AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
A fake affair tome 1 sur 2
EAN : 9782353482610
288 pages
Le Lézard Noir (22/03/2023)
4.02/5   23 notes
Résumé :
Agée de 30 ans, Shoko a renoncé à trouver un mari après trois ans d'efforts infructueux. À la fin de son dernier contrat de travail, elle entreprend un voyage en solo en Corée et trouve l'alliance de sa sœur dans la poche de son manteau. Alors qu'elle monte à bord de l'avion, un sac lui tombe sur la tête, faisant tomber l'alliance. Le sac appartient à son voisin de siège, un jeune Coréen nommé Jobanni. Il ramasse la bague et, à la demande de Shoko, la met à son doig... >Voir plus
Que lire après A fake affair, tome 1Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Le webtoon est devenu un phénomène mondial et l'un des fers de lance de la culture coréenne en ce moment. Mais il avait déjà su séduire certains auteurs avant même son explosion, c'est le cas d'Akiko Higashimura, qui en tant que fan de la Corée, souhaitait utiliser ce format pour offrir une oeuvre entre Japon et Corée.

Publiée en parallèle de ses oeuvres désormais cultes que furent Le Tigre des neiges et Tokyo Tarareba Girls, tous deux disponibles chez le Lézard noir en vf, A fake affair est un titre paru simultanément au Japon et en Corée sur une plateforme numérique, que l'éditeur français nous a fait le plaisir de regrouper en volume double pour nous les proposer en version reliée mais intégralement en couleur comme à l'origine. Nous aurons donc 4 beaux et gros bébés à nous mettre sous la dent pour découvrir cette aventure humaine et éditoriale. 

Comme toujours avec l'autrice, au-delà de son oeuvre, j'aime beaucoup la dimension méta de l'objet. A travers plusieurs blablas elle revient de manière édifiante sur les origines et la création de ce projet, ses inspirations et sa manière de l'aborder. C'est hyper riche et cela en dit long également sur l'autrice qui livre ainsi des bouts de sa vie personnelle. 

A Fake Affair est l'histoire une jeune japonaise de 30 ans, qui vit de missions d'intérim et qui est célibataire, qui décide de partir quelques jours en voyage en solo en Corée. Dans l'avion qui l'y emmène, elle tombe sur un jeune Coréen qui a tout d'un idol, qui va la drague et lui proposer une aventure, mais qui la croit mariée parce qu'elle a trouvé par inadvertance l'alliance de sa soeur dans la poche du manteau que celle-ci lui a prêté. S'engage alors une drôle de "romance" entre eux.

Dans une atmosphère pour moi assez proche de Tokyo Tarareba Girls, l'autrice nous propose une histoire très légère mais également très ancrée dans la société actuelle. Elle décrit en effet ce phénomène que j'ai presque envie de qualifier "de mode" des femmes mariées ayant des aventures extraconjugales au Japon et la fascination que cela peut avoir sur de jeunes garçons japonais ou coréens. C'est donc non pas comique mais plutôt assez cynique et l'autrice ne se gêne pas pour tacler tout le monde mais peut aussi se montrer assez sensible.

Si l'histoire est on ne peut plus classique et se déroule sans anicroche sur un scénario qui coule de source, j'ai beaucoup apprécié la personnalité loufoque et à contre-courant de l'héroïne. D'abord, elle parle avec franchise de son célibat, ses raisons et ses choix. Elle n'a pas honte de son travail d'intérimaire malgré la pression de sa famille. Elle assume son côté papillonnant, aimant le changement. Elle est aussi assez rigolote car elle s'enferre dans son mensonge, rappelant en cela nos hautes en couleur trentenaires de Tokyo Tarareba Girls. Face à elle, j'ai trouvé son jeune amant, Jobanhi assez intrigant. J'ai aimé qu'il assume son désir d'avoir une aventure avec une femme mariée. Pourquoi pas. Sa passion pour la photo et la façon assez cynique et réaliste dont il en parle m'a plu. 

L'aventure est loin d'être aussi glauque que je le craignais. J'ai contraire pris plaisir à les voir ensemble pendant ces 3 petits jours, explorant une Séoul loin des clichés pour touristes. J'ai senti une belle connivence entre eux et j'étais presque triste que Shoko lui ait menti, même si lui aussi cache un sacré secret. On n'en est cependant qu'au tout début de cette histoire. Ce premier tome n'est qu'une amorce, certes efficace mais qui en dit peu et j'ai hâte de voir ce que le "souvenir" que Shoko a laissé aura comme conséquence et comment cela les réunira, sans parler du couple de sa soeur, car Shoko a découvert un secret lourd de sens la concernant.

Quant à l'esthétique "webtoon", je l'appréhendais, de même que la colorisation numérique qu'elle implique. J'ai été séduite. On est dans la droite ligne de ce qu'on connaît de l'autrice, sans surprise et le style colle bien à celui de l'autrice. Certes, cela implique une narration un peu trop figée et carrée pour moi avec ses planches remplies de cases rectangulaires où il y a très peu de grains de folies, mais celle de l'autrice suffit. Il suffit de voir le retour de la mascotte Bossette qui remplace à merveille les Yaca Focon de Tokyo Tarareba Girls. Ainsi, ce fut très addictif. 

Curiosité éditoriale, ce webtoon avant l'heure où Akiko Higashimura s'est adonné à sa passion pour la Corée en offrant une rom-com digne des meilleurs soap télé asiatiques pour adultes et jeunes adultes, fut une lecture facile et addictive où je me suis plu à suivre cette héroïne maladroite et fantasque qui s'est inventée une aventure extraconjugale au lieu de juste vivre une histoire sans lendemain avec un beau jeune homme. Drôle et grinçante, cette histoire pointe aussi du doigt une fois de plus la société japonaise et son rapport au mariage avec brio.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          50
Je ne vous cache pas qu'au début j'ai eu peur. J'adore les mangas de Akiko Higashimura et je les achète sur la foi de son seul nom et de son trait caractéristique.

Mais cette fois ci j'ai été un peu déstabilisée. D'abord par la colorisation puis par les premiers chapitres, très courts et avec un air de Tokyo Tarareba girls (de déjà vu, quoi).

Puis, arrivée à la moitié de l'album, je comprends mieux, grâce aux bonus que la mangaka distribue avec générosité dans ses différents manga. Elle y explique qu'elle est absolument fan de la Corée et des webtoons et qu'elle a voulu s'y essayer. Il lui a donc fallu changer le format de ses planches pour s'adapter à la lecture verticale et apporter de la couleur. le webtoon a été diffusé simultanément sur des sites japonais et coréens et elle a donc eu l'idée de mettre en scène des personnages issus des deux pays.

Avec ces arguments, je comprenais déjà mieux le projet et la deuxième partie du livre m'a complètement convaincue car après la bluette un peu plate et expéditive de la première partie, arrivent les premiers rebondissements et il y a du lourd.

Donc finalement une très bonne lecture avec des personnages typiques de l'oeuvre de l'autrice, à deux doigts du ridicule parfois, à la recherche d'eux même et légèrement décalés par rapport aux attentes sociétales. Une histoire qui sonne vrai et qui s'étale que 4 gros volumes publiés par les éditions Lézard Noir. le deuxième tome vient de sortir et je cours me le procurer pour retrouver Shoko et les autres.
Commenter  J’apprécie          10
Après avoir adoré Tokyo Tarareba Girls, été déçue de Gourmet Détective et m'être instruite avec le Tigre des Neiges, je redécouvre la Akiko Higashimura que j'apprécie! Alors peut-être que le titre vous dit quelque chose si vous êtes amateurs de Webtoon, car c'en est un! Et pour moi qui n'aime pas lire sur écran, quel délice de suivre les aventures de Shoko sur papier. Surtout que nous sommes sur une très belle édition, comme toujours avec le Lézard Noir.

J'ai retrouvé dans cette série ce que j'avais aimé précédemment : de l'amour, de l'humour, et surtout de la vie! Les personnages féminins sont toujours très développés, très modernes. Shoko est l'exemple type de la célibataire trentenaire qui n'a plus d'espoir de se caser et qui vit sa vie au jour de jour. Pas de gros plan de carrière, pas de mariage en vue. Son seul projet actuel : un voyage en Corée pour se changer les idées.

Mais ce voyage va apprendre bien des chose à notre chère héroïne. Déjà, que sa soeur Yoko qui semble pourtant la femme idéale, n'est peut-être pas aussi fidèle qu'elle ne le pensait. En effet, avoir trouvé l'alliance de sa soeur dans la veste que celle-ci lui fait clairement comprendre que quelque chose lui échappe. Ensuite, que l'adultère a tendance a attirer certains hommes, comme elle va très vite le découvrir avec ce bel homme coréen. Je vous laisse deviner la suite de l'histoire… Vivement la suite!!

Le seul frein que peut rencontrer ce titre c'est son prix de 19€ mais croyez-moi, ça en vaut largement la peine! Il y aura 4 tomes au total, donc si vous le pouvez, laissez-vous séduire!
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (2)
BoDoi
04 juillet 2023
Amour, Japon, Corée, humour, tous les ingrédients sont là pour conquérir le lectorat cible.
Lire la critique sur le site : BoDoi
MangaNews
17 mai 2023
A Fake Affair nous immisce auprès de Shôko Hama, une femme de 30 ans tout ce qu'il y a de plus célibataire: elle vit toujours chez ses parents, vivote avec des petits boulots; et a abandonné l'idée de trouver un époux après plusieurs recherches infructueuses, au contraire de sa grande soeur Yôko qui semble vivre le parfait amour avec le beau et bon parti Kenji.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Ça va faire trois ans que je cherche activement un mari, mais là je crois que j’en ai marre.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Akiko Higashimura (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Akiko Higashimura
Une série en neuf tomes qui a rencontré un énorme succès au Japon, devenant un véritable phénomène de société. La série a été adaptée en série télévisée et a remporté un Eisner Award en 2019.
| LES LIVRES PAR LEURS TRADUCTEURS |#3
Rencontre avec Miyako Slocombe Traductrice de Tokyo Tarareba Girls
/// RÉSUMÉ
Rinko, scénariste de séries télévisées, est une trentenaire célibataire a la carrière professionnelle épanouie. son petit plaisir consiste a passer des soirées alcoolisées avec ses deux copines Kaori et Koyuki, elles aussi trentenaires et célibataires. un soir, alors qu'elles sont encore en train de se souler et de se rassurer bruyamment a coup de "y a qu'a, faut qu'on" dans leur bar favori, elles sont interrompues par un jeune homme aux allures de mannequin. agace de les entendre brailler, il les ridiculise méchamment en les traitant de vieilles filles avant de quitter les lieux. alors qu'elle pensait avoir encore tout son temps, Rinko réalise qu'il va falloir qu'elle se réveille si elle ne veut pas finir sa vie toute seule...
La série Tokyo Tarareba Girls d'Akiko Higashimura est en cours de parution chez Éditions le Lezard Noir
/////// Ces entretiens sont réalisée par les étudiants en Master 2 de création littéraire de l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines dans le cadre de leur stage au festival vo-vf.
:::: LE PROGRAMME COMPLET de la série : https://www.festivalvo-vf.com/les-livres-par-les-traducteurs/
© FESTIVAL VOVF 2021 www.festivalvo-vf.com
+ Lire la suite
autres livres classés : trentenairesVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (47) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1453 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}