AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253169870
Éditeur : Le Livre de Poche (06/11/2013)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 9 notes)
Résumé :
"Ténacité, ténacité, TENACITE !" "Nous sommes les nains. Seuls notre force, notre loyauté et notre sens du devoir nous permettent de survivre dans ce monde hostile. Seules la méfiance, la suspicion et la vigilance peuvent nous protéger pour les années à venir". Ce manuel illustré, fruit de la sagesse des nains, pose les bases de leur stratégie militaire. Dans une langue claire et concise, il dévoile les tactiques, l'équipement et les armes utilisés pour vaincre l'en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  25 juin 2014
Mon mari étant passionné par l'univers des jeux de plateaux tels que Warhammer et Warhammer 40.000, il a réussi à m'initier et je dois avouer que cela ne me déplaît pas. C'est à l'occasion de son anniversaire que je lui avais offert ce petit manuel en rapport avec son univers...et bien entendu, j'ai voulu le lire après lui !
J'avoue que j'ai d'abord été un peu déstabilisée au cours de ma lecture en raison des innombrables termes propres aux Nains employés ici que je ne pensais jamais pouvoir tous les retenir. Cependant, j'ai tout de même réussi rapidement à m'y habituer et surtout, je me suis rendue compte que cela n'avait de toute façon pas une grande importance pour pouvoir suivre la lecture, d''autant plus qu'un lexique se trouve en fin d'ouvrage afin de rappeler les termes principaux qui ont été abordés ici (mais cela, je ne m'en suis aperçue qu'en terminant cet ouvrage).
Ce qui m'a légèrement perturbé également sont les notes qui se trouvent en bas de chaque page et qui souvent, remplissent d'ailleurs la moitié de cette dernière.
Enfin, passons aux côtés positifs maintenant : j'ai beaucoup apprécié le fait que ce "Manuel de campagne" nous soit narré, à nous lecteurs, par un nain en personne, à savoir Sundin Hallestom, d'où l'emploi de la première personne (du singulier ou du pluriel lorsqu'il parle au nom de tous les nains), j'ai également trouvé que ce manuel était complet car le narrateur nous parle autant des équipements de combat que des stratégies, nous parles des cinq citadelles dans lesquels ils résident ainsi que des autres races tels que les humains, les elfes,les orcs ou encore les gobelins mais fait également un bon en arrière dans l'histoire des nains pour nous parler de leur créations (eh oui, je suis sûre que vous ignoriez que les nains avaient été créés par des dragons qui les destinaient à devenir leurs esclaves mais...bon je ne vais pas tout vous raconter non plus, il faut laisser un peu de place au suspense). Enfin, de nombreuses illustrations viennent apporter un complément d'informations au lecteur qui, de ce fait, peut par exemple, mieux visualiser les machines de guerre que notre ami nain est en train de décrire.
Se trouvent également dans cette collection un ouvrage sur les orcs et un sur les elfes et, étant donné que je les ai également offerts à mon mari, je pense que d'ici quelque temps, je me plongerai également dans cette lecture, histoire de voir ! Avis aux amateurs de fantasy, cet ouvrage est fait pour vous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          268
RosenDero
  26 mars 2017
Qu'on se le dise, malgré les apparences, ce "Manuel de campagne" n'est pas un livre de jeu de rôle. Ce n'est pas un guide du joueur ou du maître de jeu, ce n'est l'extension ou le supplément d'aucune licence connue ou méconnue (pour ça, il faudrait aller voir Nains : Pierre et Acier que je suis en train de dévorer). Il s'agit bien d'un roman. Certes, celui-ci est de forme particulière puisque le narrateur est l'anthropologue royal Sebastian Venghaus, retranscrivant et annotant le "Manuel de campagne" écrit par le Striden-dirigent nain Sundin Hallestøm.
Et c'est somme toute un peu dommage que ce récit détaillant les us et coutumes, les stratégies militaires, les rancunes, l'équipement, les ambitions des nains ne soit pas ancré dans un univers existant, surtout quand on sait que Patrick Den à travaillé chez Games Workshop... Alors, bien sûr, l'auteur présente une carte du monde qu'il imagine (et que l'éditeur ne se donne même pas la peine de traduire) et inscrit ce récit dans un triptyque très certainement cohérent (même si je me demande bien comment "La voie du saccage" des orcs a pu parvenir à nous^^), mais le tout manque d'une certaine profondeur.
Passées les idées générales et archétypales (le voilà !) que l'on peut se faire des nains (nés de la glaise, créés par les dragons, avides d'or et rancuniers au possible, etc.) et le style intéressant de cet officier nain, l'apport de l'auteur est minime et les illustrations sont vraiment fadasses. Les notes d'humour tombent souvent à plat et le bestiaire n'est autre qu'une copie conforme des légendes nordiques (en fait, les nains sont des versions miniatures de vikings avec la montagne pour océan, y'a qu'à regarder leurs runes...).
Le bilan est assez mitigé car on regrette le côté superficiel de l'univers et du contexte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Walktapus
  09 décembre 2013
Le strategikon des nains, manuel de tactique et de stratégie, enfin accessible aux humains, quelle occasion !
Ancien joueur de donjons & Dragons, amateur de stratégie, de fantasy, wargameur et lecteur de vrais traités de stratégie, je me suis senti obligé de le lire, pour le fun (nan : même pas pour Masse Critique !).
C'est donc présenté comme un manuel de stratégie, où tout passe : organisation, armement, équipement, tactique, et en prime le récit d'une bataille, et avec quelques illustrations, et tout un vocabulaire à consonance scandinave. L'univers est bateau, avec carte fournie dans le style tolkienien. Il y en a deux autres dans la série : un pour les orcs, et un pour les elfes.
Ca se lit très vite, et c'est surtout baigné du début à la fin d'un humour potache, présent dans les notes de bas de pages sensées avoir été ajoutées par le compilateur humain.
A réserver aux ados. Même si ces nains là n'ont ni canons ni machines volantes, ça pourra plaire à un joueur de Warhammer..
Commenter  J’apprécie          92
Tchippy
  08 décembre 2013
Merci pour cette nouvelle opération Masse Critique !
Je dois avouer que je n'ai pas aimé le livre, choisi sur un coup de tête, trop descriptif et trop d'informations désorganisées à mon goût.
Les annotations sont cependant bourrées d'ironie, notamment un "Zisis Sparkas" qui m'a bien fait rire (lisez bien en bas de page !).
Un bon point aussi aux illustrations et à la couverture magnifique.
Par contre, j'ai détesté les commentaires du genre "si vous êtes curieux, achetez mes autres livres", disséminés tout au long du bouquin.
Commenter  J’apprécie          40
lebbmony
  07 décembre 2013
Avant toute chose, je voulais remercier Babelio ainsi que les éditions le livre de Poche pour ce partenariat.
Ce livre m'avait sautée aux yeux lors d'un de mes passages à la Fnac, il était en tête de rayon bien entouré des deux autres ouvrages sortis en même temps que lui et calqués sur le même modèle à savoir: Les Elfes. L'Art de la Guerre et Les Orcs. La voie du Saccage. J'avais été particulièrement séduite par la couverture travaillée et très visuelle de cet ouvrage. C'est pourquoi j'ai tout de suite sélectionné ce livre lorsque Babelio l'a proposé lors de son opération Masse Critique spéciale Fantasy.
Le texte s'articule autour de différents chapitres qui vont nous éclairer sur les différentes techniques de guerre des nains mais aussi sur leurs armes, leurs armures... Tout au long du texte nous allons également retrouvé des petits récits portant sur l'histoire de cette race.
J'ai particulièrement apprécié tout le vocabulaire employé par l'auteur en langue naine. J'ai également beaucoup aimé les illustrations qui ponctuent le texte. Ce ivre se lit très vite (2 voyages en métro pour ma part) et est très abordable. le récit est agrémenté de petite touches humoristiques plutôt sympathiques.
Petit Hic selon moi, il s'agit des annotations en bas de page, très présente en début de texte, elles m'ont vraiment perturbées dans ma lecture, j'ai parfois du reprendre 2/3 fois un passage car j'en avais perdu le fil.
Enfin, je me demande, si ce livre sera la base d'un récit plus vaste? Quel est l'intérêt d'un tel ouvrage sinon expliquer et créer un monde pour l'exploiter par la suite dans un récit de plus grande envergure?
Lien : http://monysbooks.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
RosenDeroRosenDero   08 avril 2017
L'humour nain porte essentiellement sur la virilité des elfes (minuscule), la barbe des humains (trop courte) et l'intelligence des gobelins (limitée). Les nains sont très préoccupés par la question de la taille.
Commenter  J’apprécie          100
RosenDeroRosenDero   22 mars 2017
Contrairement à ce que prétendent les autres races, nous n'avons jamais appelé cette arme un "marteau de guerre". Même le plus stupide des nains voit du premier coup d'œil si un marteau est destiné à la guerre ou à clouer des bardeaux sur un toit.
Commenter  J’apprécie          70
gilou33gilou33   14 août 2016
La définition de "l'âge de se battre" n'est jamais précisée dans la culture naine.
Pour ce que j'en ai vu, je dirais que l'âge en question s'étend de la première fois où un nain parvient à ramasser une pioche jusqu'à l'instant où on le retrouve mort sur plusieurs cadavres de gobelins.
Les détails peuvent varier, mais guerre.
Commenter  J’apprécie          31
cicou45cicou45   25 juin 2014
"Parfois, éviter le combat est une récompense en soi."
Commenter  J’apprécie          150
WalktapusWalktapus   09 décembre 2013
C'est moins la taille du nain qui compte dans le combat, que la taille du combat dans le nain.
Commenter  J’apprécie          80
autres livres classés : nainsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1354 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre