AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Absolu tome 2 sur 2
EAN : 9782362314735
608 pages
BIGBANG (02/11/2023)
4.48/5   261 notes
Résumé :
Et si la Chose n'était pas la menace la plus redoutable qui les attendait ?

La mission est réussie et les mobilisés se réveillent à Erit avec l'espoir de reprendre une vie normale. Si Prym, célébré en héros, voit ses rêves patriotiques se réaliser, d'autres n'ont pas cette chance. Prison dorée pour Aleksander et Lise, avenir incertain pour Edward, enrôlement de force pour Olimpia et étrange rencontre pour Zuzanna : plus personne n'est en sécurité.
>Voir plus
Que lire après Absolu, tome 2 : Les EffacésVoir plus
Persona, tome 1 : La Capitale de lumière par Ielenna

Persona (Ielenna)

Ielenna

4.62★ (652)

2 tomes

All of us villains, tome 1 : Le tournoi d'Ilvernath par Herman

All of us villains

C. L. Herman

4.18★ (806)

2 tomes

Fleurs d'Oko, tome 1 par Danae

Fleurs d'Oko

Laëtitia Danae

4.68★ (428)

2 tomes

The Prison Healer, tome 1 : La guérisseuse de Zalindov par Noni

The Prison Healer

Lynette Noni

4.76★ (3070)

3 tomes

Critiques, Analyses et Avis (69) Voir plus Ajouter une critique
4,48

sur 261 notes
5
45 avis
4
16 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis
La dystopie renaît de ses cendres, les flammes se ravivent et sont prêtes à tout brûler sur leur passage. Et pour cela, il faudra remercier Margot Dessenne pour son travail incroyable.


Ce tome prend une relève parfaite de son précédent, nous amenant dans milles-et-un lieux, milles-et-unes émotions. Margot Dessenne nous a répété maintes fois, au travers de ses réseaux sociaux, que ce tome était plus horrible que le premier, mais qu'il était moins sujet à nous faire pleurer - à l'inverse du premier. Je crois n'avoir jamais entendu et lu un mensonge aussi éhonté, car je n'ai fait que pleurer tout du long. Aussi bien pour les bons moments que les pires, tant elle réalise ce tour de force avec brio de faire en sorte que nous vibrons avec les personnages. Leurs joies, leurs peines et leurs angoisses sont devenues les miennes le temps de cette lecture. Tantôt j'ai pleuré par fierté, tantôt par réelle peine, tantôt parce que j'avais fini le livre.

Je dois avouer que j'ai hâte d'avoir le point final à tous ces points d'interrogation restants, à tous ceux qui sont apparus. Mais en réalité, je n'ai pas envie de quitter ces personnages auxquels j'ai tant accroché. Je n'ai pas envie que cela s'arrête au troisième tome, même s'il en est clairement mieux ainsi pour ces pauvres petits qui souffrent beaucoup trop selon moi! Enfin, pour ce dernier point, cela montre encore une qualité indéniable chez Margot. Elle n'a pas peur de prendre les décisions qui s'imposent pour son histoire, même si cela demande de faire des choix compliqués, même si cela demande parfois une mort ou plus encore. Je m'en étais déjà rendu compte lors de la lecture Absolu : Les Mobilisés mais c'est encore plus flagrant ici. Tout sera fait pour l'histoire, pour que cela avance, pour nous amener là où Margot le désire. Certes, cette qualité m'aura fait verser quelques litres de larmes, m'aura provoqué des tonnes de frissons d'effroi et d'angoisse, mais n'est-ce pas là une autre qualité?

Il est impossible de ne pas s'attacher à cette multitude de personnages, représentés sous divers prismes et une immense diversité. C'est assez rare et l'avoir dans ce roman est un plus que j'affectionne énormément. Il y en a tellement, où chacun peut avoir son moment de gloire et être sous la lumière des projecteurs, qu'il est impossible de ne pas s'attacher à au moins l'un d'entre eux. Honnêtement, devoir choisir un préféré? Cela sonne comme devoir choisir son enfant favori parmi les siens. Injuste pour tous les autres, car tous sont tout simplement si bien écrits… Je dois avouer avoir un petit plus pour Edward, aussi angoissé que moi et en qui je me reconnais pour bien des points, et Aleksander, que je savais cacher bien plus derrière ses airs durs et froids que ce qu'il pouvait montrer. Comme quoi, mon instinct me trompe rarement !

Mais ici, nous avons même l'occasion de découvrir d'autres personnages, qui nous amènent d'autres leçons, d'autres messages, avec toute leur importance dans le roman, mais finalement… Un peu aussi dans la vraie vie. On dit souvent que ce qu'écrit un.e auteur.e le représente souvent, décrit souvent sa pensée et sa personnalité. Avec tout ce que nous apporte le personnage de Babcia, pour simple, je pense pouvoir dire que j'adorerais apprendre à connaître davantage l'autrice, au delà de ses écrits.

L'histoire évolue. Là où l'on pouvait apercevoir où elle voulait en venir dans son premier volume, ce n'en est pas le cas ici. L'histoire se complexifie, se densifie et devient plus profonde. Elle rentre plus loin encore dans les codes de la dystopie, plus intensément, et sort du côté peut-être ‘plus classique' du premier tome. Ce tome nous réserve maintes surprises, dévoilant alors tout le potentiel déjà abordé dans le précédent. Elle assoit parfaitement les enjeux, nous en dévoile tellement plus. Un tome dense mais qui prépare d'une force le dernier, sans pour autant ennuyer ou nous lasser, nous plongeant dans ses filets toujours un peu plus alors que l'on avance dans notre lecture. Lors d'une lecture commune du premier tome, quelqu'un m'a dit qu'une bonne saga, le challenge, finalement… C'était toujours le deuxième tome. Il est charnière et j'avoue que je suis plutôt d'accord, même si j'ai ouvert ce livre sans peur. Pour avoir rencontré Margot et avoir pu discuter avec elle un long moment, je savais qu'elle y serait arrivée. Et elle l'a fait d'une manière tout simplement impressionnante, malgré tous les enjeux et tout ce qu'elle avait à placer pour faire avancer son histoire.

Dans ce tome, nous naviguons une fois encore dans cette multitude de points de vue, déjà très intéressante dans le premier tome. Ici, il faut suivre différentes lignes de temps, différentes histoires et parfois, la frustration vous gagnera lorsque vous tournerez la dernière page d'un chapitre… Et après avoir lu le suivant, vous aurez le même sentiment. Vous voudrez toujours savoir ce qu'il se passe ensuite pour tel personnage, alors que vous basculez complètement avec un autre dans la page d'après. Cette multiplicité rend un réel service à la narration, nous laissant entrevoir un peu plus de chacun de ces personnages que l'on cherche à retrouver à chaque page que l'on tourne, nous permettant d'explorer différentes narrations et histoires de chacun. Nous ne faisons pas que changer de point de vue, mais également de lieux, d'histoires, et cela peut paraître intimidant mais j'en fais la promesse, c'est nécessaire et divin. Chaque page tournée nous en raconte toujours plus, tout a été parfaitement calculé pour que tout soit utile, que tout apporte un petit quelque chose… Que cela soit pour nous briser le coeur ou le remplir de joie, un court instant.

Cela faisait un moment qu'une saga ne m'avait pas happé de la sorte et la découverte de celle-ci fut intense lors du premier tome, que j'ai relu avant celui-ci. Un plaisir entier, je n'apprécie pas forcément de relire, car comme beaucoup de lecteurs, j'ai énormément à lire et que trop peu de temps… Pourtant, relire Absolu : Les Mobilisés fut un plaisir sans nom, retrouvant le frisson qu'il m'avait procuré dès le début. Ce tome deux n'est pas une déception mais une continuité exceptionnelle d'une saga si prometteuse, me plongeant à nouveau dans cet univers, même si le bain peut sembler étouffant par passage tant les émotions sont grandes, avec le plus grand des bonheurs. Je l'ai déjà dit, mais je ne suis pas prêt à quitter cette saga, et pourtant, le prochain tome marquera la fin. Je le redoute autant que je le désire, car Margot n'hésite pas à nous faire une nouvelle fois une fin, à nous donner de hurler dans un oreiller ou à planter ses dents dans quelque chose pour évacuer la frustration de devoir encore attendre. Mais surtout, qu'elle ne se presse pas, car la qualité demande du temps et les lecteurs de ce chef d'oeuvre sauront attendre qu'elle soit prête à nous délivrer la fin de sa première saga.

Alors, merci, Margot, pour ce travail formidable et toutes ces émotions. ♥
Commenter  J’apprécie          40
Suite d'Absolu.

Pour ceux ayant laissé passer un certain temps entre les deux tomes, pas d'inquiétude l'autrice fait un petit récapitulatif en début de titre.

Bon, l'engouement n'est toujours pas là pour moi. Je suis heureuse de les avoir pris en numérique. Ce tome 2 souffre des travers du tome 2 : beaucoup de longueurs. Sauf qu'en ayant beaucoup de questions, on a envie d'avoir un minimum de réponses. Que nenni!

En revanche, l'autrice parvient à nous mettre dans une sacrée ambiance. On est encore plus dans cet univers de dictature militaire. L'alternance des points de vue devient très enrichissante car tous nos protagonistes sont séparés, nous permettant de découvrir plusieurs parties d'Erit, comme ce fut le cas pour la Zone sauf que là c'est simultané.

La lecture reste cependant frustrante, avec toutes ces questions en suspens, sans compter celles qui se rajoutent.
Commenter  J’apprécie          190
LISEZ ABSOLU !!! Voilà j'ai fini ma chronique ! Quoi, il vous en faut plus ?! Non mais sérieux, vous ne pourrez comprendre l'engouement autour de cette saga qu'en la découvrant. En la lisant, vous allez vivre des émotions si fortes que vous allez vous retrouver à poser votre livre pendant 5 min pour pouvoir pleurer ou bondir de votre fauteuil tout en invectivant un personnage ou vous retrouver en apnée tellement ce qu'il se passe est intense ou …

Le 1er tome avait déjà été un énorme coup de coeur (d'ailleurs je pense que cela sera mon plus gros de l'année) mais ce tome est bien différent. Les émotions ressenties n'ont rien avoir. Comme l'autrice me l'a écrit dans la dédicace, ici on ne pleure plus mais on hurle et c'est totalement cela. le nombre de choses injustes qu'ils se passent c'est juste dingue. Je bouillonnais intérieurement pendant quasiment toute ma lecture. J'ai eu en horreur de voir le traitement infligé à certains personnages. J'ai aussi eu peur pour eux, ils n'avaient quand même pas vécu tout ce qui se passe dans le tome 1 pour subir autant dans le tome 2...

J'ai adoré découvrir toutes les nouvelles révélations qu'il y a eu. Ma tête a failli exploser au vu de tout ce que cela change. Je ne m'attendais pas du tout à apprendre tout cela et il y a encore beaucoup de questions sans réponses. J'ai aussi hâte de découvrir ce que certains “clans” vont faire ou voir quel est leur but final.

Je suis toujours autant attachée aux personnages. Même s'ils sont nombreux, les points de vue apportent tous quelque chose. C'était parfois frustrant de changer mais toujours chouette de retrouver celui vers qui on allait. Et puis les 150 dernières pages, qu'est-ce que j'ai eu peur pour eux ! J'étais vraiment en apnée tellement la tension était énorme. Vivement la suite !
Commenter  J’apprécie          113
Si le premier tome avait été un énorme coup de coeur, je ressors un peu plus mitigée de cette lecture.

La première moitié m'a paru très longue et molle. Comprendre aussi lentement que Prym qu'Erit et le gouvernement sont des pourritures était le but, mais cela était déjà évident dès le premier chapitre du premier tome. C'était assez lourd. Passée la moitié, j'ai été happée par ma lecture, ressentant beaucoup de stress pour l'avenir des personnages qui ont tous été plutôt malmenés depuis leur sortie de la zone. On en apprend un peu plus sur l'origine des Absolus, de la Chose, mais c'est encore assez flou.

Vivement le prochain tome, en espérant qu'il aborde directement le vif du sujet avec moins de longueurs.
Commenter  J’apprécie          160
Après mon expérience mi-bonne mi-mitigée de lecture du tome 1 , j'étais très curieuse de connaître la suite, savoir si mes supputations étaient bonnes.

💉💉/5

💉 On ne va pas tourner autour du pot. Cette suite ne m'a pas conquise. Plus j'y réfléchis, plus j'y pense et plus je lui trouve des défauts malheureusement. Je vais essayer de décortiquer tout ça sans spoiler évidemment.

💉 La fin du tome 1 m'avait laissée dubitative. Mais le début du 2 m'a carrément déçue : j'étais montée dans le train , avais poinçonné mon billet, et voilà qu'on me change de classe.De bonne grâce je me lève pour rejoindre l'avant du train et quand je veux franchir le seuil du wagon, *pfuit* c'est le vide. le tome 2 est là devant mais clairement il manque la transition. Me serais-je évanouie entre temps moi aussi? Allez savoir…

💉Soit. Je fais un bond en avant et me voici dans ce second wagon quand bien même il n'est pas ou peu raccroché au premier. 2 salles, 2 ambiances. Et c'est bien dommage à mon avis. Des singularités de l'univers créé dans le 1 il ne reste que des scories. À peine une braise sur laquelle souffler. Tout autour comme une impression de déjà vu…

💉 Au delà de l'histoire en elle-même à laquelle j'ai purement et simplement décroché, j'ai trouvé que l'écriture manquait de précision. Beaucoup de répétitions et une syntaxe peu séduisante à mes yeux. Je conçois et comprends qu'on aime et qu'on accroche. Malheureusement je descends du train avant le prochain arrêt et l'aventure prend fin ici pour moi.


💉 En bref 💉

Je voulais retrouver l'histoire nouvelle et singulière du premier tome et j'ai été déçue. Trop de similitudes avec les dystopies « célèbres » qui desservent l'histoire. Une lecture que je vais malheureusement rapidement « effacer » de ma mémoire Je souhaite un beau chemin à cette saga, en dehors de ma bibliothèque.
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (1)
Syfantasy
18 décembre 2023
"Absolu", c’est une histoire qu’on a déjà plus ou moins lue si ce n’est pas notre première dystopie. Ce qui n’empêche pas Margot Dessenne de reprendre les codes du genre avec brio, car son style d’écriture alerte et son imagination foisonnante suffisent à nous embarquer dans son univers !
Lire la critique sur le site : Syfantasy
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
J’ai vu les définitions de l’amour et de la liberté être réécrites encore et encore pour nous opprimer
Commenter  J’apprécie          20
Jo est donc notre effet papillon. Un battement d'ailes qui a provoqué une tempête à l'autre bout du monde.
Commenter  J’apprécie          00
J’ai vu tant de choses, tu sais. J’ai vu les réseaux sociaux naître et asservir les gens. J’ai vu les pandémies enfermer des pays entiers. J’ai vu le changement climatique ravager le monde. J’ai vu la guerre se déclarer à quelques kilomètres de chez moi. J’ai vu l’intelligence artificielle redéfinir notre manière de vivre. J’ai vu les extrêmes monter et diviser les peuples. J’ai vu les femmes perdre des droits fondamentaux sur leurs corps. J’ai vu les murs s’ériger autour des villes et des cœurs. J’ai vu les définitions de l’amour et de la liberté être réécrites encore et encore pour nous opprimer.
Commenter  J’apprécie          130
Ma babcia me disait, quand je n'étais encore qu'une malec comme toi, qu'on ne doit pas pleurer la mort de ceux qui ont eu le temps de goûter tous les parfums que la vie a à offrir. Au contraire, leur souvenir ne doit évoquer que la joie des moments partagés.
Commenter  J’apprécie          90
Son parfum était celui de la forêt. Sa poitrine, je le sentais, se soulevait avec difficulté.
- Tu n'es pas obligée d'être forte tout le temps ou de faire semblant de l'être. Tu as le droit de raquer aussi.
Ma bouche s'entrouvrit, et un hoquet de douleur m'échappa, suivi par des milliers de larmes brûlantes qui s'ecrasèrent contre le tee-shirt de Liba.
Commenter  J’apprécie          50

Video de Margot Dessenne (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Margot Dessenne
Comment lancer sa carrière d'écrivain avec Margot Dessenne 18 mai 2023 Au micro de Lucie Castel, retrouve l'autrice de dystopie Margot Dessenne qui a publié son premier roman Absolu aux éditions Bigbang. Lucie échange avec cette ancienne élève de Licares sur cette première expérience en maison d'édition et sur les stratégies qu'elle souhaite mettre en place pour dérouler sa carrière d'écrivain.
autres livres classés : dystopieVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (647) Voir plus



Quiz Voir plus

Absolu. 1 : les mobilisés

Dans quel pays ce roman se déroule ?

Pologne
France
Etats-Unis

8 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Absolu, tome 1 : Les mobilisés de Créer un quiz sur ce livre

{* *} .._..