AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782081601178
23 pages
Pere Castor (07/12/1993)
3.96/5   87 notes
Résumé :
Une vache orange en goguette rencontre un renard qui prend grand soin d'elle, bien qu'elle ne soit pas très sage... Mais quel plaisir d'être dorloté quand on est malade ! Comme tout un chacun, la vache orange en profite. Cette drôle de vache qui mange des tartines au petit-déjeuner et se cache sous son lit quand elle fait des cauchemars, et ce gentil renard patient comme une bonne infirmière remportent immanquablement le plus franc succès auprès des petits. Une hist... >Voir plus
Que lire après La Vache orangeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,96

sur 87 notes
5
8 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis
Cet album est encore un trésor de la collection "les albums du Père Castor".
La vache orange de monsieur Leblanc est malade. Heureusement, un renard bien serviable qui passe par là à point nommé l'emmène chez lui pour la soigner. Sa bonne volonté va être mise à rude épreuve, car notre bonne vache n'est pas une malade facile. Mais le renard persévère, la vache guérit, et monsieur Leblanc, tout content de retrouver sa vache donne au goupil une belle récompense.

Une fois de plus dans cette collection, l'histoire est simple, avec une petite morale à la clé, sans être mièvre, loin de là. le texte est très bien écrit, en excellent français, et les illustrations plutôt réussies. Un bel album pour petits lecteurs (et grands aussi : quand j'ai ressorti cette merveille, mes grands se sont précipités dessus tout émus de retrouver un des livres qui ont marqué leur enfance).
Commenter  J’apprécie          110
Un jour la vache orange saute la barrière et s'enfuit sur la route...Lorsqu'elle rencontre le renard elle se plaint d'être malade. Bien sûr celui-ci va immédiatement la ramener chez lui pour la soigner...Elle a le nez trop brûlant, la langue trop verte et les pieds trop froids. Mais dès que le renard a le dos tourné elle dévore sa paillasse et se fait gronder...
Un classique jeunesse indémodable qui plaira beaucoup aux tous-petits.
Un album plein de clin d’œil et d'humour...L'histoire est simple et comme la plupart des Albums du Père castor, il y a une morale à la clé.
A lire et à relire aux enfants.
Commenter  J’apprécie          50
J'éprouve toujours une tendresse particulière pour les albums du Père Castor. Ils représentent pour moi le monde de l'enfance puisque, petite, j'en avais toute une collection. Avec La vache Amélie ou encore le cheval bleu, La vache orange (1961) faisait partie de mes histoires favorites. C'est donc avec beaucoup d'émotion que j'ai récemment eu l'occasion de redécouvrir ce livre (avec les mêmes illustrations et les mêmes mots qu'il y a environ trente ans) !

La vache orange de monsieur Leblanc est bien malade. Ni une ni deux, la voici qui quitte son pré en sautant par-dessus la barrière ! Heureusement, un gentil renard passe par là et se propose tout bonnement de prendre soin d'elle.

Notre héroïne n'est pour autant pas une malade facile. Elle pleure beaucoup, fait des cauchemars mais aussi… quelques bêtises (tiens, tiens… cela nous vous fait pas penser à quelqu'un ?). Alors le renard se fâche, tout en continuant à faire preuve de patience et de douceur à l'égard de sa protégée. de là à dire que l'auteur, Nathan Hale, nous parle du lien parent-enfant il n'y a sans doute qu'un pas.

Les textes sont courts et efficaces. Ils apportent aussi une petite dose d'humour qui fera sans doute rire les plus petits. Car oui, la vache orange se retrouve avec une langue toute verte car elle a mangé trop d'herbe. On lui demande aussi de se brosser les dents et on lui sert même du champagne au dîner ! Les jeunes lecteurs s'identifieront sans aucun doute à cette adorable vache qui, comme eux, a peur du noir et ne demande qu'à être rassurée.

Les illustrations, signées Lucile Butel, sont quant à elles sublimes. J'aime énormément la douceur qui peut s'en dégager. Il me tarde maintenant de relire le cheval bleu (album dans lequel nous retrouvons monsieur Leblanc mais également notre petite vache orange).

En résumé, cette lecture reste un coup de coeur pour l'adulte que je suis devenue. Elle plaît aussi beaucoup à mon petit garçon de trois ans. Les thématiques abordées (les premières grandes peurs, la transgression, le réconfort que peut apporter papa/maman) trouveront écho auprès des mini lecteurs et ce, dés la maternelle. Cet album est une petite pépite qui ne se démode pas !
Lien : https://labibliothequedebene..
Commenter  J’apprécie          20
Indémodable

La vache orange est malade ! La voilà qui erre après s'être enfuie de son pré. Heureusement, le renard est là pour prendre soin d'elle. Mais ce n'est pas si simple de s'occuper d'une petite vache malade qui a un peu tendance à enchaîner les bêtises…

Encore un grand classique du Père Castor que j'adore !
Les aquarelles originales restaurées sont vraiment trop craquantes ! La bouille de la vache est irrésistible.

L'album est très drôle, le texte est court et accessible aux plus jeunes et les illustrations permettent de parfaitement comprendre le propos.

Le renard qui prend soin, patiemment, de la petite vache leur rappellera sûrement quelqu'un… de là à dire que les parents vont pouvoir se servir de l'album pour passer subtilement un message, il y a un pas que je ne me permettrais pas de franchir 😉

Un album très drôle à découvrir dès 3 ans.
Lien : https://demoisellesdechatill..
Commenter  J’apprécie          50
Que fait la vache orange hors de son pré ? C'est tout simple : elle est malade ! Elle trouve refuge chez un renard qui se transforme en garde-malade et tente de la soigner, ce qui n'est pas très efficace. Il faut dire que la malade ne l'est pas tant que cela, et multiplie les bêtises, tandis que les remèdes proposés sont tout sauf efficaces.
La vache orange est un album amusant et coloré.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Le Renard mit un biberon dans la bouche de la Vache et lui dit :
- Ne mords pas, surtout !
Mais cela ne servit à rien, parce que c'est très très difficile de prendre la température d'une vache... avec un biberon.
Commenter  J’apprécie          90
Aussitôt levée, la vache se lava les dents, se brossa les poils, se frisa les cornes et descendit retrouver le Renard...
Commenter  J’apprécie          40
Oh ! la ! la ! s'écria le Renard, tu as mangé beaucoup trop d'herbe ! Il faut changer un peu.
Commenter  J’apprécie          10
Alors le bon renard prit la vache sur son dos, l'emporta chez lui...et la mit au lit.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : VachesVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (397) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1522 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..