AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2714475752
Éditeur : Belfond (03/05/2018)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Londres, de nos jours
Âgée d’une vingtaine d’années, Nikki vient d’abandonner ses études et travaille dans un pub en attendant de trouver sa voie. Une émancipation peu courante pour une jeune femme sikh. Jusqu’au jour où, partie déposer une annonce au temple de Southall pour sa sœur en quête d’un mariage arrangé, Nikki tombe sur une étonnante offre d’emploi : on cherche une enseignante pour donner un cours de creative writing à un petit groupe de femmes siks.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
djihane
  19 mai 2018
Nikki est une jeune Londonienne d'origine sikh. Elle abandonne ses études de droit et travaille dans un pub en attendant de trouver sa voie. Seulement, la jeune femme doit porter le poids de sa décision vis à vis de sa famille, très conservatrice qui désapprouve son besoin d'émancipation. Elle quitte la maison familiale pour s'installer seule et dans la foulée trouve un emploi d'animatrice d'atelier d'écriture dans le centre communautaire hindou. Nikki n'est pas au bout de ses surprises quand elle se rend compte que ses élèves sont des veuves qui veulent raconter et améliorer les histoires érotiques qu'elles imaginent.
J'ai bien aimé cette lecture qui m'a fait sourire mais aussi réfléchir. le premier élément qui nous fait apprécier ce texte est son humour. Ces dames, gardiennes de la tradition et des valeurs de leur communauté, se dévergondent le temps d'un atelier. le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles ont une imagination très fertile. le lecteur découvre les récits de ces femmes, en même temps que Nikki qui ne sait plus où se mettre. Des histoires d'amour délurées et sans tabous entre des maris et leurs femmes, ou encore des histoires d'infidélités et de rencontres hors mariage.
La relation que Nikki va tisser avec ces femmes est attendrissante et les ateliers leur apportent un instant de liberté tant convoité. Toutefois, le club des veuves qui aimaient la littérature érotique n'est pas seulement un titre fait pour nous faire passer un bon moment en compagnie de ces veuves délurées, c'est aussi une réflexion sur le statut de la femme et le poids des traditions qui peuvent vite devenir étouffantes au sein des communautés hindoues. Cela peut s'appliquer à toutes les sociétés traditionnelles qui exigent à ses membres d'effacer son individualité au profit du groupe.
Nikki ne se conforme pas à ce que l'on attend d'elle. Elle ne veut pas se trouver un mari et respecter les traditions qui bafouillent souvent les droits de la femme. Féministe dans l'âme, elle n'a pas pour autant envie de renier ses origines mais plutôt de trouver un juste équilibre entre modernité et traditions. D'ailleurs, à travers les histoires des veuves de l'atelier et le secret qui doit entourer leur activité, le lecteur ressent ce malaise autour de la sensualité et la sexualité des femmes dans cette communauté. Jeune, âgée ou veuve, la femme doit être un ornement dans un foyer. Se taire, ne pas exprimer ses désirs et assouvir les désirs des hommes sans rechigner.
Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique est un roman où l'on retrouve de la légèreté à travers les récits érotiques de veuves en quête de liberté mais également une réflexion sur le statut de la femme dans les communautés hindous et le poids des traditions qui peut vite déraper en violence, crime d'honneur, etc. J'ai bien aimé cette lecture, drôle, engagée et féministe.
Lien : https://lesinstantsvolesalav..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
alexb27
  21 mai 2018
C'est un autre monde, une autre culture où honneur et transmission sont indissociables que j'ai découvert dans ce roman abordant la communauté indienne sikh de Londres. Ici le poids de la famille est pesant et les hommes ont tout pouvoir. le cours d'écriture proposé par Nikki devient vite pour les veuves du quartier un endroit pour aborder leur vie et leurs fantasmes. C'est un moyen aussi de s'éloigner du joug familial. Mais les hommes veillent...j'ai passé un bon moment avec ce roman à l'écriture fluide, à l'histoire prenante et aux personnages attachants, partagés entre leurs 2 cultures. Une réussite ! Merci à netgalley et à l'éditeur pour cet envoi en avant première dans le cadre du challenge Netgalley.
Commenter  J’apprécie          40
PopcornandGibberish
  03 mai 2018
Si vous suivez l'actualité littéraire, ce roman ne doit pas vous être étranger. En effet, Reese Witherspoon l'avait mis en avant lors d'un de ses précédents book club et l'avait adoré. Clairement, quand j'ai su ça, ça m'a décuplé l'envie de le découvrir. Je trouve le travail de couverture formidable pour ce roman car je la trouve magnifique.
Bon maintenant que regorge ce roman ? Parce que clairement c'est ça que vous attendez. Eh bien, nous partons en Angleterre comme je vous l'ai dis. Au nord de Londres pour être plus précise. A Southall si je veux être bien claire. Southall est un quartier où vivent les immigrés indiens. Notre héroïne Nikki ne vit pas là, mais elle s'y rend par hasard pour y déposer une petite annonce de mariage pour sa soeur qui souhaite un mariage arrangé. En y allant, elle découvre que le centre communautaire cherche quelqu'un pour y donner des cours d'anglais aux femmes résidant dans ce quartier. La vie de Nikki va changer à tout jamais !
Le club des veuves (je raccourcis sinon demain on y est encore !) a été un peu long à démarrer. J'ai eu du mal à m'attacher aux personnages car il y avait beaucoup de points d'interrogation à leur sujet. Cependant, au bout d'une bonne soixantaine de page, nos personnages commencent à s'ouvrir, ce club des veuves se met en place et là, il devient un vrai page-turner.
Balli Kaur Jaswal nous propose une belle brochette de personnages. Nikki, indienne mais qui vit à l'anglaise et qui ne comprend pas trop la façon de vivre de son peuple. Kulwinder qui ressemble à une vieille sorcière mais qui se révèle au grand coeur. Tarampal que l'on a du mal à cerner. Mais aussi Sheena qui m'aura bien fait rire ou encore Manjeet, Arvinder, Preetam, toutes plus attachantes les unes que les autres.
Mais comment des cours d'anglais en est-on arrivé à de la littérature érotique ? Eh bien tout simplement grâce à ces veuves indiennes qui, si elles ont un vécu pour la plupart franchement pourri et font profil bas face aux hommes, ont des choses à dire sur le sujet ! On ne tombe jamais dans le vulgaire et c'est même traité avec humour. Nos personnages nous pondent des histoires érotiques à chaque séance et n'ont pas du tout envie d'apprendre l'anglais. Cette activité va permettre à Nikki de mieux comprendre sa culture et de découvrir les histoires des unes et des autres.
Si c'est traité plus ou moins de légèreté, le club des veuves traite de sujets importants. Ainsi, Balli Kaur Jaswal nous parle des femmes, de leur place au sein de la société et comment leur voix va prendre de la puissance dans cette communauté. Mais elle nous montrera également la crainte des hommes et le rejet de cette place nouvelle. C'est bien traité, les témoignages m'ont semblé réels, authentiques. Cependant, la fin m'a semblé un peu rapide, mais je ne vous en dis pas plus !
Lu en quelques jours, le club des veuves qui aimaient de la littérature érotique a été un véritable plaisir à découvrir. Balli Kaur Jaswal traite d'un sujet qui me semble important et a su le lier avec légèreté tout en gardant des moments forts. Je garderai chacun de ces personnages en tête car l'auteure a su nous les rendre attachantes et j'ai l'impression d'avoir laisser des amies à la fin du roman. A découvrir sans plus tarder !

Lien : https://popcornandgibberish...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
jardinlitteraire
  23 mai 2018
Merci à Netgalley et au Cercle Belfond pour cette lecture pour le moins étonnante. Cela fait quelques temps que je m'intéresse de près à cette collection qui me fait découvrir des titres forts. Celui-ci ne déroge pas à la règle, j'ai adoré et ce pour plusieurs raisons que je vais développer ici.
Mais tout d'abord allons à la rencontre de Nikki, jeune femme de 22 ans qui se cherche professionnellement. Elle a été élevée dans une famille indienne assez traditionnelle et stricte. En fuyant le domicile parental, elle s'offre une indépendance et une liberté qu'elle revendique et dont elle est fière. Féministe dans l'ame, elle se bat pour ses idées. Alors quand elle se retrouve face à ses femmes indiennes bien décidées à écrire des histoires érotiques elle ne peut que les aider. Ces femmes, soumises à leur mari de leurs vivants, vont se révéler en s'affirmant. Leur imagination est très fertile pour des femmes emprisonnées dans les traditions. Grace à ce groupe, elles vont se libérer et se laisser aller sans jamais tomber dans la vulgarité. Nikki va leur apporter une touche de modernité et un regard plus neuf sur leur statut de femme.
L'auteure véhicule ces idées féministes avec beaucoup de légèreté mais surtout d'humour. Qu'est ce que j'ai ri ! Ces femmes sont entières et vraies. Elles sont se livrer sans artifice et partager des pans de leur histoire. C'est une ode à la vie, une histoire de femmes qui doivent se battre pour l'égalité. C'est un roman engagé qui nous fait rentrer dans l'intimité de toute une communauté avec ses règles et ses coutumes.
L'auteure intègre à son récit quelques intrigues secondaires qui m'ont tenue en haleine. Mariages arrangés, harcèlements, morts suspectes… A travers ce roman, l'auteure pointe du doigts des pratiques et des façons de penser encore d'actualité dans certaines sociétés. Un roman fort porté par une plume fluide et des personnages hauts en couleur.
Le titre peut prêter à sourire. Les fantasmes de ces femmes ne sont qu'un prétexte à évoquer des sujets beaucoup plus lourds. C'est définitivement un roman de femme. Une quête d'indépendance et d'émancipation. L'humour permet de dédramatiser et de détendre l'atmosphère. Une belle leçon de vie !
Lien : https://monjardinlitteraire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Latetedansleslivres
  13 mai 2018
J'ai vraiment adoré ce livre qui est bien plus que ce qu'annonce le titre. C'est un roman féministe, engagé et qui m'a fait ouvrir les yeux sur une communauté que je connais vraiment très mal: la communauté indienne à Londres et plus particulièrement la communauté pendjabe. C'est une communauté très traditionnelle où la place de la femme est assez rétrograde. On la découvre à travers plusieurs points de vue et notamment celui de Nikki, née en Angleterre, son mode de pensée est beaucoup plus occidentalisé mais elle se tient en marge de sa communauté.
Du côté des personnages, j'ai au début eu un peu de mal à repérer qui était qui parmi les veuves mais je m'y suis fait. Ces veuves sont étonnantes et malgré la différence de culture, elles montrent leur féminité et tout simplement leurs envies de femme lorsqu'elles expriment leurs fantasmes. Nikki est un personnage attachant, elle a du caractère même si j'ai trouvé qu'elle se laissait un peu chahuter par les veuves. Mais ça fait plaisir de voir son implication et de la voir s'épanouir. Ce n'est pas un roman exclusivement féminin, mais les femmes ont une belle place.
Du côté de l'histoire, j'ai été surprise de découvrir une intrigue qui va bien au-delà de ce club d'écriture qui devait être un cours d'alphabétisation. C'est l'histoire de toute une communauté, des non-dits et des injustices faites aux femmes mais aussi aux hommes. Je suis vraiment curieuse de savoir ce qui est vrai et ce qui relève de la fiction, mais j'ai malheureusement l'impression que c'est inspiré très fortement de la réalité.
C'est donc un roman qui va bien au-delà de ce qu'annonce le titre qui prête à sourire. Alors oui, nous avons quand même de la littérature érotique qui permet de détendre l'atmosphère et qui personnellement m'a bien fait sourire. Mais l'essentiel est dans le message que fait passer le livre et j'espère vraiment qu'il y a quelque part une Nikki qui aide les femmes à s'émanciper.
Lien : https://latetedansleslivres...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : singapourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox


Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
263 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre
. .