
La période se prête assez aux romances légères un peu niaises. Si j'arrive à sourire gentiment et à ne pas me prendre la tête devant un téléfilm sur M6, pourquoi ça n'arriverait pas avec un roman ou des petites nouvelles ? Alors j'ai eu envie de retenter l'expérience.

Figurez-vous que ça a fonctionné avec la première nouvelle, la plus longue du recueil : Pas si simple. Lucie Castel (je viens de découvrir qu'il s'agit de l'autre nom de plume de Oren Miller !) campe son intrigue à Londres, entre l'aéroport et les quartiers chics. Notre héroïne – et sa soeur à la limite de l'autisme style Sheldon Cooper – ne peuvent prendre l'avion censé les ramener en France pour fêter le réveillon de Noël avec leur mère. Une tempête de neige annule tous les vols pour une période indéterminée… qui semble s'étirer ! C'est dans ce contexte un peu tendu et surtout hors de contrôle, que la rencontre a lieu.
Si j'ai accroché je pense que c'est avant tout grâce aux personnages qui ont réussi à me convaincre. Pas trop clichés, pas trop manichéens et plus ou moins « normaux » (ou en tout cas pas too much), je les ai trouvés CRÉDIBLES. Et je crois que c'est le secret pour qu'une romance fonctionne avec moi. Même la « belle-famille » pour le moins originale m'a paru à sa place dans cette histoire.
Je retiens également l'humour des situations et la chouette répartie que l'on découvre dans les dialogues. Frais, amusant mais aussi émouvant et avec de la consistance. Là, d'accord, j'y crois, ça m'emporte et ça me détend. Là, ok.

Je suis en revanche moins séduite par les deux nouvelles suivantes, pour des raisons différentes.
La deuxième – Sous le gui – est la plus courte du recueil. Ce n'est pas tant les personnages qui m'ont déplu (je les ai trouvés sympathiques bien que fades), que la trop grande facilité d'intrigue. C'est doux et plutôt tendre, mais absolument sans surprise, convenu et fatalement sans saveur. Ce nouveau voisin « parfait » qui débarque et entre dans la vie d'une mère et de ses deux enfants… et « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants » en une semaine. Mais oui. Qui y croit ?
La troisième et dernière – Qui a embrassé le Père Noël ?! – ne manque quant à elle pas d'originalité mais le tout est assez invraisemblable. Alors encore une fois, on n'y croit pas une seconde. Enfin, JE n'y crois pas une seconde, donc je ne m'attache pas aux personnages (que j'ai trouvé assez détestables qui plus est), donc leurs aventures ne me font ni chaud ni froid. Les situations m'ont paru plus ridicules et pathétiques qu'amusantes et la tentative d'échanges de bons mots entre deux des personnages (qui s'envoient des piques à longueur de temps) qui aurait pu apporter de l'humour à l'ensemble m'a surtout semblé indigeste.

Ces trois romances débutent grâce à des situations difficiles, imprévues et hors de contrôle. J'aime assez cette base parce que j'aime l'idée que tout peut arriver en un clin d'oeil, quelle que soit la situation. Un sourire peut tout changer. J'aime bien l'idée de se laisser porter par les événements, apprendre à ne pas tout contrôler. Et à mon avis les deux premières histoires répondent le mieux à cette thématique.
Quant à l'aspect romantique – voire érotique – des aventures… encore une fois j'ai une préférence pour la première histoire qui offre quelques scènes émoustillantes plutôt efficaces. N'en cherchez pas dans la deuxième et ne vous attendez à rien de particulièrement décrit ou suggestif dans la dernière. Elles existent mais elles sont rapides et ne laissent pas beaucoup le temps et la place à l'imagination.

Trois histoires bien différentes dans ce recueil hivernal. Les fêtes de fin d'année sont plus ou moins à l'honneur, la neige prend trop de place (ou pas assez)… mais les surprises difficiles à gérer sont bel et bien de la partie. J'ai aimé quelques éléments, n'ai pas compris l'intérêt d'autres… et ressors finalement assez perplexe. J'aurais dû m'arrêter après la première nouvelle, la seule qui m'a vraiment convaincue.
Lien : http://bazardelalitterature...
Commenter  J’apprécie          40
Si il y a souvent une partie romance dans les histoires que je lis, ce n'est jamais le genre principal. Je trouve qu'il manque, en général, quelque chose dans les romances, que l'on tourne vite en rond.

Je me suis pourtant laissée tenter par ces Trois histoires de Noël lors de mon achat chez Belgique loisirs. Ça me permettait en plus de faire une lecture de saison.

La première histoire - Pas si simple de Lucie Castel - m'a tout d'abord surprise par sa longueur. Je voyais les pages défiler sans pour autant voir venir la fin du récit. Et pour cause puisque c'est carrément un titre de 288 pages aux Editions Harlequin. J'ai beaucoup aimé cette histoire et donc ce n'est absolument pas un point négatif.
L'écriture est fluide et remplie d'humour mais avec un scénario travaillé. Parce que oui, il y a la romance, mais il y a aussi toute la situation familiale autour qui aborde différents thèmes. Chaque personnage a ses points forts et ses points faibles, on apprend à les connaître juste assez pour comprendre comment ils en sont arrivés là.
Je ne connaissais pas du tout cette auteur, mais je vais certainement tenter l'aventure avec une autre de ses histoires.

J'ai trouvé la deuxième histoire - Sous le gui de Angéla Morelli - mignonne mais sans plus. Ce qui m'a le plus plu, mais qui n'apporte finalement rien à l'histoire, ce sont les références à Harry Potter (on ne se refait pas ^_^).
Les personnages sont sympathiques bien que très stéréotypés. le scénario est sans surprise. Je ne vois pas autre chose à dire, c'est un peu naïf et mignon.

Mon enthousiasme est complètement redescendu avec la troisième histoire - Qui a embrassé le Père Noël ?! de Louise Méonis -. L'héroïne m'a vraiment agacée et les autres personnages ne m'ont pas fait une grande impression non plus. La trame m'a paru décousue et les interactions manquaient de spontanéité.
Je ne comprends même pas le rapport entre l'histoire et le titre...

En conclusion, j'ai globalement passé un bon moment de lecture sans prise de tête.

Challenge multi-défis 2019 (67)
Commenter  J’apprécie          30
Ce recueil ne fut pas un coup de coeur. A part Sous le gui, je ne pense pas relire ces histoires.

Pas si simple ne m'a pas dû tout séduite. le roman ne correspondant pas à mes attentes d'une comédie romantique. Les conflits familiaux sont bien trop présents pour moi. La romance est trop précipitée et tourne, selon moi, plus sur une attirance sexuelle et physique que sur la connaissance mentale de l'autre. de plus, je n'ai pas retrouvé la magie et l'ambiance de Noël.

Sous le gui fut une douce et belle lecture. Une nouvelle parfaite, selon moi, pour la période de Noël. Bien que l'histoire soit très courte, la romance prend son temps.

Quant à Qui a embrassé le Père Noël, mon avis est mitigé. J'ai vraiment beaucoup aimé l'humour présent du début jusqu'à la fin mais je n'ai pas aimé l'histoire d'amour. Je ne l'ai pas trouvé assez romantique et les ébats sexuels des principaux personnages ont une place trop importantes, selon moi. Quant à l'univers de Noël, il est presque inexistant.

Exceptée la nouvelle d'Angela Morelli, je n'ai pas retrouvé la douceur et la magie des comédies romantiques de Noël.

Malgré mon avis mitigé pour ce recueil, peut-être le trouverez-vous à votre goût ?

Alors bonne lecture et bonne découverte !📚
Commenter  J’apprécie          30
Scarlett fait la rencontre de William dans les toilettes de l'aéroport de Londres. Où ils sont bloqués à cause d'une grosse chute de neige.
Tout de suite quelque chose se passe entre eux.
Un coup de foudre est-il possible entre une femme qui a décidé de verrouiller ses sentiments et un homme qui est devenu veuf bien trop jeune ?

J'ai trouvé cette histoire très mignonne.
Il y a avait beaucoup d'humour et de remise en question pour la famille de William.
On assiste à un espèce de huit clos dans son appartement. En plein réveillon de Noël improvisé.
Avec les secrets de chacun trop longtemps cachés.
Et par dessus une relation naissante entre Scarlett et William.
Alors de là à dire que c'est réaliste, je ne sais pas.
Mais en tout cas l'histoire a très bien fait le job de me divertir, parce qu'en plus je me suis attachée aux personnages.
J'ai beaucoup aimé la répartie de Scarlett mais j'avoue avoir encore plus adoré sa soeur et ses réflexions ! J'ai aimé le côté taquin de William et la gentillesse de son frère. le côté déluré de leur grand-mère qui m'a fait sourire plus d'une fois.
Je ne serai pas contre retrouver tout ce beau monde dans une autre histoire donc je lirai avec plaisir la suite "comment bien rater son mariage à Noël".
En bref, j'ai donc passé un excellent moment avec eux, j'ai ris, j'ai été surprise par les révélations et j'ai aimé le dénouement !

Julie vit avec ses deux petits garçons et est prête plume.
Nicolas est son nouveau voisin.
Leur recontre pourrait être signe de renouveau dans la vie de Julie...

Histoire très courte, 50 pages. Donc l'avis sera assez rapide.
C'était mignon, pas extraordinaire et très peu crédible vu la rapidité des choses dû à la longueur du récit.. Ça méritait peut-être un peu plus d'approfondissement.
Malgré tout j'ai bien aimé les personnages et leur rencontre.
Petit bémol néanmoins, ça date de 2013, je ne sais pas si c'était encore très répandu à l'époque mais l'utilisation du mot en "n...." pour parler d'un prête plume, c'est non... Il devrait être effacé de chaque ouvrage qui le mentionne d'ailleurs.
Voilà sinon rien à dire de plus. C'était simple mais efficace quand même.

Gwen est divorcée et le vit très mal. Elle s'occupe de ses enfants, qu'elle aime à la folie mais ne croit plus en l'amour.
Enfin jusqu'à ce que débarque (de nouveau) Hugo, son amour de jeunesse, son 1er amour.
Est-il alors possible pour elle de retenter sa chance et de laisser son coeur l'a guider ?

C'était très mignon.
Un peu trop court ma foi, mais mignon.
On compatit avec la douleur de Gwen, on sait pourquoi elle ne veut plus croire en l'amour et on comprend ses doutes quand Hugo revient dans sa vie.
Ils sont trop mims tous les deux. La relation d'autrefois est toujours présente. Leur complicité est intacte.
Pas assez (voir pas du tout) développé malheureusement mais c'est une petite lecture qui m'a bien plu !
C'est donc une réussite malgré tout !
Lien : https://tchusspeacekissloval..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
- On ne mélange pas les torchons et les serviettes, répond ma soeur.
- Je ne suis pas sûr de comprendre totalement cette phrase, mais ce que je sais, en revanche, c'est que ma mère pense être un mouchoir brodé et que si elle frayait avec de l'essuie-tout, elle convulserait dans la minute.

( extrait de Pas si simple de Lucie Castel )
Commenter  J’apprécie          261
- Tout rentrera bientôt dans l'ordre, me rassure-t-il avec une sorte de certitude tendre.
A bien y réfléchir et en laissant de côté mon habituel mauvais esprit, c'est sans doute la chose la plus romantique qu'un homme m'ait dite.
Et comme on se trouve dans ma vie, ça a forcément lieu dans les toilettes.

( extrait de Pas si simple de Lucy Castel )
Commenter  J’apprécie          120
- Et bien sûr, l'idée d'entrer dans les toilettes [ des hommes ] pour me signaler mon erreur ne t'a pas traversé l'esprit ?
- Une idée qui traverse, par définition, elle ne reste pas.

( Extrait de la 1° histoire, "Pas si simple" de Lucie Castel ]
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Lucie Castel (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lucie Castel
Cet été, plongez dans la lecture ! Et si nous vous disions que nous avons la sélection IDEALE pour cet été ? A découvrir dès maintenant ?
Au programme : - La librairie des rêves suspendus, de Emily Blaine - Petites confidences et grandes confessions à Martha's Vineyard, de Sarah Morgan - Tu ne m'oublieras pas deux fois, de Mhairi McFarlane - C'était pas censé se passer comme ça, de Eve Borelli, - Fais-moi taire si tu peux, de Sophie Jomain - Ce crétin de prince charmant, de Agathe Colombier-Hochberg - La guerre des papilles, de Lucie Castel - Mes amies, mes amours, mais encore ? de Agathe Colombier-Hochberg - Avant, j'étais un salaud, de Louisa Méonis - Mais sinon, tout va bien, de Max Deloy
+ Lire la suite
autres livres classés : conte de noëlVoir plus


Lecteurs (73) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5254 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}