AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.79 /5 (sur 2961 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Nagasaki, Japon , le 08/11/1954
Biographie :

Kazuo Ishiguro est un écrivain, romancier et scénariste britannique d'origine japonaise.

En 1960, toute la famille part s'installer au Royaume-Uni et emménage à Guildford, dans le Surrey, afin que son père, océanographe, puisse travailler en tant que chercheur au National Institute of Oceanography, situé à Southampton.

Il suit des études de littérature et de philosophie dans les universités du Kent et d'East Anglia et est employé comme travailleur social à Glasgow et à Londres. Puis il se consacre à l'écriture à partir de 1982 et reste de manière définitive en Grande-Bretagne, aux côtés de sa femme, Lorna MacDougall, qu'il a épousée en 1986, et de leur fille Naomi.

En 1982, Ishiguro publie son premier livre "Lumière pâle sur les collines" (A Pale View of Hills), lauréat du Winifred Holtby Prize. En 1986, il commence à acquérir une notoriété internationale avec son deuxième roman, "Un artiste du monde flottant" (An Artist of the Floating World), qui est distingué par le prix littéraire Whitbread.

C’est en 1989 que paraît le plus célèbre de ses livres : "Les Vestiges du jour" (The Remains of the Day), qui a connu un grand succès en librairie et a été récompensé par le Booker Prize la même année. Il est adapté au cinéma par James Ivory en 1993, avec Anthony Hopkins dans le rôle du majordome James Stevens.

Il a également écrit un recueil de nouvelles : "Nocturnes : Cinq nouvelles de musique au crépuscule" (Nocturnes: Five Stories of Music and Nightfall, 2009), des scénarios pour la télé et le cinéma et des textes de chansons pour la chanteuse Stacey Kent.

Le 5 octobre 2017, Kazuo Ishiguro reçoit le prix Nobel de littérature pour l’ensemble de son œuvre, lui « qui, dans des romans d’une grande force émotionnelle, a révélé les abîmes que dissimulent notre conviction illusoire d’être connectés au monde ».
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
La librairie a présenté son "coup de coeur" dans le cadre de l'émission de RTL "Les Livres ont la Parole" le 12 avril 2015. Gaëtane a évoqué "Le Géant Enfoui" de Kazuo Ishiguro.
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (307) Voir plus Ajouter une citation
Piatka   06 novembre 2016
Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro
Quelquefois je suis si absorbée par ma propre compagnie que, si je rencontre inopinément une personne de connaissance, c'est un peu un choc et il me faut un moment pour m'adapter.
Commenter  J’apprécie          422
mandarine43   22 septembre 2011
Un artiste du monde flottant de Kazuo Ishiguro
N'est-il pas consolant - voire, profondément satisfaisant - de pouvoir se dire, en repensant à sa propre vie, que si l'on a échoué, c'est uniquement là où les autres n'ont pas eu le courage ou la volonté de tenter ?
Commenter  J’apprécie          390
Sachenka   22 décembre 2017
Les vestiges du jour de Kazuo Ishiguro
Mais à ce qu'il me semble, lorsqu'on commence à examiner le passé en y cherchant de tels "tournants", on a tendance, avec le recul, à trouver partout ce que l'on cherche.
Commenter  J’apprécie          332
Sachka   24 mai 2020
Lumière pâle sur les collines de Kazuo Ishiguro
Je sais que c'est terrible, ce qui s'est passé ici, à Nagasaki, dit-elle enfin. Mais à Tokyo aussi, c'était dur. Ça continuait, semaine après semaine, et c'était très dur. Vers la fin, nous vivions tous dans des tunnels, dans des immeubles délabrés ; il n'y avait plus que des gravats. On ne pouvait pas vivre à Tokyo sans voir des spectacles pénibles. Et Mariko en a vu, elle aussi.

- Oui. Cette période a dû être très difficile.

- Cette femme. Cette femme dont vous avez entendu Mariko parler. C'est une des choses qu'elle a vues à Tokyo. Elle a bien vu des choses à Tokyo, des choses effroyables, mais elle s'est toujours rappelé cette femme.

Elle retourna ses mains, dont elle examina les paumes, allant de l'une à l'autre comme pour les comparer.

- Cette femme, dis-je. Elle a été tuée dans un bombardement ?

- Elle s'est tuée. Il paraît qu'elle s'est coupé la gorge. Je ne l'ai jamais connue...
Commenter  J’apprécie          317
sagesse66   19 janvier 2018
Quand nous étions orphelins de Kazuo Ishiguro
Je pense que ce ne serait pas mal si tous les enfants comme toi grandissaient entourés de toutes sortes de nationalités, en empruntant un petit quelque chose à chacune.

Alors, peut-être que les hommes seraient moins méchants les uns envers les autres...
Commenter  J’apprécie          320
luocine   29 septembre 2010
Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro
Madame avait peur de nous. Mais elle avait peur comme d’autres avaient peur des araignées. Nous n’avions pas été préparées à cela. Nous n’avions jamais eu l’idée de nous demander ce que nous éprouverions si on nous voyait ainsi, si les araignées, c’était nous.
Commenter  J’apprécie          310
Sachenka   29 novembre 2017
Un artiste du monde flottant de Kazuo Ishiguro
Ma mère se tut pendant quelques instants. Puis elle dit : "Quand on est jeune, beaucoup de choses semblent ennuyeuses et sans vie. Mais en vieillissant, on s'aperçoit que ce sont les choses mêmes qui importent le plus."
Commenter  J’apprécie          310
Sachenka   28 novembre 2017
Nocturnes : Cinq nouvelles de musique au crépuscule de Kazuo Ishiguro
"Je vais vous confier un petit secret, dit brusquement M. Gardner. Un petit secret sur le spectacle. D'un pro à un autre. C'est très simple. Vous devez savoir quelque chose, peu importe quoi, sur votre public. Quelque chose qui pour vous, dans votre esprit, distingue ce public de celui pour lequel vous avez chanté la veille. Disons que vous êtes au Milwaukee. Vous pouvez vous demander, qu'est-ce qu'il y a de différent, de spécial chez un public du Milwaukee? Qu'est-ce qui le différencie d'un public chez Madison? Vous n'en avez aucune idée, vous continuez de chercher jusqu'au moment où vous avez trouvé. Milwaukee, Milwaukee. Ils ont de bonnes côtelettes de porc au Milwaukee. Ça va marcher, vous allez vous en servir quand vous entrez sur scène. Vous n'avez pas besoin d'y faire allusion suffit que vous y pensiez quand vous chantez. Ces gens dans la salle, ce sont eux qui mangent de bonnes côtelettes de porc. Ils sont très difficile en matière de côtelettes de porc. Vous comprenez de quoi je parle? De cette façon le public devient une vieille connaissance, quelqu'un devant qui vous pouvez vous produire. Voilà, c'est mon secret. D'un pro à l'autre."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Sachenka   28 novembre 2017
Un artiste du monde flottant de Kazuo Ishiguro
[...] il est si rare de nos jours de rencontrer quelqu'un qui ne soit pas contaminé par l'amertume et le cynisme de l'époque.
Commenter  J’apprécie          310
Piatka   25 octobre 2016
Lumière pâle sur les collines de Kazuo Ishiguro
Au fil des années, j'en suis venu à apprécier l'art culinaire. C'est un art tout aussi noble, j'en suis convaincu, que la peinture ou la poésie. Si on ne l'apprécie pas, c'est simplement que le résultat en disparaît trop vite.
Commenter  J’apprécie          280

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Kazuo Ishiguro Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Acrostiche de Sphinx (13).... 💂 📂

"Death on the Nile" :

Le train bleu
Mort sur le nil

8 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : acrostiches , pseudo , littérature anglaise , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..