AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2369813059
Éditeur : Rue de Sèvres (14/09/2016)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 48 notes)
Résumé :


New York, années 1860.

Lorsque le père adoptif de Cleopatra et Alexandre disparait, les deux jumeaux rejoignent le gang du Crochet Noir, surveillé pour ses multiples larcins. Pris par la police, ils acceptent de trahir le gang, contre un ticket de train pour la Nouvelle Orléans, où ils espèrent commencer une nouvelle vie. Mais Alex est capturé et embarqué de force comme main-d’oeuvre sur un cargo faisant route pour San Francisco. Cléo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  06 février 2019
A la bibliothèque, j'ai emprunté Cavale au bout du monde, tome un de la série de bande dessinée Pile ou Face, de Hope Larson et Rebecca Mock.
Direction New York, dans les années 1860.
Lorsque le père adoptif de Cléopâtre et Alexandre disparaît, les jumeaux rejoignent le gang du Crochet Noir, surveillé pour ses multiples larcins.
Pris par la police, ils acceptent de trahir le gang, contre un ticket de train pour la Nouvelle Orléans, où ils espèrent commencer une nouvelle vie.
Mais rien ne va se passer comme prévu car ils transportent avec eux deux objets constituant une carte au trésor et qui attirent une bande de pirate, redoutés et impitoyables...
Comment nos deux jeunes héros vont t'ils se sortir de tout ça ???
Cavale au bout du monde est un premier tome très intéressant, qui pose les bases de la série.
Nous apprenons à découvrir Alexandre et Cléopâtre, mais surtout nous les suivons dans une aventure pleine de nombreux rebondissements. Impossible de s'ennuyer avec ses deux là !
Dans ce premier volume, arrive une autre paire de jumeaux (des frères) et je trouve qu'ils apportent un vrai plus à l'histoire. le fait qu'ils soient deux à vivre les mêmes aventures, un de chaque fratrie, est bien trouvé. Comme ils ont tous un caractère différent, il est impossible de s'ennuyer avec tout ce petit monde :)
J'ai beaucoup aimé les personnages, à commencer par Cléo qui change de prénom et devient un garçon pour éviter de se faire remarquer (entre autre raison).
L'histoire est très bien ficelée. J'ai beaucoup apprécié les dessins, que je trouve très chouettes.
L'ensemble donne un bon premier tome, pour une série qui s'annonce prometteuse :)
J'espère que la suite sera dispo à ma bibliothèque !
Ma note : cinq étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
claireo
  27 mars 2018
Une belle bande dessinée d'aventure pour la jeunesse. Les dessins sont clairs et sympathiques, les mésaventures des héros bien évoquées. C'est une lecture fort agréable., et un deuxième tome m'attend !
Commenter  J’apprécie          280
Mladoria
  12 janvier 2017
Yo ! Ho ! Moussaillons ! Je vois venir vers vous une superbe histoire d'aventures avec un duo de choc, doublé et interchangé, d'orphelins en quête de richesse. Le côté pécuniaire n'aura plus beaucoup d'importance car ils trouveront l'amitié, l'amour, la loyauté et le courage sur les mers.
Une aventure trépidante aux côtés de Cléo et Alex qui ne fait que commencer, car cet opus est le premier livre d'une série prometteuse. Les dessins sont aussi énergiques que les personnages, l'intrigue est rythmée et détaillée. On voyage et on se lie à ces deux garnements.
Si vous aimez les récits de mer, les Etats-Unis de la conquête de l'Ouest, les pirates, les gangs à la Oliver Twist, les trésors et les histoires de fraternité, cette BD est faite pour vous que vous soyez petit ou grand, vous lirez avec plaisir comme je l'ai fait. Un grand merci à Babelio et aux éditions Rue de Sèvres pour ce bel envoi. Une série que je suivrai avec curiosité.
Commenter  J’apprécie          200
yanndallex
  20 novembre 2016
Un ouvrage d'aventure avec un grand A qui régalera nos adolescents rêveurs !
Ce livre nous fait découvrir un New-York (et les Etats-Unis en général) du 19e siècle en plein essor industriel et économique, et la période 1850-1860 a vu son port s'agrandir considérablement. (Histoire_de_New_York)
Mais au-delà de ça, ce récit, que les éditions Rue de Sèvres sont allées nous chercher directement aux USA, avec Hope Larson au scénario et Rebecca Mock au dessin, est une véritable échappatoire à la morosité.
L'ouvrage :
D'une bonne épaisseur et avec une couverture flexible, celui-ci est très agréable à prendre en main et à feuilleter.
Malgré son volume, il reste souple pour facilement l'effeuiller.
La couverture est une double couverture, qui dépliée nous donne un superbe dessin d'ensemble.
La composition du dessin dévoile donc tout de suite le sujet : l'aventure, avec les deux protagonistes en train de fuir on ne sait quoi vers un bateau synonyme de voyage...
Un bel ouvrage !
Le dessin:
Rebecca Mock a un trait épais, simple et dynamique, particulièrement fluide et compréhensible. Bref un style de dessin parfaitement adapté à la jeunesse.
La dessinatrice joue beaucoup sur l'alternance des cadrages, passant d'un gros plan avec un effet de perspective en décalé sur la globalité de la vignette, à une vue d'ensemble en plongée, ou un plan américain ou un plan taille etc...
L'ambiance est fortement conditionnée aussi par le choix des couleurs passant du sombre au clair, de couleur chaude à froide etc... Et le jeu des ombres et lumières est aussi remarquable.
Les mises en scènes sont bien choisies, très évocatrices et intuitives.
Les émotions des personnages sont particulièrement bien réussies et très compréhensibles.
Un petit regret tout de même par moment, concernant les proportions sur des compositions de perspective, ou bien quelques dessins semblant être fait à la va vite... mais ces écarts sont peu nombreux et l'on apprécie vite son dessin.
Un petit hic pour ma part en regard à la calligraphie choisie pour les bulles, qui, je trouve, ne s'associe pas au dessin.
Le scénario :
Hope Larson nous livre une équipée hors du commun remplie de rebondissements, d'inattendus, d'actions, de conquête etc... Mêlant une touche de piraterie, de chasse au trésor et un aspect culturel sur l'Amérique du 19eme siècle. Hope Larson a l'habitude d'écrire pour la bande dessinée et ça se voit au rythme rapide imposé.
D'ailleurs cette scénariste a déjà été primée d'un Eisner Awards, et ce n'est pas rien !
Les péripéties d'Alexandre et Cléopâtre s'enchainent de manière trépidante et sans répit.
Son récit n'a donc rien à envier à une "Ile au trésor", un "Moby Dick" ou un "Tom Sawyer".
L'aventure y est bien présente !
Le découpage est varié, alternant différents formats de vignettes, tantôt longilignes horizontalement ou verticalement, et à d'autres moments massifs comme un bloc et quelques pleines pages...
Le nombre de vignettes par page varie globalement de 4 à 7 et chaque fin de page nous donne envie de la tourner...
Malheureusement pour nous, ce volume finit en queue de poisson, et il nous faudra attendre le deuxième volume pour en connaître la fin.
Et enfin, le titre français choisi peu amener beaucoup de questions quant au rapport au récit, en sachant que l'oeuvre originale est nommée "South Compass"...
Donc pour finir, cette BD rassemble tous les éléments nécessaires pour plaire à nos adolescents et pré-ados.
Elle est riche en Histoire, actions, intrigues etc.., et inspire la curiosité de nos jeunes pour d'autres récits d'aventure plus classiques.

Lien : http://www.7bd.fr/2016/11/pi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
reve2003
  27 mars 2019
Deux enfants accablés par la misère, se retrouve embarqué dans des galères, croisent des personnages qui vont marquer leur vie. Savoir se débrouiller peut être une question de survie ! Les personnages sont attachants. L'ambiance m'a rappelé Tom Sawyer.
Commenter  J’apprécie          100

critiques presse (6)
Ricochet   09 février 2017
Il ne s'agit pas d'une intrigue neuve, mais elle sait être sincère, remplie de personnages attachants ou révoltants.
Lire la critique sur le site : Ricochet
ActuaBD   26 décembre 2016
Aventure et piraterie sont au menu de ce roman graphique de deux cents pages: trépidant !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDZoom   07 octobre 2016
Malgré une pagination conséquente, les neuf chapitres se dévorent sans temps mort.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BoDoi   22 septembre 2016
Un excellent roman graphique pour les jeunes lecteurs déjà à l’aise avec la bande dessinée.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   20 septembre 2016
Pile ou face constitue une authentique aventure trépidante, dont le volume suivant se fera attendre avec impatience, en espérant que les nombreuses questions soulevées trouveront leur réponse !
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   19 septembre 2016
Une très belle lecture qui, certes, s'adresseraient à la jeunesse, mais aussi aux grands ! Je recommande sans hésiter cet album à lire, relire et à partager en famille !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
reve2003reve2003   27 mars 2019
[...] la mer est une maîtresse jalouse qui ne tolère aucune concurrente...
Commenter  J’apprécie          90
mandrake17mandrake17   19 juin 2017
Un jour, il est tombé très malade. On avait neuf ans. Il est mort en six mois. C'est là qu'on a pris toute la mesure de sa générosité. Il ne supportait pas de voir son prochain souffrir. Il faisait crédit à la moitié de la ville... amis, étrangers, quiconque demandait. Quand on ne le remboursait pas, c'était lui qui empruntait pour maintenir sa boutique à flot. Les vautours sont venus se servir sur sa dépouille sans tarder.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   19 juin 2017
Certains disent qu'un marin ne devrait pas se marier, que la mer est une maîtresse jalouse qui ne tolère aucune concurrente... Mais selon moi, c'est faux! Ceux qui n'aiment rien, ceux qui n'ont aucune raison de se battre ont tôt fait de sombrer dans les fonds. Ce sont ceux qui ne remontent jamais à la surface. Trouve quelque chose à aimer, mon garçon, ne le lâche pas... C'est le seul moyen de survivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   19 juin 2017
On a trouvé du travail dans l'exploitation minière de Bucksville. On a passé deux ans à trier l'ardoise et le charbon avec un tas d'autres gamins. La poussière nous rentrait dans le nez, les oreilles, la bouche. On la sentait jusque dans le coeur. Et chaque fois qu'on se coupait avec un bout d'ardoise, la poussière s'incrustait dans la blessure.
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   19 juin 2017
Les moments que nous partageons sont rares, mais elle ne quitte jamais mes pensées. Elle est là quand je me réveille le matin et elle se promène dans mes rêves la nuit. Et quand je suis en danger, ma seule prière c'est de retourner à elle. Alors, je trouve la force de faire ce qu'il faut, et je m'en suis toujours tiré.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : trésorVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1038 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre