AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur 35 kilos d'espoir (153)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
zazimuth
  18 septembre 2010
Grégoire n'a aucun goût pour l'école et ses résultats sont déplorables. Il faut dire qu'à force de retards et lacunes accumulés, il est dépassé par ce que demandent ses professeurs et dépense toute son énergie et imagination en mensonges plus gros que lui à l'école comme à la maison pour essayer de dissimuler la catastrophe le plus longtemps possible à ses parents.
Son seul refuge est le cabanon de son grand-père Léon, bricoleur de génie, car Grégoire est habile de ses mains et aime réparer, fabriquer et améliorer les objets du quotidien...
Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
Commenter  J’apprécie          40
5e2defimoyenage
  02 juin 2019
Grégoire déteste l'école . Il l'a déteste si fort qu'il a déjà redoublé 2 fois en sixième . Chez lui ses parents se disputent tout le temps . Pour se sentir mieux Grégoire allait chez ses grands-parents dans l'atelier de son grand-père pour l'aider à travailler ou construire des choses . Quand Grégoire est renvoyé de son collège , il va chez ses grands-parents mais son grand-père est furieux et ne veut pas le consoler . Les qualités du héros son qu'il réfléchie à construire des choses merveilleuses mais ses défauts sont qu'il déteste l'école. Je conseil se livre a tout le monde. Yannis w.
Commenter  J’apprécie          33
marycurry
  19 mai 2016
j ai beaucoup aimée ce livre,le petit garçon et son grand père sont trés attachants ,c'est trés émouvant.En plus le livre n'est pas du tout long et il est trés facile à lire.Le ptit garçon est trés différent des autres.Son grand père et lui son comme deux meilleurs amis.Le jeune garçon nous fait comprendre que dans la vie on ne peut pas avoir tout ce que l'on veut .Il faut mieux etre tout seul que mal accompagné.Je conseille ce livre car il est trés émouvat et c'est la vie d'un jeune garçon qui change quand il devient plus grand. océane
Commenter  J’apprécie          30
Defisarsan1
  14 janvier 2016
Grégoire n'aime pas l'école, il préfère construire des objets avec son Grand-Père (Grand-Léon). le jour où Grand-Léon apprend que Grégoire redouble, il ne veut plus l'aider. Grégoire alors décide de chercher une école qui lui convient.
- Je n'ai pas aimé parce que ça parle toujours de la même chose. Je n'aime pas ce style d'histoire.
- J'ai aimé ce livre car il est émouvant, ça prouve que dans la vie on peut y arriver même quand on est nul.
- Je n'ai pas aimé parce que c'est tout le temps pareil. L'histoire est bizarre parce qu'il change toujours d'école ou de collège.
Commenter  J’apprécie          30
Victoriahuchet
  05 octobre 2014
J'ai adoré
Commenter  J’apprécie          30
_BNFA
  10 juillet 2014
Grégoire, qui a treize ans, a déjà redoublé deux fois et déteste l'école. Il est en sixième et voudrait bien travailler, au moins pour faire plaisir à ses parents, mais il n'arrive pas à se concentrer et aucune matière enseignée à l'école ne l'intéresse. Chaque matin, c'est la boule au ventre qu'il se rend au collège et il attend impatiemment la fin des cours pour se réfugier chez grand-Léon, son grand-père, la seule personne à avoir confiance en lui et à l'encourager.

Grand-Léon est très bricoleur et passe beaucoup de temps dans son cagibi, véritable caverne d'Ali Baba dont Grégoire a fait son refuge. C'est l'endroit où il se sent le plus heureux au monde. Quand grand-Léon a appris que Grégoire redoublait son CE2, il s'est montré compréhensif, le comparant à la tortue de la fable de la Fontaine, qui est courageuse et a besoin de plus de temps que les autres pour parvenir à ses fins. Mais lorsqu'il apprend que Grégoire non seulement redouble sa sixième mais est renvoyé de son collège pour des problèmes de discipline, le ton change. Il lui reproche de ne pas prendre sa vie en main, d'être un feignant qui se fait plaindre et ne fait rien pour changer les choses.

Ces propos sont un véritable électrochoc pour Grégoire, qui décide de regagner la confiance et l'estime de son grand-père en trouvant sa voie et en se donnant les moyens de réussir. Puisque seul le travail manuel le motive et lui procure de la fierté, il décide d'intégrer un collège technique, quoi qu'en pensent ses parents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mellemars
  07 mai 2014
Un des ados dont je m'occupe a laissé traîner ce livre sur mon bureau. Je n'ai pas réussi à le lâcher du début à la fin, et je l'ai terminé avec les larmes aux yeux :) Heureusement qu'il ne m'a pas captée^^
Commenter  J’apprécie          30
3elpamirande
  31 mars 2014
J'ai bien aimé ce livre car il déteste l'école tout comme moi. Grégoire a déjà redoublé 2 fois en 6eme et il y a un seul endroit qu'il aime chez c'est son grand-père Léon, avec qui il passe des heures à bricoler. Son grand-père aime voir Grégoire dans sont atelier en train de bricoler. Mais Léon n'aime pas du tout quand Grégoire se fait renvoyer de son collège. Grégoire aimerait que son grand-père prenne sa défense, mais il refuse car lui jeune était un élevé sérieux et méticuleux. Donc il n'accepte pas que sont petit fils soit en échec scolaire.
Commenter  J’apprécie          34
Aethel_Lataniereauxlivres
  02 janvier 2014
Avant ce livre j'avais déjà lu quatre titres d'Anna Gavalda; "Ensemble, c'est tout", "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part", "L'échappée belle" et "Je l'aimais; et à par le dernier qui ne m'a pas emballée, les autres avaient été des coups de coeur, et je dois dire que "35 kilos d'espoir" en est un aussi, je sais que l'auteure n'est pas appréciée par tous mais moi je ne sais pas pourquoi elle arrive presque toujours à me touchée.

Ce qui m'a touchée dans "35 kilos d'espoir" n'est pas bien dur à trouver, c'est parce que je me suis reconnue en Grégoire quand j'avais à peu près le même âge, il déteste l'école, il a un problème de concentration et du coup il rame, moi je n'avais pas de soucis de concentration mais je détestais l'école pour d'autres raisons et je galérai tout comme lui, habituellement je déteste me replonger dans ces souvenirs là mais ici j'ai laissé ma rancoeur de côté et je n'ai pas pu faire autrement que de me prendre d'affection pour Grégoire, d'espérer que ce pauvre gamin allait finir par s'en sortir, et d'avoir une petite larme au coin de l'oeil, pourtant l'histoire n'est pas rédigée de façon pathos, ou niaise, c'est au contraire très tendre, touchant et surtout juste.
C'est typiquement le genre de livre que j'aurais pu détester s'il avait été mal écrit, si le personnage avait été tête à claques ou si le sujet traité avait sombré dans la guimauve la plus totale mais dans "35 kilos d'espoir" c'est tout l'inverse, c'est fait de façon simple, cela m'a parlé car c'est "vrai" mais avec une note d'optimisme en plus qui fait que je suis sortie de ma lecture émue mais avec le sourire.
Bref une superbe lecture; une vraie petite perle !
Lien : http://au-fil--des-pages.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
MiniSissi
  20 février 2013
Très touchant!
Commenter  J’apprécie          31


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

35 kilos d'espoir de Anna Gavalda

Comment se nomme la maîtresse de grande section ?

Valérie
Anaïs
Marie

10 questions
326 lecteurs ont répondu
Thème : 35 kilos d'espoir de Anna GavaldaCréer un quiz sur ce livre