AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Luc Carissimo (Traducteur)
EAN : 9782290316092
601 pages
J'ai Lu (31/12/2001)
3.07/5   14 notes
Résumé :

Comme si le fait d'être coincée sur mars ne suffisait pas, la pilote de l'espace Tabatha jute semble accumuler les embêtements. Car après une bagarre qui dégénérer la voilà obligée de payer une lourde amende sous peine de se faire confisquer s0n seul bien: le vaisseau cargo « Alice Liddell » sa rencontre avec Marco, un beau musicien qui lui propose un juteux contrat pour l'emmener sur la station orbit... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Yanoune
  25 mars 2020
Le pays de Cocagne.... Ou le bouquin que j'ai acheté y a des années et qui moisissait bien sagement dans ma bibliothèque... et qui a enfin atterri au dessus de ma pile de livres.
Pitch :
Tabatha est dans la merdasse... Son vaisseau est devenu au fil du temps une sorte d'épave... Là va falloir se bouger le cul, sinon c'est la casse pour l'Alice.. des réparations à prévoir, de grosses réparations.. Sinon en plus de la casse au prochain voyage c'est limite la mort assurée !... le problème c'est que l'Alice est une vieille gabare, et que trouver les pièces de rechange pas une sinécure, sans omettre qu'elle a pas de ronds... ça, ça aide pas non plus... faut qu'elle se trouve vite fait un boulot, une livraison quelconque... manque de bol à cause d'une bestiole, d'une petite rixe de rien du tout, voilà qu'il pèse sur sa tête la mise en demeure de son Alice, et une amende plus que salée... c'est pour ça qu'elle accepte de faire le taxi pour un mec ultra beau, sexy en diable mais un peu louche.. imaginez c'est un artiste, sorte de musicien mais avec un perroquet sur l'épaule.. non en plus il lui a promis dans le prix de la course les réparations d'Alice... alors ne tergiversons pas.. et puis elle risque quoi à faire le taxi pour ce gars ?... rien, non ?
Alors que dire que dire sur ce space op avec une héroïne capitaine d'un vaisseaux pourri.
Hélas pas grand chose !
Et je me pose la question... sérieuse la question... Pourquoi en ce moment tout ce que je lis me déplaît ? Pourquoi je trouve tout assez mauvais ? Pourquoi y a toujours le truc négatif qui me saute au visage et qui fait que non, c'est pas super super terrible, boaf ?
C'est peut-être l'heure de faire une pause lecture ?
Je ne sais pas...
Ou alors je suis une lectrice super chiante... ^^ ça se peut aussi.... une possibilité qu'il faut prendre en compte.
Et là pour ce livre là... comment dire... le hic, un gros à mon sens... c'est que le personnage principal (sympathique au demeurant) cette Tabatha Jute et bien.... ne marche pas du tout.
Tout le reste marche plus ou moins, mais ça passe.. les autres perso, le monde plutôt riche, l'humour. Il y a des idées, de bonnes idées dans ce livre.
Mais là où ça ne marche pas à mon sens, c'est l'aventure et les rebondissements, oui nous sommes dans le franchement téléphoné, on sait d'avance toutes les emmerdes qui vont s'abattre sur la pauvre Tabatha, on voit tous les mensonges, en tant que lectrice j'ai toujours trois pages d'avances sur elle, je sais d'avance ce qu'il va en être. Et elle, alors que soit disant c'est la nana qui a roulé sa bosse, qu'en a fait et qui en a vu de belles, ne s'en rend pas compte, alors que nous lecteur bin c'est clair comme de l'eau de roche, Donc ça coince, la lectrice que suis toujours au moins deux temps d'avance sur l'histoire et sur Tabatha... bin donc ça la décrédibilise... et c'est moche, parce qu'elle est sympathique, que le monde, les planètes et autres aliens sont chouettes, qu'il y a de bonnes idées... Mais nan !
Et tout ça à cause de la construction du personnage principal.. c'est un peu … dommage ( pour pas dire autre chose).
L'auteur aurait fait de Tabatha un perso un peu plus truffe, moins badass, ça marchait avec les péripéties et autres pseudos twists aventuresques et même s'ils restaient téléphonés, là au moins j'aurais pu pardonner à cette pauvre Tabatha de pas s'en être rendue compte... le côté la fille un peu truffe encore naïve qui se fait avoir.. Mais là, pas une chance !
Donc nous nous retrouvons avec un livre bancal, et bancal dans son coeur, bancal dans sa colonne vertébrale.. sorte de scoliose.. Foret Gump où l'on doit tout faire pour qu'il soit droit.. même si ça fait mal...
Et heu oui ça fait plutôt mal.. surtout à la lectrice que je suis, qui pestait intérieurement, extérieurement aussi, sorte de « bin oui ! Duh ! »... c'est dommage, ça aurait pu être vraiment bien... y avait de la matière, mais au final on se retrouve avec une sorte de divertissement block buster pas crédible pour deux ronds, dés le départ....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Riduidel
  14 mars 2020
Ce roman nous raconte donc les aventures de Tabatha Jute, pilote d'une fidèle gabarre (l'Alice Lidell) intégrant une IA. Elle va se retrouver malgré elle mêlée, comme d'habitude dans les romans de sf, à une aventure qui va bouleverser l'ensemble du système solaire. Et, grâce à un certain caractère, elle va s'en tirer. Dit comme ça, ça ressemble à une banale balade dans le système solaire, alors qu'il ne s'agit pas du tout de ça. Au début du roman, il me faisait penser à [b:la mécanique du centaure|304243|The Centauri Device (Millennium SF Masterworks S)|M. John Harrison|http://photo.goodreads.com/books/1173562120s/304243.jpg|924678], par son côté délicatement looser, où les personnages principaux sont d'avantage balottés de droite à gauche que moteurs de l'action. Et, même si cette impression est restée, une autre à pris le dessus. Celle de faire un voyage, de participer à un univers largement plus développé que ce que les quelques centaies du roman peuvent montrer. Alors évidement, ce terme de voyage ne suffit pas à faire de ce roman une oeuvre majeure, mais je ne pense pas que ce soit sa prétention. je pense au contraire que l'auteur cherche à nous emmener dans un univers où les vaisseaux portent des noms de types de navires (frégate, gabarre, ...), où les métaphores et images du monde de la course nautique (au sens course de piraterie) sont nombreuses (figures de proues, équipages ayant des titres nautiques, vaisseaux décrits suivant une terminologie très marine). Bref, ça marche d'enfer. Malheureusement, cet auteur a voulu mêler à cette atmosphère une espèce d'intrigue géoplitique à l'échelle galactique (parce que, oui, il y a des extra-terrestres à la pelle, qui m'ont d'ailleurs fait penser à Monstres & Cie) et là, il se plante grave. Car cette intrigue, on ne la découvre qu'en toute fin du roman, après une fuite sans fin à travers tout le système solaire, où le brave vaisseau de l'héroïne sera quasiment détruit, et où toutes ses illusions – pas très nombreuses, certes – seront dissipées. Mais il n'y a pas qu'une ambiance maritime bien rendue, dans ce roman, il y a également de magnifiques images, égrennées au cours de récit que Tabatha raconte à son vaisseau, et qui ajoute un charme terrible à l'ensemble. Je pense notamment à certaines histoires de planeurs, et à tout ce rendu d'une civilisation du système solaire vue, comme c'est désormais usuel à travers le prisme des multiples expériences de cette pilote qui a à peu près tout vu. Au final, je suis assez mitigé sur cette histoire. Si les éléments de décor et d'ambiance sont exceptionnels, l'histoire en elle-même souffre de nombreuses faiblesses, et d'un faux rythme qui en casse, je trouve tout l'intérêt. Quant aux personnages, ils sont si peu décrits qu'on a le plus grand mal à s'y atacher. Pourtant, c'est un roman assez original, sur lequel je me suis peut-être fait une mauvaise idée, non ?
9782266162142"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ACdeHaenne
  21 septembre 2016
Coincée sur Mars, Tabatha Jute accumule les ennuis. A la suite d'une bagarre qui tourne mal, elle doit payer une lourde amende si elle ne veut pas se faire confisquer le "Alice Liddel", le vaisseau qu'elle pilote d'un bout à l'autre du système solaire. Séduite par un certain Marco Metz, elle accepte de l'emmener sur la station orbitale Cocagne, lui et sa bande d'artistes funambules. Mais il s'avère très vite que ce Marco est un plus beau parleur qu'il n'est bon payeur. Poursuivie par la police, les pirates et des extra-terrestres, elle risque aussi une avarie sévère de son vaisseau...
Au final, s'il est sûr que ce roman de space opera ne peut pas convenir à tout le monde (parce qu'il ne renouvelle pas le genre et qu'un lecteur avisé de ce sous-genre de la SF cherchera plutôt de la nouveauté), personnellement j'ai pris beaucoup de plaisir à sa lecture. Pour tout dire, j'ai littéralement avalé ce pavé de 600 pages bien tassées. Ce livre est une bonne découverte que je relirai sûrement un jour !
Pour une chronique plus complète, suivez le lien ci-dessous :

Lien : http://les-murmures.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
zakfm
  08 janvier 2018
En alternance avec le récit de ses aventures très mouvementées à travers le système solaire, l'héroïne raconte les histoires de sa vie à la persona de son vaisseau spatial, la vieille gabarre très spéciale "l'Alice Liddel". Un roman plutôt original et captivant, qui se mérite à la condition de faire l'effort de s'accrocher à ces mondes imaginaires. Les deux époques finissent par se rejoindre en révélant les secrets du vaisseau et de sa pilote.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
finitysendfinitysend   22 septembre 2012
( les Perks ) ,
En tout cas , il semble en être ainsi chez les Perks . Il n'aiment rien tant qu'une bonne bagarre . Quand était arrivé l'heure de la civilisation sur leur planète . Ils avaient construit des trains blindés , des engins de sape , des bombes fouisseuses .
Commenter  J’apprécie          50
YanouneYanoune   07 mars 2020
Le luxe ne présente aucun intérêt sans un environnement de jalousie.
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : intelligence artificielleVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus

Autres livres de Colin Greenland (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4169 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre