AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781091325258
Éditeur : Éditions Hélène Jacob (10/11/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Barnabé est un homme-enfant, un handicapé mental, qui est embauché par la mairie de Montdunon. Parce que « un fonctionnaire, c’est quelqu’un d’instruit », Barnabé décide d’écrire un livre pour raconter ce qu’il voit, ce qu’il vit. Et puis les témoignages et les réactions s’enchaînent.
Fabienne Lévenard, professeur d’histoire au lycée de Montdunon, tient à corriger certains faits tandis que le docteur Chaumont enrichit le récit de son protégé et que la bibliot... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
neluay
  17 juillet 2013
Ma première impression : Je suis tombée sur le roman d'un guide touristique ou quoi ? Mais à vrai dire je ne savais pas ce qui m'attendait... C'est vrai qu'à force de lire des polars, des thrillers, on en oublie les romans plein de sensibilité ! Avant que je ne m'en rende compte je suis rentrée dans la ville de Montdunon, j'ai découvert ses habitants et l'auteur par la même occasion... Saint Fromond, dit aussi, Sébastien Lepetit. Ce fut pour moi un vrai régal tant ce roman reflète en toute simplicité la vie de ce village, un suspense aussi et tout ça avec un grand coeur, une sensibilité et j'auserai dire aussi une empathie pour les personnages ressentit par l'auteur. J'avoue, de moi-même, si je n'avais pas entendu parler de ce livre sur le blog "Lire, écrire, raconter" je ne l'aurai peut-être pas lu, mais je serais passée à côté d'un livre excellent.
Ce qui est amusant, c'est que plus on lit ce roman, plus on a envie de connaître
Commenter  J’apprécie          00
SebastienLepetit
  25 juillet 2013
Le petit village de Montdunon, en Charente, est situé bien loin des grandes villes, de la circulation routière , de l'air étouffant, des métros bondés, des gens énervés et pressés, de la vie stressante que nous pouvons connaître dans les grandes agglomérations.
Ici, à Montdunon, le temps défile lentement, le calme apaise les esprits les plus tourmentés. Dans ce petit village, la nature règne en maître. Les pierres sont chargées d'histoires, les arbres odorants murmurent leurs secrets. Au détour d'une promenade, on peut apercevoir des châteaux fortifiés, des abbayes, des églises datant du moyen-âge. Des chemins isolés dans la vallée conduisent à des grottes, des monuments, des lieux historiquement riches en mémoire.
L'Argentor, la rivière de la vallée, se faufile à travers les prés, les bois ou les forêts. Elle se cache sous les viaducs, glisse sous les ponts, remplit les lavoirs et traverse les villages...
Pour un parisien ou un provincial, ce petit village, ses coutumes et ses habitants, paraissent moyenâgeux, mais n'allez pas croire qu'il ne s'y passe jamais rien. Bien au contraire ! A Montdunon, il y a des histoires...
Celles du passé que l'on tait à jamais parce qu'elles dérangent, ou n'ont plus lieu d'être évoquées. Celles que l'on glisse dans l'oreille de sa voisine, qui la glisse de nouveau dans celle de son voisin...Celles que l'on murmure le jour du marché, mais aussi celles que l'on clame haut et fort sur la place du village.
Lire la suite de cette chronique sur le blog Lire, Écrire, Raconter
Lien : http://lire-ecrire-raconter...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
yuya46
  15 mai 2016
...
Un roman simple et sympathique mais ne cherchait pas vraiment d'intrigue policière.
Lien : http://www.yuya.fr/chronique..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
yuya46yuya46   07 janvier 2017
Ça y est ! Je suis fonctionnaire. C’est monsieur le maire qui est venu me le dire à la maison hier matin. Grand-mère en a pleuré tellement elle était contente. Moi aussi remarquez j’étais drôlement content. Mais moi, j’ai mes raisons et ce ne sont pas les mêmes que Grand-mère.
On était à la maison, comme d’habitude. Grand-mère faisait un peu de ménage avant d’aller au marché. Tous les jours c’est pareil. On se lève à six heures, parce que Grand-mère dit que ce sont les fainéants qui traînent au lit. Moi, j’aimerais bien rester un peu au lit, surtout parce que le soir, je lis en cachette et forcément après, j’ai du mal à me réveiller. Mais bon, il faut se lever à six heures. Ensuite, il faut prendre une douche parce que Grand-mère dit que ce sont les vauriens qui sortent sales. Et comme je ne suis pas un vaurien, je prends une douche. Lorsque je suis bien lavé, on prend le petit déjeuner. Grand-mère sert le café et je coupe le pain pour faire des tartines avec de la confiture. J’aime bien la confiture parce que c’est sucré et Grand-mère ne veut pas que je mette trop de sucre dans le café. Alors quand je mange de la confiture, j’ai le goût du sucre qui coule dans la bouche. Parfois, il arrive qu’il n’y ait plus de confiture à la maison. Ça, c’est quand Grand-mère n’a pas encore touché la pension et que les confitures que Grand-mère a faites pendant l’été sont terminées. Dans ces moments-là, il faut faire des économies, alors il n’y a plus de confiture au petit déjeuner. Mais ça ne fait rien parce que je sais que quand la pension arrivera, il y aura de nouveau de la confiture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1979 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre