AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782702416921
157 pages
Le Masque (30/11/-1)
4/5   2 notes
Résumé :
A peine le Baron a-t-il jeté un coup d'oeil aux fabuleux bijoux que lui soumettait sa jeune visiteuse qu'il se trouve dans la pénible obligation de lui révéler qu'ils étaient faux.
Mais le scandale éclate vraiment lorsque l'on découvre les originaux dans le propre coffre de John Mannering. Cette fois-ci le Baron est coincé. La présence inexplicable d'un cadavre sur le palier de son appartement fournit à l'inspecteur Ingleby le prétexte qui lui manquait encore... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
rulhe
  08 décembre 2016
une aventure rythmée et délirante.
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
rulherulhe   22 novembre 2016
mannering entra dans son repaire,a la fois bureau et bibliothèque,seule pièce de l,appartement qui avait résister aux fantaisies décoratives de lorna.
la sonnerie de la porte d,entrée tinta soudain.il s, en va ouvrir et vit un inconnu appuyé contre le montant.
il chancela,John le rattrapa de justesse et le fit asseoir dans le premier fauteuil venu.il repoussa la porte d'un coup de pied,et se pencha sur l,inconnu.il s,aperçût qu'un mince filet de sang coulait le long de sa tempe.
- ne vous en faites pas, j,appelle un médecin.mais la sonnette retentit de nouveau.cette fois,c'était l, inspecteur ingleby.après qu'une ambulance eu emporter le blessé toujours inconscient.
l, inspecteur demanda,vous êtes inquiet,
mr mannering.
- inquiet,non mais anxieux,oui,je voudrais savoir si ce pauvre type a quelle chance de s, en sortir.
- que souhaitez vous au juste? qu'il survive,ou au qu'il meure?
- en voilà une question?
- mr mannering, vous nous affirmez que cet homme était blessé lorsque il a sonné à votre porte.
- bien sur.
- seulement il n'y a aucune trace de sang,
ni sur le palier,ni dans l,escalier,ni dans le
hall,ou sur le trottoir devant votre immeuble.vous comprenez ce que cela signifie?
- vous pensez que cet homme n'a pas
été attaqué au dehors,mais chez moi.
- exact.
du calme,inspecteur penser vous que j'aurais assommé cet homme,alors que je savais que vous alliez arriver.
- c'est peut-être pour ça,que vous l'avez attaquer,supposons qu'il ait eu l, intention de nous faire des révélations gênantes.
- bon dieu! ingleby, si vous pensez ce que vous dites je me demande ce que vous foutez dans la police!
- je file au yard prendre un mandat de perquisition.vous resterez ici.Dickinson ne vous laissera pas sortir,et ne laissera entre personnes,sous aucun prétexte.
- ou vais je dormir, alors mr ingleby?vous
n, avez pas l, intention de m,envoyez a l,
hôtel tout de même?parce que j,habite ici,vous savez.
les policiers virer apparaître lorna mannering.
- vous avez des invités, John? interrogea
t elle.
- si l'on veut, ma chérie..ces messieurs s,
imagine que je viens d, assommer un homme avec un casse tête, probablement indonésien.
- indonésien? l, homme ou le casse tête?
- le casse tête.
- c'est assez curieux,en effet.et vous ne l'avez pas fait.
- grand dieu, non se récria mannering.
- oh! je pensais à un cas de légitime défense, contre un cambrioleur,par exemple! on n'est jamais trop sévère pour les cambrioleurs,n'est ce pas,messieurs? ni pour les policiers, d,ailleurs quand ils s, en prennent a de
paisibles citoyens.je suppose que vous
partiez,mr ingleby?je ne vous retiens pas.
acheva lorna avec un charmant sourire.
- mr ingleby partait oui,dit mannering,
mais il a l,intention de revenir avec un mandat de perquisition.
- comme c'est contrariant!moi qui tombe de fatigue....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rulherulhe   22 novembre 2016
a Chelsea, ethel attendais
mannering avec impatience.elle adorait rester seule avec l,un ou l,autre de ses maitres,qui
prêtaient tout jour une oreille complaisante,a ses problèmes nombreux et variés.lorna était affectée
aux conseils de mode et de beauté,et John aux confidences sentimentales.
et en rentrant John,eu droit au doléances d, ethel
qui se plaignait de ne pouvoir choisir entre deux
amoureux,un employé de
banque 🏦 et un électricien,
tous deux également pétris
de qualités.et lorsque la jeune fille demanda.
- que feriez vous a ma place, monsieur?
John répondit.
- pourquoi n,essayer vous
pas la bigamie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus





Quiz Voir plus

Familles littéraires célèbres

La famille Bennet

Charles Dickens
Jane Austen
Lewis Carroll

10 questions
31 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre