AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702441505
Éditeur : Le Masque (04/02/2015)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 81 notes)
Résumé :
En décidant de passer un week-end à la montagne avec sa meilleure amie, Britt était loin d’imaginer que son ex, Calvin, serait aussi de la partie. Tandis qu’elle profite du trajet pour réfléchir à leur histoire, Britt et Korbie se retrouvent bloquées au milieu de nulle part dans une terrible tempête de neige. Bravant le froid glacial, elles finissent par trouver refuge dans un chalet occupé par deux beaux inconnus. Deux malfaiteurs en fuite qui les prennent en otage... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
drawforlife
  01 décembre 2019
Ayant beaucoup apprécié la série des Anges Déchus, j'ai cherché à étouffer le chagrin d'avoir terminé une si belle histoire en me plongeant dans un autre roman de Becca Fitzpatrick.
Je me suis alors munie d'une bonne tasse de chocolat chaud, d'une couverture et d'un oreiller pour entre dans l'univers intriguant de Black Ice. Je l'ai dévoré d'une traite, obnubilée par les rebondissements de l'intrigue.
Nous incarnons Britt, une jeune fille intelligente de 16 ans qui s'apprête à passer ses vacances d'été en compagnie de sa meilleure amie, Korbie, et de son ex, Calvin. Bien décidée à le reconquérir, elle voue cependant un certain mépris envers ce dernier pour l'avoir quittée subitement et de la pire façon qui soit. C'est pour cela qu'elle se jure de le faire souffrir avant de lui pardonner son acte. Néanmoins, cela devra attendre... Alors que Britt et Korbie roulent en direction d'Idlewild, une horrible tempête déverse sa fureur sur les deux lycéennes. Piégées par la neige, elles se trouvent contraintes d'aller quérir de l'aide à pieds. C'est grâce à la carte dessinée par Calvin qu'elles trouvent un petit chalet occupé par deux hommes, Mason et Schaun, qui les invitent à rentrer pour se réchauffer auprès du feu. Britt reconnait immédiatement le garçon de la station service, celui qui s'est fait passé pour son petit-ami devant Calvin. Mais Mason ne semble pas ravi de la compagnie des deux amies.

A la surprise de Britt et de Korbie, leurs hôtes les kidnappent. C'est à partir de ce moment-là que Britt devra solliciter constamment son esprit réfléchi afin de survivre aux multiples dangers qui l'attendent.
J'adore la plume de l'auteur, je pense que c'est l'un des aspects les plus importants d'un livre.
Cette histoire est géniale, un vocabulaire riche couplé de belles tournures de phrases résultant à une écriture fluide et agréable, une intrigue originale et palpitante, des personnages bien construits et attachants, et un thème omniprésent de survie.
Je dois avouer que c'est la première fois que je lis un roman traitant de techniques de survie qui me plaise autant. On remarque bien que l'auteur à fait de nombreuses recherches, ou alors qu'elle a de l'expérience en la matière. Il est agréable de lire un roman qui nous apprenne des choses tout en nous divertissant.
Maintenant, passons aux côtés négatifs.
Je trouve que le "méchant" est justement trop méchant. On comprend bien qu'il ait des raisons qui le poussent à agir, mais je pense que sa personnalité aurait pu être un peu plus poussée.
Korbie est une amie détestable, elle se comporte comme une peste.
La romance qu'il y a entre Britt et (je ne le dirais pas) comporte de bonnes comme de mauvaises choses (que je tairais pour les personnes ne l'ayant pas lu pour l'instant)

En résumé, peu de points négatifs contre beaucoup de points positifs. Je le redis mais j'ai adoré lire ce livre, j'espère pouvoir trouver un roman à l'écriture aussi agréable et plein de surprises.
(D'ailleurs, si vous en connaissez, n'hésitez pas à me le dire)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AliceNeverland
  15 avril 2015
J'avais découvert Becca Fitzpatrick à travers sa précédente saga Hush Hush que j'avais tout bonnement adorée. Alors quand j'ai entendu parler de ce livre, j'étais curieuse et perplexe à la fois. J'adore la plume de l'auteur, mais d'un autre côté le thriller ce n'est pas trop mon truc d'habitude. J'ai tout de même pris mon courage à deux mains, et je me suis lancée.
Britt et Korbie se préparent à une randonnée en pleine montagne pour leurs vacances. Alors que tout est prêt, elles ont la désagréable surprise d'avoir la présence imposée de Calvin, le frère de Korbie. Sauf que Calvin, après être sorti en secret avec Britt, l'a royalement laissée tomber d'une façon assez odieuse. Britt essaie de relativiser : et si c'était la coïncidence idéale pour se venger de cet affront ? Et pourquoi pas pour essayer de se remettre ensemble ?
C'est donc la tête pleine de projets que les deux jeunes filles prennent la route. Mais en pleine montagne, elles se font surprendre par une tempête de neige qui n'avait pas été annoncée. Contraintes d'abandonner la Jeep, elles trouvent refuge dans une maison occupée par deux étranges jeunes hommes, qui les prennent alors en otages. Leur seule chance de survie : les guider hors de cette montagne. Et si tout cela était liées aux étranges disparitions ayant eue lieu dans le massif tout au long de l'année ?
L'intrigue est sans conteste le gros point fort de ce livre. Pourtant je ne suis pas, mais alors pas du tout une amatrice de polar et de thriller. Mais Becca Fitzpatrick a réussi l'exploit de me captiver dès les premières pages. Elle arrive ainsi parfaitement à nous emmener là où elle le souhaite. J'ai été perdue à plusieurs moments, ne sachant plus vraiment vers qui me tourner ou encore à qui me fier, et même si je commençais petit à petit à deviner et comprendre les tenants aboutis de l'histoire, j'avoue que je ne voyais absolument pas comment Becca Fitzpatrick allait terminer son récit.
Britt est une jeune fille tout à fait normale, qui se retrouve dans une situation qu'elle n'aurait même pas pu imaginer, y compris dans ses pires cauchemars. Et pourtant cette épreuve va l'aider à grandir, à se découvrir et à prendre confiance en elle. J'ai aimé son éclosion, j'ai aimé la voir douter de ses certitudes pour mieux s'ouvrir à la vie, c'est une évolution vraiment spectaculaire qui renforce l'attachement du lecteur envers son héroïne.
Le rythme est assez soutenu, et l'ambiance est indubitablement très sombre. le premier chapitre annonce d'ailleurs la couleur, ne laissant que peu de place à l'espoir. Pourtant ce mélange thriller/romance fonctionne, et ces petites touches colorées de sentiments et d'émotions sont ce qui m'a maintenue captivée tout au long de la lecture. Car dans une épreuve aussi cauchemardesque, Britt ne perd pas l'espoir, et surtout elle est capable de retrouver du positif dans tout cela.
Au final, ce livre m'a étonnamment super emballée. Je ne suis pas prête à me lancer dans du Stephen King, mais ce mélange de romance et de thriller m'a plutôt convaincue. le contexte reste très oppressant, Becca Fitzpatrick arrive à nous maintenir en haleine, et je n'ai pas pu m'empêcher de craindre quant au devenir de Britt. Enfin, pour une histoire qui se finit en un seul et unique tome, l‘auteur arrive à y développer une intrigue haletante qui se tient, vraiment. Mon coup de coeur pour cette auteur se confirme, et j'en suis la première étonnée, étant donné que Black Ice est à mille lieues de Hush Hush. La reconversion est totalement réussie !
Lien : https://aliceneverland.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
cats26
  03 novembre 2015
Je connaissais l'auteure par sa série fantastique avec anges et néphilim et la quatrième de couverture m'a donné envie de la suivre dans un autre genre.
J'en sors très déçue: je n'ai accroché ni aux personnages, ni à l'intrigue. Je n'ai trouvé aucun des protagonistes vraiment sympathique : la palme revient néanmoins à Calvin et Korbie, frère et soeur têtes-à-claques. Je me suis demandée ce que Britt trouvait au premier et comment elle pouvait être amie avec la seconde. Leur conversation en arrivant au chalet où se trouvent Mason et Shaun est révélatrice. C'est une petite fille gâtée mesquine.
C'est méchant de ma part mais j'ai pensé "bien fait pour elle" quand la situation a mal tourné.
Britt, l'héroïne, passe la première moitié du livre à espérer la venue de Calvin, son sauveur, alors qu'il a montré quel goujat il était lors de leur dernière entrevue. Elle évolue ensuite mais qu'est-ce qu'elle m'a énervé pendant le premier tiers du livre!
Quant à Mason, on se demande jusqu'où il serait allé dans sa quête de la vérité : j'ai eu l'impression qu'il vendait son âme au diable et que cela aurait pu dégénérer encore plus avec Shaun et les filles.

Je n'ai pas été séduite non plus par l'intrigue; un peu trop attendue à mon goût. La narration, assumée par Britt, entremêle au récit des événements en cours les souvenirs de la jeune fille avec Calvin.
J'ai eu l'impression que par conséquent, le roman oscillait entre romance et thriller, et que cela amenuisait l'efficacité du suspense construit.
de plus, elle change d'avis et de sentiment comme de chemise, envers Mason et Calvin essentiellement. Une vraie girouette émotionnelle.
Pas mon genre d'héroïne.

C'est le problème quand on lit beaucoup, on finit par être plus difficile à surprendre et j'avoue que j'avais ma petite idée dès le départ de qui était l'assassin; car il y a, en effet, un tueur en série de jeunes filles dans les montagnes où arrivent Britt et sa copine. Comme elles rencontrent trois gars, c'était sûr que c'était l'un des trois...
Comme le suspense de ce genre de roman réside quand même dans l'interrogation de savoir l'identité du "méchant"; pour moi, c'était plié et de ce fait, je me suis focalisée sur des détails qui, malheureusement, n'ont pas été en faveur de l'histoire.
D'abord, je me suis dit que Mason avait beau être un as de la survie, c'était un peu fort qu'il ait réussi à monter un abri et surtout allumer un feu entretenu avec des "bûches". Je sais qu'on est dans une forêt mais trouver des bûches en plein hiver et surtout assez sèches pour alimenter pendant toute une nuit un feu, chapeau!
D'autre part, on apprend que Calvin était maltraité par son père. Au récit des sévices, je n'arrive pas à imaginer comment l'héroïne n'a pas dénoncé la situation à Enfance maltraitée ou au moins à ses parents.
Il reçoit par exemple un coup de tête qui l'assomme et son père continue de l'insulter. Britt en est témoin et elle le plaint mais sans plus! C'est quoi ce binz!
En résumé, j'en attendais beaucoup, vu la réputation de l'auteure et je sors frustrée du roman. .
A partir de 15 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
helvetius
  21 janvier 2018
Un petit thriller frigorifique mais pas mémorable pour ma part. J'ai passé un bon moment de lecture mais je ressors un peu déçue car les ficelles sont plutôt grosses et on comprend rapidement quel sera le dénouement final.
J'ai apprécié l'ambiance, le personnage de Mason mais alors j'ai détesté Korbie et Britt. Korbie car c'est une écervelée qui malheureusement n'a pas l'air de se rendre compte de sa chance et Britt, car c'est une écervelée aussi, mais qui essaie de faire croire que non ! J'ai d'ailleurs trouvé que leur relation était plutôt malsaine, car comme le fait remarquer Britt, ce n'est que compétitions entre elles, et les moments d'amitié que l'auteur nous offre sont peu nombreux, et peu crédibles, j'ai rarement vu deux personnages censés être ami être si peu en harmonie...Mais cela est peut-être fait pour accentuer le malaise qui règne au sein de la famille Versteeg et la mésentente flagrante entre le père et le fils, Calvin...Calvin est l'ex de Britt, qui s'est fait larguée sans vraiment de raison quand ce dernier est parti à l'université et la jeune fille garde une rancoeur tenace vis à vis de celui qu'elle considérait comme l'amour de sa vie, mais sera prête à remettre sa vie entre ses mains en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Mais ce Calvin m'a été tout de suite antipathique et tête à claque, un peu louche de par son attitude et le reste du roman n'a fait que me conforter dans mon idée....
Pour l'ambiance, l'auteure a su créer une atmosphère apocalyptique car nous voilà bloqués en pleine tempête de neige, dans une forêt immense où plusieurs jeune femmes ont mystérieusement disparu durant ces derniers mois...Trouver un abri est la priorité mais c'est encore plus compliqué à gérer lorsque l'on se retrouve en tête à tête avec un de ses ravisseurs, qui finalement ne vous laisse pas si indifférente mais qui cache tellement de secrets que c'est à en donner mal à la tête.
Bon bref, c'est pas désagréable à lire mais j'ai largement préféré lire la saga Hush, hush de l'auteure. Son style est toujours aussi fluide et rapide à découvrir mais je préfère largement son côté fantastique à son côté thriller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
tiffanieclaire
  06 avril 2017
C'est décidé ce week-end Britt et sa meilleure amie Korbie vont le passer dans les montagnes. Au programme : trekking dans les hauteurs qui surplombent la région. Mais ce week-end elles ne vont pas le passer seules, Calvin l'ex de Britt (et accessoirement frère de Korbie) va se joindre à elles. En chemin pour rejoindre leur chalet les deux jeunes filles se perdent dans la tempête et cherchent à se réfugier dans la première habitation qu'elles croisent. Elles sont accueillies par deux étrangers qui, à défaut de leur offrir un abri digne de ce nom, vont les prendre en otage et les forcent à leur montrer le chemin pour fuir cette montagne.
J'ai connu l'auteur grâce à la série Hush Hush que j'avais adoré. C'est tout naturel que j'ai voulu lire son dernier roman, même s'il est à des années lumière de l'univers de ses précédents romans.
Pas de fantastique dans ce roman, mais des personnages en chair et en os. Des personnages qui ne m'ont d'ailleurs pas tous convaincus. J'ai bien aimé Britt, un personnage principal qui se demande ce qu'elle a bien pu faire pour se retrouver emportée dans une telle aventure. Elle n'a pas tellement confiance en elle, et pourtant elle réussi des exploits qui demandent du courage et du sang-froid. On sent que toutes ces épreuves ont changé sa façon de voir le monde, de se comporter. On la voir mûrir au fur et à mesure que l'histoire avance. Pour beaucoup de situations elle m'a fait penser à Nora, l'un des personnage principaux de la saga Hush Hush.
Par contre Korbie... Ce personnage est un cliché ambulant. Je ne comprend pas comment les deux jeunes filles peuvent être amies. Elles sont diamétralement opposées. Et j'avoue que dans certaines scènes, Korbie m'a horripilée. On est bien loin du portrait de meilleure amie qu'elle est censée être.
L'autre personnage auquel je n'ai pas spécialement adhéré c'est Calvin. Je l'ai trouvé trop insipide, il aurait été intéressant de creuser un peu plus ce personnage.
Il y a un autre personnage que j'ai aimé découvrir, mais si je vous en parle j'ai peur de vous dévoiler des choses sur l'intrigue. Je ne dirai rien, mais après avoir lu vous verrez très bien de qui je veux parler.
Concernant l'intrigue j'ai totalement été séduite. de base je suis une adepte des thrillers et autres romans à suspense, et ce livre, même s'il est destiné à un public plus jeune (à partir de 15 ans), à tout pour jouer dans la cour des grands. Je dois avouer que certaines choses de l'intrigue étaient prévisibles, j'avais moi aussi des doutes sur le fameux tueur en série qui sévit dans la région, mais j'ai bien aimé voir comment l'auteur a essayé de brouiller les pistes. J'ai également aimé la façon dont le livre a été écrit. On suit l'histoire par le biais de Britt, on ne voit que ce qu'elle voit, entend que ce qu'elle entend...
En résumé Black Ice est une très bonne découverte (en ce qui me concerne), et malgré quelques points négatifs, j'ai beaucoup aimé suivre les péripéties de Britt. Becca Fitzpatrick fait parti de ces auteurs que j'aime lire, j'ai hâte de lire un autre de ses livres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   23 avril 2015
Je le sentis remuer près de moi, mais je continuai à faire semblant de dormir. Je cherchai une manière de briser le silence sans rien trouver d’approprié. Qu’est-ce qui m’avait pris de boire cette gnôle ? C’était elle qui m’avait poussé à l’embrasser.
Non, me sermonnai-je. Mon attirance pour Jude avait débuté bien avant cela, alors que j’étais parfaitement sobre. Je pouvais lui raconter que j’avais agi sous influence, mais je ne réussirais pas à me mentir à moi-même. La vérité, aussi honteuse soit-elle, c’était que je m’étais jetée dans ses bras parce que j’en avais envie.

J’appuyai la main contre mon front et fis la grimace. Je n’avais d’autre choix que de jouer la scène embarrassante du lendemain de soirée trop arrosée.
— Euh, pour hier…, commençai-je.
À l’instant où je me redressai, une migraine sourde me martela le crâne. Sous le choc, je compris que je vivais ma première gueule de bois. Légère, mais nettement reconnaissable. Ma seule consolation était que mon père ne saurait pas à quel point je l’avais déçu. Malheureusement, je ne pouvais m’épargner à moi-même cette humiliation.
Je feignis de lacer mes chaussures et gardai la tête baissée pour éviter le regard de Jude.
— Nous avons fait une bêtise. C’était une erreur…
Colossale.
— J’avais trop bu et je n’avais plus les idées claires. Je regrette vraiment…
Il ne dit rien.
— J’étais ivre quand nous avons… enfin, tu vois. Je me souviens à peine de ce qui s’est passé.
Si seulement c’était vrai, songeai-je. En réalité ma mémoire me rediffusait la scène plan par plan.
— Quoi qu’il soit arrivé, entre nous, je… ne le voulais pas vraiment. Bref, dans mon état normal, je n’aurais jamais fait ce genre de choses.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SioSio   03 février 2015
- Reprends-toi, me somma-t-il. Tu as subi une épreuve physique. A présent, c'est le mental qui doit tenir. Nous allons regagner le refuge et faire comme si rien ne s'était produit. Shaun n'en saura rien. Demain matin, tu nous aideras à quitter ce sommet, puis nous te relâcherons.
Je refusai d'un signe de tête.
- Je te porterai s'il le faut, mais je ne te laisserai pas mourir ici.
- Je t'interdis de me toucher.
Il leva les paumes pour signifier qu'il ne m'approcherait pas.
- Alors, en route.
- Tu ne veux vraiment pas me rendre ma liberté ?
- Pour aller où ? Dans la forêt, au beau milieu d'une tempête dont tu ne sortirais jamais vivante ? Pas question.
- Je te hais, lâchai-je piteusement.
- Tu l'as déjà dit. Avance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ange77ange77   28 août 2017
Sans un bruit, je tirai le vieux coffre, constellé de taches de rouille, et le fis glisser sur le revêtement en béton. Je repoussai le loquet et soulevai le couvercle.
Une impression glaçante m’enveloppa ; mon esprit refusait de donner un sens aux formes qui se dessinaient sous mes yeux. Je ne distinguai que de longues baguettes blafardes et un objet sphérique. Puis je reconnus les orbites creuses sous le front bombé, avec un troisième trou, celui du nez, sous les deux autres. On avait replié les membres aux articulations afin que le corps puisse tenir dans la boîte. Des lambeaux de tissus et de peau parcheminée, tannée comme du cuir, maintenaient le cadavre déjà largement décomposé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
limaginariumlimaginarium   15 juillet 2015
On prétend qu'au seuil de la mort, on voit défiler sa vie entière. Ce qu'on ne dit pas, c'est que lorsqu'on assiste au trépas d'un être autrefois aimé, son basculement vers l'au-delà est doublement douloureux. Car on se rappelle alors deux existences entremêlées, deux destins qui ont emprunté le même bout de chemin.
Commenter  J’apprécie          50
SioSio   05 février 2015
- Tu traverses la vie comme une fleur, à attendre que ton père, Ian, ou moi - et sans doute tout un tas de types dont j'ignore l'existence - te prenions en charge. Tu ne peux pas te débrouiller seule et tu le sais. Au premier coup d'oeil, ils ont compris qu'ils tenaient une proie facile. Une fille crédule, incapable de s'affirmer. Korbie n'aurait jamais subi ça sans broncher. Elle aurait lutté. Elle se serait enfuie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Becca Fitzpatrick (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Becca Fitzpatrick
Entretien complet avec Becca Fitzpatrick, venue à Paris le 14 novembre 2012 pour la promotion de Finale, paru le 7 novembre. Elle évoque sa vision des personnages, son lectorat, ses propres pratiques de lecture...
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Black Ice, Becca Fitzpatrick

Qui est Calvin par rapport à Britt ?

Son petit-ami
Son frère
Le frère de sa meilleure amie

13 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Black Ice de Becca FitzpatrickCréer un quiz sur ce livre
.. ..