AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Alice Delarbre (Traducteur)
EAN : 9782266312295
448 pages
Pocket Jeunesse (06/05/2021)
3.6/5   46 notes
Résumé :
Pour sauver sa famille, Victoria doit se marier, quel prétendant va-t-elle choisir ?
Lady Victoria Aston mène une vie paisible dans le domaine familial. Elle ne se doute pas que le retour de sa sœur Althéa, dont le mari est violent, va tout bouleverser. À présent, l'héritage familial repose sur Victoria qui s'apprête à entrer dans la société, seulement armée de la sagesse acquise grâce aux romans de Jane Austen. Lequel de ses prétendants choisira-t-elle ? Le ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
3,6

sur 46 notes
5
7 avis
4
10 avis
3
7 avis
2
2 avis
1
0 avis

florencem
  05 juin 2021
Dangereuse alliance avait tout pour me plaire. Une ambiance proche des romans de Jane Austen, dont l'héroïne est d'ailleurs une admiratrice de l'auteur, un mystère à résoudre et un brin de romance. Et pourtant malgré tout cela, j'ai fini par m'ennuyer entre une héroïne trop fleur bleue et des situations parfois trop rocambolesques.
Ma lecture avait pourtant bien commencé. On rencontre Victoria, une jeune femme débrouillarde qui n'a pas peur de se salir malgré son rang et qui s'intéresse de près au domaine de son père. A dix-sept ans, elle est loin de la jeune fille de bonne famille dont on peut se faire l'image, surtout à cette époque. Et c'est le genre de personnage que j'adore. Notre héroïne est également une fan de Jane Austen, Jennieke Cohen s'amusant ainsi à citer l'auteur et à faire de nombreuses références ses protagonistes tant connus.
Vient ensuite Tom, l'ami d'enfance de Vicky qui fait son retour au domaine familial après un exil de cinq ans. On voit tout de suite qu'il y a une alchimie entre les deux héros, même si cette absence a entaché leur relation. Tom est tout de suite attachant. Il reste mystérieux concernant ces cinq ans et on s'imagine le pire, mais impossible de croire qu'il est quelqu'un de mauvais. Nous découvrons par la suite pas mal de personnages secondaires. Ils m'ont laissé de marbre pour la plupart. Seuls Suzie et le majordome de la famille de Victoria m'ont plu. Pour les autres… j'ai trouvé leur construction très légère, et je me rends compte maintenant que j'attache autant d'importance aux personnages secondaires qu'aux héros… donc c'est un point qui a péché pour moi.
L'histoire partait également très bien. La première attaque que subit Vicky donne une ambiance plus sombre que le résumé laissait présager. La romance est bien présente, mais on voit aussi que quelque chose se trame, et les suspects ne manquent pas. J'avoue que c'est surtout cette partie là qui m'a fait tenir car il n'y a aucun doute sur l'issu de la romance. Cependant, l'auteur a un moment donné enchaîne les situations rocambolesques et cela donne une impression de manque de crédibilité. L'effet un peu comique de certaines situations fait retomber le soufflé, et le « méchant » de l'histoire n'est au final pas assez exploité. Ses motivations et ses actions m'ont paru assez disproportionnées.
On jongle entre une ambiance qui se veut noire sans y parvenir vraiment, et le côté fleur bleue de la romance. Un mélange assez bancal pour moi. Et la naïveté de Victoria qui veut une romance digne des romans de Jane Austen a fini par me peser. Que ferait mon héroïne préférée dans cette situation ? Pour moi, cette question qui revient assez souvent casse le personnage de Vicky. Elle nous est dépeinte comme une jeune femme avec du caractère, qui ne se laisse pas faire et pourtant sans Jane, dans les moments les plus importants, elle perd ses moyens. Pire, on a beau l'alerter sur certains dangers, elle n'écoute pas.
Dangereuse alliance était pourtant une excellente idée. Mais j'avoue que l'ambivalence de l'intrigue et des personnages ont fini par me lasser. C'était une lecture agréable mais sans plus. Par contre, j'apprécie beaucoup le côté historique que l'auteur a voulu mettre en avant, notamment en ce qui concerne les droits des femmes. On se rend compte malheureusement à notre époque que les choses n'ont pas tellement changées dans le fond. Les hommes gouvernent toujours notre vie, et en font ce qu'ils veulent. Les derniers événements d'actualité font échos à cela. Mais sans partir dans un roman féministe, Jennieke Cohen montre aussi des hommes qui savent voir la valeur des femmes. Et Dangereuse alliance fait la part belle au beau sexe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          332
Vems
  05 juillet 2021
La famille Aston doit faire face à la séparation de leur fille Althea et de son mari violent. Afin que celui-ci n'hérite pas du Domaine de Oackbridge, Victoria, leur seconde fille, doit impérativement se marier. A la dernière minute, elle fait alors son entrée à Londres. Va s'en suivre les rencontres avec ses prétendants et une série d'accidents qui vont finir par faire douter Victoria, est-ce sa famille qui est la cible de ses « accidents » ou bien elle même ?
Ce roman historique pourrait paraître assez classique dans son traitement, mais y est abordé le sujet de la séparation et du divorce d'un couple, à une époque où ce fait est assez rare. L'autrice nous conte son histoire, ponctuée de nombreuses références à Jane Austen et son oeuvre (attention si vous n'avez pas lu ses livres et souhaitez le faire). Pour ma part, j'ai trouvé ça un peu trop présent dans l'histoire.
Nous avons une héroïne romantique à souhait, admirative des relations des personnages de Jane Austen. Mais la romance ne prend pas toute la place dans ce roman. Au contraire les intrigues sont également bien présentes et le duel Carmichael/Halworth est bien mené.
Victoria est la personnage central de ce roman, et elle est bien accompagnée par M Carmichael, riche propriétaire et qui semble s'intéresser de très près à Victoria. Nous avons également le nouveau Comte de Halworth, qui n'est autre que le meilleur ami de Vicky et aussi son voisin, qu'elle n'a plus vu depuis plusieurs années, suite à un départ précipité en Suisse, la laissant sans nouvelle de lui.
Je trouve l'histoire bien aboutie, les personnages sont bien décrits et l'autrice a souhaité apporté un point historique peu abordé, à savoir la séparation et le divorce. Une lecture fluide et rythmée qui plaira à bons nombres de lecteurs.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
cherieblossom
  04 juillet 2021
Nous sommes en 1817 dans le Hampshire en Angleterre où Lady Victoria Aston vit paisiblement au domaine familial d'Oakbridge avec ses parents. Elle passe ses journées à lire les romans d'une autrice qui commence à avoir beaucoup de succès (une certaine Jane Austen), à rêver et boire du thé en profitant du beau jardin. Mais un jour la quiétude de la famille va être chamboulée puisque Althea sa soeur aînée est de retour. Elle fuit son mari violent et espère pouvoir demander le divorce en se cachant chez ses parents. Mais être une femme à cette époque rend les divorces quasi impossibles et la seule solution pour que le domaine ne revienne pas à cet homme horrible est que sa soeur cadette Victoria se trouve un mari pour qu'il leur revienne à eux. Mais cette dernière s'estime trop jeune pour penser à un mariage et même si elle rêve de trouver le grand amour un jour elle va vite se sentir pressée par le temps et le poids de l'héritage familial qui repose sur ses frêles épaules. Trois prétendants s'offrent à elle : Tom son meilleur ami d'enfance qui ne donnait plus signe de vie, M. Carmichael et son sourire forcé et M. Silby le maladroit. Alors qu'elle s'apprête à les tester indirectement pour faire son choix comme l'auraient fait les personnes féminins de ses romans préférés, une série d'événements dramatiques va venir frapper la famille et accélérer la décision de Victoria 😨

Ce roman a été une très jolie découverte pour moi ! Bien que considéré comme roman jeunesse j'ai trouvé qu'il ne différait pas tant que ça de mes lectures habituelles dites "adultes". Les thématiques abordées sont diverses : secrets de famille, mensonges, trahisons, violences conjugales, place de la femme et poids du mariage et de l'héritage familial. le tout avec des costume d'époque, beaucoup de suspens (je n'ai absolument pas vu venir la fin) et un très bel hommage qui est fait à Jane Austen au travers des citations de ses romans à chaque début de chapitre et du personnage de Victoria qui se demande sans arrêt ce qu'aurait fait tel personnage à sa place dans une situation donnée. Victoria que j'ai d'ailleurs beaucoup aimé de par son côté à la fois rêveur et romantique mais aussi très ancré sur terre et avec une volonté de s'affranchir des hommes et des clichés. Elle n'hésite d'ailleurs pas à se battre, ce que j'ai trouvé très drôle 😛 Sa soeur Althea est très attachante aussi et on ne peut qu'être admiratif devant son courage d'avoir osé quitter son mari violent. J'aimerais beaucoup qu'une suite soit écrite et si tel est le cas je la lirai avec grand plaisir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
candou42
  04 mars 2022
Suite à la fuite de sa soeur aînée, partie se réfugier au sein de sa famille afin de fuir un mari violent, Victoria, 17 ans, doit rapidement prendre un époux afin de sécuriser la succession familiale. Commence pour elle une saison de bals propices aux rencontres. Elle devra donc faire son choix entre trois prétendants alors que des situations dangereuses ne cessent d'avoir lieu autour d'elle.
On ne va pas se mentir, la publication de ce titre est assez opportuniste et avait pour principal but de surfer sur la vague du succès des Bridgerton en proposant un titre « historique » à un domaine éditorial (le XIXe siècle Géorgien Jeune adulte) pauvre en offre de ce genre. Ce qui nous donne un récit assez insipide qui applique les codes du genre mais qui, à force de se raccrocher sans cesse aux références austeniennes, peine à trouver sa véritable identité. Ainsi, même la morale de l'histoire est extrêmement cliché et convenue. Cette impression générale très mitigée n'est même pas sauvée par un attachement aux personnages. Ainsi, Victoria veut donner cette image de fille forte, indépendante, avec du caractère mais, dans le même temps, se fait sans cesse avoir par les opérations de charme d'un membre de la gent masculine. Cet écart entre les paroles/pensées et les actes m'exaspère souvent dans ce type de récit. Dès lors, vous l'aurez compris, ce point particulier ne m'a pas rendu indulgente envers ce roman, d'où une entrée dans cette critique un peu brute.
De plus, l'aspect intrigue/aventure, où notre héroïne se trouve en danger, ajoute un côté dramatique peu crédible. On a l'impression d'avoir affaire à des rebondissements créés de toutes pièces pour ajouter de l'intérêt à la lecture. Cela m'a fait rire car, dans le même temps, l'auteure, par la voix de ses personnages, décrie (dans le sens décrier) les oeuvres d'Ann Radcliffe accusés de faire dans le sensationnalisme. Alors que l'on retrouve dans le récit présent tous les ingrédients des événements rocambolesques rattachés à cette époque . Honnêtement, j'ignore si ce parallèle est volontaire, s'il faut y lire un hommage ou une parodie, mais je n'ai pas trouvé de sous-texte satirique à la lecture de ces scènes. C'est pour cela que je considère ce point comme une nouvelle faiblesse du roman.
Vous l'aurez compris, il n'y a pas grand chose que j'ai apprécié dans cette histoire. Même si ce n'est pas un calvaire de la lire, loin de là, il n'y a aucune once d'originalité qui lui permet de se démarquer des autres, si ce n'est son sujet même, très peu abordé en littérature Jeune Adulte. Peut-être que les jeunes lecteurs qui commencent dans le genre historique et qui s'intéressent à cette période y trouveront leur compte, mais ce ne fut pas le cas pour moi. le titre bénéficie clairement d'un manque d'offre comparable et c'est pour cela que je me suis laissée tenter par ce roman. En effet, j'étais curieuse de voir ce que pouvait écrire un auteur contemporain jeune adulte sur ce sujet. Mais je constate que cette génération a vraiment du mal à se détacher du modèle austenien et à proposer quelque chose de nouveau et d'original. J'ai l'impression que l'on pouvait faire tellement mieux avec les sujets offerts par cette époque que je n'ai pu qu'être déçue par cette lecture. Si vous voulez un roman Jeune adulte se déroulant dans l'Angleterre du XIXe siècle, je recommande à 1000 % la saga Lady Helen. Car même si l'époque n'est pas exactement la même et que l'on a une saga fantastique, la peinture de la période, de ses moeurs et surtout ses personnages sont diablement plus passionnants que ces mêmes éléments dans « Une Dangereuse alliance ». Bref, encore un titre qui avait du potentiel mais qui n'est pas parvenu à le développer...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Carole94p
  02 mai 2021
Il n'a fallu que deux mots pour me convaincre de lire Une dangereuse alliance. Jane. Austen. Je ne savais même quoi de quoi allait parler l'histoire, mais je voulais absolument le découvrir. Il faut dire que je vous une passion à Jane Austen et ses romans alors quand on me dit qu'Une dangereuse alliance est pour les fans de celle-ci, je ne peux que courir pour découvrir cela.

Une dangereuse alliance, c'est l'histoire de Vicky, Victoria Aston. La jeune fille vit tranquillement dans le domaine familial, entourée de ses romans (fan de Jane Austen) qui fait sensation à l'époque. Jusqu'au jour où sa soeur ainée, Althéa fuit son mari violent et trouve refuge auprès de ses proches. L'héritage familial est sur la sellette et désormais, Victoria doit trouver un mari au plus vite. Parmi les prétendants, Tom, son meilleur ami qui lui a autrefois brisé le coeur, le trop charmant M. Carmichael ou encore le maladroit M. Silby. Mais pour Vicky la priorité c'est sa soeur.

L'histoire se déroule au XIXème, à la même période des débuts de Jane Austen. Autant vous dire que l'histoire est totalement dans la lignée de ce qui se faisait à l'époque. L'héroïne, Victoria, est totalement fan de l'autrice et se retrouve dans les héroïnes de celle-ci. Lorsqu'elle doit agir, elle pense souvent à ces dernières et s'interroge sur ce que ferait Elizabeth ou Fanny. Elle ne veut pas être cette petite chose fragile et est bien décidée à montrer à tous qu'elle peut se montrer à la hauteur. J'ai beaucoup aimé les clins d'oeil, en début de chapitres ou encore directement dans le récit. En fan de Jane Austen, je ne pouvais qu'adhérer.

Une dangereuse alliance, aborde de nombreux sujets. Pour l'époque, lorsqu'une femme veut quitter son mari, c'est compliqué, voire impossible. Quand il est question de violence conjugale, cela s'avère encore plus périlleux. On sent d'ailleurs que l'autrice, Jennieke Cohen a travaillé son sujet. Car si pour un homme il est facile de tromper, quitter et se remarier, pour une femme, à l'époque c'est mission impossible à moins d'avoir du beau monde à ses côtés, de l'argent et des preuves irréfutables. Heureusement pour elle, Théa va trouver refuge dans sa famille et pourra compter sur le soutien de ses proches.

Pour autant, ce retour va semer la zizanie dans la vie de Vicky. Qui jusqu'à maintenant n'avait pas la lourde charge de se marier pour l'héritage familiale. Elle qui voulait un mariage d'amour, à l'image de ses parents et ne pas être pressée par les circonstances va devoir se lancer dans la valse des prétendants. Et si cela peut parfois être plaisant, la jeune fille va devoir se méfier des préjugés, des rumeurs et surtout des attentions trop charmantes. Tiraillée entre sa volonté d'aider sa soeur et son envie de trouver le bon, Vicky ne va pas être au bout de ses peines... d'autant que les accidents semblent se multiplier autour d'elle...

Concrètement, l'aspect romance de l'histoire est assez prévisible. Il ne fait pas l'ombre d'un doute sur les sentiments de notre héroïne, même si quelques fois des doutes vont s'immiscer dans son esprit, on sait d'avance - nous, lecteurs - que c'est pour le mystérieux Tom, qui lui a autrefois brisé le coeur que son choix va se porter. Un peu comme les romans de Jane Austen, le mystère ne réside pas dans le choix vers lequel va se porter ses sentiments mais plutôt la façon dont ils vont y parvenir. C'est mignon à souhait et pour ma part, je les ai trouvé très attachants.

Le suspense de cette histoire se trouve en revanche du côté des accidents et de l'affaire du divorce de sa soeur. Concrètement, pour les amateurs du genre, ils trouveront sans doute cela trop facile mais... moi qui ne suit pas une adepte, j'ai eu suffisamment de suspense pour passer un bon moment. Il est plutôt amusant de suivre nos personnages mener l'enquête et surtout, voir où tout cela les mènera.

Une dangereuse alliance est une très bonne lecture. Les personnages sont attachants, la romance est un peu fleur bleue c'est vrai mais, je l'ai apprécié. Les sujets abordés sont intéressants, entre violence conjugale, divorce, héritage familial, dettes et adultère, tout y passe. J'ai trouvé que le tout était bien traité. La fin est assez surprenante et m'a beaucoup plu.

Globalement, Une dangereuse alliance se lit assez rapidement. Il y a suffisamment de suspense pour tenir le lecteur en haleine même si le récit souffre de quelques longueurs par moment. En revanche, j'ai trouvé intéressant d'avoir quelques chapitres avec les points de vus d'autres personnages (en plus de Vicky et Tom), moi qui, habituellement ne suit pas friande de cela.

En conclusion, Une dangereuse alliance est un bon roman Young Adult. Si vous aimez les romans de Jane Austen, les romans historiques et les héroïnes qui veulent prouver aux autres qu'elles ne sont pas que des "femmes" à sauver, alors vous devriez aimer Une dangereuse alliance. D'ailleurs, pour le coup, Vicky m'a rappelé Kate de la chronique des Bridgerton #2 Anthony, en plus jeune bien sûr.
Lien : https://my-bo0ks.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Ricochet   01 mars 2022
Suivie par un narrateur interne, Victoria apparaît comme une jeune fille passionnée, peu férue de bienséance, et amatrice des romans de Jane Austen. Elle n’en fait qu’à sa tête, multiplie les aventures dangereuses, et n’en est que plus charmante.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
unehistoiredemotsunehistoiredemots   23 mai 2021
Elle ne pouvait continuer à croire que le monde pouvait se résumer au regard d'un seul auteur. Pourquoi donc existerait-il autant de livres, sinon pour transmettre diverses vérités sur la vie dans toute sa complexité ?
Commenter  J’apprécie          10
amelinebooksamelinebooks   22 mai 2021
Si l'essentiel de la vie est ponctué d'événements ordinaires, cela n'empêche pas l'inattendu de se produire sans prévenir.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Jennieke Cohen (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jennieke Cohen
A Day with Author Jennieke Cohen
autres livres classés : romanceVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4772 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre