AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290042328
185 pages
Éditeur : J'ai Lu (28/08/2000)
4.23/5   13 notes
Résumé :
Avec la mort d’Avan, une nouvelle épreuve attend Daï et Pop. Ils se mettent en route pour le royaume de Romos pour aider leurs amis. Mais à peine sur le continent, la première légion de l’armée du Mal, celle des carnassiers le prend en chasse. Daï va devoir affronter son légat, le terrible Crocodine !
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
florencem
  08 avril 2018
Beaucoup de choses se passent dans ce troisième tome ce qui le rend plutôt dense. Mais franchement, cela passe tout seul et le mangaka arrive à nous embarquer sans mal dans son histoire tout en l'étoffant de plus en plus. Il y a de l'action, on continue à en apprendre plus sur les personnages, de nouveaux font leur apparition et le tout passe comme une lettre à la poste.
Après leur rencontre avec Sam, les garçons se retrouvent face à un autre nouveau personnage. Et pas des moindres : Krokodin, l'un des généraux des armées du mal. Après l'humiliation qu'il a connu, Hadora envoie ses généraux... Très classe, très courageux... Mais passons. Krokodin me semble même plus puissant que son supérieur. Mais là encore, pourquoi pas. Et puis où serait le challenge si Fly ne rencontrait pas des adversaires qui le poussent à se dépasser. le général a d'ailleurs un sens de l'honneur qui a le mérité d'être souligné mais comme beaucoup de guerrier, son orgueil a du mal à encaisser une défaite. Et ce n'est pas l'autre général, Saboera qui va aider ce travers. Autant, Krokodin a quelque chose de sympathique, autant Saboera... On a tout de suite envie de lui donner une bonne raclée. Mais déjà, on voit un travail sur les différentes personnalités des personnages et cela même chez les méchants. Un très bon point.
Le combat entre Krokodin et Fly prend pas mal de place dans le récit. Il est très plaisant à voir, car non seulement, on voit que notre héros prend le temps d'analyser et de mettre en pratique son entraînement avec Aban, mais il montre aussi que le roi des fauves mérite son titre. Contrairement à Hadora, il n'est pas à cataloguer dans la catégorie méchant "méchant". J'ai hâte d'en découvrir un peu plus d'ailleurs car je pense qu'on a juste gratté à la surface du personnage. Il a l'air plus complexe que son apparence et son étiquette d'ennemi laissent paraître.
Le combat se déroulant en deux temps, le mangaka en profite pour nous en dévoiler un peu plus sur Sam. Un personnage que j'apprécie mais que je trouve un peu trop froid en un sens. Elle a une certaine perfection dans son caractère qui la place au dessus des autres et la rend moins accessible. Elle est adorable et a de grandes valeurs mais à chercher à la rendre parfaite... A voir comment elle évolue. A contrario, Poppu a de la marge ! Il était clair depuis le début qu'il était froussard et embarqué dans cette histoire un peu contre son gré. Et là, le pauvre garçon est pas mal secoué. Ce qui est bien pour deux choses : la première qu'il se rend compte de sa couardise et de ce qu'elle implique. La seconde qu'il a plus de potentiel qu'il ne le croit. Et à partir de là, il a une marge de progression qui est assez énorme. C'est l'élément comique mêlé à un anti-héros assez "pathétique" aux premiers abords.
Fly reste lui fidèle à lui-même. Il est toujours aussi adorable et droit. J'aime beaucoup la relation qui s'instaure entre lui et Poppu d'ailleurs. On voit bien le lien fraternel qui commence à se tisser. Et cela ne pourra qu'être bénéfique aux deux jeunes hommes. Si Poppu sera tiré par le haut, Fly lui y gagnera en relation humaine. Un bon duo qui a du potentiel à revendre.
Alors par contre, je vais me répéter, mais j'ai vraiment du mal avec les insultes à tout va... C'est vulgaire et cela ternit l'histoire. Je comprends franchement pas les traducteurs... Enfin, heureusement que ce n'est pas non plus dans toutes les bulles. D'ailleurs en parlant de bulles ! Je trouve ça trognon de voir que chacune est numérotée pour aider avec le sens de lecture japonais. Je n'y avais pas fait attention dans les autres tomes. Je crois d'ailleurs que c'est la première fois que je vois cela dans un manga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
florencemflorencem   07 avril 2018
Le héros est celui qui doit avoir du courage. Et le véritable courage est sans calcul. Ce n’est pas en fonction de la force qu’on abandonne ou qu’on se bat. Ce n’est pas ça, le vrai courage.
Commenter  J’apprécie          191
florencemflorencem   06 avril 2018
Sam, tu as un cœur en or. Mais tu sais, il arrive qu’on ne puisse pas protéger les gens seulement avec de l’amour et de la bonté. La justice qui n’a pas de force est impuissante comme la force sans justice est impuissante.
Commenter  J’apprécie          140

Videos de Koji Inada (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Koji Inada
Opening de l'anime "Dragon Quest : La Quête de Daï" (2020)
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17216 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre