AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2379100020
Éditeur : Livr's Editions (24/11/2018)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 8 notes)
Résumé :
La campagne profonde de la vieille Allemagne recèle parfois de lugubres secrets. La découverte d’un groupe d’adolescents en voyage scolaire aurait de quoi étonner l’historien le plus averti. Ce village d’un autre temps est assurément le vestige d’un passé révolu… du moins, en théorie.

Autrice en devenir, la jeune Catherine ne sait quoi en penser, pas plus que son camarade Stéphane, à qui elle voue un amour sans borne.

Tous deux vont dev... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Windvaan
  17 mai 2019
C'est l'horrible histoire d'une quarantaine d'adolescents belges partis en voyage scolaire en Allemagne. Kidnappés par un groupuscule d'hommes en uniforme nazi, ils sont très loin d'imaginer les abominations qui les attendent par la suite...
Une novella dans le genre horreur (et le mot est faible) que j'ai apprécié !
Lisant régulièrement des livres de ce type, je peux dire que le scénario de celui-ci sort du lot. Je pense aussi que le fait qu'il s'agit ici de jeunes de seize ans renforce l'aspect de l'innommable, cette situation d'ignominie à laquelle ils sont forcés de participer. On suit tout particulièrement le court parcours de deux d'entre eux, mais même sans important développement de caractères, on s'imagine sans mal l'étendue psychologique suite aux atrocités qu'ils doivent subir et aussi ce qu'ils doivent ressentir face aux comportements ignobles et inhumains des adultes.
Ce n'est, chronologiquement, pas le premier livre édité de cet auteur belge, mais parti d'un cauchemar fait pendant son adolescence, ce texte est le premier issu de son imagination, sans aucun doute, (très) fertile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
jonatjackson
  08 décembre 2018
Un cauchemar qui devient livre. Voilà l'étrange histoire de l'auteur ayant retranscrit sur papier ce ré sordide d'adolescents enlevés par des soldats S.S. en pleine forêt allemande. Oui il y a du sang, oui il y a des viscères, oui il y a... ahem... mais ce n'est pas de la violence gratuite écrite par l'auteur juste pour enrober une histoire sans fondement. Que néni mes amis, le background est bien ficelé, les atrocités que subissent les jeunes gens ont toutes une explication et les parallèles avec l'un ou l'autre film d'horreur n'est pas à exclure. Les fans du genre adoreront, les autres auront peut-être plus de mal mais je les invite néanmoins à tenter l'expérience, ne serait-ce que pour l'intrigue. Au-delà des scènes sanglantes, la réflexion sur la noirceur de l'âme humaine est à mettre en avant et vous confortera dans ce sentiment de malaise qui vous tiendra en haleine tout du long. Les rapports de police et les passages manuscrits d'un journal intime apporteront leur lot d'authenticité au livre, vous rapprochant comme jamais au coeur des horreurs qui vous attendent. N'oublions pas la fin avec ce côté Fantastique bienvenue pour un final surprenant. Bien que j'ai adoré le récit dans son ensemble, quelques petits points noirs viennent légèrement baisser une note pourtant très bonne, je pense notamment à quelques maladresses d'écriture ou au manque de quelques pages supplémentaires pour développer les personnages ou d'autres scènes de l'histoire. Mais il paraît que lorsqu'on en veut plus, c'est que c'est du bon ;-) Livre à ne pas mettre entre toutes les mains et à éviter si vous pensiez partir prochainement en Allemagne profonde. Schuss ;-)
Pour lire la chronique complète, c'est par ici -->
Lien : https://evasionimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
FungiLumini
  01 janvier 2019
J'ai profité de la présence de l'auteur à Mon'S Livre pour lui acheter le livre. Il m'a confié qu'il s'agissait en fait d'un de ses premiers écrits, rédigé à l'adolescence, qu'il avait remanié pour publication.
Première chose à noter : le travail éditorial sur ce livre ! J'ai adoré les différentes mises en page proposées qui ajoutent vraiment quelque chose à la lecture : une partie du texte est « normale » (typo ordinaire noire), une autre est écrite comme un journal manuscrit, au bic. D'autres parties sont des documents officiels, des extraits de livre… Bref, un ouvrage court, mais visuellement très travaillé !
Parlons un peu de l'histoire : j'ai pour ma part adoré ce court roman d'horreur ! L'auteur nous emmène en plein coeur de la campagne, dans un petit village isolé. Là vit une communauté très particulière… Alors que des étudiants partent en voyage scolaire, leur bus se fait arrêter par un groupe de villageois, qui les enferme dans une halle aux bêtes où d'autres adolescents sont déjà retenus contre leur gré dans des conditions plus que déplorables… L'enfer commence à peine pour cette classe. Je n'ai pas envie d'en dire trop pour ne pas spoiler l'histoire et je m'arrêterai donc là 😉
Une chose est sûre, les amateurs d'horreur bien sanglante ne seront pas déçus avec ce livre : des scènes bien trash, des idées et conceptions qui font froid dans le dos, le genre humain n'y montre pas sa plus belle facette. Certains éléments sont visuellement décrits, mais c'est presque ceux qui sont sous-entendus qui sont les pires…
On suit la perspective de plusieurs adolescents durant le récit. Au départ si insouciants, ils vont vite se rendre compte que les règles sont là pour être suivies, mais que tirer dans les jambes de son voisin peut vous sauver la vie…pour un temps. La compétition est rude et chacun tente de survivre à sa façon. L'ambiance est oppressante, on est cloîtré dans ce village, avec ces familles (clairement nazies, la couverture vous l'aura fait deviner :p ) sans aucune échappatoire….à moins que?
Un huis clos prenant : les étudiants parviendront-ils à échapper à l'étrange communauté qui les a kidnappés ? du sang, de la violence, des trahisons qui mènent à la mort de l'un pour la survie de l'autre. Une brutale fin de l'insouciance dans cet enfer à ciel ouvert. Ce livre plaira aux amateurs d'horreur, mais n'est certes pas à mettre entre des mains innocentes.
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Floraxxivi
  17 mai 2019
Je commence à avoir de sérieux doutes quant à mes capacités d'empathie... car malgré les tortures horribles subies par ces pauvres adolescents, ce roman - qu'on pourrait tout aussi bien qualifier de nouvelle - ne m'a absolument pas perturbé outre mesure. Peut-être qu'il est temps d'arrêter de lire des horreurs...
Ceci dit, Kidnapping n'en est pas moins un excellent petit roman. L'intrigue est surprenante, originale et bien menée. de plus, c'est tellement court qu'on ne peut pas se lasser : l'angoisse monte crescendo jusqu'à la chute.
J'ai personnellement trouvé la fin "logique", pas d'immense surprise, mais si bien amenée qu'on se laisse prendre au jeu de l'auteur.
A déconseiller aux âmes sensibles... quoi que, le très bon scénario nous ferait presque passer outre toute cette hémoglobine !
Commenter  J’apprécie          30
Elilawenn
  04 décembre 2018
Lu et terminé "Kidnapping" de Geoffrey Claustriaux Auteur aux éditions Livr'S Éditions
Lu en presque deux heures, j'ai dévoré ce court roman d'horreur.
En plus d'avoir une écriture fluide et très agréable à lire, l'auteur arrive à nous plonger dans l'histoire dès les premières pages pour ne faire qu'une bouchée de l'intrigue et des personnages.
A chaque chapitre, une nouvelle surprise toujours plus sordide nous mettant en haleine pour la suite.
Un roman d'horreur quelques peu glauque qui saura ravir les amateurs du genre.
Merci Geoffrey pour cet écrit qui fera, je l'espère, un effet boeuf !
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
FungiLuminiFungiLumini   01 janvier 2019
Le spectacle qui s’offrit alors à leurs yeux dépassait tous les degrés d’horreur imaginables. Des dizaines d’adolescents gisaient à moitié nus, à même le sol. Certains avaient l’air en bonne santé et relativement propres, tandis que d’autres, d’une maigreur affolante, présentaient des signes de famine avancée. Tous les regardèrent entrer en silence.
Commenter  J’apprécie          10
jonatjacksonjonatjackson   08 décembre 2018
Je vois déjà ça d'ici : KIDNAPPING. L'épopée d'une poignée d'adolescents enlevés par un soldat du passé. Basé sur une histoire vraie. Ouais, ça va être super !
Commenter  J’apprécie          20
FungiLuminiFungiLumini   01 janvier 2019
Jason se leva timidement, les jambes flageolantes. Le visage du nazi se fendit d’un large sourire. Dans la foulée, le reste des élèves l’imita, à croire qu’ils attendaient juste que quelqu’un ose faire le premier pas. L’Homme est ainsi fait que l’effet de groupe prime sur la volonté individuelle.
Commenter  J’apprécie          00
jonatjacksonjonatjackson   08 décembre 2018
Stéphane repensa à la phrase préférée de son père devant un poulet frit : "La peau, c'est le meilleur".
Commenter  J’apprécie          10
jonatjacksonjonatjackson   08 décembre 2018
L'ironie escorte parfois, souvent même, les pires horreurs.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : glauqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
602 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre