AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2413011307
Éditeur : Delcourt Littérature (09/01/2019)
Résumé :
Un renard traverse le Waterloo Bridge, à l'heure de pointe. La distraction provoque la collision entre deux piétons : Attila Asare, un éminent psychiatre ghanéen, spécialiste des syndromes post-traumatiques et Jean Turane, une biologiste américaine, fraîchement divorcée, qui étudie le comportement des renards en milieu urbain. De cet accident va naître une profonde amitié... Plusieurs raisons ont conduit Attila à Londres : prononcer le discours de clôture d'un sémin... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Milie_Baker
  20 janvier 2019
Une très belle découverte dans le cadre de la rentrée littéraire d'hiver.
"Le Paradoxe du Bonheur" c'est l'histoire de deux personnages, Attila et Jean, qui vont un soir se bousculer sur le pont de Londres. Une rencontre imprévue et pourtant, une rencontre qui va les réunir au moment où ils en ont le plus besoin.
Attila est un spécialiste dans la thérapie des personnes qui ont vécu un traumatisme (surtout dans le cadre de la guerre, mais pas que). Il a perdu sa femme il y a longtemps et vagabonde de ville en ville pour son travail.
Jean est une spécialiste dans l'étude des animaux sauvages : les loups, les coyotes et surtout durant l'histoire sur les renards, ceux qui se sont intégrés à la ville de Londres et qui essayent de survivre à ce nouvel environnement.
Elle vient de divorcer de son mari et elle s'est éloigné de lui et de son fils afin de se consacrer à son étude sur les renards.
L'histoire est un peu difficile à décrire, car il n'y a pas vraiment de but précis.
Nous suivons le chemin de ces deux personnages qui se rencontrent et qui vont se rapprocher. Ils semblent différents au premier abord, mais en fait, ils se ressemblent beaucoup. Tous les deux très attachés à leur travail avec passion et essayent d'aider les autres. Attila ce sont les humains et Jean les animaux.
Ce roman est surtout une vision de la vie comme elle est, comme elle peut être quand deux personnes se rencontrent. C'est également un questionnement sur le bonheur, sur ce que nous ressentons face aux victimes et face aux animaux.
"Le Paradoxe du Bonheur" donne une voix à tous ceux qui essayent de protéger les animaux injustement maltraités et tués. Il donne une voix aux victimes de traumatismes profonds que l'on traite comme des demi-hommes.
Nous les accablons de symptômes dans l'unique but de justifier leur action. Il/elle est devenue violent depuis la mort de son mari/sa femme ? Rien de plus normal, il/elle vient de subir un choc. Mais parfois, il est préférable de dire les choses telles qu'elles sont, autant pour la victime que pour la justice.
Une bonne lecture, qui nous offre une belle histoire de deux personnages profondément bon qui apporte ce qu'il y a de mieux en ce monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : immigrationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1211 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre