AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782265098220
416 pages
Éditeur : Fleuve Editions (03/04/2014)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 254 notes)
Résumé :
Le monde est dévasté et des millions d'humains ont été tués depuis que les Anges sont descendus sur Terre.
Penryn Young, une adolescente de 17 ans, Paige, une enfant de 7 ans, et leur mère se retrouvent au milieu d'un combat mettant aux prises des Anges. La mère disparaît dans la nuit, Paige est enlevée par un Ange.
Penryn sait que l'Ange aux ailes coupées qui gît dans une marre de sang représente son seul espoir de retrouver sa petite sœur.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (119) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  24 janvier 2019
Waouh ! Étant donné que mes amies L_Bookine et Mikasa avaient adoré Angelfall, je me doutais que je me rangerais à leur avis cependant, je ne me doutais pas que j'apprécierais autant ce premier opus ! Tout y est : l'ambiance stressante, le monde post-apocalyptique plutôt bien retranscrit, des personnages aux échanges envenimés (il y a vraiment des répliques sympathiques et pleines de mordant !), une plume agréable et fluide alternant judicieusement descriptions et dialogues, un soupçon d'horreur, une pincée d'émotions et un dénouement inattendu ! Je ne saurais vous dire ce qui m'a manqué pour ressentir un coup de coeur néanmoins, j'estime que l'on n'en est vraiment pas loin ! « Penryn et la fin du monde » est, sans hésiter, ma meilleure lecture de janvier !
Le concept du monde dévasté par les anges m'a séduite. En effet, cela change des virus, de la nature qui se révolte, des robots qui se retournent contre l'humanité ou de mes bien-aimés zombies. Ici, ceux qui ont tué des milliards de personnes et qui ont pulvérisé le monde moderne sont des êtres ailés envoyés de Dieu. le concept est original et change de ce que j'ai eu l'habitude de lire. Certes, on est toujours sur une ambiance de survie avec l'idée que les survivants peuvent aussi bien être mauvais que ceux qui ont anéanti notre monde, mais cela me plaît toujours. Ainsi, même si ce n'est pas novateur, j'ai beaucoup aimé l'univers effroyable et l'atmosphère haletante qui en découle. J'aurais bien évidemment souhaité en savoir plus sur ces créatures meurtrières néanmoins, je suis certaine que cela sera développé dans le second et ultime tome. Ce que l'on a aperçu lorsque l'héroïne a mis les pieds dans « Le Nid » a été terrifiant, impensable et révoltant. Cela a vraiment piqué ma curiosité ! Si j'avais pu enchaîner sur la suite pour obtenir certaines réponses, je l'aurais fait sans hésiter.
Du côté des personnages, on est sur du classique, mais efficace. D'un côté, on a Raffe, l'ange mystérieux qui va quand même s'allier à la jeune humaine. Tandis que de l'autre, il y a Penryn, une adolescente courageuse et forte qui va tout faire pour sauver sa soeur enlevée par les anges. Bien évidemment, il y a une relation conflictuelle avec des piques à gogo, mais une affection qui se développe progressivement. Bien que ce ne soit pas novateur, j'apprécie toujours ce type d'échanges « le chat et la souris » qui ont plutôt tendance à m'arracher des sourires. Raffe est un protagoniste cynique, secret, fier, fort, protecteur et malin. Son tempérament fait de lui une personne observatrice, mais aussi très puissante et franche. C'est tout à fait le genre de héros masculin auquel on s'attache (voire pour qui on craque !). Penryn est également une jeune fille attachante, notamment pour sa maturité, son courage, sa détermination et ses valeurs familiales. Malgré de nouveaux ennuis qui lui tombent sans cesse dessus, elle garde en tête son objectif premier : la petite Paige qui a été kidnappée. le temps lui est compté et elle va toujours de l'avant. En ce qui concerne les personnages secondaires, ils sont assez en retrait, ce qui est un peu dommage. Certains d'entre eux ont réussi à titiller ma curiosité comme Obi et ses réfugiés rebelles ou encore la mère de l'héroïne qui l'on a énormément de mal à cerner (ce que j'aime beaucoup, car c'est une personnalité hyper complexe et imprévisible !).
Merci encore à Mikasa pour ce cadeau d'anniversaire qui m'a énormément plu ! J'ai hâte de me procurer la suite et de poursuivre les aventures de ces personnages qui ont rapidement su trouver une place dans mon coeur.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Elamia
  07 juin 2015
Une histoire riche en action et en rebondissements, plaisante, mais pas exceptionnelle pour autant.
L'idée de faire des anges les personnages principaux d'une histoire est assez rare, bien que déjà utilisée par Becca Fitzpatrick. Je n'ai pas lu sa trilogie, je ne suis pas particulièrement admirative des anges, mais le challenge ABC et la jolie couverture d'Angelfall m'ont convaincue.
Le monde imaginé par Susan Ee est assez convaincant, à la fois teinté de réalisme et de brutalité, mais il n'a pas réussi à me captiver outre mesure. S'il est vrai que le scénario est haletant et bourré d'évènements et de retournements de situation, sa lecture fut un peu laborieuse. Par manque de temps, je l'ai lu par intermittence, et j'imagine que mon rythme décousu n'a pas été favorable à mon appréciation de ce livre.
Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il est mauvais, certains lecteurs peuvent le considérer comme palpitant, mais je l'ai trouvé plutôt moyen. Ce monde post-apocalyptique dans lequel évoluent nos personnages, m'a beaucoup rappelé Walking Dead. Je ne sais pas si c'est positif ou non, mais disons que vous remplacez les zombies par des anges, et vous êtes un peu dans le même décor. Les habitants ont déserté leurs demeures en emportant les derniers vivres, les routes sont remplies de voitures inutilisées, la peur a déferlé sur le monde suite à l'invasion des anges. Les humains se cachent de leurs envahisseurs et tentent de survivre tant bien que mal. Notre héroïne Penryn, veille sur sa soeur handicapée et sur sa mère qui a perdu l'esprit. Mais la jeune femme doit se méfier à la fois de ses anciens compatriotes humains ainsi que de la menace angélique qui plane comme une ombre.
D'ailleurs, on ne sait pas grand chose à propos des anges, représentés comme une engeance plutôt maléfique, sans coeur, barbare, des envahisseurs sans scrupules qui considèrent les humains comme des serviteurs. Mais nous allons apprendre à les connaître un peu mieux sous les traits de Raffe, l'ange déchu qui accompagne Penryn tout au long de sa mission. Cette jeune femme cherche désespérément sa petite soeur, capturée par les mêmes anges qui ont mutilé Raffe. Ces deux compagnons d'infortune, unis malgré eux, vont devoir se faire confiance et s'entraider pour atteindre leur but. Ce n'est pas un roman manichéen pour autant, il nous montre intelligemment que les deux clans, humains et anges ont des choses à se reprocher.
La relation imaginée par Susan Ee entre ces deux êtres que tout oppose est assez unique et originale et a le mérite de ne pas nous servir un énième cliché. Même si l'on se doute assez de l'issue de cette relation atypique. Pourtant, dans ce premier tome, l'auteure prend son temps et se garde bien de nous dévoiler toutes ses intentions.
Le style est fluide et agréable, bien que certaines expression m'ont paru assez étranges à l'écrit, mais cela n'entrave en rien la lecture.
finalement, dans un monde brutal et plein de mystères, Susan Ee tente de faire cohabiter une jeune humaine et un ange, issus de deux clans opposés, qui devraient être les pires ennemis vu les circonstances, mais qui sont aussi l'espoir de l'autre. Si l'auteure nous épargne l'histoire d'amour romantique qui fait rêver toutes les adolescentes, en revanche, elle n'épargne pas ses héros. qui doivent faire face à l'adversité, à de rudes épreuves, à des démons mystérieux qui sèment la panique et la peur. On se demande dans quelle mesure ils vont s'en tirer sans trahir leur clan respectif et sans se trahir l'un l'autre. Malgré un récit qui manque cruellement de révélations et d'éclaircissement, on suit avec curiosité les péripéties de ce couple atypique.
Je lirais très certainement la suite un jour, mais ma PAL étant ce qu'elle est, je ne pense pas que ce sera avant un bon bout de temps. J'attendrai également que l'erreur d'impression constatée sur le tome 2 soit rétablie avant de me lancer.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lire-une-passion
  27 mars 2014
Comment ne pas craquer devant une couverture aussi belle ? C'est la première question qui m'est venue, quand le livre a été annoncé. Et quand le résumé est arrivé, j'ai su qu'il me le fallait. Oui, j'ai un faible pour les anges et les démons. Je crois que ce mythe ne me décevra jamais, que je serai toujours partante pour de nouvelles histoires à ce propos. Et pour le moment, Angelfall confirme cette idée.
La fin du monde est arrivée. La faute à une seule race, que l'on croit innocente depuis la fin des temps : les anges. Eh oui, dans ce livre, les anges sont le mal, la race à abattre, contre qui se défendre, se battre et se cacher. Ils sont descendus sur Terre et ont tout détruit. Depuis, c'est l'apocalypse, et les humains tentent de se protéger et de survivre dans ce nouveau monde dévasté.
C'est le cas de Penryn, dix-sept ans, qui lors tentative d'échapper une nouvelle fois à ses ennemis, voit sa soeur handicapée se faire enlevée devant elle. Dès lors, elle n'aura qu'un seul but : la délivrer et la sauver des griffes des anges. Même si elle doit s'allier à l'un deux. A contrario, Raffe est un ange privé de ses ailes, qui doit tenter de survivre comme tel, comme un simple humain. Tout le monde sait que pour un ange, vivre sans ses ailes est presque signe de mort. Et pourtant, il va devoir faire avec.
L'alliance entre les deux m'a de suite plu. Même plus que ça ! J'ai pris plaisir à les suivre, mais surtout lire leurs échanges peu amicaux et remplis de sarcasme. Penryn, malgré le fait que sa petite soeur soit loin d'elle et prisonnière, elle ne tombe pas dans l'oubli ni dans la tristesse. Bien sûr qu'elle a peur pour sa soeur, mais elle ne perd pas espoir. Et c'est ça que j'ai le plus apprécié chez elle : son caractère fort qu'elle tente de garder coûte que coûte. Elle prend les bonnes décisions, est très réfléchie, mais a contrario, va au-devant du danger, sans forcément s'en rendre compte. Et lorsque c'est le cas, il est déjà trop tard.
Même si j'ai adoré Penryn, je dois bien avouer que mon coup de coeur va à Raffe. Raffe, ou l'art et la manière de changer quelque chose d'important en banal. de ne rien prendre au pied de la lettre. de s'irriter quand on lui sauve les fesses. D'être mystérieux sur ce qu'il est vraiment, ou plutôt qui il est. Bref, le garçon que j'aime dans un roman. Il a aussi beaucoup de sarcasme, et comme je disais plus haut, les échanges entre les deux sont parfois vraiment géniaux. J'ai gloussé à plusieurs reprises, preuve que j'étais vraiment dedans et que les joutes étaient inattendues pour la plupart.
Parlons maintenant de l'intrigue. Je l'ai trouvée très bien ficelée et entretenue du début à la fin. Je n'ai ressenti aucun relâchement, j'étais prise dans l'aventure du début à la fin. L'auteure maîtrise parfaitement les descriptions de lieux ou encore de personnes, à tel point que j'en suis admirative. Surtout un passage que j'ai trouvé vraiment bien argumenté, qui se trouve vers la fin. Il est tellement bien expliqué, qu'on a l'impression d'y être et croyez-moi, c'est pas forcément une bonne nouvelle ! Mais je dois dire que c'est le gros point fort de l'histoire : les descriptions sont vraiment là, jusqu'au petit truc qui pourrait paraître futile et qui en fait est aussi important qu'autre chose.
La fin, je dirais plutôt les cinquante dernières pages, est tellement prenante qu'on ne peut pas la lâcher, même pour boire un coup. Car oui, j'avais soif, mais l'action et le suspense étaient tellement présents, que j'ai pas réussi à décrocher de mon livre. Je ne peux pas vous en dire trop, juste que ces dernières pages étaient pour moi magiques. J'ai eu peur que ça s'essouffle et que je sois déçue de cette fin, mais non, bien au contraire ! L'histoire monte crescendo, et on a qu'une peur : que l'auteure nous fasse une fin insoutenable, qu'on devra garder en mémoire jusqu'au tome 2 ! alors, le fait-elle ? Je vous laisse le découvrir par vous-même.
En résumé, un mythe des anges revisité pour mon plus grand plaisir. Une originalité d'avoir choisi de prendre des anges comme méchants et des humains comme victimes de leurs attaques. Deux personnages principaux tout aussi intéressants l'un que l'autre. Des descriptions hautement intéressantes à tel point qu'on a l'impression d'être à la place de Penryn, pour parfois notre plus grand malheur. Une plume délicate, qui permet une lecture fluide et des pages qui défilent vite. Une fin très prenante qui pousse à lire le tome 2 dans la foulée. Bref, un premier tome parfaitement réussi. J'attends la suite avec grande impatience !
Justine P.
« _ Où est-ce qu'ils ont emmené ma soeur ?
Une émotion presque imperceptible passe dans ses yeux, mais disparaît avant que j'aie eu le temps de l'identifier.
— Comment veux-tu que je le sache ?
— Parce que tu es une de ces saloperies puantes.
— Oh... Tu viens vraiment de me blesser, là.
Ce petit jeu semble l'ennuyer. Je me sens presque gênée de ne pas avoir une autre réplique à lui balancer.
— Tu as dû remarquer que je n'étais pas exactement en très bons termes avec les autres gars ?
— Ce ne sont pas des gars. Ils n'ont rien à voir avec des humains. Ils ne sont que des minables génétiquement modifiés, exactement comme toi.
En fait, lui et ses compagnons ressemblaient beaucoup plus à des adonis vivants, aux visages divins et aux présences toute aussi divines. Mais sous l'apparence, ils ne sont que de sales asticots.
— Des minables génétiquement modifiés ?...
Il hausse ses sourcils parfaitement dessinés comme si je venais de rater mon examen d'insultes. »
« Un homme est étendu dans le couloir qui mène à la cuisine. Sa chemise déchirée découvre son torse nu. Six couteaux à beurre plantés en cercle pointent de sa poitrine. Quelqu'un a dessiné au rouge à lèvres rose un pentagramme puis fiché ces couteaux au bout de ses branches. du sang coule le long des lames. L'homme contemple son poitrail ravagé comme s'il n'en revenait pas de ce qui lui arrive.
Maman va bien.
Je ne peux m'empêcher de me demander si c'est une bonne chose, vu ce qu'elle vient d'infliger à ce pauvre bougre. Elle délibérément épargné son coeur pour qu'il saigne lentement à mort. »
« Je ne me le suis jamais dit jusqu'à maintenant, mais je me sens fière d'être humaine. Nous sommes bourrés d'imperfections, faibles, confus, violents, et nous avons énormément de problèmes à gérer. Mais je suis fière d'être une Fille de l'homme, dans l'ensemble. »
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
FadaOfBooks
  22 juillet 2014
Oh. My. God. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu de coup de coeur mais là, en ressortant tout juste de ma lecture de Angelfall je ne peux la désigner autrement que par un coup de coeur. L'univers et les personnages sont la grande force de ce roman ! J'avais entendu beaucoup de bons échos sur cette lecture et franchement, je ne regrette absolument pas mon achat et ma lecture, c'est vraiment le type de récit dont je me délecte !
Dès les premières pages, nous sommes plongés dans l'action, au coeur de cet univers post-apocalyptique. La Terre a été envahie par les anges qui y règnent désormais en maître et la poignée d'humains qui restent, tente de survivre tant bien que mal dans des paysages dévastés. C'est justement dans un San-Francisco méconnaissable que nous découvrons Penryn, sa soeur Paige et leur mère. Alors qu'elles étaient en chemin vers un nouvel abri, des anges ont surgi de nulle part et se sont battus entre eux, sous leurs yeux. L'un d'eux s'est fait découper ses ailes pendant la bataille et Penryn va l'aider à se débarrasser des autres anges qui vont alors, pour se venger, capturer Paige. La mère de Penryn, qui est un peu folle soi dit en passant, s'était enfuie avant même que le combat commence… Penryn se retrouve alors seule, avec cet ange déchu. Ils vont alors s'allier : l'ange devra mener Penryn là où les autres ont emmené sa soeur si il veut récupérer ses ailes que Penryn a pris en « otage ».
Je me suis très vite attachée au personnage de Penryn. Elle n'est pas parfaite mais elle a tout ce qu'il faut pour être un personnage attachant et super agréable à suivre. Penryn est courageuse, ose dire ce qu'elle pense, elle est loyale, déterminée et ne recule devant rien pour sauver sa petite soeur. Elle est vraiment admirable ! C'est une battante, elle réfléchie et apprend de ses erreurs. J'ai adoré être dans sa tête, elle a un humour noir, assez sarcastique et la vision qu'elle a de son monde et des gens qui l'entourent m'a des fois fait sourire ! On pourrait croire qu'elle est sans faille mais non, Penryn est avant tout une adolescente humaine, avec des sentiments humains. Je me suis, tout du long du roman, identifiée à elle, je la comprenais dans ses choix et dans ses réactions et elle m'a fait plus d'une fois sourire lorsqu'elle essayait de paraître sûre d'elle et sans peur aux yeux de Raffe alors nous, lecteur, savions belle et bien qu'au fond d'elle, est était un peu terrorisée.
Nous en voilà à Raffe… Que dire de lui ? Il est mystérieux, arrogant, sarcastique, indéchiffrable et terriblement attachant. J'ai craqué ! J'étais complètement obnubilée par lui, tentant de le déchiffrer et j'étais toute joie quand une partie de son masque se fissurait et qu'il se montrait attentif envers Penryn ! Leur duo est juste exquis ! Je me régalais de leurs échanges sarcastiques. L'évolution de leur relation est extrêmement bien menée par l'auteure, ni trop rapide, ni trop lente, elle n'en fait pas trop, c'est vraiment parfaitement dosé! Des personnages comme je les aime formant un duo comme je les aime, j'étais vraiment aux anges (petite blague du jour bonjour…) ! Ils ont chacun des préjugés sur l'autre et pourtant au fil des pages, ils vont apprendre à se connaître et s'apprécier et se protéger bien malgré eux, quoiqu'ils en disent, même si ils veulent se voiler la face, nous on le voit : ils sont devenus complices au fil du récit.
Les dernières pages sont juste exquises, il se passe de nombreux événements entre eux deux et j'étais joie intense pendant tous les passages où ils étaient ensembles. le lien qu'ils ont tissé malgré eux pendant leur voyage se resserre pour le plus grand bonheur des lecteurs ! J'ai tellement hâte de les retrouver dans le tome 2 et de voir comment va évoluer leur relation !! Raaaah l'attente va être dur !
Les personnages secondaires sont aussi pour la plupart, plutôt bien fouillés. Nous échappons totalement au cliché d'après moi. La mère de Penryn, par exemple, est folle et personnellement, je n'ai jamais rencontré de personnages comme ça avant ! Elle est vraiment intrigante, tantôt attentionnée envers ses filles et tantôt dans son monde, entourée de ses démons et entreprenant des actions pour le moins très étranges… J'ai vraiment hâte de davantage la côtoyer pour mieux la connaître. Il en va de même pour Paige, que nous apercevons à la fin et qui m'intrigue beaucoup ! Les membres de la résistance aussi sont des personnages divers et originaux qu'il me tarde de mieux connaître !
L'intrigue est remarquablement bien menée. le plus gros de l'action se situe à la fin mais plusieurs choses se passent pendant le périple de notre duo et à aucun moment je n'ai trouvé le temps de m'ennuyer. Tout s'enchaine parfaitement bien et des intrigues parallèles au sauvetage de Paige se dévoilent, nous permettant ainsi de mieux appréhender le monde dans lequel est plongé Penryn. Ainsi, dans cet univers où personne n'est en sécurité, une résistance humaine commence à se réunir pour ne pas laisser les anges anéantir de ce qui reste de l'humanité. Au sein même du nid des anges, il existe des rivalités politiques … Autant de nouveaux éléments qui me font trépigner d'avance à la suite du roman !
L'univers dans lequel évolue Penryn n'est pas joli joli. Cadavres, mutations génétiques, cannibalisme, pillages, villes anéanties… Tous les éléments post-apocalyptiques sont là ! Après coup, je m'en rends compte que l'on n'a peu d'information sur le pourquoi et le comment les anges ont envahi la Terre mais cela ne m'a aucunement gênée. Tout ce qui nous a été appris pendant ce tome 1 a suffi à me charmer et bien sûr, j'espère en savoir plus après. L'univers est vraiment bien maitrisé en tout cas et le mythe des anges bien revisité, l'aspect religieux ne prend pas beaucoup d'ampleur et les explications données m'intriguent par rapport à la suite (oui oui vous avez remarqués, que ce soit pour l'intrigue, les personnages ou l'univers, je suis dans tous les cas intriguée par la suite :p).
La plume de l'auteure est fluide et dynamique. Dès les premières pages j'ai été absorbée par le roman et mon attachement très rapide à notre duo est sans doute la raison principale qui m'a fait tournée les pages sans relâche ! J'avais hâte de les retrouver. le roman suit un bon rythme, j'ai franchement été sous le charme tout du long.
Ma lecture d'Angelfall se solde donc par un coup de coeur, j'ai vraiment a-do-ré ! Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Tout dans le roman m'a plu, et comme vous l'avez sans doute remarqués, ce sont surtout les personnages que j'ai plus qu'adoré ! J'ai lu quelque part que 5 tomes étaient prévus, ce qui laisse largement le temps pour l'auteure de nous surprendre et d'étoffer son univers, j'ai hâte !
Lien : http://fadaofbooks.eklablog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
OnceUponABookWeb
  24 mai 2020
Un livre que j'ai lu il y a longtemps et que j'ai relu récemment. Nous sommes directement plongé dans un univers post-apocalyptique sombre et sans pitié où les anges attaquent les humains. La jeune Penryn doit survivre dans ce monde qui part en fumée, tout en s'occupant de sa petite soeur Paige, handicapée, et de leur mère schizophrène. Leur destin est bouleversé le jour où elles assistent à un combat entre anges et dont l'un d'eux, Raffe, est laissé pour mort tandis qu'on lui a coupé les ailes. Sa petite soeur se fait alors enlevée sous ses yeux par l'un des anges tandis que sa mère disparaît. Penryn n'a d'autre choix que de forcer Raffe à s'allier avec elle afin que chacun retrouve ce qu'il a perdu.
J'ai vraiment apprécié Penryn, c'est clairement le genre de personnage féminin que j'adore. C'est une battante avec un fort caractère, elle ne se laisse pas marcher dessus et fait tout pour protéger sa famille. le mystérieux Raffe est un personnage froid, et tout aussi sarcastique que Penryn, j'ai aimé leur duo assez particulier. Même si je trouve que le développement d'un début de romance est un peu de trop, leur relation se construit doucement sans aller trop vite. Et d'ailleurs, heureusement, la romance n'est pas le centre de l'histoire, je dirais même qu'elle se trouve en second plan, et encore une fois tant mieux !
J'ai également apprécié les personnages secondaires, surtout Dee-Dum. D'ailleurs, je me doute que la soeur et la mère de Penryn auront forcément un rôle plus important dans la suite de l'histoire. J'ai trouvé que offrir une soeur handicapée et une mère ayant une maladie mentale à notre héroïne dans un monde post-apo est assez original, ça rajoute des obstacles à surmonter.
Dans cet univers très sombre, l'autrice y a également ajouté des détails assez gores qui pourront sans doute être dérangeants pour certains. Personnellement ça ne m'a pas dérangée, même si j'ai grimacé parfois, ces détails horribles avaient leur importance pour faire comprendre l'horreur que les anges ont laissé sur leur chemin.
L'univers est bien construit, l'écriture est fluide, les événements s'enchaînent et on nous laisse peu de répit. Ce premier tome nous offre pas mal de mystères en ce qui concerne les motivations des anges, certaines explications sont données mais pas suffisamment, tout ça pour bien nous laisser dans le doute le temps de lire la suite ! Suite que j'espère pouvoir lire très prochainement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   13 novembre 2014
— Mais oui, bien sûr ! Une fille comme toi, qui passe tout son temps avec un guerrier demi-dieu comme moi… Pourquoi déprimerait-elle ? Abandonner le fauteuil roulant de sa petite sœur n’est rien comparé à ce bonheur…
Je me prends les pieds dans une branche cassée.
— Tu plaisantes, j’espère ?
— Sache que je ne plaisante jamais avec mon statut de guerrier demi-dieu.
— Mon Dieu !… (Je me rends compte que j’ai oublié de parler à voix basse.) Tu n’es qu’un oiseau qui se la pète. OK, tu es musclé. Mais tu sais, un oiseau n’est qu’un lézard un peu évolué. C’est ce que tu es.
Il glousse.
— Ah, l’évolution… (Il se penche vers moi comme s’il allait me murmurer un secret à l’oreille.) Juste histoire de préciser… Je suis aussi parfait depuis la nuit des temps.
Il se tient tellement près que son souffle caresse mon oreille.
— Oh, s’il te plaît… Ton énorme tête risque de ne plus passer entre les arbres, si tu continues. Tu risques même de te retrouver coincé entre deux branches, tu sais. Et après ça, il faudra encore que je vienne te sauver. (Je lui lance un regard fatigué.) Encore !
Je me remets aussitôt à marcher pour décourager la réplique intelligente qui devrait venir.
Mais non. Raffe me laisserait-il avoir le dernier mot ?
Il sourit avec un air suffisant, lorsque je me retourne. Il m’a manipulée pour que je me sente mieux. Butée comme je le suis, j’essaie de résister, mais il est déjà trop tard.
Je me sens effectivement mieux.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
HobbesHobbes   09 avril 2014
_ Tu viens ici sans invitation, tu manges notre nourriture, tu te faufile chez nous comme un rat, et tu oses réclamer mon aide ?
Je voudrais me taire. Que Raffe récupère ses ailes est aussi important que de sauver Paige. Mais la voir se prélasser avec ce panorama sur la ville dévastée en arrière-plan est plus que je ne peux supporter.
_ Ce n'est pas votre nourriture, et ce n'est pas chez vous.
J'ai pratiquement craché ces paroles.
_ Penryn ! intervient Raffe sur un ton menaçant tout en posant le plateau sur le bar.
_ Et n'insultez pas nos rats. (Je serre les poings si fort que mes ongles me rentrent dans la peau) Ils ont le droit d'être ici. Pas vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
milaHmilaH   29 mai 2014
- Sache que je ne plaisante jamais avec mon statut de guerrier demi-dieu.
– Mon Dieu !… Tu n’es qu’un oiseau qui se la pète. Ok, tu es musclé. Mais tu sais, un oiseau n’est qu’un lézard un peu évolué. C’est ce que tu es.
Il glousse.
– Ah, l’évolution…(Il se penche vers moi comme s’il allait me murmurer un secret à l’oreille.) Juste histoire de préciser…Je suis aussi parfait depuis la nuit des temps.
[...]
– Oh, s’il te plait… Ton énorme tête risque de ne plus passer entre les arbres, si tu continues. Tu risques même de te retrouver coincé entre deux branches, tu sais. Et après ça, il faudra encore que je vienne te sauver. (Je lui lance un regard fatigué.) Encore!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Taty-TyranTaty-Tyran   10 juillet 2014
"Quelqu'un s'est arrangé pour poser une de ses mains sur sa hanche, et l'autre sur sa tête. Ses longs cheveux sont hérissés comme s'il s'était électrocuté. Sa bouche est badigeonnée de rouge à lèvres. Ses yeux grands ouverts sont cernés de lignes de feutre noir qui dessinent des rayons de soleil autour de ses orbites. Et, tel un mât planté dans sa poitrine, un couteau de cuisine qui n'était pas là une heure auparavant. Seul un malade mental pourrait faire un truc pareil.
Ma mère m'a retrouvée..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
jujume80jujume80   06 octobre 2016
Un chien hurle à la mort quelque part dans la ville. Ce cri aurait dû se perdre dans la clameur du combat, se noyer dans ma peine et ma douleur. Mais mon esprit le fait durer jusqu'à ce qu'il éclipse tout le reste.
La seule pensée qui me vienne, alors que je suis étendue sur la chaussée froide, est que je n'ai jamais entendu une telle solitude.
Commenter  J’apprécie          60
Video de Susan Ee (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Susan Ee
Angelfall, de Susan Ee chez Fleuve Éditions
Le monde court à sa perte. Depuis six semaines, les anges attaquent les humains et ont entrepris de détruire la civilisation. Alors que Penryn tente de prendre soin de sa petite sœur, Paige, handicapée, et de sa mère, paranoïaque et schizophrène, elle assiste à une scène terrible : un ange, Raffe, se fait couper les ailes devant elle par d'autres de son espèce. Penryn se fait repérer et les anges kidnappent sa petite sœur. L'ange blessé est laissé pour mort. Penryn décide de lui venir en aide, car il est le seul à pouvoir révéler l'endroit où ils ont emmené Paige. Même s'ils sont ennemis, ils entreprennent ensemble leur voyage qui les mène jusqu'à San Francisco, où les anges ont établi leur nid. Raffe espère pouvoir se faire greffer des ailes et Penryn entrevoit enfin la possibilité de sauver sa sœur. Mais c'était sans compter sur la résistance humaine qui se met en place, la nature maléfique de certains anges et l'évolution de la relation entre Raffe et Penryn...
+ Lire la suite
autres livres classés : angesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Angelfall, Penryn et la fin du monde, QUIZ

Comment se nomme la soeur de Penryn ?

Paige
Marie
Cassie
Laura

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Angelfall, tome 1 : Penryn et la fin du monde de Susan EeCréer un quiz sur ce livre