AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2761941934
Éditeur : Editions de l'Homme (01/05/2016)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Tout ce dont London Hughes a besoin pour être heureuse, c'est de ses amis, de sa dose quotidienne de surf et de la distraction offerte par son boulot de barmaid. Son attachement à sa petite routine ne l'empêche pas de s'accorder du bon temps avec Luke Sutter, un nouveau venu qui promet de faire des vagues dans sa vie. Si Luke pensait seulement à s'amuser au moment de rencontrer London, il réalise assez rapidement qu'il a envie de développer autre chose avec elle. Lo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Cielvariable
  01 juillet 2016
Ce n'est pas le meilleur de la série, mais ce roman d'amour se lit quand même bien et est divertissant. le moins bon se trouve au début du récit qui s'améliore par la suite. le vocabulaire est franchement très pauvre et redondant, mais le personnage de London est vraiment attachant. Plusieurs passages sont amusants.
Commenter  J’apprécie          20
josepina
  23 décembre 2016
Super bon je l'ai adorée 10 étoiles je pensais que c'était le premier qui était mon préféré mais c'est vraiment celui là il a tout il est excitant,romantique,drôle et plein de hummmmmmmmmmm.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   01 juillet 2016
- Tu es comme de la junk food.
Je suce son doigt, souris.
- De la junk food ?
- Ouais, dit-elle en se léchant les lèvres. De la pizza, des chips.
Ses mots font leur chemin dans mon esprit, mon coeur se serre. J'incline la tête pour voir son visage.
- Je sais ce que signifie "junk food", Logan. Je m'interrogeais plutôt sur le sens de cette métaphore.
Elle écarte les doigts et me touche le menton.
- J'aimerais ne faire qu'une bouchée de toi, mais j'ai peur de culpabiliser ensuite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   01 juillet 2016
- (...) Et tu crois que ça ne me fait pas peur à moi aussi ?
- Luke...
Une vague s'écrase sur la berge, vient nous lécher les orteils. La marée monte, je ressens un désir désespéré d'être englouti par la mer.
- Tu ne crois pas que je suis déjà allé trop loin ? Si tu décides que tu ne veux pas être avec moi, ça va me faire souffrir. Même si c'est vrai depuis un moment, j'ai décidé de prendre le risque. J'ai décidé que tu en valais la peine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   01 juillet 2016
Luke m'a-t-il vraiment appelée pour me proposer de sortir avec lui ? Luke Sutter en-ce-moment-je-serais-incapable-d'avoir-une-relation. Fred m'a dévisagée avec l'expression la plus amusé du monde et j'ai dû lui tourner le dos, parce que mon expression de surprise m'aurait valu une soirée entière de question.
Luke avait l'air tellement sincère qu'il m'a pris de court. J’apprécie Luke - c'est bien ça le problème.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   01 juillet 2016
- Non, lâche-t-il en secouant la tête. C'est ce que je voulais dire. Vivre avec toi. (Soudain il semble douter.) Attends, sérieusement ? Tu es sérieuse ?
Je me retiens d'éclater de rire.
- Oui, je suis sérieuse.
- Tu m'aimes et tu t'installes avec moi ?
J'ai du mal à résister à son adorable excitation. Je l'embrasse doucement sur les lèvres.
- je t'aime et je m'installe avec toi.
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   01 juillet 2016
Luke jette un coup d'oeil au bureau de Fred et s'arrête devant la petite salle commune. Elle ressemble en réalité plus à une cuisine, avec un réfrigérateur et un micro-ondes. Parfois, je m'endors après le travail dans le fauteuil en cuir du coin.
- Glamour, n'est-ce pas ?
Je me penche pour regarder ce qui attire son attention. Il jette un regard circulaire à la pièce et hausse les épaules.
- Sympa. La salle commune de mon bureau a des fauteuils ergonomiques et trois machines à expresso. Chaque fois que je m'y installe, j'ai l'impression d'être un connard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Christina Lauren (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christina Lauren
Christina Lauren: Sublime Trailer
autres livres classés : tromperieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Saga Beautiful : Tome 1

Quel est le titre du tome 1 ?

Beautiful Renard
Beautiful Bastard
Beautiful Connard

10 questions
49 lecteurs ont répondu
Thème : Beautiful bastard de Christina LaurenCréer un quiz sur ce livre