AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749922054
Éditeur : Michel Lafon (15/05/2014)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 119 notes)
Résumé :
Gene et Sissy se retrouvent à la Mission parmi les humains qui ont échappé à la nouvelle race. Gene espère découvrir la trace du Scientifique, se sentant en sécurité au sein de la communauté. Il regrette d’avoir abandonné son premier amour. Mais l’ennemi, au sein de la colonie, n’est pas celui qu’il croit.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
verobleue
  06 février 2017
Dans ce deuxième tome, on retrouve nos héros sur leur bateau, luttant pour échapper aux crépusculaires prêts à tout pour goûter de l'humain. Gene s'est enfui avec Sissy et les garçons grâce au sacrifice d'Ashley, abandonnée dans la fosse.
Après bien des péripéties, ils rejoignent un village caché dans la montagne et découvrent la Mission, peuplée d'humains où ils trouvent nourriture et repos. Ont-ils enfin trouvé la terre de miel et de lait ? Si les garçons s'acclimatent très vite à ce semblant de paradis, Sissi et Gène restent sur leurs gardes....
Très vite, on replonge dans l'angoisse et la tension car on va vite se rendre compte que quelque chose cloche. Les adolescents ne se rendent compte de rien tellement ils ont vécu isolés, coupés du monde et n'entendent rien aux évènements bizarres de la mission.
Dans « Libérez le prédateur qui est en vous », Andrew Fukuda démontre que l'homme est prêt au pire dans l'espoir de survivre à un cataclysme incontrôlable. le fil conducteur reste toujours la quête d'une terre paisible et d'un remède. Les personnages principaux sont guidés par le mystérieux scientifique, personnage énigmatique et emblématique, qui aurait des explications sur la disparition de l'humanité et l'émergence de la nouvelle race.
Ce deuxième tome est toujours aussi complexe et angoissant. Chaque fin de chapitre en appelle un autre et le livre reste un page turner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Gr3nouille2010
  17 juin 2014
Je trouve ce deuxième tome un cran en-dessous du premier, mais je placerai plutôt cette sensation au fait qu'il n'y ait plus vraiment de découvertes. Cette suite nous révèle, évidemment, bon nombre de surprises. Comme la construction est dans la même lignée que le premier tome, certaines découvertes sont plutôt prévisibles. Pas besoin du résumé pour savoir que les apparences sont trompeuses, on le sent très vite. Et puis, l'auteur tourne un peu autour du pot pour certaines situations et on finit par voir où il veut nous mener. Malgré tout, j'ai passé un excellent moment et je n'ai pas tout vu venir !

Par dessus tout, j'ai adoré retrouvé Gene, Sissy et les garçons. Retrouver cette ambiance stressante et glauque qui ne nous quitte quasiment jamais. Nous n'avons pas un moment de répit, tout s'enchaîne et les situations ne se ressemblent pas.
L'histoire se passe principalement au sein de la Mission, nouvel endroit où le groupe s'est donc rendu, espérant trouver enfin la paix. Évidemment, ce n'est pas le cas, et on y fait des découvertes vraiment intéressantes, comme une petite leçon sur la "naissance" des crépusculaires ou encore les us et coutumes des habitants de la Mission. de fil en aiguille, on trouve quelques indices qui nous permettent de comprendre ce qu'il se passe, sans que ce soit réellement dit, ou encore, qui nous apportent des suppositions quant à la fin de cette trilogie ! On est loin du compte finalement, les révélations étant minimes. Ce qui nous pousse à vouloir lire absolument le dernier tome !

L'univers est donc encore un petit peu plus poussé que dans le premier tome. Cette fois, on a un nom sur ces créatures de la nuit, on a une origine à tout ce qu'il se passe (même si je suis sûre que l'on est loin de tout savoir à ce niveau-là !), de nouveaux lieux qui amènent de nouvelles interrogations mais également de nouvelles réponses et surtout, encore et toujours de l'action ! L'ennemi a également été bien plus développé...
Les crépusculaires sont peut-être un peu moins présents que dans le premier tome mais l'ambiance n'est pas pour autant moins pesante ! Comme on ne sait pas où ils sont, ni ce qu'ils manigancent, on est constamment aux aguets, tout comme Gene et Sissy, redoutant tôt ou tard un moment fatidique.

Gene est fidèle à lui-même et on n'en demande pas mieux ! J'ai été très contente de le retrouver, de immiscer à nouveau dans ses pensées. Il est toujours aussi courageux, perspicace, intelligent, malin... Et ses moments de doutes nous rappellent à quel point il est humain, à quel point il est jeune et abandonné, face à la fin du monde... Comment résister ?
J'ai beaucoup aimé découvrir Sissy en détails également. C'est un personnage assez brutal. Forte de caractère, elle ne se laisse pas berner facilement et ne mâche pas ses mots. Derrière ce contact brute, on découvre une jeune fille brisée, pleine de sentiments et de peurs, d'envie d'en finir avec le chaos, de sauver tout le monde... Elle ressemble beaucoup à Gene dans sa façon d'être, de voir les choses, ce qui donne parfois des situations compliquées à gérer pour l'un comme pour l'autre...
J'ai eu un petit coup de coeur pour Ben... On ne le rencontre pas énormément comparé à d'autres personnages mais une situation en particulier m'a beaucoup touchée et je n'arrive plus à me la sortir de la tête... Il est bien trop jeune pour ce monde devenu inhumain et ça fait un petit coup au palpitant...
En ce qui concerne les habitants de la Mission, ils nous réservent bien des surprises et je n'en dirai donc rien... Mais, en tout cas, il est intéressant de les découvrir, tous autant qu'ils sont !

Pour conclure, c'est un deuxième tome que j'ai trouvé un cran en-dessous du premier parce que certaines choses sont prévisibles ou alors, je ne les ai pas trouvées plus étonnantes que ça. Toutefois, il y a quand même des révélations que je n'ai pas vu venir et j'en suis bien contente !
J'ai adoré retrouver l'ambiance et les personnages de cette saga. Il y a un petit quelque chose qui nous rend accro, qui nous donne envie de toujours en apprendre davantage et on a envie de continuer tant que l'on n'a pas les réponses à nos questions. Vivement la suite !
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
liredelivre
  01 juin 2014
Damn ! A peine tournée la dernière page que je me serais bien rué directement sur la suite, moi.*Snif* Encore une fois, Andrew Fukuda a su garder ses secrets jusqu'au bout, pour les laisser exploser au dernier moment. Effet qui a fait déferler en moi une vague de frustration immense ! Tout est mis en place pour que chaque fin de chapitre en appelle un autre, et le dernier chapitre n'y a pas fait exception. Ce qui m'a un peu rappelé le tome 1. Et donc, c'est un nouveau coup de coeur pour ce tome 2, qui relance comme il le faut la série. Si vous n'aviez pas accroché au tome 1, je vous l'assure, là, vous ne pouvez être que mordus...
J'ai hésité longtemps. Des spoils ou pas ? Un résumé ou pas ? Ce sera... ou pas. Si vous n'avez pas lu Traqué tome 1, je ne veux pas vous gâcher toutes les surprises qui sont à venir. Puis guère besoin de vous parler de l'intrigue pour vous convaincre qu'il vous faut cette trilogie ♥
On prend les mêmes et on recommence ? Parce que la recette de ce coup de coeur, c'est un peu ça. Retrouver Gene et les homiphérés a été un vrai plaisir. Gene est toujours ce gamin que j'aime tant, réfléchi et efficace, entouré mais si seul. Intelligent. Blessé. Trahi. Après les événements du tome 1, on retrouve notre héros un peu dépité, mais toujours déterminé. Il s'est fixé pour objectif de retrouver son père, et rien ne l'arrêtera. Ou ne semble en mesure de l'arrêter. Il y a une telle force chez ce personnage, qui se révèle davantage dans ce tome 2.
De plus en plus d'obstacles viennent se mettre sur sa route : des imprévus, des méchants, des doutes. Pourtant, si les uns et les autres l'affaiblissent un instant, Gene repart dans la seconde, prêt à tout. Parce que Gene ne s'est pas donné pour seule mission de retrouver son père ! Et c'est dans cet autre objectif qu'il s'est fixé qu'on voit grandir encore plus le personnage, alors qu'il s'ouvre un peu plus et relâche au compte goutte quelques secrets qu'il gardait en lui. Et ça m'a juste donné envie de lui tendre la main, de le serrer dans mes bras, ou même juste lui mettre une petite tape dans le dos, du genre : "Je suis avec toi, Gene !". Parce qu'il y a quelque chose dans son histoire qui me touche sincèrement, sans pour autant que j'en vienne à ressentir de la pitié pour lui. Non, c'est très loin d'être ça.
On découvre aussi davantage Sissy. Une vraie rentre dedans, au caractère fort, qui n'en est pas moins attendrissante par moments. A l'image de Gene, Sissy est un personnage qui cache quelques secrets. Si je n'étais pas pleinement convaincue par son personnage au premier tome, elle a fait tomber mes réticences comme le vent un château de cartes. Au cours de tome, je me suis attachée à elle presque comme je suis attachée à Gene. Cette petite a du cran, elle ne mâche pas ses mots, et ça me plaît !
Pareil, je m'extasie encore sur la couverture et la mise en page ou je passe mon tour ? Non, parce que sérieux, elle est aussi belle que celle du tome 1 ! Je me suis extasiée dessus comme il y a un an. Ces choix graphiques, la phrase d'accroche... D'emblée, on a vraiment l'impression d'y être, le ton est donné, le top est lancé. Dommage que le facteur m'ait abîmé un peu le dos, mais il n'en rendra pas moins superbement bien à côté de son frangin. L'objet livre en lui-même est vraiment superbe !
Quant à cette plume... A nouveau, Andrew Fukuda nous prouve qu'il maîtrise aussi bien les émotions que l'action. Entre déclarations et confidences, suspens et rebondissements s'enchaînent, achevant de faire du roman un vrai page turner. Où qu'il aille, on dirait que Gene sera confronter aux difficultés, jusqu'à voir vraiment ce qui est autour de lui [en référence aux jeux que lui faisaient faire son père]. du début à la fin, l'auteur attise notre soif de savoir et de compréhension, révélant par ci par là ce qu'il veut en indice, nous leurrant pour mieux nous cacher le final. Et là, au milieu des pages, les clés de cette dystopie, de son univers. Et je me suis dit : "Wow !" C'était l'une des choses que j'attendais le plus de connaître et je ne suis vraiment pas déçue. Je crois que je ne m'étais pas vraiment attendue à ce genre de révélation, mais la réflexion qu'elle produit est tout aussi intéressante. Ce que vous imaginez ne peut être pire que ce que l'auteur a créé et écrit ! [ou alors mon imagination n'est pas allée assez loin...]
Le tome fini et reposé, je suis au bord de la frustration, j'enrage, je m'inquiète : Gene a-t-il enfin pris la bonne direction ? Va-t-il s'en sortir ? A quand la suite ?! *ARGH*
Lien : http://liredelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
luckita
  19 juin 2014
J'avais aimé le 1er tome de Traqué, j'ai littéralement dévoré le 2e. Nous retrouvons nos héros exactement là où nous les avions quittés. En train de fuir pour tenter de survivre. Ce tome est pour moi constitué de deux parties distinctes : la fuite et le périple de nos héros, puis leur arrivée à la mission. Ils vont découvrir qu'ils ne sont pas les derniers humains. Ils vont également s'apercevoir qu'il se passe des choses étranges dans ce village. Je n'en dirai pas plus afin de maintenir le suspense.
J'ai trouvé ce 2e tome beaucoup coup plus haletant que le précédent. Nous tremblons avec les personnages, et j'avoue ma grande frustration à devoir attendre plusieurs mois avant de connaître le dénouement de cette histoire.
Commenter  J’apprécie          111
sailormoon
  25 février 2015
Une suite passable. Il y a beaucoup de points négatifs pour moi. L'aspect un peu innovateur du premier tome résidait dans la description tragi-comique des créatures (renommées ici les "crépusculaires", pour ne pas dire vampires), avec leur bave, le grattage de poignets... ça avait quelque chose d'amusant et de nouveau. Mais dans ce second tome, on ne voit que très peu les crépusculaires, et quand on a affaire à eux, ce sont aux chasseurs assoiffés de sang et déformés par le temps qu'ils passent au soleil, ils n'ont plus rien à voir avec les créatures civilisées avec leurs codes ci spéciaux du premier tome. Petite déception de ce côté-là, donc.

Ensuite, j'ai trouvé que l'histoire était longue à démarrer. Les 100 premières pages ne sont pas passionnantes, et cette partie aurait pu être raccourcie sans problème. Une fois que ça démarre vraiment (à leur arrivée au village de "La Mission"), l'intrigue bascule dans du déjà-vu et revu, il n'y a plus rien de novateur, d'autant que les crépusculaires sont relégués vraiment au second plan. Les personnages croient qu'ils sont arrivés dans l'Eden tant recherché, mais bien sûr ce n'est pas le cas (ce n'est même pas une surprise, puisque c'est annoncé dès le synopsis) et ils vont avoir du mal à s'échapper de ce qui ressemble fort à un nouvel enfer. (Pour ceux qui connaissent, c'est du copié-collé de la saison 3 de Walking Dead avec la ville du Gouverneur, version édulcorée). C'est là qu'on ressent vraiment qu'on est dans un livre jeunesse (exemple typique du roman YA plus orienté jeunesse qu'adulte.. contrairement à la trilogie Pure de Julianna Baggott, par exemple, qui est plus orientée adulte et qui est, pour moi, bien meilleure).

Le quatrième de couverture annonce "les apparences sont trompeuses, et bien vite Gene se demande si ce nouveau monde n'est pas aussi maléfique que celui qu'il vient de fuir": je ne comprends pas bien d'où sortent les idées des apparences, et du "bien vite", puisque concrètement, Gene et Sissy trouvent dès le départ que quelque chose cloche, à aucun moment on n'est dupe des "apparences" (qui ne trompent que leurs plus jeunes compagnons). Il n'y a pas de période où ils apprécient l'endroit, ils se méfient tout de suite... c'est l'un des éléments de l'histoire qui ne m'a pas convenu car trop rapide, l'intrigue n'est que survolée, ça aurait pu être bien meilleur, plus creusé. Déjà que ça devient fort conventionnel par rapport au premier tome, si en plus c'est mal amené... je n'y ai pas trouvé grand intérêt.

Autre point négatif, les méchants de l'histoire sont vraiment ridicules (les sages en général, Krugman en particulier). Les dialogues et les situations avec eux m'ont paru littéralement sorties d'un dessin animé Disney, ce qui casse tout l'effet de suspense. Un livre jeunesse OK, mais pas moins de 10 ans non plus! A ce niveau-là, ce n'est plus du YA. le personnage de Sissy (et de tous ses anciens compagnons du Dôme, en fait,) est incroyablement peu crédible: elle est d'une débrouillardise exceptionnelle pour quelqu'un qui ne connait absolument rien du monde et qui a passé sa vie entière emprisonnée! Elle comprend tout ce qui l'entoure alors qu'elle n'y a jamais été confrontée... j'ai trouvé ça beaucoup trop facile, ces personnages auraient dû être en difficulté à leur sortie du Dôme, avoir du mal à appréhender le monde extérieur, pas se comporter normalement. Bref, le seul protagoniste qui tienne la route, pour moi, c'est Gene.

Enfin, j'ai lu sur un ou deux blogs des avis qui trouvent que les couvertures de la saga sont très réussies... je ne suis pas du tout d'accord ^^ (bon, les goûts et les couleurs..). Je ne dirais pas qu'elles sont ratées, mais clairement pas bonnes non plus! Pour moi, elles sont très quelconques et ne méritent pas qu'on s'y attarde.. Elles ne transcrivent pas les images que j'ai en tête en lisant les livres en tout cas.

Je n'ai vu que des avis positifs pour l'instant, donc j'ai l'impression d'être passé à côté de quelque chose... Pourtant, l'histoire en elle-même n'est pas désagréable, ça se lit facilement, ça pourrait être intéressant si c'était un peu plus approfondi. On voit tout venir à des kilomètres, il n'y a pas de surprise, c'est plat sans être fondamentalement mauvais. L'univers avec les crépusculaires est pourtant une bonne idée de départ, et j'aimerais que le tome 3 s'oriente un peu plus autour d'eux pour retrouver ce qui me plaisait dans le tome 1. J'ai tout de même apprécié d'avoir une idée plus précise de la façon dont le monde a sombré aux mains des crépusculaires, c'est toujours intéressant d'avoir le contexte explicité.

En bref, si ma lecture n'a pas été à proprement parler désagréable, elle a été émaillée d'une succession de déceptions et ne m'a pas convaincue. J'attends de voir comment l'auteur va clôturer sa saga dans le tome 3, par curiosité.
Lien : http://read-aholic.blog4ever..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
RubyDeYingRubyDeYing   09 février 2017
Gene. Sis.
Gene. Sis.
Genesis. Genèse.
[...]
La Genèse. Le commencement.
L'Origine.
Pas moi. Pas elle. Mais nous deux.
Ensemble, nous sommes le remède.

(p 366)
Commenter  J’apprécie          131
rkhettaouirkhettaoui   22 mai 2014
La vérité sans fard, prête à consommer. Accrochez-vous, mes petits, ça va secouer, prévient-il en se détournant de la fenêtre. Nous sommes seuls. L’espèce humaine a été rayée de la carte il y a des générations de cela. Les crépusculaires sont les maîtres du monde. Et nous n’avons jamais réussi à le leur reprendre. Nous n’avons jamais trouvé d’antidote, de remède, ni même de poison. Nous n’avons jamais rien trouvé d’autre que la mort. La Civilisation n’a jamais existé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
limaginariumlimaginarium   19 mars 2015
- Tu n'as pas idée de qui ils sont. Sans quoi, tu n'aurais jamais proféré une ânerie pareille.
- Je n'ai pas idée ? Vraiment ? VRAIMENT, quoi ? MOI, je n'en ai pas idée ? dit-il en me toisant avec dérision. C'est toi qui n' a pas idée. Rien d'étonnant, cela dit. Tu les as toujours côtoyés, tu as toujours été pote avec eux. Tu ne les as pas vus tailler tes parents en lambeaux. Ils n'ont jamais arraché les bras et les jambes de tes frères et sœurs, juste sous tes yeux. Tu ne les connais pas aussi bien que nous.
- Je les connais mieux que tu ne le penses, je lui rétorque d'un ton ferme mais maîtrisé, prêt à bondir sur lui d'une seconde à l'autre. Crois-moi. Honnêtement, qu'est-ce que tu sais d'eux ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 mai 2014
J’étais autrefois farouche et indocile. Je ne comprenais pas que mon indiscipline était un fléau pour l’harmonie de la Mission. Mais j’ai mûri. Aujourd’hui, je peux honnêtement affirmer que, depuis que j’ai appris que la Mission passait avant l’individu, j’ai trouvé la paix et la joie que je cherchais jusqu’alors aux mauvais endroits. Je suis plus heureuse que je ne l’aurais cru possible, surtout en sachant que j’accomplirai un jour l’un de mes plus grands rêves : obtenir un ticket pour la Civilisation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
geronimegeronime   08 juin 2014
Mon père était mon univers, et s'il venait à disparaître, je partirais à sa recherche jusqu'au bout de ce monde fracturé.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Andrew Fukuda (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Andrew Fukuda

Traqué - Andrew Fukuda - Éditions Michel Lafon
http://www.michel-lafon.fr/ http://www.lire-en-serie.com/ Gene est l'un des derniers humains sur Terre. le seul moyen de survie pour cet adolescent : se fair...
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2598 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre