AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2889083578
Éditeur : LA JOIE DE LIRE EDITIONS (16/03/2017)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Le printemps est bien installé.
La montée à l'alpage se prépare.
Pour Lise et moi, c'est la première poya.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
orbe
17 mai 2017
La transhumance des bovins de la plaine vers la montagne est présentée sous la forme d'un récit initiatique : le troupeau est accompagné par une jeune fille qui y participe pour le première fois.
Elle escorte sa vache pour qui c'est aussi une première expérience.
Le voyage est long. Il faut d'abord se préparer, rassembler le bétail et le rendre le plus beau possible. C'est un moment important pour tous. On met les plus belles cloches autour de leurs cous et des fleurs sur leurs cornes.
L'ambiance est festive mais pas seulement car il faudra du courage pour les bêtes et les hommes pour rejoindre leurs nouveaux pâturages où sera élaboré un fromage particulier.
La fatigue s'accompagne de maux de ventre ou de pieds. C'est une épreuve physique. Mais aussi morale car on abandonne derrière soi des paysages familiers pour en découvrir de nouveaux qui se teintent de mystère.
Un joli album accordéon qui nous présente la montée dans les alpages mais aussi le retour au village. le texte, tout en ellipses, se veut discret, il laisse la première place aux magnifiques vaches.
Il y a toutefois de petites indications qui donnent vie à cette belle farandole, avec de petits détails qui amènent le jeune lecteur à prendre son temps sur la page.
Un album qui nous offre une promenade, qui nous rapproche de nos traditions et de la nature qui rythme et lie encore parfois la vie des hommes et de leurs bêtes.
A découvrir !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
pgremaud
24 avril 2017
Dans le canton de Fribourg en Suisse - dont je suis originaire, tout comme Fanny Dreyer - et plus particulièrement dans le district de la Gruyère , les plus anciens parlaient le patois. Durant mes études, j'ai appris qu'il s'agissait du franco-provençal. mais maintenant on appelle cette langue "arpitan". En patois donc, il y a le terme "poya" qui désigne 2 réalités. La première, c'est la montée à l'alpage des troupeaux au printemps. qu'on appelle aussi dans d'autres régions de Suisse l'alpée ou l'inalpe. le terme "poya" désigne aussi la représentation picturale monumentale de cette montée à l'alpage, placée devant les fermes gruériennes. Ce genre de tableau est apparu vers 1800, son origine et sa fonction étaient d'abord de donner un peu l'inventaire du troupeau qui partait à l'alpage, avec les bêtes et le "train du chalet". Puis c'est devenu un genre artistique bien codifié, avec des éléments incontournables.
Avec cette oeuvre, Fanny Dreyer illustre bien les deux significations du mot « poya », Il y a d'abord ce que nous pourrions appeler « Une saison à l'alpage »;. Après les préparatifs de la montée à l'alpage du jeune narrateur, (du bouèbo comme on dit en patois) et de Lise, sa vache préférée (sans doute), c'est le départ, puis il y a toute la saison vécue dans l'alpage avant de redescendre. le narrateur a grandi (sa chemise est devenue trop petite), il a vaincu sa fatigue et ses peurs, il a appris à fabriquer le fromage, C'est un peu un récit d'apprentissage.
Mais ce livre est aussi une poya au sens artistique. A partir du moment où Lise, Pâquerette, Rose et les autres vaches partent, chaque double page représente une petite poya et quand on déplie cet accordéon, la poya s'agrandit. Nous pouvons avoir une belle poya de 1,20 m de long, et si on déplie toutes les pages du livre, on arrive à une frise de 2,70 m de long que l'on peut aussi retourner.
Même si sur son blog, Fanny Dreyer est déçue de la taille de ce livre, je peux la rassurer : c'est une oeuvre superbe. Cela donne aussi des idées pour en faire une chouette lecture animée avec des enfants. Bravo !
Pour conclure, pour ceux qui s'intéressent au patois gruérien, un petit clin d'oeil avec le chant "Adyu mon bi payi..." chanté sur l'alpage avant le retour dans la plaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Helene1960
28 mars 2017
Le format de ce livre est, je pense, inédit. En effet il se déplie en accordéon pour former deux tableaux qui ressemblent aux "poyas" accrochées aux frontons des fermes fribourgeoises.
Le premier tableau se passe au printemps, dès que les fleurs sont belles. Il décrit les préparatifs et la montée à l'alpage.
Le deuxième tableau se passe en été et en automne, dès que les fleurs sont fanées et que le mauvais temps arrive. Il décrit la vie au chalet et la désalpe.
Les illustrations naïves se veulent simples et colorées. Les personnages et les animaux sont bien alignés comme dans une vraie "poya" d'artiste. On peut aussi se concentrer sur les détails : frises de fleurs, chanson en patois, armailli endormi contre le flanc d'une vache...
Le texte est court, il résume la pensée du "bouèbô" (ou garçon de chalet) qui vit sa première saison "au chalet" en compagnie de Lise, une jeune vachette.
Livre lu dans le cadre de Masse Critique Jeunesse de mars 2017. Merci aux éditions La Joie de lire de m'avoir fait découvrir une lecture en relation avec la région où je vis. Je me ferai une joie de la partager avec un jeune auditoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
TempeteLivresque
30 mars 2017
Tout d'abord je voudrais remercier Babelio et les Editions La Joie de Lire, grâce auxquels j'ai reçu ce livre lors de la dernière Masse Critique Jeunesse Babelio !
J'ai beaucoup apprécié ce livre qui a un format assez spécial puisqu'il est fait sous forme de frise ! On déplie donc les pages pour découvrir l'aventure d'un petit garçon qui monte à l'alpage en compagnie d'une petite vache appelée Lise. On suit donc les pensées du personnage, qui pense à sa mère, à sa maison, à son ventre et à la faim, comme à la soif... On suit cette histoire pendant plusieurs saisons, jusqu'à son retour chez lui, à la fin du livre.
J'ai bien aimé le format du livre même si ce n'est pas très pratique à lire. J'ai également apprécié les dessins, simples mais mignons, les références au patois, les petits commentaires des personnages, les paysages, simples mais beaux...
Le tout est écrit dans une calligraphie très belle qui rappelle l'enfance... En revanche, au début, j'ai cru que Lise était une amie du jeune garçon, avant de me rendre compte plus tard que c'était une vache !
C'était donc une belle lecture !
Lien : http://les-lectures-de-staou..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
Helene1960Helene196028 mars 2017
Il est temps de partir à l'alpage. Pour moi c'est la première fois, pour Lise aussi.
Commenter  J’apprécie          10
pgremaudpgremaud23 avril 2017
Je chante une vieille chanson pour Lise, une chanson qui parle des montagnes qu'on ne veut pas quitter.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : transhumanceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Fanny Dreyer (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Roméo et Juliette

"Roméo et Juliette" est une comédie.

Vrai
Faux

10 questions
1088 lecteurs ont répondu
Thème : Roméo et Juliette de William ShakespeareCréer un quiz sur ce livre