AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782360110599
40 pages
Éditeur : Møtus (07/09/2015)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Demain les rêves est une fable contemporaine sur la crise qui touche tout le monde, mais sur laquelle on ne pose pas souvent des mots à destination des enfants. L'album propose une invitation à revenir à la source de l'imaginaire d'où naissent toutes les civilisations. Et si nous recommencions à écouter nos rêves, nos intuitions, nos idées les plus inattendues ? Les enfants, à ce titre, ont beaucoup à nous apprendre, eux qui ont encore les pieds et le cœur enracinés... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Lazlo23
  01 février 2017
« Ce matin-là, Agathe
ouvrit les paupières avec résignation.
La crise, la crise, la crise :
tout le monde n'avait que ce mot à la bouche. 
Une à une, les usines fermaient.
Le cœur des gens s'endormait sous la poussière.
Même les arbres des squares n'avaient plus la force de fabriquer
de nouvelles feuilles. »
Ainsi commence Demain les rêves, petit album écrit pour les enfants, mais qui traite de questions graves comme le chômage ou la crise économique, cette crise qui a rendu Agathe orpheline. Désormais, elle vit avec son oncle Jean. Or, un jour, celui-ci rentre à midi de son travail, il a le visage défait…
L'originalité de ce livre, aux résonances subtilement psychanalytiques, est d'évoquer ces sujets concrets par le détour du rêve et du fantastique. Le texte, plein de trouvailles extrêmement poétiques, s'organise sur la page selon le principe du vers libre. Quant aux images, qui ressemblent à des collages surréalistes, elles ne se contentent pas d'illustrer le texte ; elles ont leur vie propre, et racontent souvent une histoire légèrement différente de celle qu'on est en train de lire.
Une fable très réussie sur les pouvoirs curatifs de la parole et sur la capacité de résilience propre aux enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
AndreaBaladenpage
  17 décembre 2015
Souvent notre réalité est douloureuse. Elle change parfois la vie d'une manière dramatique, surtout quand il s'agit d'une crise. La crise. le mot qui est malheureusement bien connu, même des enfants, car la crise n'épargne personne et montre son visage même aux plus petits, aux plus vulnérables. Comme dans le cas d'Agathe dont la vie est devenue grise et froide, marquée par l'absence de ses parents. Et comme si ce n'était pas suffisant, la crise menace de lui arracher également son oncle en le plongeant dans la dépression et le désespoir du chômage.
Mais Agathe est pleine de motivation pour chasser la crise et veut retrouver sa joie de vivre. Elle est encore capable de rêver et de réveiller les rêves des autres. Armés de leurs propres rêves, Agathe, son ami et son oncle vont « écouter » les rêves des habitants de la ville, vont appeler à la vie des espoirs perdus et les projets oubliés de tous ceux brisés par la crise. Et ce sera le début de la vie elle-même.
Qu'elle est belle et puissante l'écriture de Thierry Cazalis ! Quel talent il a de placer ses mots avec tant de justesse, de subtilité et de poésie, si bien que ce qui anime les pages, ce n'est pas la tristesse mais l'hymne à la vie !
Par ses magnifiques illustrations qui se renouvellent de page en page, qui nous emballent par leur beauté transcendante, la main de Daria Petrilli se joint aux mots en renforçant leur résonance dans nos coeurs, en rendant leur magnétisme palpable.
Car pour moi, personnellement, les trésors trouvés dans cet album étaient les MOTS. Les mots qui savent quoi et comment dire, les mots qui n'ont pas peur de parler de la tristesse et du désespoir, les mots qui osent parler aux enfants comme aux adultes, les mots qui apparaissent exactement là où il faut et quand il faut, les mots qui savent jouer et qui savent imaginer, les mots qui s'envolent en forme de papillons, de lettres multicolores, d'étoiles étincelantes… Les mots qui savent se taire, les mots qui rêvent et qui savent « écouter » les rêves, les mots qui réveillent, qui sourient et qui donnent des sourires.
Les mots-perles que les enfants ramassent pour les enfiler en forme de rêves sur le long fil de leur avenir.
Un album-trésor pour tous ceux qui rêvent et tous ceux qui apprennent à rêver d'une vie heureuse. Un vrai concerto pour l'espoir et l'enfance.
Lien : http://www.baladenpage.com/m..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Vivrelivre
  24 octobre 2015
Avant d'ouvrir cet album, j'ai été saisie par sa couverture. Un mélange de douceur et de tristesse infinie, entretenu par les couleurs d'un ton passé et comme suspendu par ce pissenlit que la fillette souffle.
Par les yeux d'une enfant, Thierry Cazals aborde un sujet difficile, que l'on imagine, ou voudrait, loin d'eux, mais qu'ils subissent tout autant que les grands.
La crise.
Un mot foncièrement négatif, un malaise profond, horriblement contagieux et honteux, trop vaste pour être défini mais qui enferme.
Et Agathe subit de plein fouet cette réalité.
Parents broyés, aspirés par la cupidité de quelques-uns, elle vit avec son oncle Jean, nouvellement chômeur, après avoir tant donné.
Il a bien des idées pour redonner du sourire aux gens et des couleurs à la vie, mais aucune ne remplit les ventres creux.
Alors Agathe cherche, croise des solitudes, trouve un compagnon.
Agathe et lui avaient beaucoup de choses en commun, beaucoup de choses à partager. Aussi, ils se turent.
Leur silence les réunit, puis leur permet, avec Oncle Jean, d'écouter.
Alors que la crise esseule les gens, la solution ne serait-elle pas dans le partage, dans l'entraide? Et dans les yeux des enfants, dans leur potentiel et dans leur confiance en l'avenir.
Ce conte contemporain est né d'échanges entre l'auteur et plusieurs enfants lors d'ateliers d'écriture qu'il anime.
Son texte est poétique, onirique et magnifiquement servi par les illustrations de Daria Petrilli. A base de photographies sublimées, de collages dans des tons d'automne, fanés, et rétro, elles prolongent les mots de Thierry Cazals.
A la réception de l'album, j'ai été étonnée de le découvrir si petit (24*17 cm), je l'avais pensé plus grand, moins « intime ».
Demain les rêves est un album plus que d'actualité pour nous remémorer, pour poursuivre, continuer, partager et rêver encore et encore et y croire, dans un équilibre, somme toute, précaire...
D'abord les plaintes et les gémissements s'échappant de chaque maison, mais surtout les désirs, les volontés, les rêves enfouis de chacun, fragiles mais libres.

Lien : http://vivrelivre19.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
bibliobrest_album
  31 mai 2016
A partir de 10 ans
La crise qui ôte tout rêve aux gens, et les balait d'un revers. Sous la beauté des illustrations, voici un album qui aborde avec violence la pauvreté tant concrète que spirituelle que provoque la crise, terme trop entendu, et dont la définition reste si abstraite pour les enfants. La jeune narratrice décide d'aider son oncle à réapprendre à rêver et donc à vivre après qu'il ait perdu son emploi, et à travers lui, à toutes les autres personnes qu'ils rencontrent. Notable par la qualité de l'écriture et du graphisme, ode à l'imaginaire et à la solidarité, l'album reste cependant très sombre, voire pessimiste.

Lien : http://bibliotheque.brest-me..
Commenter  J’apprécie          30
Jodaur
  13 janvier 2017
Cet album est un message lancé aux plus jeunes pour garder espoir. On nous parle de la crise à longueur de journée mais ce n'est pas pour cela que tout ne reste pas possible. Il faut croire en ses rêves et tout faire pour les rendre réels. C'est la meilleure solution pour lutter contre.
J'ai vraiment trouvé que cet album transmettait un beau message. Quand on sait que le moral des jeunes et leur confiance en l'avenir sont au plus bas, ça fait du bien d'entendre ce genre de discours positivistes. Tout cela est porté par de très belles et très riches illustrations. D'inspiration surréalistes, elles rappellent l'oeuvre de Magritte et invitent d'ors et déjà à la rêverie.
Lien : https://jodaur.wordpress.com..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
HistoiresSansFin   26 septembre 2016
Ces quelques pages nous renvoient au visage cette réalité que l'on ne voudrait plus voir, mais qu'il est pourtant essentiel de partager avec les enfants.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Ricochet   25 novembre 2015
Un récit important sur un sujet crucial porté par des illustrations fantastiques et poétiques.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Lazlo23Lazlo23   18 septembre 2016
Agathe vivait seule avec son oncle Jean.
Il partait travailler avant l'aube et revenait tard
quand la lune était déjà haute dans le ciel.
Un lundi, pourtant, il rentra à midi.
Il avait la mine défaite. Et des larmes
coincées dans son nœud de cravate.
Comme tant d'autres avant lui,
il venait de perdre son emploi.
Le lendemain, Oncle Jean resta à la maison.
Et le jour d'après. Et le jour suivant encore.
Il parlait tout seul, tournait en rond dans le salon.,
interrogeant sans fin ses mains
qui ne lui répondaient pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Lazlo23Lazlo23   01 février 2017
Il imagina, tout d'abord, devenir dompteur
de papillons dans un cirque ambulant.
Son numéro, c'est sûr, allait faire sensation !
Chaque soir, quand il entrerait dans la cage
et ferait claquer son fouet dans les airs,
le public retiendrait son souffle
pour entendre rugir
le silence des papillons.
Commenter  J’apprécie          161
VivrelivreVivrelivre   24 octobre 2015
La crise, la crise, la crise :

Tout le monde n’avait que ce mot à la bouche.

Une à une les usines fermaient.

Les vitrines des magasins se fanaient.

Le cœur des gens s’endormait sous la poussière.

Même les arbres des squares n’avaient plus la force de fabriquer de nouvelles feuilles.
Commenter  J’apprécie          40
Alias-RosielAlias-Rosiel   14 juillet 2016
Il suffit parfois d'un mot pour sauver un coeur de la noyade.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Thierry Cazals (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Cazals
Une rencontre dédicace avec Thierry Cazals est prévue le vendredi 7 mars dès 17h30 à la médiathèque de Gravelines. L'écrivain achèvera dans le même temps son atelier Haïku et dévoilera les poèmes des participants. Nous l'avons rencontré il y a quelques semaines.
autres livres classés : chômageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1130 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre