AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2356392262
Éditeur : Elytis (21/09/2017)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
La route historique du Tokaido reliant Tokyo - anciennement Edo - à Kyoto, qu'empruntaient pèlerins, nobles et travailleurs journaliers, serpente au centre du Japon sur près de cinq cents kilomètres. Si le vieux Tokaido est encore très présent dans la mémoire japonaise, en revanche, sa trace physique se perd aujourd'hui dans le labyrinthe urbain. C'est en scooter que l'auteur-carnettiste Philippe Delord décide de suivre ce tracé mythique. Il emporte dans ses bagages... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Kickou
  23 mars 2018
Heureux, qui comme Ulysse a fait un beau voyage disait le poète ; et bien, heureux, je le suis, grâce à ce très beau récit, entre le Japon du 19ème siècle et celui d'aujourd'hui. L'auteur, Philippe Delord (dessinateur-aquarelliste) a parcouru à scooter la route historique qui va d'Edo (aujourd'hui Tokyo) à Kyoto, et que les japonais nomment le Tokaïdo. Un voyage dans le temps et la géographie donc, qu'il a fait en s'accompagnant de deux livres, dont l'un paru en 1833 : « Les 53 stations du Tokaïdo », est un recueil d'estampes d'Hiroshige (1797-1858) qui eu un grand succès à l'époque et qui reste un classique dans son pays. Comme certains refont les 14 stations du chemin de Croix, notre dessinateur-voyageur refait, lui, les 53 étapes de la mythique route, mais c'est beaucoup plus agréable et souvent assez drôle (car, même si il est peu reconnu, il y a un humour japonais*), plus instructif (on y apprend pleins d'anecdotes sur la culture nippone), plus rare aussi. L'un des intérêts du bouquin réside dans la comparaison des deux visions à 150 ans d'écart (les estampes d'Hiroshige sont reproduites ici au côté des aquarelles de Philippe Delord), bien sûr il y a les autoroutes et les ponts, là où il y avait des chemins pierreux ou des rivières à traverser à gué. Mais le mont Fuji et l'Océan Pacifique sont toujours là pour donner de magnifiques perceptives. L'esquisse-crayonnée dont use l'auteur est une technique graphique des plus littéraires, en ce sens qu'elle laisse au lecteur le soin d'imaginer ... La transparence, la fluidité de l'aquarelle participe aussi à cette libération de l'imaginaire que d'autres techniques ne permettent pas. Voilà un voyage enchanteur qu'il faut prendre le temps d'apprécier. Allez, Sayonara !
P.S. : * Voir le second livre emmené par l'auteur lors son périple : « A pied sur le Tokaïdo » de Jippensha Ikku publié en 1802, qui conte les aventures drolatiques de deux personnages sur la célèbre route.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
autres livres classés : carnets de voyageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
389 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre