AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782718199665
420 pages
Éditeur : Armand Colin (15/06/2011)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 15 notes)
Résumé :
On ne peut plus enseigner le latin aujourd'hui comme il y a cinquante ans. L'étude de cette langue commence plus tard ; certains élèves, les plus déterminés, ne l'abordent même qu'au lycée, parfois en classe de seconde, le plus souvent dans les classes préparatoires, ou à l'Université. Pour ce public de "grands débutants", elle doit être efficace et rapide. A juste titre, il refuse de consacrer de longues années à apprendre par cœur les formes et les règles d'une gr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  09 décembre 2015
L'intérêt d'un livre d'initiation au latin est bien sûr dans sa progression et ses méthodes pour faire acquérir les bases de la langue, mais ceci n'est rien si l'on n'offre au lecteur-étudiant des textes intéressants et stimulants. C'était la grande faiblesse de l'enseignement traditionnel du latin : de longues années passées à la grammaire et à la morphologie, avant de pouvoir espérer lire du latin. C'était, à l'inverse, la force de l'enseignement du grec que de plonger le curieux presque immédiatement dans des textes réels, même simplifiés, abrégés ou aménagés. La difficulté est surmontée dans ce manuel conçu pour les générations qui ont survécu au naufrage de l'éducation classique, pour les autodidactes curieux et les adultes. N'ayant pas essayé ce livre, je ne saurai dire, cependant, s'il est praticable par un étudiant solitaire, sans l'aide d'un professeur.
Commenter  J’apprécie          30
Cronos
  08 septembre 2020
Bon guide pour commencer mais il nécessite une bonne autonomie, et surtout il ne faut pas avoir peur de méthode à l'ancienne. Il est dur à prendre en main mais me semble complet, du moins pour une première initiation il est suffisant. La pratique manque, pas d'exercices ni de corrigés, ça n'aide pas pour évaluer ses connaissances. Bon on peut en trouver sur le net donc je ne lui en tiens pas trop rigueur.
J'avoue que mon but était de pouvoir lire quelques textes en latin, le niveau qu'on a à la fin ne permet pas d'y parvenir, il faut le second tome ou trouver des cours plus poussés. Ca a quand même été un plaisir d'apprendre cette langue, elle simplifie aussi beaucoup l'apprentissage des langues latines. Il faut être curieux, ouvrir un dictionnaire français/latin et apprendre de nouveaux mots par soi-même pour progresser un peu plus.
La méthode est claire et accessible à ceux qui n'ont jamais eu de cours de latin, on entre dans le vif du sujet dès la première page, que demander de plus ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Arno1975
  19 janvier 2020
Qu'on pourra suivre pas à pas tout en étant assuré qu'une fois arrivé à la fin on aura fait une grande partie du chemin vers la compréhension de la langue. Seulement voilà, le guide ne cesse d'avoir cette tendance fâcheuse à vous laisser vous débrouiller seul, au bord du précipice: sans la correction des exercices, vous ne pouvez en effet que vous casser la figure à chaque fin de chapitre... On imagine que ceux qui utilisent ce livre dans un cadre universitaire feront des progrès certains; pour les autres, « dii facientes adjuvant ».
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur   13 décembre 2015
On désosse le porcelet à la jardinière par le gosier, à la façon d'une outre. On y met un poulet haché menu, des grives, des becfigues, du hachis de sa chair, des saucisses de Lucanie, des dattes dénoyautées, des bulbes fumés à la forge, des escargots libérés (de leur coquille), des mauves, des bettes, des poireaux, de l'ache, des brocolis bouillis, du coriandre, du poivre entier, des pignons. On répand dessus quinze oeufs, une sauce au poivre (que les oeufs soient mis pilés) ; on recoud (le porcelet) et on le fait revenir. On le fait rôtir au four. Puis on le fend depuis le dos et on arrose avec cette sauce : on pile du poivre, de la rue, du garum, du vin paillé, du miel, un peu d'huile. Quand elle a bouilli, on met de la fécule.

p. 102, Apicius.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : latinVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
498 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre