AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2130370756
Éditeur : Presses Universitaires de France (01/09/1981)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
"Ce que nous voulons ici essayer d'analyser ce sont les circonstances de l'évolution progressive des techniques, que nous désignons d'une manière plus banale par progrès technique.
Pour cela nous n'essayerons pas de tracer une histoire continue des techniques depuis leur origine jusqu'à nos jours.
Cela a déjà été tenté.
En outre, dans le cadre de cette collection, l'exposé succinct impose des choix.
Celui que nous avons fait est préciséme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gorjussgorjuss   25 décembre 2013
On admet couramment que le Néolithique a d'abord travaillé le cuivre natif parce qu'il était disponible sans l'intervention de transformations chimiques.
Mais travailler le cuivre cela signifie qu'il faut d'abord le fondre,
puis le mouler et le forger.

Si la première opération a pu être imaginée par simple transfert de techniques déjà connues,
les autres marquent encore une rupture avec la tradition artisanale.

De subtiles difficultés que nous pouvons à peine imaginer ont dû jalonner cette entreprise.
La conception même de chacune des opérations a été un travail de l'esprit considérable.

Découvrir la technique de préparation des moules en terre ou en sable
suppose plusieurs inventions successives.
Il faut certainement y ajouter la conception des formes à donner aux objets moulés.
Si l'on fabriquait des outils, les seuls modèles disponibles étaient ceux de la pierre taillée ou polie.
Mais les préhistoriens nous enseignent que les outils du Chalcolithique étaient des imitations précisément des premiers outils de cuivre.

Les méandres de ces innovations millénaires
nous échapperont sans doute toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : électricitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
172 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre