AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791095899464
272 pages
Eivlys Editions (13/08/2020)
4.24/5   19 notes
Résumé :
1989 : À six ans, la vie d’Amy prenait fin, elle ne serait plus qu’une ombre, observant de l’extérieur sa propre descente aux enfers, grandissant malgré elle sous le joug du seul monstre pour lequel elle comptait.

2019 : Des cadavres écorchés de jeunes femmes vont venir la sortir de sa torpeur et la confronter à son passé. Assaillie par ses démons depuis des années, saura t’elle se libérer de son carcan ?

Et si cette nouvelle confrontat... >Voir plus
Que lire après AltéritéVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,24

sur 19 notes
5
9 avis
4
1 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
La vie de la petite Amy n'a toujours été peuplé que de souffrances , de trahisons et de désespoir . le désespoir de vivre une vie normale , aimée par ses parents et protégée du mal par des êtres chers.
Dès six ans elle a été séparée du cocon familial et de la chaleur maternelle pour atterrir chez une grand mère et des neveux tyranniques . Un enfer quotidien que son instinct de survie l'a poussé à fuir avant de disparaître sous les brimades ou par le manque de nourriture .
Son échappée l'a conduite vers cet homme étrange , vivant en reclus dans sa cabane au milieu de la forêt . Un personnage plein de mystères dont la passion et le métier ne font qu'un : naturaliste animalier . Un être mort peut se voir offrir un semblant d'éternité entre ses mains habiles .
Le refuge provisoire d'Amy va alors se transformer en maison et son sauveur en ami , en père puis en tuteur . Des sentiments forts qui vont lier ces deux individus en manque d'amour et remplis de sentiments contrariés . Deux âmes maudites qui se sont trouvées pour le meilleur et pour le pire .
L'histoire se prolonge trente ans plus tard avec la découverte de corps de jeunes femmes écorchées vives . Des crimes particulièrement atroces pour lesquels l'inspecteur Terence Bloom est persuadé qu'Amy connaît le coupable et dont l'aide sera précieuse pour retrouver sa trace .

Alexandra Desnier nous plonge dans ce nouveau tourbillon glacial avec maestria .
Difficile de lâcher la petite Amy , de ne pas prendre pitié pour ses malheurs à répétition ,puis de ne pas suivre son parcours psychologique chaotique où la noirceur tend sa tâche indélébile .
Avec un style toujours parfaitement calibré , l'auteure nous fait côtoyer la folie de l'âme humaine , capable des pires cruautés envers ses semblables .
Climat pesant , angoissant , des personnages ambigus et torturés , des actes abominables , sans filtre , qui ne ménagent à aucun moment la sensibilité du lecteur et le maintiennent au contraire sous tension permanente .
Un roman qui marque les corps des personnages et les esprits des lecteurs avec la seule ambition qu'il leur procure un beau frisson de lecture.

Commenter  J’apprécie          70
Hello les lecteurs compulsifs !

C'est avec plaisir que je partage avec vous mon retour de " ALTÉRITÉ " d' Alexandra Desnier

"Métamorphosis" .... la chrysalide d'une distorsion de la réalité.

Alexandra a l'art de sonder les abîmes de l'âme et d'exprimer les émotions les plus sombres enfouies au plus profond de notre inconscient.
Avec une précision subtile, L'essence même de l'existence et de l'individualité y est très bien décrite.
Énormément d'émotion émane de ce thriller tel que des Sentiments de culpabilité qui rongent un petit coeur meurtri, mais pas uniquement celui d'Amy. Sentiment nauséabond baignant dans sa putrefaction, que l'esprit torturé n'a plus aucune option que l'échappatoire comme exutoire.... un voyage humain.
J'ai vraiment bien aimé la lecture de cette histoire à la plume fluide, puissante et surtout émouvante.
Elle donne une leçon de vie, non pas sur la forme, car bien sûr certaines choses sont fortement discutables dans le comportement de certains personnages,
mais sur le fond...... Eh oui ! Tout n'est pas blanc et tout n'est pas noir dans les sentiments et les émotions, certains sont ambivalents teintés de nombreuses nuances, induisant un kadeolisoscope d'interrogations. Alexandra a cette faculté de nous insuffler ces multiples nuances.
Dans la brutalité de cette histoire, il en ressort un amour infini.
La dépendance affective est vraiment explicite et bien exprimée. Même si le personnage du "Père" n'a pas de prénom, sa dépersonnalisation y est mise en-avant avec une majuscule exprimant l'importance qu'IL peut avoir pour ou sur Amy.

Une belle intrigue gonfle aux fils des pages, un suspense puissant et prenant, m'a tenue en apnée jusqu'à la fin. Cette histoire est addictive, un fois commencée, je ne l'ai plus lâchée ! Elle est vraiment très bien construite.
Les personnages sont recherchés et creusés. Certains sont attachants comme Terence qui n'a de cesse de réparer certaines erreurs du passé mais d'autres fortement détestables.

Je vous laisse découvrir ce thriller psychologique dès plus troublant en vous souhaitant une bonne lecture.
Commenter  J’apprécie          30
Mon avis : Quel plaisir de retrouver la plume d'Alexandra Desnier !

Je me suis plongée dans ce quatrième livre sans vraiment savoir à quoi m'attendre. Et dès les premières pages, le ton est donné. L'auteure nous offre le point de vue d'Amy, qui découvre sa mère sans vie dans son lit. Impossible pour moi de ne pas m'attacher à elle, perdre sa mère à six ans seulement est terrible ! Et pourtant, ça ne s'arrête pas là. Ce ne sera que le début de sa descente aux enfers puisqu'elle sera recueillie par une grand-mère inconnue et tout à fait monstrueuse. Puis abandonnée dans la forêt à son triste sort. Et recueillie à nouveau mais par un pédophile vivant en ermite. On suivra ainsi pendant une bonne moitié du livre, la vie d'Amy aux côtés de ce monstre qui pourtant ne lui veut pas de mal. Et plus le temps passe, plus leur relation s'intensifie. À sa façon, cet homme qu'elle qualifiera de « père » la blessera, elle pourtant si fragile...

Puis on fait un bond dans le temps, 2019. Amy a fini par quitter le monstre. On ne connaît pas son nom d'ailleurs, c'est seulement Il, ou Lui, avec une majuscule. Elle est devenue taxidermiste comme lui et ce métier en fond d'intrigue m'a intriguée car il a été très bien exploité dans ce roman. Elle sera au cœur d'une enquête tout à fait involontairement, les cadavres écorchés retrouvés mènent à son « père » qu'elle défendra bec et ongles. Et pourtant un doute subsiste. le twist final est vraiment bien écrit, car bien que je me sois douté de ce qui se passait, j'ai été scotchée.

L'auteure a une plume fluide, elle sait construire la psychologie de ses personnages et fait que le livre se dévore en quelques heures seulement ! Je remarque également les efforts effectués par rapport à son précédent livre et le plaisir n'en a été que plus grand.

Amateur de romans glauques, noirs, de syndrome de Stockholm, foncez découvrir cette auteure !
Commenter  J’apprécie          10
Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous, aujourd'hui avec Alfred nous revenons sur notre lecture d'ALTERITE d'Alexandra Desnier aux Editions Eivlys. Alexandra Desnier, que nous souhaitons remercier pour sa confiance, et l'envoi de son troisième roman.


Au menu  une recette sordide comme l'auteur sait si bien les faire.  Cette fois-ci elle cuisine l'histoire d'une petite fille devenue orpheline qui va grandir dans un monde bien particulier. Puis quelques années plus tard la voilà de nouveau face à cette vie qu'elle tente d'oublier.


Bon Alfred, c'est avec plaisir que nous nous sommes plongés une nouvelle fois dans l'un de ses romans, car comme toujours et pour ne pas déroger à la règle c'est un roman court qui se déguste très rapidement. L'écriture étant simple, sans fioritures les pages se tournent toutes seules. L'histoire est glauque à souhait pour les amateurs du genre, un roman très noir, centré sur la psychologie humaine et les émotions. 

C'est un roman qui se déroule comme en vase clos avec peu de personnages, peu de lieux. Une histoire qui reste simple qui se tien quoique l'auteur chercher à perdre son lecteur.


Bien mon Alfred allons donc à la chasse, mais avant ça notre ressenti :
Pour conclure nous avons passé un bon moment lecture, sans que cela nous est plu ou déplu.



Commenter  J’apprécie          20
Gros coup de coeur pour altérité, d'Alexandra Desnier, lu en une journée... de télétravail (et pourtant, j'ai beaucoup bossé, n'allez pas croire le contraire :) ).

Un récit très malaisant et glaçant, une écriture fluide et agréable, une histoire complexe qui explore les mécanismes de pensée d'une enfant coupée du monde, des chapitres courts et percutants et un final époustouflant.

Quelle pépite !

Je vous recommande chaleureusement cette lecture.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Le bien et le mal, appliqués dans un contexte de rapports humains consentis ou non, demeuraient des notions plutôt nébuleuses puisqu'elle n'avait connu que lui à l'âge charnière où l'on cherche à s'identifier et se construire. Il avait été un terreau de perdition pour son âme.
Commenter  J’apprécie          20
Donner la vie c’était également promettre la mort , et avant elle, parfois , la souffrance.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : glauqueVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (69) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2783 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}