AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Rebelle Editions (20/07/2017)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :
EN ARTALA, LA JEUNESSE EST ÉTERNELLE. MAIS À QUEL PRIX ?
Dans le lointain pays d’Artala, les nobles sont dotés de la jeunesse éternelle. L’on raconte qu’Érato, leur impétueuse reine, use de magie pour la leur procurer. Mais la réalité est tout autre !
Le jour où son secret est mis en péril, Érato décide de faire appel à Orfef, un ancien lieutenant de sa garde personnelle, banni quelques années plus tôt. Pour aller le trouver aux confins du royaume, ell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Elyiona
  26 juillet 2017
C'est dans un genre tout nouveau que je croise aujourd'hui la plume de Ena Fitzbel habituellement plus axée sur la romance contemporaine. La voilà donc dans un univers bien particulier : celui de la romance fantastique avec un versant très fantasy. Adeptes de ce genre, cette lecture est sans aucun doute pour vous !!
Nausicaa est le premier lieutenant d'Érato et une des rares femmes ayant possibilité d'autorité alors que la reine sème la dictature et que les élixirs de jouvence permettent à une sélection de ne pas vieillir. Bien décidée à maintenir l'ordre et le courant des choses de manière à ce que rien ne lui échappe, le Protonodos ne doit pas se refermer et leur précieux liquide ne jamais manquer. C'est pour cette raison que la Reine Érato va envoyer Nausicaa en mission auprès de Silas, général des armées d'Artala.
Fier et conquérant rien ne lui résiste aussi bien sur le terrain que dans ses draps. Il est d'un caractère combattif et ne se démonte sous aucun prétexte surtout lorsque sa souveraine lui propose de guérir contre ses bons services son fils Linos. Pour cela il lui faudra d'abord requérir l'aide de son plus vieil et meilleur ami, Orfef Demeretocris, qui de son côté souhaite plus que tout causer la perte de cette reine à la personnalité décriée.
Commence alors une aventure faite des mythes et légendes d'Artala et de Gaïala... Quand les Faunias, les Yargas, leurs chevaux volants et leurs bâtons qui crachaient la foudre croisent le chemin de peuples qui ne souhaitent que retrouver, un jour, une liberté privée depuis bien trop longtemps !!
C'est avec plaisir que j'ai découvert Artala et par la même occasion l'auteure dans un univers qui est très difficile à manier, à savoir celui de la fantasy et de la romance fantastique. Ici tous les ingrédients sont bels et bien présents et savamment posés sur un cadre très complexe.
J'ai donc trouvé des personnages aux rôles véritablement bien définis, bien que nombreux. Il m'aura fallu un petit laps de temps pour assimiler toutes les informations les concernant, mais une fois acquises je pouvais entrevoir sans difficulté toutes les scènes que l'auteure a su créer pour cette histoire. C'est avec une plume perfectionniste et précise qu'Ena saura vous conquérir et vous faire entrer dans ces combats dont nos héros vont devoir s'affranchir pour avoir la possibilité de sauver Linos en première intention.
Néanmoins, il ne faut pas se leurrer tout ne va se passer comme prévu et les rebondissements vont être autant d'embûches et de complications en tout genre. C'est ainsi que Nausicaa devra faire des choix qui pourraient tout changer. Comment cette femme qui d'autorité était crainte par quiconque la croisait, va-t-elle faire pour se faire respecter par deux gaillards aussi forts que têtus, aussi déterminés à gagner leur "bataille" que d'éviter à se laisser prendre dans les filets du premier lieutenant ?
Il faudra donc à nos héros combattre contre leur envie d'être de nouveau heureux un jour. Et c'est là où le bas blesse ! Car chacun d'eux va développer des sentiments qu'ils ne seraient jamais autorisés. Reste désormais à découvrir pour vous autre lecteur de quelles manières ils envisagent leurs combats;)
Rien n'est acquis dans cette histoire car l'univers est d'une telle complexité que les doutes règnent en permanence, que le moindre personnage peut s'avérer un ennemi redouté. J'ai pris beaucoup de plaisir dans ma lecture à découvrir chaque lieu, chaque personnage dans sa globalité grâce à une patte d'écriture à laquelle rien n'échappe et où la précision fait office de maître mot.
Mon petit bémol serait néanmoins une couverture trop sombre à mon goût pour un univers fait de lucioles et de guerriers aussi redoutés qu'humains, mais qui n'a en rien altéré le plaisir de ma lecture ;)
Je remercie Ena Fitzbel de m'avoir permis de lire cette romance fantastique en SP et de la découvrir dans cet univers complexe en fantasy.

Lien : http://lesetoilesdesbiblioth..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
anam
  27 août 2017
Une couverture envoûtante à souhait, c'est la première chose qui m'a fait pencher pour Artala. Avec ce château, cette brume et ce titre en rouge, on croirait d'abord qu'on nous transporte dans le fin fond de la Transylvanie avec nos amis les vampires, mais ce n'est pas tout à fait cela... On a plutôt droit à une royauté d'immortelle avec, à sa tête, une reine qui est prête à tout pour continuer à s'approvisionner en sérum de jeunesse.
En général, c'est une histoire que j'ai beaucoup aimé. On rencontre des personnages haut en couleurs. Il y a d'abord la reine Érato et son premier lieutenant Nausicaa. Parce qu'on sait qu'elles ne sont belles et jeunes qu'à cause d'un sérum, je les imaginais magnifiques, mais très artificielles et je trouvais cela grandiose comme situation de départ. On rencontre ensuite Silas, le chef des armés, chargé de partir en mission avec Nausicaa pour réouvrir le passage qui mène au lieu pour se procurer le sérum de jeunesse tant convoité.
Le livre est classé érotisme, alors je m'attendais à certaines scènes. Cependant, je n'aime pas beaucoup quand des personnages se tombent dans les bras en quelques secondes. Cela peut arriver dans la vie, alors pourquoi pas dans un livre, mais j'ai toujours de la misère à y croire et cela diminue mon intérêt pour la relation entre les personnages. Comme de raison, ce n'est pas trop long que Silas succombe à la beauté artificielle de la fougueuse Nausicaa. J'aimais bien Silas au début, mais à partir de là, je le trouvais un peu idiot, la langue pendue devant la jolie fille. Heureusement pour le personnage de Silas, il a un fils malade qu'il essaie de sauver de la mort et cela le rend plus complexe et plus intéressant.
J'ai aimé la situation de départ, mais mon intérêt pour l'histoire a décuplé vers la fin. Artala n'est pas ce que je pensais être... L'auteure a eu une belle adresse dans la construction de son univers et j'ai beaucoup aimé que certains éléments cela ne soient révélés que tard dans le roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapier
  20 août 2017
La Reine d'Artala est très inquiète. le Protonodos, un portail magique qui s'ouvre sur un autre monde, est sur le point de se refermer, mettant en péril le secret bien gardé de sa jeunesse éternelle. Pour ne pas perdre son trône, elle ordonne à Silas, son chef de guerre et à Nausicaa, membre de sa garde personnelle, d'aller quérir Orfef, l'ancien gardien du portail...

L'un défend les frontières d'un royaume en guerre, comme son père avant lui. L'autre, crainte et respectée, protège une Reine qu'elle déteste pour pouvoir rester jeune. le troisième, quant à lui, ne veut plus jamais remettre les pieds à la cour depuis que sa bien aimée a été tuée. Voici les trois personnages que nous suivons tout au long de l'aventure. Nous rencontrons d'abord Silas et Nausicaa, deux personnages froids et fiers qui se haïssent pur ce qu'ils représentent. Deux fortes têtes qui ne croient pas à l'amour, mais qui contre toute attente, sont très attirés l'un par l'autre. Au programme donc, échanges houleux et passion dévorante. Puis vient Orfef et on réalise alors plus sérieusement que nos trois personnages ont des objectifs bien distincts qui compliquent la mission de base. Des objectifs qui pourraient bien compromettre le règne de la Reine Eternelle.

J'ai eu un petit à priori en découvrant les premiers chapitres de ce roman. J'adore la fantasy et ici, j'avais peur que la romance prenne trop de place. D'autant plus qu'elle s'installe très très rapidement. Mais finalement, le récit est équilibré. On suit d'aussi près la tumultueuse et divertissante histoire d'amour, que la quête de nos trois héros. Et dans un même temps, l'univers fantastique est développé. Ce que j'ai beaucoup moins aimé par contre, c'est le triangle amoureux. Je n'ai malheureusement pas trouvé le même intérêt pour les deux romances et j'avais clairement pris parti. Mais je dois avouer que l'issue très très inhabituelle de cette romance m'a beaucoup surprise !

Le point fort de ce roman : un univers original et complexe que j'ai pris plaisir à découvrir. Un univers plein de surprises. C'est d'abord à travers le voyage de nos protagonistes que nous découvrons de quoi est fait le royaume d'Artala, ce qui se trouve sur ses terres, et ce jusqu'aux frontières. On se laisse alors surprendre par ses habitants, par sa faune, ses créatures, sans pour autant se perdre dans de longues descriptions. Une fois ce superbe décor de fantasy planté, on commence sérieusement à s'interroger sur ce monde. Qu'est ce qui se cache exactement derrière le Protonodos? D'où vient l'élixir de jouvence? On a alors droit à des révélations impossibles à anticiper et tout à fait surprenantes. On sortirait presque du cadre de la fantasy ! Je découvrais la plume de l'auteure pour la première fois et on peut dire qu'elle fait preuve d'imagination. J'ai passé un agréable moment.

Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeMondeDeMarie
  24 août 2017
Même en changeant de genre et d'univers, on reconnait la plume de l'auteur dans son côté fluide et surtout très agréable. Jamais de superflu, on se retrouve emporté par un récit de fantasy dont l'univers est très bien travaillé, parfaitement abouti. Une histoire prenante et addictive qui est une combinaison parfaite de plusieurs genres.
La fantasy avec un monde dont j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir toutes les facettes, un univers plein de surprises. Au fil de l'histoire on en découvre de plus en plus et, en même temps, je me suis posée quantité de questions sur ce qu'il représentait. L'auteur a réussi à y inclure un petit côté historique et j'ai adoré pouvoir faire le lien entre ce que je connais et ce qu'elle a créé. J'ai trouvé l'ensemble très bien amené et totalement crédible. Il y a aussi le côté mythologique avec ce que le peuple d'Artala représente mais là-dessus je ne vous en dirais pas plus pour ne rien gâcher ;-)
Un côté romance avec un triangle amoureux qui, vous ne pourrez que le constater, est assez différent de ce qu'on a l'habitude de lire. Dans la manière dont les protagonistes vont le vivre mais surtout dans son aboutissement. J'ai adoré Nausicaa, Silas et Orfef, des personnages avec de sacrés caractères et dont les échanges vont souvent faire des étincelles. J'ai aimé la manière dont évolue la relation, que tout ne soit pas simple. Je n'ai néanmoins pas toujours compris leurs réactions. Une romance avec aussi un côté érotique. J'ai apprécié qu'il soit intégré à petite dose au récit. Qu'il y apporte une belle touche de piment sans pour autant nous donner l'impression que l'histoire ne parle que de ça.
Une foule d'autres personnages viennent entourer nos 3 principaux. Un beau panel où tous n'ont pas la même origine. Il y a ceux que j'ai détestés et puis d'autres pour lesquels j'ai facilement développé un attachement. Je pense surtout au fils de Silas qui a complètement fait fondre mon coeur. Un petit garçon qui, malgré sa maladie, reste plein de vie et de curiosité. Il fait aussi preuve de maturité tout en restant enfant.
L'intrigue du récit ne tient pas qu'à la romance, elle est aussi une aventure et une révolution contre le pouvoir en place. J'ai été captivée par son déroulement et ses rebondissements. Avec aussi de belles scènes d'action et de danger. de quoi nous donner frissons et craintes sur ce qu'il pourrait advenir. Un récit palpitant et addictif où tout est sans cesse en mouvement. Aucune place à l'ennui.
Un coup de coeur pour cette lecture qui combine merveilleusement plusieurs genres.
Lien : http://unmondedepassionsetde..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pam54
  16 juillet 2017
Ena Fitzbel nous fait découvrir un univers totalement différent du nôtre, où le pouvoir rime avec jeunesse éternelle. C'est un joli mélange de fantastique et de romance.
Au fil des pages, on découvre des personnages au caractère fort et aux sentiments explosifs, mais aussi des complots, des trahisons et de l'aventure. Ce roman se lit rapidement et on adhère très vite au style de l'auteur qui nous ouvre les portes de ce monde original. J'ai adoré suivre l'histoire de Silas, Nausicaa et Orfef.
Je suis restée sans voix quand j'ai lu l'épilogue, c'est une fin audacieuse qui colle parfaitement aux personnages et j'ai adoré, il ne pouvait en être autrement.
Un coup de coeur pour la plume de l'auteur, c'est une très belle découverte et je n'hésiterai pas à lire ses autres romans.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   20 août 2017
Irritée par ses souvenirs amers au point de ne plus supporter le contact des mains de Silas sur sa peau, elle le repousse vivement.

- Dommage ! Lui dit-il d'un ton las. Je trouvais que nous formions un beau couple. Toi, cette ravissante princesse un peu sauvage...

- Que le séduisant militaire apprivoise, puis enleve sur son cheval blanc... C'est bien ce que je pensais, on t'a lu trop d'histoires lorsque tu étais enfant.

- On aurait dû t'en lire à toi aussi. Elles t'auraient appris à aimer.

- Grandis, Silas ! Je ne connais qu'un amour, celui qu'on a pour soi-même...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   20 août 2017
Il s'est fait la promesse que jamais plus il ne tomberait amoureux. Cette femme est comme une rose vénéneuse des lacs acides. Elle excite la convoitise et vous échauffe les sens, mais ses baisers infligent des blessures cuisantes. Il doit s'en méfier...
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   20 août 2017
Quelle idiotie que l'amour ! Il vous ramollit l'esprit, vous pousse aux pires excès, pour finalement vous moisir le coeur !
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : dictatureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
970 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre