AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782915621525
384 pages
Éditeur : Editions Octobre (21/08/2019)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Dans la grande cité de Glargh, de fiers soldats font régner l'ordre. Mais parmi eux, l'unité Furets est considérée comme de la bleusaille incompétente. Autour de l'héritier d'une longue lignée de charcutiers, on trouve un ingénieur porté sur la bouteille, une amazone à la beigne facile, un médecin trop bavard, une Drow susceptible, un nobliau pistonné et même un Nain ! Puis voilà qu'on leur colle, en plus, une experte en magie dont personne ne sait quoi faire… ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
RosenDero
  29 novembre 2019
La grande ville de Glargh est, comme tout lieu où les humains se regroupent à plus de deux, pleine de problèmes, de tension et d'une odeur douteuse. Dans ce joli tableau, quelques hommes et femmes tentent de faire régner l'ordre, de sauver les chatons égarés, de balayer les feuilles mortes et les rats crevés, bref, de faire le travail du guet. Ces hommes et ces femmes, ce sont les Veilleurs de Glargh, et parmi eux, les moins utiles, ceux qui n'ont aucune mission plus compliquée que de surveiller les latrines, les bleus, j'ai nommé le groupe des Furets. Bizarrement, contre toute attente, ils vont être plongés dans un complot d'envergure, dépassant de loin leurs attributions et la simple sécurité de leur cité...
---
Cette lecture a une odeur de jdr... c'est très troublant de lire ce bouquin en parallèle d'une campagne med-fan qui reprend les mêmes éléments. Bon, ici, on entend clairement les dés rouler ;) et c'est d'ailleurs fait exprès, à coup de "il faut le dispeller" ou de "désolé j'ai raté" l'auteur - comme la série audio - appuie sur les références communes aux rôlistes, et fait dans le fan service. Mais attention, on pourrait croire à des blagues potaches les unes à la suite des autres, mais que nenni ! L'intrigue est pas mal foutue du tout, avec un crescendo qui, de quête en quête (annexe ou non) mènera à une vision d'ensemble certes basée sur le sempiternel combat des gentils contre les méchants, mais tout de même bien trouvé.
Avec beaucoup d'humour et de rigolades, malgré un peu de longueurs et une fin un poil brutale, cette lecture est agréable et bien dans la veine Naheulbeuk. Aucun risque d'être déçu pour les fans de la première heure, d'autant que si les "aventuriers" ne sont pas les héros principaux ils ne sont pas absents pour autant. Les membres des furets sont de taille à détrôner les héros initiaux : entre elfe noire mystérieuse, barbare redresseuse de mal élevés, nain lourd, et j'en passe, les multiples aventures qu'ils vont vivre vont leur permettre de dévoiler tout leur potentiel.
Merci à Babelio et aux éditions Octobre pour cette lecture très agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Katnip12
  12 novembre 2019
Merci à la masse critique d'octobre pour l'envoi de ce livre.
Étant friande de l'univers de Naheulbeuk depuis très longtemps (d'abord sur internet, puis les romans et la BD) je souhaitais découvrir ce dernier livre !
Si le ton est bien présent, ici point d'aventure mais une histoire se rapprochant du polar, où l'on va suivre une équipe de gardes de la ville de Glargh menant l'enquête.
On retrouve les personnages déjà bien connu (autre équipe mais même époque que les épisodes audios) comme le barbare, les nains, les elfes... L'univers et l'humour sont donc présent, avec une dose de coquinerie en plus ...
à réserver aux connaisseurs donc !
Commenter  J’apprécie          40
Algard
  16 janvier 2020
J'aime beaucoup le style de john lang, agréable et fluide. Cette aventure se passe donc en parallèle des péripéties des Fières de Haches où nous suivons les furets, une toute jeune unité d'agent de maintien de l'ordre de la cité de Glargh, dans leur première enquête criminelle. On s'habitue et s'attache bien vite à cette nouvelle équipe qui n'est pas sans rappeler d'une certaine manière le guet d'ankh-morpork (les annales du disque-monde, Pratchett). Bien que l'intrigue de cette enquête ne soit pas vraiment digne de Sherlock Holmes, elle tient ses promesses et offre un très bon premier défis à l'unité Furet ! Comparativement à nos aventuriers bien connus, l'équipe des furets bien que novice semble clairement moins empotée et sujette à la catastrophe. Fini les échecs à répétition et les situations burlesques, nous avons ici affaire à des professionnels ! J'attends leurs prochaines aventures avec impatience !PS : ce roman mérite sans doute plus un 4/5 mais le pseudo romance entre deux des personnages principaux et surtout leurs éthenie respectives me font perdre un peu d'objectivité. Pas spécialement adepte de Slanoush mais inconditionnellement subjugé dès qu'il est question d'elfe noir ... Mr Lang, vous avez trouvé mon point faible !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pugoscope
  17 novembre 2019
Les aventures de la compagnie qui entra dans le fameux Donjon de Naheulbeuk étant terminées, j'attendais avec impatience de retrouver cet univers aussi foisonnant qu'invraisemblable. Après avoir joué au livre dont vous êtes le nabot, La Geste de Gurdil sorti en 2018, et lu La Malédiction de Tirlouit, je voulais savoir si John Lang avait suffisamment de matière pour créer un nouveau spin-off qui tiendrait la route sur un roman entier avec Les Veilleurs de Glargh.
Comme tous les autres bleus, L'Unité Furet de l'armée fanghienne, en poste dans la grande ville de Glargh, se voit confier des petites missions sans intérêt qui se limitent à effectuer des rondes au milieu des étals de poissons ou à appréhender les ivrognes à la sortie de la taverne. Cependant, alors que la guerre se prépare et que les effectifs militaires présents en ville se réduisent, on offre aux Furets l'opportunité d'enquêter sur un meurtre aussi sordide que mystérieux. Mais l'équipe hétéroclite et inexpérimentée va mettre les pieds dans une affaire qui les dépasse complètement...
S'il est bien difficile de juger ce livre en faisant abstraction des précédentes créations de l'univers de Naheulbeuk, on peut quand même considérer Les Veilleurs de Glargh comme une porte d'entrée car les références sont assez légères et suffisamment bien dosées pour titiller le lecteur expérimenté sans déranger le néophyte. Pour le reste, une connaissance de la mythologie des Terres de Fangh permet surtout de renforcer l'immersion.
Dans ce nouveau roman, on retrouve l'un des points forts de John Lang : sa capacité à créer une histoire sérieusement débile. Pas question de se reposer sur la parodie ou d'utiliser l'humour comme moteur de l'intrigue ; on a une aventure ancrée dans une mythologie déjà bien en place avec des intrigues millimétrées et des péripéties captivantes, le tout rehaussé par une bonne couche d'humour qui prend plusieurs formes. On a droit à tout un éventail de situations absurdes, l'auteur joue avec les codes de la fantasy en les détournant ou en les prenant à revers et l'organisation militaire, déjà légèrement aperçue dans le Donjon de Naheulbeuk, offre également un vaste champ de possibilités cocasses...
Suite de la chronique sur Pugoscope.fr !
Lien : http://pugoscope.fr/4543-les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Renaud_C
  29 mars 2020
Quel plaisir de retrouver l'univers de Naheulbeuk. Cette aventure arrive à la fois à être plus mature tout en conservant l'humour de la série d'origine... et j'aimerais beaucoup continuer à suivre les aventures de l'Unité Furet
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Elbakin.net   20 novembre 2019
Le lecteur habitué à l’univers de Naheulbeuk est là en terrain connu, et les Veilleurs de Glargh aura toutes les cartes en mains pour lui plaire. Cependant, John Lang ayant voulu délaisser quelque peu le registre comique pour celui de l’enquête policière, le récit souffre de grosses longueurs qui gâchent l’immersion.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
RosenDeroRosenDero   22 septembre 2020
Je m'étais fait déjà une assez bonne idée de ce qu'était un nécromancien en discutant avec les autres : nous nous représentions un type tout maigre et blafard, dont on peine souvent à savoir s'il est même vivant, sanglé dans une robe anthracite sale et portant un bâton orné d'un crâne de chèvre, avec des tas de colifichets à base de serpents décédés autour du cou. Un type asocial et nerveux, et surtout passablement givré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
RosenDeroRosenDero   24 septembre 2020
Un soir que nous étions en chambre, Zalvine avait essayé d'expliquer à Sheelag ce que faisaient les nobles de leurs vies, quel était leur rôle dans la société. L'amazone en avait conclu qu'ils parlaient beaucoup et qu'ils n'étaient pas des guerriers. En vérité, elle ne comprenant pas comment tous ces gens parvenaient à être riches alors qu'ils n'avaient pas de véritable travail et qu'ils ne pillaient pas les villages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
RosenDeroRosenDero   23 septembre 2020
Comme vous avez remarqué, commença-t-il, je ne suis pas très surpris de vous voir. Vous noterez aussi que je n'ai pas non plus précisé "je vous attendais", comme l'aurait fait n'importe quel vieux mage sénile qui essaie de se donner de l'importance. En vérité, j'aurais bien préféré qu'on me fiche la paix, c'est pour ça que je suis venu m'installer ici.
Commenter  J’apprécie          70
RosenDeroRosenDero   10 novembre 2019
Tandis que l'amazone s'approchait, le plus grand des cinq malfrats se positionna au milieu de la ruelle, les bras écartés comme s'il voulait l'inviter à danser. Il entreprit ainsi de la flatter en parlant très fort et en usant d'une technique de drague qui, du moins j'ose l'espérer, n'avait jamais abouti à rien :
- Hé ! Mademoiselle, t'es bonne ! Tu voudrais pas baiser ?
Commenter  J’apprécie          41
RosenDeroRosenDero   25 septembre 2020
- Mais vous avez bien un p'tit moment pour une quête secondaire ? insista le bonhomme.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de John Lang (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Lang
À l'occasion de son 20e anniversaire, Japan Expo vous propose une soirée musicale Donjon de Naheulbeuk avec le Naheulband !
En 2002, le créateur de la saga, John Lang, alias Pen of Chaos, réunit autour de lui quelques musiciens pour créer le Naheulband, suite au succès des premières chansons rolistichaotiques et des premiers concerts semi-improvisés par le Maître. Bientôt sort également un CD, Machins de Taverne.
Composé à l'origine par Pen of Chaos, Knarf, Lady Fae of Chaos, Tony Beaufils, Ghislain Morel et Dimitri Halby, remplacé un temps par Jade de Nazca, le groupe est rejoint en 2004 par Lili la guerrière. Cette formation donne des concerts à travers le monde (France, Belgique, Suisse, Québec) avec un succès grandissant.
Naheulband est avant tout un hommage drolatique à l'univers médiéval du Donjon de Naheulbeuk, fort de ses personnages les plus farfelues. le groupe séduit les fans comme les curieux qui passent un bon moment entre partage, rire et fête.

Retrouvez nous sur nos réseaux sociaux : - Abonnez-vous ici pour ne rien rater : https://www.youtube.com/channel/¤££¤33Du Donjon de Naheulbeuk11¤££¤1_¤££¤31Du Donjon de Naheulbeuk29¤££¤?sub_confirmation=1 - Facebook : https://www.facebook.com/japanexpo - Twitter : https://twitter.com/japanexpo - Instagram : https://instagram.com/japanexpo_fr/ !
+ Lire la suite
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le Donjon de Naheulbeuk

Quel personnage mange souvent des "chiantos" ? Les bonbons qui rendent chiant, grincheux, désagréable...

Le ranger
l'elfe
Le nain
Le barbare

10 questions
75 lecteurs ont répondu
Thème : John LangCréer un quiz sur ce livre