AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782819103486
404 pages
Éditeur : Sharon Kena (10/07/2018)
3.93/5   7 notes
Résumé :
Diego est à la tête des Savages of Hell, un gang de motards qui, dans l’ombre, œuvre pour le bien, pour la légalité.

Lorsqu’une vague de disparitions s’abat sur la région, il sait que ses hommes et lui-même vont devoir sortir de l’ombre.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  10 juillet 2018
Je préfère toujours lire les intégrales car je suis peu patiente pour attendre les suites des épisodes. Je prends plus plaisir à tout découvrir d'un coup. Les épisodes que proposent de suivre Pierrette Lavallée sont d'un format court et accolés les uns aux autres, cela nous permet d'obtenir une histoire de bonne taille qu'il est plaisant de suivre. Si chaque épisode nous propose de découvrir plus avant un des personnages et donc celui ou celle qui va l'accompagner, l'histoire de fond se déroule tout du long des épisodes, les réunissant tous.
C'est dans le milieu des bikers que nous allons évoluer. C'est autour de Diego Salvatore que l'histoire va se dérouler. Ce fils de biker va découvrir l'identité de son père tardivement, mais quand il va le rejoindre au coeur de son clan, les Hyènes, il va découvrir que Monster est un homme cruel et sans scrupules. Lors d'une intervention des forces de l'ordre alors qu'ils sont en mission, il est pris la main dans le sac avec les membres du clan dont son père. Alors qu'il est sur le point d'être emprisonné, on lui offre une porte de sortie : pour cela il devra témoigner contre son père et créer sa propre MC.
Commence alors l'aventure des Savages of Hell, qui comprennent sept actifs : Diego, Sienna, Quasim, Benton, Juan et Dacian. Chaque épisode leur sera individuellement consacré afin de découvrir leurs histoires et Pierrette Lavallée nous offre un bonus à la fin sur le Furet, un personnage important parmi eux, pour le bon déroulement de cette histoire et très intéressant. Qu'en est-il exactement de cette histoire qui les lie tous ? Les Savages of Hell ont été créés pour démanteler les clans en action, qui participent au trafic de drogues, d'armes, voir d'être humains. Et pour cela, rien de mieux que des bikers infiltrés. C'est la disparition d'un certain nombre de jeunes gens, que les affaires de chaque tome vont se mettre en place, les Savages pensent alors qu'un trafic d'être humains se joue sous leurs yeux et c'est un nouveau personnage qui semble être lié à cette affaire : Force à la tête des Voracious Eagles. Nous allons ainsi découvrir d'autres MC, mais aussi d'autres personnages qui seront liés aux Savages, par des liens familiaux ou amoureux, le tout toujours dans le cadre de ces enquêtes qu'ils mènent.
Pierrette Lavallée ponctue chaque épisode d'un prologue qui nous permet de voir comment chaque membre a pu intégrer les Savages, nous pouvons ainsi découvrir quelle est leur histoire à chacun. La particularité de ce clan, qui a une mission bien précise nous amène à comprendre pourquoi faire le bien compte pour chacun d'eux, ils ont tous des motivations différentes, principalement liées à leur passé. Plus on avance dans la lecture, plus on est encré dans leur histoire commune. Pierrette Lavallée, au delà de nous proposer des romances pour chaque membre du clan, qui vont ainsi découvrir l'amour et ce sans omettre de nous offrir des scènes érotiques à la hauteur des désidératas de chacun, propose bon nombre de rebondissements et révélations tout du long du récit. L'histoire devient de plus en plus passionnante plus nous évoluons.
Diego est donc le président des Savages, et c'est lui qui va recruter ceux qui vont l'accompagner durant ces années, ils vont devenir une famille, très unis les uns et autres. Appréciant la vie de biker, tout en continuant d'être en contact avec les Black Men, ceux qui leur permettent de mener leurs enquêtes. Leur statut de biker leur offre un statut quasi sans limite d'action, ce qui ne plait pas forcément à tout le monde, nous découvrirons ainsi que leur position va engendrer des réactions divers et qu'ils ne vont pas forcément être si protégés que cela. Chaque membre a un vécu particulier, chacun d'entre eux a bien conscience aussi de ne pas vouloir s'attacher à un ou une autre, et quand ils vont rencontrer leur moitié, ils vont devoir combattre leurs incertitudes et leurs appréhensions. Nous allons découvrir des personnages féminins fortes et au caractère bien trempé, qui vont en découdre avec les Savages pour s'imposer.
Chacun d'eux aura un nom de code pour les enquêtes, qui leur permettra de bien les différencier : Diego sera guépard, Sienna la seule femme, la panthère, Quasim le serpent, Benton l'ours, Juan le scorpion et Dacian le loup solitaire. Quand on lit ce type d'histoires, on a forcément un personnage ou un récit préféré, même si tout est en continuité. J'ai été plus attachée à ceux que l'on a découvert en dernier, car l'habitude de les lire sur plusieurs histoires, a su éveiller la curiosité. L'histoire de Sienna, la seule femme du clan est passionnante par exemple. Sa vie a été particulièrement dure et j'ai aimé la façon dont elle a eu de mener à bien sa mission, tout en tentant de conjurer le sort et ses peurs en tombant amoureuse d'un homme, tout son opposé. Diego est le premier que l'on découvre, c'est donc assez rapide mais comme on suit son couple tout du long, il prend la place qui l'incombe en tant que président et s'affirme en tant que tel avec sa régulière. Chacun d'eux est différent et leur récit le sera aussi, je ne vais pas tous les citer, cela serait trop en dévoiler sur l'histoire ! J'ai tout particulièrement apprécié le bonus à la fin sur le Furet, on ne pouvait pas passer à côté de son histoire.
Un roman qui se lit rapidement, malgré la succession d'histoire de chacun d'eux. On aimerait bien que cela soit encore plus développé mais le format des histoires courtes ne le permet pas, après Pierrette Lavallée maitrise bien ce format, donc nous ne sommes pas frustrées à la lecture de l'ensemble car l'histoire se tient tout du long. Les couples se forment assez rapidement, cela pourrait être répétitif mais elle arrive à insuffler à chacun d'eux des particularités et une individualisation qui nous permettent de bien les différencier. Il est appréciable de découvrir leurs histoires présentes comme passées, ils ne sont pas là par hasard, leurs motivations sont légitimes et nous offrent de bons moments.
La plume de Pierrette Lavallée fonctionne toujours bien, elle mène son histoire comme elle l'entend à travers plusieurs personnages, avec toujours ce fort potentiel érotique qui se fait la part belle dans les récits. On se sent vite bien intégrée dans le récit, avec cette envie de savoir comment tout cela va finir. La lecture s'enchaine et c'est plaisant de continuer de suivre tous les personnages tout du long. J'ai passé un bon moment de lecture avec cette proposition du monde des bikers qui changent un peu, car ils vivent comme tels mais ont un but bien différent et ce pour des raisons propres et personnelles à chacun.
Lien : http://www.livresavie.com/th..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs
  08 septembre 2018
Les Savages, un gang bien particulier qui ne vit pas que de sexe, de boissons et de trafic en tout genre. Ils sont là pour faire en sorte que le bien triomphe ! (OK dis comme cela, ça peut faire peur) Les Savages ont un but bien précis et ne vont pas en déroger, quels que soient les dangers ou les missions à effectuer. le livre est donc découpé en 6 parties, car 5 nouvelles et un bonus avec un prologue pour chaque qui nous donne les détails de leur entrée. Chacune de ses parties présente un des membre de ce groupe. En commençant par Diego, le grand manitou, puis Quasim, Juan, Sienna, Benton, Dacian, Furet, dans cet ordre-là si je ne me trompe pas. Les épisodes sont courts mais mis bout à bout cela donne un bel ensemble.
Du départ nous tombons sur un membre d'un gang nommé les Hyènes qui se fait approcher des men in black, pardon des black men, pour devenir un agent. Être au service de la nation et faire le bien, ou tout du moins tenter de diminuer les dégâts des gangs. En contrepartie il va devoir être témoin à charges contre son père : Monster qui est un homme cruel et sans scrupules. Mais comment faire quand on est seul ? Créer son gang, celui des Savages. Chaque épisode débute donc avec la façon dont ils ont été "recruté". Chacun des personnages a également sa propre histoire qui est vite décrit. Il ne faut pas oublier qu'il s'agit initialement de nouvelles, par conséquent il n'y a pas autant de détails que dans un roman. Je me suis posée pas mal de questions, surtout à la fin du premier épisode : on a pas le où se trouve le frangin ? Ils vont continuer à le chercher ou ils s'en tapent ? C'est bien que ce soit une intégrale car même si nous n'avons pas tous les renseignements en un épisode, ils se suivent. Un fil conducteur est bien présent.
Ce que j'ai aimé c'est cela : le fait que même si on change de personnage, le but est le même. La romance prend une grosse part dans le récit, mais ce n'est pas pour autant qu'ils en oublient leur mission. Bien entendu tout ne se déroule pas comme ils le voudraient. D'autres gangs s'amusent à leur mettre des bâtons dans les roues. Certains apparaissent sans que quiconque n'en ai entendu parler. Les informations des black men sont vraiment trop infimes. C'est à se demander s'ils ne veulent pas une guerre de gang pour en finir définitivement. Il y a des échanges entre gangs qui sont violents. Tellement de non-dits, de cachotteries, de mensonges par omission font qu'il y a pas mal de quiproquo. Ces derniers apportent des rebondissements et des surprises.
Concernant les personnages, ils sont tous aussi intéressants les uns que les autres. Tous ont un surnom qui leur va bien (Merci à l'auteur pour trouver des piques, des joutes verbales et des gestes pour les mettre dans leur "animal") C'est un point que j'ai beaucoup apprécié : la plume de l'auteur. Elle est directe, sans fioritures. Un chat, c'est un chat, pas un animal à quatre pattes qui se frotte, se caresse aux jambes, miaule pour enfin découvrir qui il est. Les échanges verbaux sont amusants pour la plupart du temps. Les descriptions sur leur physionomie sont justes, tout comme pour leur mental. Chacun apporte un élément capital au groupe. Hommes ou femmes, ils sont complémentaires. Mécanique, cuisine, les femmes ont des doigts de fées.
Le monde des bikers est tout sauf gai et joyeux. Viols, violence, crimes, vols, envie d'écraser les autres pour être aux pouvoirs. Même en prison, les chefs arrivent à savoir ce qui se passe et à trafiquer. Lorsqu'un gang de femmes apparaît, des ennuis sont encore plus proche que n'importe lequel des Savages ne pourraient croire. L'auteur s'amuse avec ses personnages et cela se ressent. S'il faut en tuer un, bye bye, s'il faut le mettre dans une sale position, dommage pour lui. Chacun a sa part de misère et son passé. J'ai beaucoup aimé l'histoire de Furet dans le sens où la tolérance est bien décrite. D'ailleurs dans chaque épisode il y a une morale à trouver.
Quelques bémols par contre. Je reproche le manque de développement pour certains passages. J'ai également trouvé quelques petites incohérences, dont une qui se trouve dans le bonus : Comment ils ont pu savoir que les deux hommes se connaissaient au vu de leur façon de vivre ? Je n'ai pas compris le piratage et cela. Un autre point, les épilogues arrivent vraiment trop vite, comme s'ils avaient été coupé, ou qu'il manquait un morceau du texte. le dernier point qui me chiffonne, c'est la façon dont tous les membres trouvent leur "moitié". En un battement de cil, ils se rencontrent et hop, direction le lit (ou le mur, enfin bref un support pour coucher) à part un des personnages qui connaissait déjà l'autre depuis quelque temps. J'ai trouvé que c'était répétitif et c'est bien dommage, car l'auteur a su en détacher un du lot.
En conclusion, des épisodes courts qui se lisent facilement. Un fil conducteur qui parfois se perd un peu, mais qui revient avant de nous faire perdre la tête. J'aurai aimé plus de détails, plus de "lenteurs" lors des rencontres entre les personnages, mais il s'agit initialement de nouvelles qui ont été regroupé.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/the-savages-of-hell-integrale-pierrette-lavallee-a148448616
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlouquaLecture
  30 juillet 2018
L'intégrale de The Savages of Hell, réuni donc six histoires, une sur chacun des membres faisant partie de ce Motorcycle Club, mais également un bonus qui aurait d'ailleurs mérité d'être plus long. On apprend au fur et à mesure ce qui les a amenés à faire partie des Savages, comment ils en sont arrivés là, et surtout le but de cette bande. Parce que attention, c'est un monde plein de dangers, de personnes qu'il ne vaut mieux pas fréquenter. Nous ne sommes pas chez les Bisounours 😉
A l'origine, chacune des histoires a té publiée séparément, elles sont mises l'une à la suite de l'autre dans cette intégrale. Ce qui nous permet d'apprendre à connaître les différents personnages plus en profondeur que si cela avait été un roman dans son format « habituel ». S'ils ont tous réussi à me toucher à divers degrés et pour diverses raisons, celui qui m'a le plus émue, c'est le furet, le geek de service, celui sans qui beaucoup de choses n'auraient pas été possibles. Je trouve que la partie lui étant consacrée est trop courte, en même temps il a réussi à me toucher à un tel point que j'aurais bien imaginé un roman complet sur lui, eh bien oui je suis très gourmande lorsque j'aime 🙂
Si le fil rouge de ses histoires est le même pour tous, nous pénétrons les univers de chacun, nous tremblons avec eux, nous voulons les mêmes réponses qu'eux. Certains nous touchent plus que d'autres, ils ont chacun leurs blessures, et le lecteur apprend à les connaître, à mieux comprendre leur manière d'agir et réagir. le découpage fait que forcément nous avons nos préférences, mais je trouve que le fil conducteur prend assez de place pour que l'on oublie assez vite que nous passons d'un des Savages à un autre. On se laisse porter par l'intrigue et la plume addictive de l'auteure.
A choisir, c'est clair que je préfère avoir découvert les Savages avec cette intégrale que lors de leurs parutions en épisodes, je serais devenue folle à chaque fois de devoir attendre le suivant, de plus, nous avons droit à un bonus, alors honnêtement pourquoi se priver ?
Que ce soit au niveau des personnages, de l'intrigue, du rythme, de l'érotisme, de la mise en place des romances, Pierrette Lavallée à une plume parfaite pour maintenir le lecteur en haleine jusqu'au bout. Cette fois encore je me suis régalée, et j'ai littéralement dévoré chacun des Savages, j'ai carrément fondu pour le furet. J'irai même jusqu'à dire que j'ai eu un coup de coeur pour lui, oh oui je l'aiiiiiiiiiime Teagan 🙂
Cette fois encore, c'est impossible d'être déçue par Pierrette Lavallée, elle a une plume superbe et nous offre des aventures qui nous font frémir, un véritable bonheur de lire une parution de cette auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LiliMatoline
  07 août 2018
Un ensemble d'histoires d'amour tournant autour d'une intrigue continue. Cet intégrale reprend tous les épisodes déjà édités, avec un bonus jamais lus.
The Savages of Hell est une groupe de bikers différents des autres, ils ont tous reçu un entraînement d'agent spécial. Les membres se comptent au nombre de sept : Diego le président «Le Guépard», Benton le Vice-président «L'Ours», Sienna «La Panthère», Quasim «Le Serpent», Dacian «Le Loup», Juan «Le Scorpion», et Teagan «Le Furet».
Au fur et à mesure de tomes, le groupe s'agrandit à travers diverses histoires et un fil rouge. Un nouveau groupe de biker appelé les Varacious Eagles fait réglé la terreur, des disparitions, des meurtres, la prostitution, la drogue, les armes… et des attaques envers les Savages. Qui est derrière tout cela, comment démanteler ce groupe ? Retrouver les personnes disparues...
Diego Salvatore, le président des Savages Of Hells, est l fils d'un biker, trafiquant, violeur, un monstre. Bien décidé à être l'opposé de son père biologique, Diego va prendre une toute autre direction avec son nouveau groupe, et chacun va rencontrer l'amour.
Les personnages sont tous différents par leur personnalité, leur histoire personnelle et leur avenir. Certains sont plus attachants que d'autres, mais dans l'ensemble tous sont très intéressants. Une belle panoplie de bikers et de personnes agréables à apprendre à connaître.
La narration est la troisième personne, le point de vue est diverse suivant l‘histoire. le roman est coupé en six parties avec un bonus l'histoire du Furet, non édité jusqu'à aujourd'hui. Chaque prologue raconte leur intégration au sein des Savages, soit la situation de leur rencontre avec Diego et de sa proposition.
La plume est fluide, c'est très facile à lire. Un approfondissement pour certaine histoire aurait été une réelle apothéose, car il manque quelques lignes pour vraiment devenir accro. Malgré ce léger manque, ce fût une excellente lecture. le rythme est rapide, voire même trop rapide. le suspense est présent, l'action parfois trop courte, les rebondissements sont au top, les révélations au compte-goutte pour plus de frustration, un tout très bien réussi dans son ensemble.
Les émotions sont intenses et diversifiées, tout en restant dans la même lignée, passion, désir, excitation, tendresse, affrontement, désaccord… Les relations s'installent dans la passion, les problèmes sont souvent les mêmes, confiance, colère, peur,… et pourtant leurs histoires et leurs intrigues sont tous différentes. Les scènes érotiques sont explicites, très torrides et sensuelles. C'est très chaud.
L'intrigue tourne autour de disparitions, en premier lieu du frère jumeaux de Danika. Ne donnant pas de nouvelles, sa soeur Dani quitte tout pour le retrouver en intégrant un nouveau club de biker.
Les thèmes sont diversifiés, avec sept histoires différents il vaut mieux. Entre prostitution, violence, soumission et domination, disparitions, l'auteur a su nous captivé avec un certain réalisme et des sentiments profonds.
De nombreuses histoires trop courtes et directes pour notre plaisirs, et pourtant si captivantes. Une excellente découverte que la plume de cette auteure, une panoplie de personnages très intéressants et diversifiés par leur personnalité, une montagne de sentiments, des intrigues passionnantes,… un remarquable ensemble.
Lien : http://meslivres-monplaisir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aurore666
  09 août 2018
Cette intégrale est composée de six sous-histoires à l'intrigue principale, déjà publiées en épisodes antérieurement, auxquelles l'auteure a ajouté un bonus qui nous permet de cerner les tenants et aboutissants de l'histoire. J'ai choisi de découvrir l'intégrale et pas chaque épisode un par un. Chacune des parties nous narre la rencontre entre un des Savages - membres du groupe de bikers portant ce nom- avec son régulier (ou sa régulière). Si dans chaque épisode, l'amour est au rendez-vous, l'auteure est loin de se limiter à cela. Chaque protagoniste a un lourd passé et rien n'est gagné d'avance dans son histoire d'amour. Les thèmes des histoires sont variés, ce qui nous permet de ne pas tomber dans la redondance. le groupe des Savages a été monté par une agence gouvernementale afin de démanteler d'autres groupes de bikers qui sont loin d'être des enfants de coeur. Si leur couverture tombe, ils risquent gros! Disparitions, alcool, drogues, prostitution, viols, coups montés: le monde des bikers n'est pas un monde facile...
La suite de mon avis est sur le blog ;)
Lien : http://lecoindeslecturespart..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   08 septembre 2018
Quelques heures plus tard, ils rejoignirent le reste des Savages qui se trouvaient à la Chapelle. Tous les regards se posèrent sur les mains unies de Zuleyha et Dacian qui prirent place l’un à côté de l’autre, la jeune femme s’appuyant avec familiarité contre l’épaule de son amant. Diego les fixa, jeta un bref regard à Benton dont les mâchoires étaient serrées et leva les yeux au ciel.
– Encore des ennuis en perspective, soupira-t-il en secouant la tête. Bon, si je vous ai fait venir ici, c’est parce qu’il est temps de passer à la vitesse supérieure. Si nous voulons mettre un terme aux activités de mon père et des Voracious Eagles, nous n’avons plus le choix, nous devons taper fort et vite. En premier lieu, il nous faut les preuves que Zuleyha a rassemblées.
Il se tourna vivement vers elle et la fixa attentivement.
– Récupérer ces documents peut-il être dangereux ? demanda-t-il.
– A priori, je dirais non, lui avoua-t-elle. Le coffre est dans un garde-meuble, au milieu de divers containers qui forment un véritable labyrinthe...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LiliMatolineLiliMatoline   07 août 2018
1 - Le rugissement du Guépard :
«PROLOGUE
Salvatore avait tout de suite compris que son père avait été trahi, lorsque les voitures de police entourèrent le gang des Hyènes et qu’ils sortirent de leurs véhicules, l’arme au poing. Même si son paternel et ses acolytes étaient d’impressionnants bikers et qu’ils pouvaient mener leur bolide à fond de train, s’échappant ainsi de n’importe quelle situation, cette fois, ils étaient coincés.
Les mâchoires serrées, la rage au ventre, Salvatore se laissa menotter et entraîner sans même tenter de se débattre, contrairement à ses compagnons d’infortune qui résistèrent à leur arrestation, en se jetant dans la bagarre. Pourtant, Salvatore avait essayé de démontrer à Monster, le nom que s’était donné son vieux en entrant dans la grande famille des motards, les risques qu’ils encouraient, les failles dans son plan et, surtout, ses erreurs de raisonnement. Mais comme d’habitude, Monster s’était contenté d’éclater d’un rire gras, de lui assener une claque virile sur l’épaule et de le renvoyer au garage, afin qu’il s’occupe des bécanes.
Et ils en étaient là ! Une douzaine de bikers qui composaient les Hyènes, le chapitre d’El Mansal, s’apprêtait à être enfermé à l’ombre, tout ça parce que Monster, alcoolique et camé, n’avait pas voulu écouter ses mises en garde.
Salvatore se retrouva bien vite dans une des salles d’interrogatoire et même s’il savait qu’il avait le droit d’appeler un autre membre des Hyènes et contacter ainsi un avocat qui défendrait les bikers contre monnaie sonnante et trébuchante, il ne le ferait pas, parce qu’il n’en éprouvait aucun désir, parce que ce n’était pas la vie que sa mère avait souhaité pour lui. Alors, il attendit qu’on lui signale sa mise en examen et les faits qu’on lui reprochait… Quoique ce n’était pas difficile… Coups et blessures, tentative de meurtre, trafic d’armes et de stupéfiants. S’il était libéré de taule avant ses quarante ans, c’est qu’il avait énormément de chance, même si ça signifiait passer les dix-huit prochaines années dans un établissement pénitentiaire fédéral.
Salvatore en était là de ses réflexions lorsque la porte s’ouvrit sur deux inspecteurs vêtus de costumes sur mesure. Ils prirent place face au jeune homme et le fixèrent attentivement, avant d’extirper un dossier d’une mallette.
– Monsieur Salvatore, vous êtes dans les ennuis jusqu’au cou. Vous venez d’être arrêté pour vous être introduit, en compagnie du gang des Hyènes, dans un bâtiment fédéral où étaient stockées la drogue et les armes saisies par l’ATF{1} lors d’un coup de filet impressionnant. Non seulement vous y avez pénétré par effraction, mais plusieurs agents ont été abattus, frappés à mort. Qu’avez-vous à dire pour votre défense ?
– Que j’ai fait une belle connerie en voulant faire la connaissance de mon géniteur ! répondit Salvatore d’une voix amère. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   08 septembre 2018
Qu’attends-tu de moi pour demain ? lui demanda-t-il avant qu’elle ne se réfugie dans sa chambre.
Comment ça ?
J’ignore comment je vais devoir me comporter, les limites à ne pas dépasser.
Sienna inspira profondément et se tourna vers lui.
Comme tu vas m’accompagner, il faudra que tu sois aux petits soins pour moi, que tu me touches, que tu me caresses, il faut que les autres Amazones voient que tu ne veux que moi, que tu crains que je ne me trouve un autre… gigolo. Si je te donne l’ordre de me caresser les seins, tu te précipites et tu le fais… Il y a de fortes probabilités pour que ça aille plus loin…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   08 septembre 2018
Sienna était l’unique membre féminin officiel du club. Surnommée la Panthère, elle était aussi agile qu’efficace en matière de combats. Venait ensuite Quasim, dit le Serpent : ce dernier avait la particularité de se faufiler dans n’importe quel bâtiment et il était si fort qu’il se racontait qu’il était parvenu à tuer un homme juste en le serrant dans ses bras. Benton portait le patronyme de l’Ours, il avait la carrure et la stature de son animal, mais aussi le caractère : impassible, calme, il pouvait toutefois laisser éclater sa colère et se battre en y mettant toute sa fougue. Juan était le plus jeune des Savages, il attaquait sans qu’on s’y attende, n’hésitant pas à cogner dès qu’il s’agissait de se défendre, de se mettre en avant vis-à-vis d’une femme ou tout simplement pour utiliser son énergie. Aussi létal que le Scorpion, il ne se séparait jamais d’une minuscule lame, recouverte d’un poison permettant d’immobiliser sa proie, d’où son surnom. Dacian, quant à lui, était un loup solitaire. Il n’acceptait aucun coéquipier, aucun binôme…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aurore666Aurore666   09 août 2018
Avec soulagement, il comprit que l'adolescent était en réalité une brune magnifique qui cachait son identité sous une tenue masculine et que le désir qu'il ressentait n'était rien d'autre que de la concupiscence envers une personne de sexe opposé.
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marathon-quiz : 50 classiques français

Qui a écrit "Les Fourberies de Scapin" ?

Corneille
Racine
Molière
Marivaux

50 questions
781 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique français , littérature française , classiqueCréer un quiz sur ce livre