AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Emmanuel Michalak (Collaborateur)
EAN : 9782756008677
54 pages
Éditeur : Delcourt (06/02/2008)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 100 notes)
Résumé :
Toujours sur les traces des moines démoniaques, Okko et ses compagnons traversent l’immensité du Toit du monde et atteignent le mystérieux huitième monastère. Ils pénètrent alors dans les bibliothèques interdites, au cœur du savoir du Pajan et découvrent les sombres secrets de leurs ennemis : une armée de morts venus des entrailles de la terre se prépare à envahir le royaume...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  22 mars 2017
Okko et ses compagnons sont sur les traces d'une étrange secte au symbole du corbeau. Derrière eux marchent les morts!
Après avoir revisité à la sauce japonaise le mythe vampire, nous voici donc avec des zombies!
Une conclusion de cycle très dynamique auquel on accroche tout de suite. le final est très bon même s'il utilise des clichés! Ce fort, dernier rempart face à l'ennemi bien supérieur en nombre, où un petit groupe est prêt à se battre jusqu'à la mort. Et jusqu'à l'arrivée des renforts... une fois qu'ils ne sont plus utiles comme la cavalerie dans les westerns!! ^^
Les personnages ont tous leur place, le tout s'articule à la perfection. Jusqu'à Nuuk, le nézumis, bestiole très secondaire qui pourtant aura sa grande importance. Il y a bien Setzuka Bashimon, personnage féminin plein d'aspérités que j'aurai aimé voir un peu plus développé car très intéressant.
Ce cycle a permis de développer encore un peu plus l'univers du Pajan, que je trouve passionnant mélange de magie et de codes d'honneur samurai. On apprend par exemple le fonctionnement de ses formidables bunraku de combat, entre marionnettes japonaises et armures de combat.
Le dessin reste parfaitement clair et maitrisé, avec variations des ambiances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MarquePage
  22 février 2017
Beaucoup de changements par rapport au tome précédent.
Déjà il est beaucoup plus basé sur l'action. Aucune chance de s'ennuyer. L'auteur distille mystères, démons, suspense, sentiments et révélations. J'aurai bien aimé quelques pages de plus pour la résolution finale, que j'ai trouvé un peu rapide. J'ai beaucoup aimé la fin toujours bien équilibré avec des méchants pas tout noir et des héros pas toujours infaillibles.
Les personnages sont toujours très attachants même les deux nouvelles qui nous accompagnent tout le long de ce cycle. J'ai hâte d'en savoir plus sur Okko et Noburo. Je suis toujours un peu frustrée.
Un petit bémol pour les dessins dont j'ai trouvé les traits moins fins, un peu flou surtout quand les personnages étaient de loin. Dont on ne peut en vouloir à l'auteur qui à malencontreusement des mésaventures avec les fichiers couleurs. Petit problème valable pour la première édition puisque ça a été corrigé pour les autres.
Commenter  J’apprécie          50
meygisan
  22 décembre 2017
Que dire sinon que c'est tout simplement captivant. Si le premier tome de ce second cycle paraissait pêchait par ses quelques longueurs ( encore que!?), celui ci nous livre toutes les ficelles et n'est pas avare en action. le scénario est mené tambour battant, il ne laisse au lecteur aucun répit. Chaque personnage trouve sa part de gloire dans ce final qui frise la fresque épique avec un combat final hautement maîtrisé. Certains personnages auraient mérité un traitement plus approfondi; je pense à Setzuka Bashimon et Fauche le vent ( étrangement les deux personnages féminins du groupe). Au final ce cycle raconte une course poursuite haletante où chaque personnage est à l'honneur sans oublier Nuuk, le rat géant qui lui trouve son instant de gloire et qui, non seulement conclut le cycle en beauté, mais aussi ferme la boucle en faisant le lien avec l'introduction du premier tome, dont on ne saura qu'à la dernière page, son utilité.
Commenter  J’apprécie          50
Yvan_T
  20 novembre 2020
Ce quatrième tome clôture le deuxième cycle, celui de la terre, de cette série prévue en cinq cycles qui couvriront respectivement l'eau, la terre, le feu, l'air et le vide.
Un tome qui permet de découvrir la suite des aventures de nos héros : Okko, Noburo (le mystérieux guerrier au masque rouge), Noshin (le moine jovial amateur de saké) et Tikku (le narrateur cette aventure), et qui lève le voile sur cette mystérieuse confrérie arborant un corbeau comme blason et capable de réveiller les morts.
Après un tome précédent trop monotone et assez décevant, ce nouveau volet redresse légèrement la barre au niveau du scénario. le récit retrouve un peu de son dynamisme et le rat Nezumi apporte une touche amusante à l'histoire. Néanmoins, Hub ne semble pas parvenir à retrouver l'équilibre efficace entre action, humour et moments de repos qui faisait la force du premier cycle. Les déplacements de nos héros semblent occuper trop de planches, tandis que les flashbacks semblent vouloir distiller trop d'informations sur un espace trop réduit.
Graphiquement, par contre le dessin de Hub continue de faire des merveilles et plonge le lecteur dans ce japon médiéval fantastique aux décors somptueux. Alliant lisibilité, dynamisme, souci du détail et des personnages attachants, le graphisme de Hub séduit. Les mouvements de Noburo sont impressionnants et la scène finale du gros rat est bien réussie.
Bref, après un cycle de l'eau exceptionnel, ce deuxième cycle fait retomber cette série avec les pieds sur terre, mais nul doute que le prochain cycle parviendra à mettre le feu au pays du Soleil Levant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Guillaume72
  29 octobre 2018
Excellent tome que celui consacré à la fin du cycle de la terre. C'est avec grand plaisir que j'ai suivi nos aventuriers dans leur enquête sur les moines au corbeau. L'ambiance est certes un peu sombre, mais c'est très bien mené. J'ai eu quelques craintes au début en voyant les première pages : je trouvais le dessin moins appliqué que dans les autres tomes, un peu plus flou... Cependant, rien de grave, on retrouve ensuite le trait de plume alerte des autres albums.
L'intrigue autour des bibliothèques cachées est une vraie bonne idée. L'aventure se teinte aussi d'une touche dramatique avec la blessure du moins adepte de la bouteille. L'aventure est au rendez-vous, bref c'est un bon moment.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   22 mars 2017
-J'espère qu'Okko San mesure bien ce qu'il fait... Il va se jeter tout droit dans la gueule du loup.
-Il en est un lui-même! C'est sur le fil de la lame qu'il se révèle.
Commenter  J’apprécie          40
TatooaTatooa   12 décembre 2013
Votre colère puérile ressemble à un véritable aveu d'impuissance, Stetzuka Bashimon. (Okko)
Commenter  J’apprécie          60

Lire un extrait
Videos de Hub (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Hub
Vidéo de Hub
autres livres classés : japon medievalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

kilyan B n°1

combien y a t-il de page

45
48
49
47

3 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Okko, Tome 1 : Le cycle de l'eau I de HubCréer un quiz sur ce livre