AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
La trilogie du Voile tome 1 sur 3

Cécile Guillot (Traducteur)
EAN : 9782375680179
332 pages
Editions du chat noir (01/09/2016)
4.04/5   13 notes
Résumé :
Perdue dans un monde aux fééries monstrueuses, une ado troublée doit découvrir qui elle est et pourquoi ses souvenirs ont été volés, avant d’être rattrapée par ceux qui veulent sa mort.
Elle se choisit le nom de « Memory » et n’a plus qu’un seul but : retrouver le chemin de sa maison où qu’elle puisse être. Mais ces contrées sont étranges, aucune technologie à l’horizon et l’acier est banni, en raison d’un pacte entre les humains et les créatures magiques qui... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,04

sur 13 notes
5
4 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Parlons_fiction
  04 décembre 2016
Cela faisait déjà un bon moment que j'avais envie de découvrir les Editions du Chat Noir, petite maison d'édition au catalogue bien fourni qui possède d'ailleurs de nombreux titres tentants. Grâce à la dernière masse critique Babelio j'ai enfin eu cette chance et j'ai pu lire le tome 1 de la trilogie du voile : Souvenirs Volés. Cette histoire de fantasy young-adult écrite par Selina Fenech nous conte l'histoire d'une jeune fille, surnommée Memory, qui se retrouve sans explication dans un monde qui lui est inconnu, peuplé de fées, dragons et autres créatures mystiques. Avant qu'elle n'ait le temps de comprendre ce qui lui arrive, elle est poursuivie et entraînée dans une course poursuite folle en compagnie d'une autre jeune fille, Eloryn. Au premier abord j'avais peur que ce roman ne se transforme en une suite de clichés et d'impressions de déjà-vu successives mais j'ai été agréablement surprise et j'ai beaucoup aimé cette lecture.
Je voudrais dans un premier temps souligner le travail d'illustration fait par l'auteur elle-même. En effet, en plus d'écrire, Selena Fenech nous offre de magnifiques illustrations tout au long de son roman et nous représente chacun de ses personnages comme elle les imagine. Il est très agréable de pouvoir comprendre et se représenter le physique que l'auteur souhaitait donner à ses personnages. Un petit plus non négligeable qui nous accompagne tout au long de la lecture.
Un des points forts de cette histoire est sans aucun doute le fait qu'elle débute immédiatement dans l'action. Memory débarque tout à coup et nous aussi, tout aussi perdu et dérouté qu'elle face à un nouveau monde dont ni elle, ni nous, ne connaissons les codes et les usages. le synopsis de départ a certes l'air assez « bateau » mais l'histoire se révèle tout de même plus complexe sur la durée que ce que l'on nous promettait au premier abord (et c'est tant mieux !). Il ne s'agira pas simplement d'une quête d'identité pour Memory mais plus généralement d'une quête d'identité pour chacun des personnages qui sera mis en scène. Certains passages restent tout de même un peu clichés mais ils s'imbriquent plutôt bien dans l'histoire ce qui fait que cela n'est finalement pas aussi dérangeants que l'on pourrait le croire.
Ce que je trouve également intéressant dans ce livre c'est que le personnage qui nous apparaît comme principal à nos yeux, à savoir Memory, n'apparaît qu'au second plan aux yeux des autres personnages qui placent sur le devant de la scène Eloryn. On a alors pendant un certain temps l'impression de suivre un personnage secondaire et j'ai trouvé remarquable le fait d'exploiter toute une partie de l'histoire sous ce point de vue.
Pour se pencher un peu plus du côté des personnages j'ai beaucoup aimé celui de Memory auquel je me suis facilement attachée. Au final, nous sommes comme elle : nous ne connaissons rien de ce monde et nous ne comprenons pas ce qu'il s'y passe. Cette ignorance commune nous permet de facilement s'identifier à elle. Au contraire, je n'ai pas du tout réussi à m'attacher à Eloryn, même si je ne saurai dire exactement pourquoi. Ce qui est tout de même appréciable c'est que petit à petit nous en apprenons plus et découvrons les secrets de chacun des personnages ce qui nous rapproche un peu plus d'eux.
Bien que j'aie globalement aimé cette lecture, qui a su me ravir par une simplicité des personnages mêlée à une intrigue un peu plus complexe, j'ai tout de même remarqué que certaines phrases étaient un peu maladroites au début du roman mais heureusement, ces maladresses s'estompent par la suite. Certaines révélations restent également assez évasives mais elles seront sans doute développées plus en détails dans les tomes à venir. La limite entre les « gentils » et les « méchants » n'était également pas assez floue à mes yeux et je trouve qu'il manquait de descriptions de paysages, de lieux, qui sont généralement assez présentes en fantasy afin de nous aider à nous représenter ce nouveau monde empreint de magie et qui ici, sont presque absentes. Je trouve aussi qu'il manquait peut-être d'émotion « transmise » au lecteur mais j'espère que tout cela sera rectifié par la suite.
Au final j'ai passé un très bon moment en compagnie de ce livre qui se lit très facilement en mêlant quête d'identité, magie et créatures fantastiques. Bien que j'aie deviné la fin avant qu'elle n'arrive cela ne m'a pas empêché de l'apprécier. Un bon premier tome qui annonce, je l'espère, une suite encore meilleure !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Mariloup
  06 décembre 2016
Un grand merci à Babelio et aux Éditions du Chat Noir pour l'envoi de ce livre qui m'a bien plu dans l'ensemble.
Tout d'abord, c'est un superbe objet-livre _ c'est d'ailleurs, le premier ouvrage de cette maison d'édition que je découvre. Rien qu'au toucher, c'est magnifique, la couverture a un effet vraiment sympathique (avec des arabesques en relief, qui miroitent à la lumière. Mais l'intérieur est encore plus beau car il y a plein d'illustrations en noir et blanc (qui permettent aussi de se représenter plus facilement les personnages) qui parsèment les pages et même les tous petits détails font toute la différence.
Le Voile d'apparence brumeuse est magique et sépare deux mondes: celui d'Avall et le nôtre; et agit comme une espèce de portail. Et ce de ce portail que va débarquer l'héroïne principale Memory qui est amnésique à un très haut degré, qui va rencontrer une jeune fille à la longue chevelure pâle, Eloryn, poursuivie par des chasseurs qui contrôle un dragon grâce à une flûte magique car elle pratique la magie et du fait de son statut de princesse d'Avall. Princesse gênante pour l'usurpateur Thayl devenu roi et qui a proscrit la magie afin d'être le seul mage. Les deux nouvelles amies vont alors plonger dans un monde magique très sombre et très dangereux, rencontrer deux jeunes hommes Roen et Will qui vont les aider, se faire des alliés et des ennemis, et affronter le terrible roi Thayl.
Selina Fenech a tout misé sur ses personnages qui sont vraiment bien développés et attachants. On a un quatuor composé de deux filles et de deux garçons, chacun étant tous différents les uns des autres, dont les chemins et les destinées vont se rejoindre. Avec en prime deux futures romances: Roen/Eloryn et Memory/Will.
Memory détonne dans ce monde de par son physique et sa façon de s'exprimer (puisqu'elle vient du monde moderne), elle est spéciale, fait des choses qu'elle ne comprend pas et cela effrayait ses compagnons au début. Eloryn est la princesse d'Avall, belle, douce, quelque peu fragile mais qui sait bien utiliser la magie. Les deux ont des points communs, s'apprécient tout en se jalousant beaucoup et ont un passif et un avenir commun étroitement lié. Will est un grand gaillard quelque peu sauvage qui a vécu la majorité de sa vie dans la forêt, adopté par les fées et soumis à elles, qui est fidèle et secrètement amoureux de Memory. Roen est un vrai dandy, blond a contrario de Will, charmeur, protecteur et qui est très doué pour voler.
L'écriture de l'auteure est agréable et très fluide. (Et franchement, je lui tire mon chapeau car elle est à la base illustratrice et elle les a posé en partie pour se mettre à l'écriture). On a un univers très fantasy, sombre et gothique. Il est évident que l'auteure s'est inspirée des légendes arthuriennes également, de part son bestiaire fantastique (on retrouve des fées, des banshees, des dragons...), des noms de villes (comme Myrdin=Merlin), d'autres choses m'y ont fait pensé sur le coup mais je ne me souviens plus.
Tout n'est pas très clair, je n'ai pas tout compris et j'ai eu du mal à imaginer certaines scènes et ce n'était pas simple de s'adapter à l'alternance de points de vue entre Roen, Memory, Eloryn et Will (ça aurait pu être mieux amené). Et j'ai deviné plusieurs choses de l'intrigue dès le début car il y avait beaucoup d'indices par-ci par-là et mon esprit a fait rapidement le reste, surtout par rapport à l'héroïne principale Memory. Certaines choses étaient donc très prévisibles. Il y a donc encore des choses à améliorer pour la suite, c'est certain (par exemple, avoir plus de descriptions des paysages et exploiter un peu plus l'univers féerique).
L'histoire souffre de nombreux clichés, ce n'est pas un roman de fantasy extraordinaire, original, qui sort du lot. Mais c'était une lecture sympathique, intéressante avec des personnages attachants et je suis curieuse de découvrir la suite et de voir la tournure que va prendre l'histoire, de voir l'évolution des personnages mais aussi l'évolution de l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
gabrielleviszs
  27 octobre 2016
Merci aux Éditions du Chat noir pour la réception et la lecture de l'un de leurs romans, dans le cadre de notre partenariat. J'adore cette maison d'édition (les personnes derrière, les livres, l'ambiance) et lorsque je lis une de leur histoire je suis totalement emportée me faisant oublier la réalité.
C'est le cas ici. Déjà la couverture est douce et en même temps nous pouvons la sentir sous nos doigts. c'est ce que je préfère. Apprendre en plus que les illustrations (couvertures et intérieur) sont de l'auteur est "magique". J'aime beaucoup ce que l'auteur fait de ses doigts.
Nous arrivons aux côtés d'une jeune adolescente de 16 ans qui semble être tombée, mais ne s'en souviens pas. Elle va devenir Memory tant que sa mémoire restera dans un coin bien cachée. La rencontre avec Eloryn, une autre adolescente qui semble être pourchassée ne va pas être de tout repos. le mal de tête que la première a ne va pas être d'un grand secours. Il leur faudra courir pour échapper à des hommes qui semblent vouloir leur tête détachée de leur corps. Grâce à un homme "sauvage" elles vont s'en sortir et atterrir dans une grotte qui se trouve être sur la terre des Trolls. Pas de bol pour elles car le pacte interdisant de les manger ne tient pas ici. Entre temps nous faisons la connaissance du fameux "sauvage", mais aussi de Roen, un petit voleur à la semaine qui est doué dans son domaine. Et ce ne sont que les 4 premiers chapitres, tout au plus.

L'histoire débute très vite, nous sommes autant dans le flou que Memory et apprenons où elle se trouve en même temps qu'elle. La course poursuite donne des frayeurs. Les villes et villages semblent être différents de la terre, tout comme l'habillement. Je dirais qu'il manque de quelques descriptions, car même si les illustrations montrent quelques points, ce n'est pas assez à mes yeux. Très peu de temps morts et lorsqu'il y en a, c'est vraiment pour amener un autre problème aux personnages. de quoi les affaiblir physiquement. le mystère qui entoure l'amnésie de Memory est tenace, il faut arriver vers la fin pour comprendre comment elle en est arrivée là. C'est intéressant de voir comment l'auteur arrive à lâcher quelques brides sans pour autant tout dévoiler. L'histoire se dévoile au fur et à mesure que nous avançons. A savoir qui sont-ils réellement, où ils vivent pour le moment. Ce qui se passe depuis bien des années pour que des personnages secondaires soient obligés de se cacher. La trame est bien ficelée et le récit prenant.

Concernant les personnages, nous en avons plusieurs. Memory qui est là sans se rappeler comment elle est venue. Habillée différemment des autres - imaginez un jean et en tee-shirt alors que les femmes sont en robes avec un nombre incertain de jupons - avec un vocabulaire différent qui pourrait faire penser qu'elle n'est pas comme eux : démon, sorcière, fantôme, seelie, etc etc. Memory est en quête de son identité dans un monde inconnu, digne des contes de fées. D'ailleurs quelques annotations sur Tarzan par exemple m'a bien fait sourire. La méfiance de la différence est bien posée de ce côté. Eloryn qui est en fuite perpétuelle avec son protecteur, le perd et se retrouve seule avec une amnésique. Leur rencontre avec Roen sera faussée, mais au final l'aventure va les happer tous les trois. Sans oublier ce "sauvage" Will qui les suis comme une ombre. Mais est-il malfaisant ou bienfaisant ? le méchant a un esprit vraiment sadique, autoritaire. Encore un personnage qui veut le pouvoir absolu sur ces terres. Je regrette juste qu'il ne soit pas si terrible que je l'aurai cru, mais ce n'est que le premier tome.

D'autres protagonistes font leur apparition. Il y a ceux qui sont du bon côté et de l'autre. Ceux qui ne veulent pas se mouiller. Ceux qui jouent des doubles rôles. Ceux qui vont trahir sans le moindre remords. Ceux qui sont prêt à tout pour un morceau de leur chair. Bref il y a de quoi faire, il y en a pour tous les goûts.

Ce qui est sympa c'est que la personne qui semble être la plus importante, car elle est au coeur de toute l'histoire, je parle de Memory bien sur, n'est pas forcément la plus forte, la plus maligne, la plus en vu en quelque sorte. Une fois arrivé à un certain point, nous comprenons pourquoi. Les émotions qui passent par elle sont intenses, un peu moins pour les autres. L'écriture est fluide et passe facilement. Par contre je suis perplexe au sujet des voiles. Difficile d'expliquer sans raconter, mais je n'ai pas compris le temps mis pour Will à attendre. Je pense être passée à côté d'un point.

En conclusion, il s'agit d'un premier tome fantastique qui pose d'excellentes bases au niveau de l'histoire, un tout petit moins au niveau des descriptions. La féérie est plus que touchée du doigt. Les créatures sont nombreuses, la course poursuite ne s'arrête vraiment qu'à la fin. Sans oublier les révélations qui tombent les unes après les autres. de petits bémols qui seront sûrement rattrapés dans les tomes suivants. Et de plus quelques points m'ont vraiment surprise, que demandez de plus ?
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-trilogie-du-voile-tome-1-souvenirs-voles-selina-fenech-a127286098
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FungiLumini
  22 mars 2017
Je n'aime pas vraiment lire de la fantasy. Mais voilà, quand c'est les éditions du chat noir qui en publient, ça m'intrigue, puisque ce genre ne fait habituellement pas partie de leur catalogue. de plus, comme c'est Cécile Guillot, une auteure dont j'apprécie énormément la plume, qui est à la traduction, je ne pouvais que me laisser tenter. L'ouvrage contient de magnifiques illustrations pleine page réalisées par l'auteure Selina Fenech, des petites illustrations mignonnes à chaque en-tête de chapitre, ainsi que d'élégants détails graphiques dans la mise en page !
On entre dans l'histoire en plein dans l'action : Memory, qui n'a pas encore de nom à ce moment-là, atterrit dans un monde étrange aux côtés d'une jeune fille blonde poursuivie par une horde de soldats et un dragon. Elle n'a plus aucun souvenir et doit suivre cette fille – Eloryn – puisqu'elle a été vue avec elle et qu'elle est donc considérée comme sa complice. Après s'être sorties de justesse de cette situation grâce à la magie interdite, elles font la rencontre de Roen, un jeune voleur fidèle à l'ancienne monarchie, qui reconnait en Eloryn la princesse disparue des années auparavant. Malheureusement, le but de chacun diverge : Roen veut ramener la famille Maellan sur le trône du royaume à la place de l'horrible Thayl, Eloryn veut retrouver son tuteur le mage Alward et Memory espère que le magicien pourra l'aider à récupérer ses souvenirs.
J'ai eu peur en commençant le livre, car le récit est vraiment très axé fantasy. Un monde où la magie est présente, ainsi que les fées, les trolls, un dragon, etc., une société dirigée par un méchant magicien, un conseil de mages caché. C'est Memory qui apporte une touche plutôt fantasy urbaine au récit. Elle ne se souvient de rien et a donc beaucoup de mal à faire confiance aux autres, mais aussi à se fier à elle-même. Au final, elle pourrait très bien avoir été au service de Thayl ou être une entité maléfique sans le savoir ; elle possède après tout des pouvoirs magiques puissants, qu'elle ne maîtrise évidemment pas. J'ai trouvé que l'auteure arrivait à faire douter le lecteur jusqu'au bout sur la nature de Memory et c'est un gros point positif ! Où que la jeune femme mette les pieds, elle est regardée de haut et mise de côté, comme si elle n'était personne ou une nuisance, alors que tout le monde se plie aux moindres requêtes d'Eloryn. J'ai trouvé cela désolant et assez triste. Memory est un personnage auquel on s'attache assez facilement et la voir être rejetée ou rendue invisible après tout ce qu'elle doit déjà endurer est difficile.
Un autre personnage auquel je me suis beaucoup accrochée est celui du mystérieux homme sauvage qui suit Memory partout où elle va et qui apparaît aux moments où elle a besoin d'aide. Si cette présence est perçue comme néfaste au début, on se rend vite compte que tout ce que l'homme désire, c'est aider Memory. le mystère autour de ce personnage disparaît au fur et à mesure qu'on avance dans l'histoire et les raisons pour lesquelles il suit Memory sont très touchantes. Il est souvent accompagné de créatures magiques, les fées, mais son lien avec elles n'est pas encore très clair et j'espère qu'on en découvrira plus dans le prochain tome !
Je n'ai cependant pas pu me rattacher aux deux autres personnages principaux. Eloryn est une princesse qui rentre très bien dans son rôle cliché : elle est naïve, incapable de se défendre correctement malgré le fait qu'elle possède de supers pouvoirs magiques, elle s'évanouit quand elle vit des émotions trop fortes, on a l'impression qu'elle ne mange jamais :p et parfois, comme les autres, elle prend Memory de haut, ce qui m'a énervée. Elle est aussi assez égoïste, puisqu'elle ne pense qu'à sauver son tuteur, alors qu'elle met de nombreuses vies en danger lors de sa quête, dont celles de gens qui lui sont proches. Roen m'était assez sympathique au départ, mais au fil du récit, il prend un côté sombre, funeste et mystérieux qui m'a empêchée de cerner le personnage et j'espère qu'on en apprendra plus dans le tome suivant sur les raisons qui l'ont poussé à se ternir ainsi.
L'histoire aurait pu se conclure avec ce premier tome. On en découvre plus sur les origines de Memory, sur Eloryn et sur l'histoire du royaume. Je me demande ce que le tome 2 nous réserve ! Peu de questions restent en suspens à la fin, mais beaucoup de possibilités sont ouvertes pour la suite du récit.
Un récit peut-être un peu trop ancré dans la fantasy pour que je l'apprécie pleinement. J'ai aimé l'univers proposé par l'auteure, l'aura de mystère qui plane sur le récit ainsi que les magnifiques illustrations qui parsèment le récit et le duo Memory/ homme de la forêt ! Une lecture agréable :)
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aelynah
  20 novembre 2016
Lorsque nous pénétrons dans le monde d'Eloryn c'est de suite dans la tourmente et la peur. Traquée, poursuivie par des chasseurs et un dragon elle va tomber nez à nez avec une jeune femme encore plus perdue qu'elle.
C'est ainsi que nous ferons connaissance de Memory, jeune femme blessée tant physiquement que moralement et amnésique. C'est Eloryn qui lui donnera ce nom de façon ironique pendant leur fuite éperdue dans les bois.
De nombreuses épreuves vont attendre ces jeunes filles. L'une aussi blonde et féminine que l'autre est brune et filiforme.
Pourtant elles vont faire toutes sortes de découvertes et de rencontres au fil des pages qui vont leur et nous en apprendre plus sur ce royaume, ses personnages et le contexte de terreur du moment.
Chacune a ses secrets, même si ceux d'Eloryn sont plus faciles à découvrir.
Roen, un jeune noble désargenté et un tantinet voleur va se trouver sur leur chemin et les aider. Au départ pour de mauvaises raisons mais bon sang ne saurait mentir et son implication dans leur épopée va devenir à la fois une manière de s'amender et un besoin de protéger ces jeunes femmes qui l'attirent chacune à leur manière.
Ce sera alors le début d'une quête effrénée de liberté, de souvenirs et de révolte qui vont les pousser toujours plus loin.
Ce roman est une vraie pépite tant sur le fond que sur la forme.
L'objet livre en lui-même est magnifique. La couverture illustrée par la main même de l'auteure nous interpelle déjà par son design et ses filigranes. Les illustrations intérieures, toujours de la main de l'auteure ne font que nous plonger plus avant dans le récit palpitant et dynamique de sa plume.
L'action est entrainante, les phrases nous emportent dans le fil du récit et chaque mot posé nous attache un peu à chacun des personnages.
Nos trois jeunes gens vont traverser des épreuves que beaucoup auraient fuies, aidés parfois de façon cachée par Will, un jeune garçon sauvage qui semble avoir un attachement particulier pour Memory.
Et petit à petit nous en apprenons plus et découvrons les secrets les mieux gardés de chacun.
Ce premier tome de l'auteure et de cette trilogie est vraiment une mise en bouche conçue de façon agréable et avec ce qu'il faut d'action, d'humour et de bons sentiments pour nous tenir en haleine et avide d'en connaitre plus.
Avec la fin de ce tome une page se tourne mais la suite promet de bien belles aventures que j'ai hâte de découvrir. Merci donc aux éditions du chat noir pour ce petit bijou de fantasy, aventure et magie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   06 décembre 2016
_ Tu es une princesse.
Eloryn secoua la tête, confuse.
_ Je suis à peine une princesse. J'ai grandi dans une petite maison dans les bois et je n'ai jamais vu de trône. Le royaume qui est censé être le mien ne m'appartient pas, même si je le voulais...
Roen interrompit gentiment sa tirade.
_ Peu importe. Tu es tout ce qu'une princesse devrait être: gentille, intelligente, courageuse et belle. Si je me conduis comme ça avec toi, c'est que, par rapport à ce que j'étais et ce que je suis, j'ai besoin de devenir meilleur pour toi.
Eloryn ne pouvait plus respirer. Un vertige la submergea.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FungiLuminiFungiLumini   22 mars 2017
Un peu plus tôt, au marché, Memory avait pioché dans ses poches pour trouver quelque chose la concernant. Beaucoup de choses lui venaient naturellement – des mots, des actions, des connaissances générales – mais pas un seul souvenir de sa vie passée ne lui était revenu. Elle avait l’impression de devoir tout réapprendre de zéro. Je ne sais même pas à quoi je ressemble.
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszsgabrielleviszs   27 octobre 2016
La course folle s'arrêta avant qu'elle ne puisse décider de se libérer et il poussa sur un chemin. Elle tomba à genoux. C'est comme s'il avait su que j'avais besoin d'aide avant que moi-même ne le réalise, comme s'il savait que Thayl allait me blesser. Moi, un roi, un sauvage, comment pouvons-nous tous nous connaître ? Quand elle se retourna, il ne restait de la présence de l'homme que le bruissement des feuilles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   27 octobre 2016
Pas moyen, pensa Memory. Pas moyen qu'Eloryn me laisse là après tout ce que nous avons traversé. Pourtant c'est ce qu'elle avait fait. Alward était là, et elle les avait lâchés, Roen et elle. Bien sûr, elle avait dit qu'elle reviendrait, mais Memory ne pouvait pas se permettre d'avoir confiance. Elle devait trouver qui elle était... Elle devait retrouver sa famille et rentrer à la maison.
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   27 octobre 2016
Elle espèra que son cerveau fonctionne à nouveau, qu'elle se réveille. L'homme-bête se pencha vers elle, elle se recroquevilla, mais ne perçut que de l’inquiétude dans ses gestes. Il la prit par le bras et la poussa vers l'entrée de la grotte. Elle dégringola, manquant de peu de tomber sur Eloryn. Celle-ci se tenait accroupie, la tête contre la pierre, semblant se parler à elle-même.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Selina Fenech (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Selina Fenech
Selina Fenech - How to color skin with Prismacolor
autres livres classés : SortilègesVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2121 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre