AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368331913
Éditeur : Locus Solus Editions (18/05/2018)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
En spécialistes passionnés, les auteurs de cet inventaire sont partis à la découverte de près de 200 arbres remarquables du Finistère. Ils en détaillent une large part, dont ils rapportent anecdotes botaniques ou historiques, souvent surprenantes.

Ce territoire est riche d'arbres insolites, exotiques ou sacrés parmi les plus anciens d'Europe. Ils constituent un patrimoine transmis par des générations, en campagne comme dans les parcs et les villes, do... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
tamara29
  14 juillet 2018
C'est dans un autre Finistère, loin des longues plages de silence, que je me suis laissé embarquer par « Arbres remarquables du Finistère », reçu lors du dernier masse critique. Je remercie donc vivement Babelio et les éditions Locus Bolus pour ce magnifique livre.
Des choses marquantes du Finistère de mon enfance, il y avait la langue bretonne que parlaient les adultes, les crêpes, le kig ha farz et les plateaux de fruits de mer. Il y avait les églises et les chapelles à l'architecture gothique, les toits de chaume ou en ardoise et puis, pas très loin, certaines grands-mères portant la coiffe. Il y avait aussi la musique celte bien sûr, les fest-noz et le bagad de Lann-Bihoué, comme me le rappelait Alain S.… Mais, sans conteste, c'est avant tout la mer (avec les embruns, les tempêtes, les dunes, les phares, les rochers et le sable fin) ma plus grande madeleine de Proust parce que, chaque fois que je la vois, elle a cette capacité de m'amener le sourire et de me faire ressentir des émotions intenses.
Pourtant, point d'eau dans cet ouvrage (ou peu). Ici l'élément c'est la terre et les arbres… Connaissant mal la Bretagne par ce prisme, j'étais curieuse d'en apprendre un peu plus. Alors, c'est finalement par une autre porte que je reviens au pays de mon enfance.
Mickaël Jézégou, Yannick Morhan et Guy Bernard (le photographe) ont classé les arbres remarquables de ce département, selon 8 catégories : vétéran, insolite, exotique, arbre d'histoire, arbre de parc, sacré, arbre de hameau agricole et arbre d'inspiration.
Le livre est divisé en parties selon les différents « pays » dont est composé le Finistère : pays de Brest, pays de Cornouailles, pays de Morlaix et pays de Centre Bretagne.
Au sein de chaque pays, les arbres les plus remarquables sont présentés avec une photo et un commentaire détaillé expliquant leurs particularités. Que les auteurs ne se soient pas limités à la sphère botanique a été vraiment appréciable. Les contextes économiques, historiques, sociaux, etc. sont aussi abordés pour expliquer la présence et/ou la spécificité de l'arbre. Tel arbre, par exemple, est arrivé dans cette région lors du retour de voyages de tel botaniste ou tel autre officier de la marine (il y a notamment un de Kersauzon parmi ceux-là vers 1823…) ou encore pour enrichir le jardin botanique maritime de Brest, etc. Tel autre pour ses qualités dans la construction des bateaux (l'eau finalement n'est pas oublié. le Finistère reste un département côtier, synonyme de ports, de voyages, de commerces maritimes).
Enfin, une petite fiche technique récapitule les informations sur l'arbre (circonférence, âge, lieu public ou privé, essence). Comme il est incroyable de se dire que certains de ces arbres datent de plus de 300 ou 1200 ans (le châtaignier patriarche) ! Ça remet l'humain un peu à sa (petite) place.
Les arbres découverts, au fil des pages, sont tout bonnement magnifiques et incroyables. Et je regrette en écrivant ces quelques lignes de ne pouvoir partager les photographies pour mieux faire comprendre l'étonnement ou les émotions que la vue de ces arbres éveille. On s'arrête sur certains détails : le tronc tors (celui du poirier centenaire), ou encore massif et rassurant (comme le chêne pédonculé de Plouvien) ; le feuillage ; le profil parfois étrange, s'étant développé de manière étonnante et intelligente par la proximité d'un rocher ou un mur, ou encore du fait des vents forts océaniques, parfois encore abimés par des maladies, par des tempêtes (1987), par la main de l'homme qui a voulu le couper (parfois par nécessité pour le chauffage, parfois dans le but de faire passer une ligne électrique ou bétonner la place)…
Quelques termes techniques botaniques rendent de temps en temps la lecture un peu aride (et c'est presque un paradoxe à propos d'un livre sur cette région !) (le petit moins : il est dommage qu'il n'y ait pas un lexique en fin d'ouvrage / le petit plus : j'ai enrichi mon vocabulaire...).
En plus de ces photos, d'anciennes cartes postales ou encore des peintures de divers artistes (comme Boudin) mettent en relief les différences des arbres avec aujourd'hui (grandeur, blessure, etc.). (un petit plus, sans conteste).
Au fil des pages, force est de constater l'énorme travail des auteurs pour répertorier tous ces arbres, recueillir les informations sur chacun d'eux, sans parler de tous ces kilomètres qu'il a fallu parcourir pour les prendre en photo. Et à chaque page, c'était pour moi une découverte, un plaisir différent.
Quel régal, en effet, que de feuilleter ce livre et de s'arrêter sur une photo, ébahi par la beauté, la magnificence de chacun des arbres. Les hêtres, ifs, chênes verts ou pédonculés, châtaigniers, séquoias, tulipiers et tant d'autres encore ! (Alors, non, il n'est guère dans mes intentions d' « aller me briser la voix une dernière fois à 120 décibels contre un grand châtaignier »… Je les respecte trop ces arbres). Plaisir, bien entendu, plus particulier et décuplé, lorsqu'au passage, j'ai retrouvé un lieu, une place de village, un souvenir, un arbre que je connaissais…
Cet ouvrage est un guide très utile pour les balades dans le Finistère (en s'aidant des diverses cartes de ce livre), pour mieux connaître cette région et ses trésors arboricoles. Mais c'est plus qu'un guide puisque c'est surtout un bel ouvrage très instructif, qui invite à la contemplation et à l'émotion.
Un livre pour tous ceux qui s'intéressent et aiment la nature, pour tous ceux qui s'intéressent à notre histoire et nos racines (sans mauvais jeu de mots), pour tous ceux qui préfèrent, aux villes bruyantes, asphyxiées et aux buildings, plutôt admirer les arbres en pleine campagne, dans la forêt ou pas loin de la mer, les regarder se dresser vers le ciel, et se ressourcer en leur compagnie.
Sûrement, qu'auprès de mon arbre je vivais heureux(se), j'aurais jamais dû le quitter, mon arbre du Penn-ar-Bed.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          376
badpx
  01 juillet 2018
J'avais sélectionné ce livre dans la dernière Masse Critique, mais ce n'est pas celui ci qui m'a été accordé. Alors quand je l'ai vu bien exposé, chez mon libraire favori, je n'ai pas pu m'empêcher de le feuilleter, et de l'acheter.
Ce livre est une invitation à la promenade pour aller découvrir tous ces arbres, Surtout que l'un d'eux se trouve dans mon village.....
C'est aussi un formidable hommage à la beauté végétale, et sans rien y connaitre cela donne juste envie de prendre le temps de lever le nez pour regarder ces arbres qui semblent si immobiles et qui sont pourtant si vivants.
Je regrette juste l'usage de termes parfois un peu trop technique sans glossaire disponible dans l'ouvrage.
Commenter  J’apprécie          110
DamePlume
  25 juin 2018
Il s'agit d'un superbe livre, merveilleusement accompagné de photographies souvent impressionnantes. L'auteur, Mickaël Jézégou, parle avec passion et minutie de ses arbres séculaires, survivants aux hommes, au progrès, aux guerres,.. à la bêtise. Sur près de 200 arbres inventoriés, 80 sont détaillés et enrichis d'anecdotes historiques, de détails insolites botaniques ou liés à L Histoire..
Ce livre a une richesse infinie, il pousse à la rencontre avec ces êtres extraordinaires. Et dans le but justement de leur rendre visite, il mentionne les lieux avec précision, soulignant l'accès public, privé voire payant de chaque arbre.
L'ouvrage est précieux, que ce soit par amour des arbres, par passion de l'Histoire ou par volonté de se rendre en Bretagne, il est nécessaire à toute bibliothèque : il est envoûtant.
Commenter  J’apprécie          90
moustafette
  17 juillet 2018
C'est à une promenade pleine de chlorophylle que nous convie cet album merveilleusement illustré de photographies actuelles ou d'époque, car nous partons à la rencontre de géants parfois multicentenaires. Un itinéraire de balades en forme de jeu de piste à travers le Finistère pour découvrir les plus beaux arbres qui, contre vents et marées et aussi contre bêtise humaine, résistent vaille que vaille.
Pas facile de résumer ce livre qui donne autant à voir qu'à lire. On y apprend qu'un des patriarches des arbres européens est un châtaignier de plus de 1200 ans qui se trouve en pays bigouden à Pont l'Abbé. 20 mètres de circonférence en 1932, avant qu'un idiot de chasseur n'y mette le feu en enfumant des terriers à sa base, cet arbre a bien failli mourir. Mais la résilience se rencontre aussi chez nos amis les arbres, et à ce jour il poursuit sa vie grâce à des rejets qui, s'ils limitent désormais sa circonférence à 14 mètres, n'en font pas moins un survivant remarquable. A Roscoff, un figuier de 1610, palissé sur 600 m² (vieille carte postale impressionnante), a été abattu en 1987 pour permettre la construction d'une résidence...
Du pays de Brest en passant par la Cornouaille, les monts d'Arrée et le pays de Morlaix, voici donc un complet inventaire de notre patrimoine arboré. Plus de 200 "Arbres remarquables" (labels hélas qui ne les protègent pas toujours) et 80 portraits magnifiques agrémentés d'histoires, de légendes et d'émotions. Une bonne idée de balades à venir afin de partir à la découverte de ces trésors, le livre à la main. Si certains sont visibles gratuitement, d'autres se trouvent dans des lieux privés. Les célèbres enclos paroissiaux en abritent beaucoup, ainsi que les forêts de Huelgoat et du Cranou, mais on peut les croiser aussi au centre des villages ou au détour d'un petit chemin de campagne. Et quel plaisir d'en reconnaître certains ou de découvrir ceux de son village dans cet ouvrage ! Je suis toujours contente de passer chaque jour devant "mes" deux chênes pédonculés et de traverser la forêt de Huelgoat au gré des saisons, j'avoue que cela va me manquer lorsque je quitterai d'ici quelques temps ce paradis vert pour un autre, plus maritime.
Dernièrement, les livres consacrés aux arbres ont le vent en poupe, et c'est tant mieux. S'ils pouvaient parler, ils en auraient des choses à nous raconter ! Et moi je remercie Hélène des éditions Locus Solus pour cet envoi ainsi que Babelio pour ce partenariat. Un joli partage.

Lien : http://moustafette.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
moustafettemoustafette   17 juillet 2018
Quelques mots de Pierre-Jakez Hélias pour terminer "Le tronc d'un arbre est une grosse corde, il y a même des noeuds dedans. Mais à chaque bout, les fils de la corde se desserrent et s'élargissent pour s'accrocher au ciel et à la terre. On les appelle des branches, en haut, et des racines, en bas. Mais c'est la même chose. Les racines cherchent leur chemin dans le sol de la même manière que les branches cherchent leur chemin dans le ciel."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DamePlumeDamePlume   20 juin 2018
(..) un chêne de la liberté se situe au centre de la Place Quilbignon. A son pied, une plaque évoque sa plantation le 14 juillet 1881 (..). Durant les bombardements, l'arbre aurait reçu des éclats d'obus qu'il a "digérés" petit à petit au cœur de son tronc.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Mickaël Jézégou (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mickaël Jézégou
Vidéo de Mickaël Jézégou
autres livres classés : botaniqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox

Autres livres de Mickaël Jézégou (1) Voir plus




Quiz Voir plus

10 questions et "1 kilo de culture générale" à gagner !

Quel est le nom du premier chef qui a réussi à fédérer le peuple gaulois ?

Orgétorix
Astérix
Vercingétorix
Celtill

10 questions
2559 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture généraleCréer un quiz sur ce livre