AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070661831
400 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (08/01/2015)
4.27/5   312 notes
Résumé :
Une terrible guerre divise les royaumes du monde de Pyrrhia. Selon une mystérieuse prophétie, seuls cinq jeunes dragons nés lors de la Nuit-la-plus-Claire pourront mettre fin aux combats et apporter la paix. Mais les élus, Argil, Tsunami, Gloria, Comète et Sunny, rêvent de voler de leurs propres ailes plutôt que d'accomplir leur destin....
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (83) Voir plus Ajouter une critique
4,27

sur 312 notes
5
41 avis
4
27 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

deidamie
  01 mai 2020
« Bonjour les Babélionautes ! Aujourd'hui, après des jours et des jours de non-lecture, nous revenons avec le premier tome d'une saga jeunesse, Les royaumes de feu, La prophétie.
-Waouh. Ca fait super longtemps qu'on n'a plus parlé !
-La faute à qui ? Ca fait des semaines que je n'ai plus rien entendu de toi ! Rien ! Zéro ! Nada !
-Bah j'avais rien à dire, figure-toi ! Que veux-tu que je dise, si je ne suis plus en perpétuel contact avec la bêtise de mes contemporains ?
-Et les infos, alors ?
-Ca ne suffit pas ! J'ai besoin de la violence dans les transports en commun ! Il me faut des bousculeries, des mesquinades, des engueulages, des canettes à moitié pleines qu'on jette sur autrui, dans les jambes et les escaliers, pour exister !
-Heureusement qu'on ne se l'est pas prise directement, celle-là. Bref !
Or donc cinq dragonnets sont élevés par des dragons adultes et antipathiques dans une caverne. Ils restent cachés parce que la guerre entre les clans fait rage à l'extérieur et que, selon une prophétie, ils y mettront fin… ce qui n'est pas pour plaire à ceux qui profitent de la baston généralisée. Lassés des mauvais traitements, impatients de faire leurs preuves, les dragonnets s'échappent…
-Ouais. Ben moi, j'ai rien compris.
-Ah bon ?
-Ben non. Il a fallu que je relise plusieurs fois la description des dragons pour que je comprenne qui est quoi.
-Oui, bon… tu n'étais pas concentrée, peut-être, aussi…
Quoi qu'il en soit, j'ai eu raison d'écouter mon neveu qui m'a recommandé cette saga : le texte demeure simple, certes, mais efficace, et je peux difficilement m'opposer à l'abondance de dialogues.
Je note un joli travail sur les caractères des dragons, chacun bien différencié. J'espère que les personnalités de certains des dragonnets, laissés au second plan, se verront plus détaillées dans les tomes suivants, cependant. J'ai beaucoup aimé Scarlet et sa façon de déformer la réalité par ses mots : cela la rend délicieusement inquiétante, bien plus effrayante que si elle faisait preuve de violence physique. Sa relation avec Péril est réussie aussi. Quant à Argil, le mec gentil mais balourd, il m'a bien fait rire.
-Ben moi, je suis sentie larguée, ça m'a bien énervée !
-Où ça ?
-Lors des révélations sur Argil, l'Aile de Boue. J'ai pas compris d'où elles sortaient, où ç'avait été abordé… pouf, les infos sortent comme ça, tu sais pas d'où elles viennent !
-Peut-être qu'on n'était pas concentrées et qu'on les a ratées… vu le contexte, ce n'est pas improbable. Sinon, j'ai remarqué une brève incursion dans le registre horrifique. Soutenable, certes, mais ce qui se passe, bien que bref, reste percutant, belle trouvaille là-dessus. Je n'en dis pas plus pour ne point divugâcher.
-Moi, je regrette quand même la simplicité du texte ! OK, tu t'adresses à des enfants, mais ça n'empêche pas de, je sais pas moi, élaborer une prose un peu plus gracieuse ? Je n'ai rien noté qui vaille la peine d'être cité ! A part une phrase de Péril, mais qui ne veut rien dire si on n'a pas le contexte, donc ça ne sert à rien !
-Pas faux… dommage, oui.
Malgré ces menues réserves, ce premier tome des Royaumes de Feu constitue une plaisante mise en bouche. Je compte bien découvrir la suite. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          304
orbe
  11 mai 2015
Cinq dragons sont élevés pendant sept ans loin du monde où la guerre règne. Enlevés à leur naissance, ils sont l'objet d'une prophétie qui les désigne comme les sauveurs de ce monde peuplé presque exclusivement de dragons.
Mais à cette occasion, l'oeuf des Ailes du Ciel a été détruit et remplacé par celui de la pluie.

Mais la menace qui pèse sur l'un d'entre eux les amène à une réaction désespérée. Sans aucune préparation, leur fuite loin de la grotte où ils étaient retenus, leur montre bien vite qu'ils n'ont aucune conscience des réalités qui les entourent.
Leur situation contre toute attente empire... Pourront-ils vraiment agir sur leur destin ?

Un roman où s'affrontent différentes sortes de dragons avec chacun leurs spécificités. Des alliances de circonstances sont conclues entre certaines espèces alors que d'autres restent neutres. Une présentation imagée des différents clans est présente au début de l'ouvrage?

C'est l'éducation peu bienveillante de leurs geôliers qui va rapprocher les dragonnets de sable, de la pluie, de la mer, de la boue et de la nuit.
Il y a ,des mâles et des femelles, des intrépides et des peureux, des intellectuels et des têtes de linotte, des dragons de toutes les couleurs qui vont, pour espérer survivre, devoir s'entraider !
Chacun des dragons est élevé sans vraiment connaître la culture de son peuple et forme souvent une déception par rapport à la règle. Les Ailes de Sable sont réputées redoutables, leur représentante est chétive, alors que les Ailes de boue sont connus pour leur manque d'intelligence, il sera un des héros du livre...

Un livre enthousiasmant qui prône la solidarité et l'acceptation de toutes nos différences.
A lire !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          381
Caroetseslivres
  10 mai 2015
Dans ce livre, on rencontre Argil, Gloria, Sunny, Tsunami et Comète, cinq dragonnets qui sont destinés à un avenir exceptionnel: arrêter la guerre qui déchirent les peuples dragons. Mais, ce destin est trop lourd à porter pour ces dragonnets qui décident de voler de leurs propres ailes.Malheureusement tout ne se passe pas comme prévu et leur destin les rattrape.
Merci à Babelio et aux éditions Gallimard jeunesse, de m'avoir permis de découvrir le premier tome d'une saga qui semble prometteuse.
Le livre s'ouvre sur un plan des royaumes de Pyrrhia, sur des fiches informatives sur les différentes espèces de dragons et sur la prophétie des dragonnets, ce qui nous met tout de suite dans l'ambiance. J'ai aussi bien aimé la typographie en haut et bas de page. Dans les différents chapitres de l'histoire, nous rencontrons les différents protagonistes de l'histoire, des personnages qui auront un rôle important: certains membres des Serres de la paix (organisation pacifiste qui protège les dragonnets afin qu'ils accomplissent la prophétie), les dragonets, les trois reines des Ailes du Ciel, le premier tome prépare le terrain aux suivant en plantant le décor. J'ai un préférence pour le personnage d'Argil, qui est perdu , qui ne sait pas vraiment quel dragon il doit être mais qui fera tout pour protéger ses amis.Dans ce premier tome, il a également tout ce que j'aime. C'est à dire, qu'il y a de l'humour, de l'action, des révélations,des mystères, des trahisons, de l'amitié. On peut aussi voir que les dragonnets ont une double quête. D'abord, il y a la quête qu'on leur impose: trouver un moyen de mettre fin à la guerre et ensuite il ya une quête plus personnel, tous les dragonnets sont en quête leurs identités, de leurs origines, et ils vont devoir prendre des décisions pour savoir quelle est la quête la plus importante pour eux. Ce premier tome est alléchant et donne envie de lire les quatre autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
ReveursEtMangeursDePapier
  02 février 2015
Andy, 11 ans
Une aventure incroyable!
Le monde de Pyrrhia est en guerre et d'après une prophétie, ce sont cinq dragonnets nés pendant la Nuit la plus claire qui choisiront la Reine et apporteront la Paix. Après avoir lu le prologue, je savais que j'allais adorer ce livre. D'abord parce que les personnages sont des dragons et aussi parce qu'on fait la rencontre d'une reine impitoyable dès le début. Pour empêcher que la prophétie se réalise, elle va tuer un dragon qui protégeait un oeuf, et détruire cet oeuf. J'ai trouvé ça très cruel dès le prologue. Je me suis dit que l'aventure s'annonçait pleine de dangers et je voulais absolument savoir ce que devenait la prophétie après ça.

J'adore les histoires de dragons et c'est très original qu'ils soient les personnages principaux dans cette histoire. J'ai beaucoup aimé les illustrations au début du livre. Chaque espèce de dragons y est représentée, avec une petite description et pleins de détails sur ce qu'ils sont capables de faire, et avec qui ils sont alliés pendant cette guerre. Grâce à ça, je les ai facilement imaginé. Au début de l'histoire, on découvre d'abord quels dragonnets ont été choisis pour la prophétie et comment ils ont grandi, cachés sous la montagne.

Argil : un Aile de Boue protecteur et courageux
Tsunami : une Aile de Mer, rebelle et téméraire
Comète : un Aile de Nuit très intelligent et très attaché à ses parchemins
Sunny : la petite Aile de sable qu'on a envie de protéger
Gloria : qui n'a pas trouvé sa place dans la bande, puisque son oeuf a remplacé celui qui était attendu

Ils suivent des cours, apprennent à se battre mais ont toujours été enfermés dans les grottes. Et très vite, j'ai été triste de voir que leurs professeurs n'étaient pas satisfaits des dragonnets qu'ils ont élevés en cachette pour la prophétie. Par exemple, Gloria est une Aile de Pluie (espèce réputée paresseuse), alors que la prophétie demandait un oeuf d'Aile de Ciel. Ensuite, Sunny est une Aile de Sable mais tout le monde la trouve bizarre. Pour son espèce, elle est trop petite, trop fragile. On leur dit qu'ils ne sont pas à la hauteur alors qu'ils n'ont rien demandé et j'ai trouvé ça injuste. Mais j'ai eu très vite confiance en ces cinq dragonnets et j'avais hâte qu'ils prennent leur envol pour que l'aventure commence.

Et c'était génial! Je l'ai dévoré! Il y a une forte amitié entre les dragonnets et malgré la guerre, les combats, les dangers, les secrets et les méchantes Reines, je croisais les doigts pour qu'ils s'en sortent tous. J'ai été surpris plus d'une fois, comme les dragonnets, parce qu'ils ne savaient pas non plus de quoi ils étaient capables. J'ai imaginé leur monde comme sur la couverture. C'est très beau et fascinant. Et après ce premier tome, j'ai envie de découvrir chaque Royaume, chaque espèce de dragons. J'ai trouvé la fin assez triste, et aussi pleine d'espoir, et révoltante. Parce qu'il se passe pleins de choses et on apprend la vérité sur certains personnages. J'ai vraiment hâte de commencer le tome 2!
Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
ComptoirDesConnaissances
  05 mai 2021
Avant de débuter cette saga, je savais qu'elle se hissait parmi les meilleures sagas pour enfants, aux côtés d'Harry Potter de J.K Rowling et des Gardiens des cités perdues de Shannon Messenger. Je m'attendais donc à découvrir une intrigue spéciale qui justifie sa renommée mais j'avais aussi peur d'être déçue à cause de l'attente que j'avais de livre. de plus, l'autrice est déjà une autrice à succès avec La Guerre des clans (comme il est indiqué sur la quatrième de couverture, mais que je n'ai pas lu) qui sonne comme un gage de qualité.
Dès l'entrée dans le récit, les scènes sont intelligemment construites pour que le lecteur puisse comprendre le début de l'histoire et les conflits qui poussent les dragonnets à avoir de l'importance (à savoir la guerre entre les royaumes et son origine) sans que le livre n'ait l'air d'un documentaire. le fait de camoufler les informations nécessaires au lecteur derrière des jeux entre les personnages rend le récit plus vraisemblable que si c'était le narrateur qui racontait tout de lui-même. le lecteur est presque aussi ignorant que les dragonnets de cette histoire, et découvre en même temps qu'eux le monde qui s'ouvre lorsqu'ils s'échappent enfin. C'est une technique très utilisée en fantasy et dans les récits de quête ou de voyage, lorsque les personnages partent de chez eux pour chercher quelque chose et découvrent le monde. Cependant, dans ce roman, les dragonnets ne cherchent rien, ils n'ont pas de quête. Pour pouvoir arrêter la guerre comme annoncé dans la prophétie, ils doivent attendre encore deux ans. Ce détail qui peut échapper aux plus jeunes me fait dire qu'il manque peut-être un véritable objectif à l'intrigue complète.
Tout au long de l'intrigue, la prophétie est répétée tellement de fois que j'ai eu l'impression de ne pas avoir le choix quant à l'issue du récit. Quelles que soient les actions des protagonistes, la fin sera toujours la même et rien ne pourra y faire : la prophétie se réalisera. C'est dommage de rabâcher cette fatalité alors que quand il y a une prophétie dans une histoire, il vaut mieux la faire oublier pour que le lecteur trouve malgré tout un intérêt à suivre les aventures des personnages. Mais d'un autre côté, ce procédé peut égaler rassurer les plus jeunes lecteurs pour leur éviter des frayeurs lors des scènes à suspense.
Les premières pages du livre sont utilisées pour expliquer les caractéristiques des dragons. Je les ai personnellement sautées car je préfère découvrir les personnages en lisant le roman qu'en consultant des fiches explicatives, mais je peux comprendre que pour un lectorat jeune il puisse être intéressant de se référer à des pages de documentation pour ne pas se perdre. Cependant, je les ai tout de même feuilletées et comme les explications sont aussi données dans le récit, j'ai remarqué un bon travail sur les différentes propriétés naturelles entre les races de dragon. Aussi, cette documentation fournit de très belles illustrations et je salue le travail de recherche pour produire des dragons tous différents selon les peuples inventés de dragon.
En revanche, alors que la documentation aborde les alliances politiques entre les races des dragons, je trouve dommage qu'il n'y ait pas davantage de précisions sur les raisons de ces alliances. Les intrigues politiques sont très écartées du récit, probablement parce que l'autrice avait en tête un lecteur-cible enfant, mais même pour de jeunes lecteurs, je pense qu'il est important de construire et d'exposer un univers cohérent et pas de se laisser seulement embarquer par des personnages-types. Évidemment, dans les sagas, l'auteur a le temps de peaufiner l'univers dans lequel prend place le récit, et de ne pas donner toutes les clés au lecteur dès le début. Mais ce manque d'informations m'a donné plusieurs fois des doutes entre les dirigeants des différentes races et leurs alliances.
Il paraît évident que les personnages principaux sont Argil, Tsunami, Gloria, Comète et Sunny. Mais il n'y a au contraire aucun antagoniste précis. Certes, dans la première partie du roman, l'antagoniste peut être Crécerelle, mais elle est dans le même camp que les dragonnets du Destin, celui-ci des Serres de la Paix, tandis que dans la seconde partie, l'antagoniste est de toute évidence la reine des Ailes du Ciel Scarlet mais elle n'est pas perçue par les dragonnets comme leur ennemie fondamentale. La troisième partie est encore une fois différente car cette fois-ci, il n'y a pas d'antagoniste. Comme je l'ai déjà dit précédemment, l'univers, l'intrigue et les personnages manquent d'unité.
J'ai beaucoup apprécié les relations de solide amitié entre les cinq dragonnets du Destin qui sont en réalité le lien unificateur entre toutes les parties. Et même si l'autrice s'arrête peut-être un peu trop sur le côté bennet et naïf d'Argil, les cinq dragonnets ont une réelle identité. Mais contrairement aux relations entre les protagonistes, la relation amicale (ou plus concernant Péril) entre Péril et Argil, est beaucoup trop rapide alors que celle entre Péril et Scarlet est crédible, ainsi que son évolution.
Concernant l'écriture, l'autrice privilégie clairement les dialogues à la description pour dynamiser le récit, et cette technique fonctionne très bien, bien qu'elle ait également des limites. Elle ne permet pas au lecteur de s'approprier l'univers et ne fait que le rapprocher des personnages. Je n'exagère pas en disant que c'est très rare de voir deux paragraphes narratifs s'enchaîner sans être entrecoupés par une prise de parole. de plus, le vocabulaire n'est pas très poussé, même pour un roman pour des jeunes lecteurs, il contient beaucoup de dislocations. Il s'agit néanmoins d'un bon roman, et je suppose d'une bonne saga par extension, pour un lectorat très jeune, qui n'a encore presque jamais lu de fantasy.
Points positifs :
– dialogues intelligents
– agréable entrée dans la fantasy
– bonnes valeurs morales transmises
Points négatifs :
– très peu de développement de l'univers

Lien : https://comptoir-des-connais..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          83


critiques presse (1)
Ricochet   25 février 2015
L'action générale avance vers la paix en même temps que les héros découvrent leur famille biologique et l'importance de celle que l'on se choisit. Combinant les dons et sachant harmoniser leurs différences, ils sont invincibles et charmants. On oublie d'ailleurs souvent leur caractère sanguinaire de mangeurs de charognards (j'ai compris qu'il s'agissait de nous, les humains). Essayer un dragonnet, c'est l'adopter.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Raven777Raven777   14 juin 2015
-p.17

LA PROPHÉTIE DES DRAGONNETS

Quand la guerre aura durée vingt longues années,
Viendra le temps des dragonnets.
Quand la terre sera de sang et de larmes imbibée,
Viendra le temps des dragonnets.

De tous les œufs,
Celui des Ailes de Mer sera le plus bleu.
Au sommet de la montagne, très haut,
Celui des Ailes du Ciel sera le plus gros.
Quand aux Ailes de Nuit,
Ils viendront à vous sans bruit.
Dans la terre des Ailes de Boue, au fond,
Repose l’œuf couleur sang-de-dragon.
Enfin, caché, à l'abri des reine rivales,
Se trouve l’œuf des Ailes de Sable.

Des trois reines, Flamme, Fièvre et Fournaise
Deux mourront et l'autre apprendra
Que si un destin plus haut elle veut bien accepter,
Au pouvoir des Ailes de Feu elle accédera

Cinq œufs écloront par la Nuit-la-plus-Claire,
Cinq dragons nés pour mettre fin à la guerre.
L'obscurité fera place à la lumière.
Voici venu le temps des dragonnets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          281
Raven777Raven777   14 juin 2015
-p.17

LA PROPHÉTIE DES DRAGONNETS

Quand la guerre aura durée vingt longues années,
Viendra le temps des dragonnets.
Quand la terre sera de sang et de larmes imbibée,
Viendra le temps des dragonnets.

De tous les œufs,
Celui des Ailes de Mer sera le plus bleu.
Au sommet de la montagne, très haut,
Celui des Ailes du Ciel sera le plus gros.
Quand aux Ailes de Nuit,
Ils viendront à vous sans bruit.
Dans la terre des Ailes de Boue, au fond,
Repose l’œuf couleur sang-de-dragon.
Enfin, caché, à l'abri des reine rivales,
Se trouve l’œuf des Ailes de Sable.

Des trois reines, Flamme, Fièvre et Fournaise
Deux mourront et l'autre apprendra
Que si un destin plus haut elle veut bien accepter,
Au pouvoir des Ailes de Feu elle accédera

Cinq œufs écloront par la Nuit-la-plus-Claire,
Cinq dragons nés pour mettre fin à la guerre.
L'obscurité fera place à la lumière.
Voici venu le temps des dragonnets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
La_petite_SerpentardeLa_petite_Serpentarde   09 mars 2019
de feu, Tome 1 : La Prophétie de Tui T. Sutherland
"Lorsqu'elle referma ses serres autour de son cou, elle lui souffla :

- Où est passé la petite brute que j'ai vue quand ton œuf a éclos ? Voilà le dragon qu'il nous faut pour la prophétie !

- Argh, couina Argil en se débattant tant qu'il pouvait.

Il sentait les épais bourrelets des cicatrices de ses paumes contre ses écailles.

C'est ainsi que se terminaient toutes les séances d'entraînements avec Crécerelle : soit il était assommé, soit il traînait la patte pendant plusieurs jours.

Il s'encourageait intérieurement : « Défends-toi ! Réagis ! Énerve-toi ! » Mais il avait beau être le plus grand des dragonnets, il n'avait pas encore atteint sa taille adulte ; Crécerelle le dépassait d'au moins deux têtes.

Il s'efforça d'aller chercher la rage, la violence qui sommeillaient en lui. Hélas ! une seule pensée occupait son esprit : « Y a qu'à attendre que ça passe, après je pourrais aller dîner. »

Ce n'était pas exactement la plus héroïque des motivations."

➳ Chapitre 1 pages 32-33

1 0
Extrait ajouté par Coriolis il y a 9 mois Les Royaumes de feu, Tome 1 : La Prophétie de Tui T. Sutherland
Une Aile du Ciel orange, un peu plus grande qu'Argil, se posa sans bruit dans la clairière, à côté du charognard. Des volutes de fumée tournoyaient autour de ses cornes. Comme le petit être recommençait à crier, elle se pencha et lui arracha la tête d'un coup de dents.

- Pouah ! fit-elle en la recrachant immédiatement.

La tête roula sur la pelouse tandis que le reste du corps s'affaissait, une gerbe de sang jaillissant du cou tranché.

- C'est vraiment trop injuste, reprit la dragonne orange. Ces saletés essaient sans arrêt de me voler mon beau trésor. Et en plus, ils ne sont même pas bons à manger.

Elle grimaça.

- Une chair caoutchouteuse au goût de poisson, pouarc !

Argil recula d'un bond pour éviter la flaque de sang qui se répandait. Il n'avait plus faim
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
orbeorbe   05 mai 2015
peut-être que je suis né ainsi, mais ça ne m'oblige pas à le rester toute ma vie. J'espère que j'ai le choix, c'est tout. Que je peux être celui que je veux, que ce n'est pas décidé d'avance. Tu comprends ? Tu n'aimerais pas...parfois, tu n'aimerais pas être différente si c'était possible ?
Commenter  J’apprécie          315
ebardinebardin   26 décembre 2015
« La bataille vient d'avoir lieu, remarqua Sunny. Ces derniers jours, je veux dire. Regarde, ça brûle encore. […] A votre avis, qui a gagné ? demanda Tsunami ? Qui a gagné ? cria Sunny. Mais personne ! Qui pourrait contempler cet endroit sinistre en déclarant « Youpi, on a gagné ! » ? Impossible. » p. 346
« Voilà peut-être le sens de la prophétie. Si ça se trouve, les dragonnets sont censés montrer aux autres comment vivre ensemble sans s'entre-tuer. » p.304
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

Videos de Tui T. Sutherland (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tui T. Sutherland
Un univers riche et fascinant, une intrigue captivante: partagez l'aventure de cinq jeunes dragons à l'amitié indéfectible, aussi valeureux qu'attachants. "Les Royaumes de Feu", une saga de Tui T. Sutherland, dès 9 ans. Suivez l'actualité des livres et des auteurs Gallimard Jeunesse sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/GallimardJeunesse/ Instagram : https://www.instagram.com/gallimard_jeunesse/ Twitter : https://twitter.com/GallimardJeun Site Internet : https://www.gallimard-jeunesse.fr/ Abonnez-vous à notre newsletter : https://www.gallimard-jeunesse.fr/inscription-a-la-newsletter.html
+ Lire la suite
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur ce livre Voir plus
autres livres classés : dragonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

les royaumes de feu tome 1

comment s'appelle la gardienne dans la grotte des serre de la paix?

scarlet
magnifique
crécerelle
gloria

4 questions
52 lecteurs ont répondu
Thème : Les Royaumes de Feu, tome 1 : La Prophétie de Tui T. SutherlandCréer un quiz sur ce livre

.. ..